Naviguer : Accueil > Actualités, Business News F1 > Blog article: GP Belgique – plus de 12M€ de pertes entre 2007 et 2009

GP Belgique – plus de 12M€ de pertes entre 2007 et 2009

Posté le 22 septembre 2010 dans la catégorie : Actualités, Business News F1

GP Belgique 2010

« Notre région ne plus se permettre plus de pertes continues » lance Jean Claude Marcourt, ministre de la région Wallone, sur De Morgen,  à propos du Grand Prix de Formule 1 de Belgique.

Entre 2007 et 2009, les pertes cumulées de la Formule 1 ont dépassé l’enveloppe prévue par le gouvernement. Un dépassement de 300.000 euros, à 12,3 millions d’euros sur la période de trois années. Une situation qui ne s’arrangera pas en 2010 selon plusieurs indications.

Actuellement les parlementaires sont confrontés à un dilemme : garder le Grand Prix pour le prestige, mais négocier de meilleures conditions pour 2011 et 2012 avec Bernie Ecclestone. Actuellement les droits pour accueillir la course est évaluée entre 15 et 20 millions d’euros par année.

Une des solutions serait aussi d’établir une alternance avec un autre Grand Prix (voir ici pour en savoir plus.)

Articles connexes :

5 Commentaires pour “GP Belgique – plus de 12M€ de pertes entre 2007 et 2009”

  1. Walda dit:

    Pourtant la région doit bien s’y retrouver avec les retombées du GP sur les activités hôtelières et commerciales autour du circuit ? C’est à croire que les régions d’un côté et Bernie de l’autre veulent tous l’argent du beurre… (oui je suis un grand naïf :lol: )


  2. Lotus62 dit:

    Le problème c’est que c’est la Région qui paie … mais c’est l’Etat Fédéral qui empoche les bénéfices des taxes et qui refuse de payer (la Belgique est au bord de l’implosion pour ce genre de dispute entre les Régions Wallonne et Flamande du pays).

    Sans entrer dans la complexité de la politique Belge, il n’est pas du tout certain que la Belgique existera encore l’année prochaine… alors à ce moment la région sera peut-être intéressée de mettre de l’argent dans un GP qui lui rapporterait… quoi que, comme en France, les politiques sont beaucoup plus enclin à mettre beaucoup d’argent, à perte, dans le football plutôt qu’un peu, avec des bénéfices à la clé, dans la F1.

    Que voulez-vous, il y a plus d’électeurs dans les stades de foot que sur les circuits…


  3. tat dit:

    Les commerçants s’y retrouvent oui, mais les propriétaires du circuit, autrement dit la région, eux non.
    Tous les circuits sont déficitaires en Europe, et quand ils font des bénéfices, c’est pas grandioses (genre 1% de ce qui a été dépassé).
    Je connais rien au foot mais je doute que les matchs nationaux enregistrent des pertes aussi grandes que les grand prix de F1.
    Pour moi c’est Bernie le seul et unique responsable, c’est à lui de revoir les tarifs à la baisse; et qu’il arrête un peu de demander une nouvelle chicance par-ci et une tribune supplémentaire par-là.
    Mais il s’en fout complètement. Spa pourrait disparaît définitivement du calendrier qu’il irait chercher un circuit ailleurs, en Asie ou dans les Émirats Arabe Unis. Un circuit ennuyeux au possible mais bien bling-bling.


  4. Lotus62 dit:

    Sans prendre la défense de Bernie, il y a quand même au moins deux circuits qui font des bénéfices en Europe: Monza et Silverstone. Mais ils arrivent à attirer plus de 100.000 spectateurs payants alors que SPA n’a même pas fait 50.000 entrées.

    Il faudrait peut-être aussi revoir la promotion et la politique des prix des billets. Spa (comme d’autres) ont fait monter les prix de manière scandaleuse en espérant que cela leur fera gagner de l’argent mais il faudrait certainement un peu baisser les prix pour avoir plus de spectateurs et ainsi gagner plus. Spa se contente de son renom et ne fait rien pour tenter d’attirer de nouveaux spectateurs, ils devraient aussi se remettre en question


  5. oml dit:

    « Sans prendre la défense de Bernie, il y a quand même au moins deux circuits qui font des bénéfices en Europe: Monza et Silverstone. »
    Pour Monza je sais pas mais Silverstone a commis l’exploit de faire… 1 million de bénéfices. Ils ont dépensé 100 millions, ils en gagnent 101, c’est pas sensas’ comme bénéfs. C’est une affaire bénéficiaire mais sur le fil du rasoir : un peu moins d’entrée l’année suivante suffit à faire plonger dans le rouge.
    N’importe quel comptable dirait qu’il faut réduire les dépenses. Attirer la foule, c’est pas la peine d’y penser.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu