Naviguer : Accueil > Analyses > Blog article: F1 – Vers un calendrier de 25 GP

F1 – Vers un calendrier de 25 GP

Posté le 14 octobre 2010 dans la catégorie : Analyses

25 GP à partir de 2013 ? Avec la signature de Sotchi pour sept années, l’arrivée prochaine de Rome et d’Austin. Il n’est pas nécessaire de faire math sup pour comprendre que le maximum de 20 courses, indiquées dans les actuels Accords Concordes,  risque de voler. Le calendrier se dirige vers le désir de Bernie Ecclestone : 25 courses par année.

En Mai dernier, dans le paddock d’Istanbul, Bernie Ecclestone avait répondu à une question d’un journaliste présent en ces termes : « Va-t-il y avoir 24 courses à l’avenir ? Vous allez ajouter l’Inde, et les USA, mais qu’allez vous faire des autres circuits Bernie ? Réponse d’Ecclestone : vous avez répondu à votre question avec 24 courses ! » Un mois auparavant, l’argentier de la F1 avait ironisé en ses termes : « Nous mettons l’accent sur 20 courses aujourd’hui et nous nous préparons pour 25. »

Une clause de retard volontaire

Coté coulisse, si plusieurs patrons d’équipes (FOTA) sont d’accords sur le principe d’allongement du calendrier, celui-ci ne pourra être réalisé que d’ici 2013. Curieusement tous les nouveaux circuits disposent d’une clause de décalage d’une année. Chose étonnante, qui n’est pas dans les habitudes d’Ecclestone. Mais les enjeux sont importants.

Austin dispose d’une clause 2013,  sans pénalité. Rome pour 2013, idem pour Sotchi qui dispose d’une entrée valable jusqu’en 2015. Tout cela après les futurs Accords Concordes, qui sont âprement négociés depuis l’Eté. Financièrement l’ajout de ses trois GP cumulera tout les ans 83 millions d’euros !

Articles connexes :

5 Commentaires pour “F1 – Vers un calendrier de 25 GP”

  1. Lotus62 dit:

    D’où l’intérêt de GP sur deux jours, ce qui réduirait le temps passé sur chaque GP (et les coûts qui vont avec): 20 GP sur trois jours, cela représente 60 jours alors que 25 sur 2 jours, cela représente une économie de 10 jours. Maintenant, pour réellement ne pas faire exploser les coûts, il faudra aussi grouper intelligemment ces GP pour réduire les déplacements (bien que d’Austin à Montréal, il y a une sacrée distance…)


  2. Walda dit:

    +1 avec Lotus62

    @ Marc : 83 M€ pour les frais d’inscription, a minima donc, puisqu’il faut ajouter les revenus du Paddock Club et des sponsors sur le circuit (« in Bernie’s pocket » puisque les équipes ne touchent rien sur ses deux derniers, si j’ai bonne mémoire). De plus, j’imagine que la FOM va négocier à la hausse les contrats TV futurs, les diffuseurs augmentant leur audience cumulée annuelle cela va de soit :D .


  3. Limacher Marc dit:

    @Walda
    tout va dans la poket à Bernie ! la somme représente ce que doivent donner les circuits pour obtenir le circuit. Le reste (Paddock Club et Sponsor) elle ne touche rien, elle doit investir pour être un hôte irréprochable par contre.


  4. xav' dit:

    plus de pistes aseptisés, plus de grands prix sans intérêt, plus d’argent dans les poches de Bernie. c’est en définitive, le seul qui y trouve son compte. Mais quand se débarrassera t’on enfin de ce gripsou?


  5. maclarenboy dit:

    l idée de plus de grand prix ne peut que nous réjouir, nous fan de f1, maintenat si c est pour a voir plus de courses sur des circuits »politiquements corrects », sans réelles saveurs,ouais bof!



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu