Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses > Blog article: F1 – Vettel agite le spectre de la grève du GPDA

F1 – Vettel agite le spectre de la grève du GPDA

Posté le 19 mars 2011 dans la catégorie : Actualités, Analyses

Nick Heidfeld c’était déjà plaint du manque d’influence du GPDA face à la FIA et Bernie Ecclestone, qui imposent leurs idées en dépit du bon sens, selon le pilote allemand. Tandis que la voix des pilotes crie dans le désert. Mais, une voix menace en se posant une question : Sébastian Vettel.

Critique autour du KERS, de l’aileron ajustable, des circuits etc…bref les sujets ne manquent pas. Mais cette semaine, Sébastian Vettel a agité, sur Autosport, par la réflexion un spectre. Le spectre de 1982 en Afrique du Sud. La grève.

« La plupart des pilotes sont d’accords pour les questions de sécurité. Que ce soit effectivement le cas, il faut attendre. En outre, nous discutons. S’il devait y avoir une question très importante, il est très important que nous restions ensemble, si nous sommes tous d’accords, nous pouvons être très puissant, parce qu’une course ne peut se faire sans nous. » Le spectre de la grève pointe son nez.

Il est intéressant de constater que la nouvelle génération de pilote, après avoir refusé d’intégrer le syndicat des pilotes, ait compris que l’association pourrait avoir un avantage si l’unité (comme pour leurs employeur de la FOTA) était de mise. Le GPDA souhaite discuter avec la FIA et souhaite imposer ses besoins et non subir.

Tags: ,

Articles connexes :

10 Commentaires pour “F1 – Vettel agite le spectre de la grève du GPDA”

  1. Mysticcondor dit:

    faire la grève ? Impossible avec tous les sponsors..impossible c’est tout :|


  2. f1 only dit:

    @ Mysticcondor:impossible? Pas si sûr. Si un gros « incident » concernant la sécurité apparait, je pense les pilotes assez impliqués pour réagir.
    Mais avant cela qu’est ce qui empéche les écuries de bloquer l’aileron AR si probléme? Et ce n’est qu’un exemple…


  3. plastik dit:

    La sécurité a atteint un niveau exceptionnel ces dernières années, et le risque est l’un des principaux éléments justifiant le salaire exhorbitants des pilotes. Si ils ont peur, qu’ils laissent la place à des pilotes plus courageux…


  4. RedStorm dit:

    @ plastik

    si les pilotes sont très bien payés c est sur tous si ils rapportent beaucoup d argents ou pas aux sponsors


  5. plastik dit:

    @ redstorm:
    Je comprends bien et c’est normal qu’ils touchent une bonne part des revenus qu’ils génèrent.
    Ce qui me dérange, c’est que les pilotes passent plus de temps à se plaindre (les pneus, les boutons, la sécurité…) alors qu’ils font un métier de rêve et que beaucoup aimeraient être à leur place, et surtout que la sécurité est telle de nos jours que les plus grands risques sont pour les mécanos.
    A t’on entendu des pilotes comme Prost ou Senna avoir peur d’un nouveau règlement? Les pilotes peuvent avoir un rôle dans l’établissement des règles, mais s’ils font grève pur des sujets comme ça, ils ne méritent pas de conduire les voitures les plus perfectionnées au monde fabriquées par des centaines d’ingénieurs à leur service et seraient pour une insulte à tous les pilotes qui ont participé à la renommée de la F1 depuis sa création. (Même Stewart a avoué que la sécurité était devenu trop prépondérante de nos jours)


  6. f1 only dit:

    @ Plastik: l’élément qui fait principalement débat sur la sécurité est la commande de l’aileron AR.(et du KERS?)
    Comment admettre qu’il faille quitter des yeux la piste pour regarder le volant?!!


  7. Tarod dit:

    Apparemment les pilotes n’étaient pas gênés pour modifier la cartographie moteur, le différentiel, la balance de frein… et ce plusieurs fois par tour :!:

    Bref si il y a des boutons à supprimer c’est bien ceux là :idea:


  8. plastik dit:

    Les problèmes d’ergonomie du volant ne sont pas nouveaux, je suis d’accord avec Tarod il y a d’autres boutons à supprimer avant. Dans le dernier F1 Racing, on voit le nouveau volant de Force India et Sutil explique que ça ne lui pose aucun problème, je crois que le problème vient surtout en cas de non retour de l’aileron à sa position initiale au freinage, mais là, c’est une question de fiabilité qui incombe (ou plutôt qui décombe, non qui incombe) uniquement à l’équipe. Aucun pilote ne se plaint si son équipe teste par exemple un nouveau système de freinage ou de suspension radical donc pas forcément fiable. Je comprends bien que quitter la route des yeux à 300 n’est pas idéal, mais ça existait déjà avant, c’est pourquoi je pense que la nouvelle génération comporte des pilotes très aseptisés et pas très courageux (pas tous quand même)


  9. kimi80 dit:

    au lieu de faire leur kers et leur aileron arriere ils devraient reprendre les f1 des années 90 en rajoutant la sécurité d’aujourd’hui et les courses seront « beaucoup plus » interessante! :???:


  10. iso dit:

    la guerre des boutons…

    y z’on qu’a faire la grève du bouton, et c’est la que l’on verrait la solidarité des pilotes: avant le samedi, accord tacite, personne ne touche a l’ailette réglable pendant la course, par exemple.

    face à la FIA, ce serait au moins début de bras de fer ou au moins un joli pied de nez, mais je n’y crois guère (des boutons!)



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu