Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses > Blog article: Formule 1 : L’idée de trois voitures unilatérale

Formule 1 : L’idée de trois voitures unilatérale

Posté le 24 janvier 2009 dans la catégorie : Actualités, Analyses

Pensant à haute voix, Bernie Ecclesotne se demande si il n’est pas meilleur d’autoriser les constructeurs à faire courir trois voitures, plutôt que d’espérer que Honda soit racheté un jour.

« Si les constructeurs fournissent des équipes en moteurs, elles peuvent aussi exploiter trois voitures durant une saison.  » lance l’argentier de la Formule 1 à l’AFP. Une solution qui semble avoir de l’écho du coté de la FOTA et de Mario Theissen, qui au nom de BMW c’est exprimé favorablement à cette idée.

Une idée qui a longtemps été remise sur le tapis. Déjà par le passé, un projet d’obliger les trois premiers du championnat constructeur à faire courir une troisième voiture l’année suivante a été abandonné. Toutefois ce qui semble être regrettable dans cette histoire, c’est que cette proposition (idée ?) n’est qu’unilatérale. C’est-à-dire quelle ne s’accompagnera pas d’autres projets, mais présentée comme LA solution.

Hors, alors que Max Mosley lance régulièrement un regard nostalgique sur les années 70, l’idée de Ecclestone n’est pas impossible, mais doit aussi pouvoir s’accompagner d’une autre mesure forte : permettre aux équipes de n’exploiter qu’une voiture !

Souvenir de Wolf dans les années 70, mais aussi plus proche de nous, de Penske en ChampCar qui à la fin des années 90 n’utilisait qu’une voiture pour des raisons financières. Permettre l’ouverture au team d’avoir une seule voiture en course, permettra de garder des constructeurs et des équipes, et aussi permettra l’arrivée d’autre.

Ces dernières années, le problème a toujours été l’obligation de faire courir deux voitures et de la même couleur. Donc l’application de cette idée de trois voitures pour ceux qui le souhaite est une bonne chose, à la seule condition que le changement de couleur de sponsor soit aussi obligatoire et que cette troisième machine soit d’un autre nom (celui d’un sponsor ou un générique).

Imaginons un instant que Renault F1 exploite une troisième voiture dotée d’une couleur bleu France, et qui s’appelle Prost GP (une voiture cliente donc exploitée par Enstone et Renault comme un team bis), ou encore que Honda n’exploite qu’une voiture avec le concours de Bruno Senna et de son sponsor Petrobras en attendant des jours meilleurs.cela deviendrait intéressant.

Non ?

Articles connexes :

11 Commentaires pour “Formule 1 : L’idée de trois voitures unilatérale”

  1. Blitz dit:

    Solution intéressante… pourquoi pas?


  2. Limacher Marc dit:

    Pourquoi pas oui, regardons aussi le MotoGp qui permet a des équipes d’exploiter une moto et d’autre trois suivant leurs investissements.
    Il est aussi ridicule d’imposé 3 voitures que deux, mais si le débat est libre, alors pourquoi pas oui. :mrgreen:


  3. Benji dit:

    En ces temps de crise, blablabla, on connait la musique (!), quelle équipe serait d’accord pour aligner 3 voitures ?
    Pourquoi ne pas légaliser une bonne fois pour toutes les chassis clients comme Toro Rosso / Red Bull ? C’est a priori la solution la plus simple à réaliser, puisqu’elle se fait déjà…

    Petite proposition supplémentaire : la 3ème voiture ne marque pas de points, elle n’est pas obligée de participer à toute les courses et son pilote peut être différent à chaque course. Ca permettrait peut-être de faire courir des petits nouveaux (ou pourquoi pas des anciens !) sans leur mettre la pression du résultat… Et c’est un bon point pour le sacro-saint « spectacle » de la Formule 1…


  4. Benji dit:

    Grosse interrogation d’ailleurs : si une équipe a les moyens d’avoir 3 voitures sur la piste, et les moyens de payer 3 bons pilotes, ça lui fait moitié plus de possibilité de marquer des points pour le championnat constructeur par rapport à une équipe qui n’a que 2 voitures… De même, quel est l’intérêt pour une équipe de n’avoir qu’une seule voiture ? De se concentrer uniquement sur le championnat pilote ? Donc pour « briller », tout le monde va être obligé de faire rouler 3 voitures…

    Sauf si… on m’explique comment ça marche en MotoGP !!!!!


  5. mikl dit:

    l’idée est bonne, même très bonne!!!
    je rejoint l’idée de ne pas faire marquer de points à cette troisième voiture au championnat constructeur comme on le faisait en WRC il y a quelques années. par contre le pilote peut marquer des points. cela permettra de révéler de nouveau talent comme Grosjean ou même Senna


  6. Limacher Marc dit:

    D’accord avec vous pour les points constructeurs :wink:

    @ Benji
    EN moto GP c’est le championnat pilote qui compte, mais l’intérêt est intéressant d’avoir une voiture. Cela permet déjà d’avoir une équipe sur le plateau (et c’est toujours mieux que rien du tout) et ensuite cela permettrait à des pilotes de confirmé leur talent dans une structure plus petite le cas de Randy De Puniet en moto GP). Une sorte de test.


  7. Benji dit:

    Il n’y a pas de championnat constructeur en MotoGP ?????


  8. Limacher Marc dit:

    Si y’en a un mais il compte moins que le championnat pilote.
    En plus il y en a deux : un constructeur et un équipe, mais celui des équipe tu en entends jamais parler.


  9. Mysticcondor dit:

    Moi, je suis pas très chaud pour 3 pilotes. Imaginez 3 égos surdimenssionner dans la même équipe ? Si le rookie bat les pilotes titulaires – la grimace que feraient les autres pilotes. Je pense que cela apporterait que des conflits. Une voiture par équipe me paraît la plus sage des décisions – Budget réduit, personnel aussi, un pilote, un ingénieur de course,… Arrivées de nouveaux constructeurs. On ourait plus de 40 équipes!
    Ou alors, chaque équipe doive avoir obligatoirement une équipe cliente – L’équipe cliente aiderait au championnat des constructeurs. On aurait 2 GP en 1 : Les équipes titulaires se battraient pour les championnat des pilotes et seraient aider pour le titre des constructeurs par leur équipe cliente… Les équipes titulaires seraient obligés de fournir leur moteur gratuitement mais pas le chassis,…
    Un truc comme cela… :-)


  10. nando dit:

    Avec 1 seul voiture par team, il n’y aura plus les célèbres luttes fratricides (senna/prost, alonso/hamilton et prochainement raikkonen/massa) dont est si friand la F1 et les média(s). Et 3 voitures, c’est certainement pas la solution pour diminuer les coûts puisque tout est multiplié par 3. Vous imaginez Ferrari avec 3 pilotes (et ils ne vont sûrement pas prendre n’importe qui). Je ne connais pas du tout les salaires mais en gros, Raikkonen 40M, Massa 15M, Alonso 35M (ou Vettel 20M) l’addition risque d’être très salée ! En plus, il y aura des problèmes de stratégie de course (3 voitures pour bloquer une autre, ou sacrifier 2 voitures pour sortir un concurrent etc.) Et puis voir 3 pilotes d’un même team sur un podium, ça n’aide pas la diversité. 1 voiture c’est pas assez, 3 c’est trop, 2 c’est le juste milieu :wink:


  11. Limacher Marc dit:

    De mon coté je ne suis pas trop pour « obliger», car à force de crée des lois ont arrive au souci de maintenant. J’ai relu il y a peu de temps un Edito du regretté Gérard Combrac dans un vieux F1 Magazine.
    Ce dernier explique que si il n’y avait pas eu trois voitures, Gilles Villeneuves et Nelson Piquet n’aurait jamais pu débuter en Formule 1. Et dans le même ordre d’idée, si Henskel n’avait pas eu le droit de faire courir une monoplace, James Hunt n’aurait jamais été champion du monde en 76 avec McLaren, car il n’aurait jamais accédé à la F1. Dans le même ordre d’ici si Williams et Ligier n’avait pas eu les moyens de lancer une seule machine, ils n’auraient jamais pu faire de F1 (en 1976 pour les deux car Williams a fait courir des March en 76 avant d’avoir ses propres machines en 77). Bref
    L’idée de rendre l’élite du sport à la F1, est une idée qui a fait son chemin depuis l’affaire Modena en 1992. Affaire qui a traumatisé beaucoup de patron d’équipe. Mais désolé de le dire, le souvenir de Taki Inoue en 95, d’un Alex Young en 2001/2002, ne rend pas la F1 comme une Elite. Et les patrons on donc préférés avoir des pilotes médiocres, mais payant, que d’avoir des jeunes talents à mettre en avant. C’est un choix.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu