Naviguer : Accueil > Business News F1, Marketing > Blog article: Ferrari, une meta-marque

Ferrari, une meta-marque

Posté le 14 novembre 2008 dans la catégorie : Business News F1, Marketing

Lorsque l’ont parle de Formule 1, une marque sort immédiatement du lot : Ferrari. Au-delà du mythe, le constructeur italien est la F1. Au point que beaucoup se demande si la Scuderia, se retirant de la compétition, le château de carte s’effondrera. Peut être, mais une chose est sûre, Ferrari est ce que l’on appelle une Meta-Marque.

Une méta-maque est une marque qui incarne et auquelle d’autre marque souhaite s’associé. La marque de toutes les marques pour simplifier l’exposé. Ferrari représente cela.

Pourtant cela n’a pas toujours été le cas, longtemps Lotus avait l’étoile qui brillait plus que l’italienne. L’évolution de l’image d’une marque est flagrante, et passe par trois facteurs. Ferrari ne déroge pas à la rêgle :

1. L’héroïsme, lorsque la marque s’impose par sa différence

2. La sagesse, elle obtient confiance du public

3. Le mythe, le stade ultime de la légitimité, elle s’impose logiquement.

La phase d’héroïsme de Ferrari débuta en 1950 et se prolongera jusqu’en 1975, du fait que l’équipe construisait son moteur et son châssis depuis tout temps et qu’elle n’a que très peu remporter de titre (5 titres pilotes et deux titres constructeurs seulement). La sagesse durera de 1975 à 1983, car les titres cumulés par Lauda et le fait que certains pilotes en pointe du moment voulaient ou ont pilotés pour Ferrari ont aidé à justifier la stratégie de toujours : faire construire ses voitures à 100%. Sauf qu’en 1983, lorsqu’Alain Prost annonça ses démarches avec Ferrari, le mythe débuta, grâce à la télévision. Tout les grands pilotes se devaient de piloté pour la Scuderia : Prost, Mansell, Senna, Schumacher, Hill, Hakkinen etc… tous ont été pilote ou contacté.

Mais au-delà du mythe, Ferrari est donc devenue une méta-marque. Avec l’ère Schumacher aider des titres s’accumulant et records à l’appuis. De Tic-Tac à Alice, en passant par Martini et Vodafone. Tous ont profités de la notoriété de la Scuderia Ferrari pour se faire connaitre encore plus ou relancer leur marque propre. Un cas unique dans le sport. Jamais une marque n’aura incarnée aussi fortement son sport à elle seule.

Note d’ajout : Les deux seules équipes à jouir d’une notoriété aussi forte auprès des annonceurs dans toute l’histoire de la Formule 1ont été Lotus, McLaren et Williams.

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu