Naviguer : Accueil > View > Blog article: F1 – The Mosley Legacy

F1 – The Mosley Legacy

Posté le 21 février 2010 dans la catégorie : View

Max Mosley_FIAThe legacy was too heavy. USF1 is dead (or not), Campos Meta 1 attempts to survive. Virgin demonstrates the technical limitations of designing a car in CFD. His teams wanted by Max Mosley, are now shame to Formula 1.
In June 2009, surprise USF1, Manor and Campos Meta 1 are advertised as new teams for the 2010 season. The return of small teams was a good idea, but their selection based on a lie. All teams have been developed around a business model to a budget ceiling of 34/45 million.
A willingness to Max Mosley, to replace manufacturers too greedy politically and financially. But a heavy legacy for the FIA and FOTA today. Jean Todt and FOTA want a plan to cut costs rather than budget ceilings. An agreement indicates that the goal is to reach 35 million euros of sponsorship in 2011. A common unofficial agreement.
Except that during this time, USF1, a year after its introduction, died for lack of funding. Campos Meta 1 seeks 20 million euros. The financial result for Virgin Racing could be negative in 2010, help the bank by Lloyd, who has given a loss of 8 million euros.
The failure of his teams was writing fiction join reality. The selection of Sauber and Lotus, is more serious.
Article 9.9 of the Concorde Agreement indicates that only 13 teams were accepted in Formula 1 between 2010 and 2012. But it is a maximum figure, since only 10 teams will receive money from the FOA / FOM. The support fund of 10 million euros in the year 2010 will not be renewed in 2011 and 2012.
The legacy of Max Mosley is a disgrace for Formula 1, a very poor image, that only time can solve.

Articles connexes :

6 Commentaires pour “F1 – The Mosley Legacy”

  1. Darthvaderiste dit:

    La FIA (et surtout Mosley) se sont servis de ces petites équipes dans leur joute politique face à la FOTA et aujourd’hui Mosley n’est plus là pour en prendre toute la responsabilité.
    Finalement c’est Ferrari qui a raison avec son idée d’écuries clientes. Là on va avoir des écuries condamnées au fond de peloton et qui ne tireront aucun bénéfice de la F1 puisqu’ils ne toucheront rien des retombées médiatiques.


  2. loic dit:

    « Là on va avoir des écuries condamnées au fond de peloton et qui ne tireront aucun bénéfice de la F1 puisqu’ils ne toucheront rien des retombées médiatiques. »

    Oui enfin si la Virgin se déboulone au premier virage… il va y avoir de la retombé médiatique… lol


  3. Lebéarnais dit:

    « Oui enfin si la Virgin se déboulone au premier virage… il va y avoir de la retombé médiatique… lol »

    Les commissaires de piste auront le casque lourd cette année :mrgreen:


  4. tafkap dit:

    Pourquoi l’article est en anglais ?


  5. Stands-up dit:

    @Marc : le plafonnement de budget est très complexe à mettre en œuvre, sauf linéarisation des coûts par choix de fournisseurs uniques, freins, boites, ailerons … Proposer des écuries clientes permet à Ferrari de disposer de doubles budgets de développement. Personne, parmi les teams conséquents, n’est prêt à renoncer à briller pour de vulgaires problèmes financiers : la F1 est le fer de lance du capitalisme sportif. Les dépensiers sont déjà sortis de la crise, ils préparent la prochaine. :mrgreen:


  6. Stands-up dit:

    @Marc, oui les constructeurs partent, et alors ? le capitalisme ne se trouve pas seulement au niveau des marchands de caisses … C’est avant tout une affaire d’images et d’égos, et çà, les stocks se reconstituent très vite. :smile:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu