Naviguer : Accueil > Technique F1 > Blog article: F1 – Un échappement à 500 millièmes

F1 – Un échappement à 500 millièmes

Posté le 21 juin 2010 dans la catégorie : Technique F1

Webber Red Bull

Il semblerait que Ferrari ne soit pas la seule qui s’inspire de Red Bull pour faire évoluer sa monoplace pour cette deuxième partie de saison. Mercedes, McLaren et Renault étudient un système d’échappement similaire à la RB6.

Cette disposition des échappements apporterait, selon les évaluations,  près de 500 millièmes de seconde au tour. La disposition permettrait de canalisée de manière plus efficace l’air pour le double diffuseur, et donc l’obtenir plus d’appuis.

McLaren annonce une grosse évolution pour le Grand Prix d’Angleterre. Mercedes GP, pour la même course disposera aussi d’une évolution similaire, selon Jean Louis Moncet et une mise à jour similaire est à l’étude chez Renault F1 Team.

Articles connexes :

7 Commentaires pour “F1 – Un échappement à 500 millièmes”

  1. Lebéarnais dit:

    Red Bull a eu quelques problèmes cet hiver avec ce système; j’espère que Ferrari pourra le faire fonctionner du premier coup sinon notre taureau des Asturies va encore rugir :mrgreen:


  2. Sylvain dit:

    Bonjour.

    Quelqu’un sait comment fonctionnent ces echappements miracle, ou comment ils sont disposés?


  3. Lotus62 dit:

    Sauf erreur (Marc pourra nous éclairer), c’est le retour d’une vieille technologie qui remonte à l’époque des Renault V6 turbo.

    On utilise les gaz d’échappement pour souffler la couche limite sur les bords de fuite du diffuseur (auparavant c’était l’arrière des pontons et en aviation on fait de même avec les ailes). Mais cette technique avait été abandonnée car elle avait comme inconvénient de rendre l’appui instable: l’appui se réduisait brutalement quand le pilote levait le pied de l’accélérateur et, donc, qu’il y avait moins de gaz d’échappement.

    Si ces cette technique qui est utilisée par Red Bull, il faut croire qu’ils ont trouvé le moyen de « stabiliser » l’appui.

    Ferrari a déjà perdu beaucoup de temps à essayer de copier le F-Duct, je ne suis pas sûr que ce sera plus facile de faire fonctionner un diffuseur « soufflé » d’autant plus que la chaleur dégagée par les échappements va mettre à mal la fiabilité de l’arrière (comme sur la Red Bull en intersaison ainsi que rappelé par Lebéarnais)


  4. Kékémaniak dit:

    Intéressant, Lotus62… :!:


  5. Stands-up dit:

    @ Lotus62 : pertinente analyse :wink: il s’agit bien de lancer les flux chauds rapides et peu denses sous le bord de fuite d’un aileron ou d’un diffuseur pour provoquer un afflux d’air plus frais et augmenter la déportance. Les turbos étaient instables parce que leurs flux étaient très ralentis ou au contraire très violents, avec un atmosphérique, s’il est bien équilibré, le flux est constant, ou tout au moins se rapporte immédiatement au régime moteur. :cool: On pourrait aussi imaginer des échappement qui sortent à travers le diffuseur en reprenant le concept d’aile « soufflée » qui égalise les couches limites, mais là …


  6. Kekemaniak dit:

    @Lotus62 et Stands-up : Il est temps de proposer vos services aux nouvelles écuries! Elles en ont bien besoin… :wink: :cool:


  7. Stands-up dit:

    @ Kekemaniak, merci, mais non merci, personnellement, je préfère rester dans mon domaine, c’est nettement plus gratifiant. :mrgreen:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu