Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses, Business News F1 > Blog article: GP Belgique : positive attitude mais situation difficile

GP Belgique : positive attitude mais situation difficile

Posté le 21 octobre 2010 dans la catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

Il y a quelques jours, Bernie Ecclestone avait menacé le GP de Belgique d’une éradication du calendrier, si le pays ne trouvait pas une solution pour permettre à la course de Formule 1 d’être directement sous la tutelle du gouvernement.

«Peut-être qu’ils ont besoin d’une pause, parce que commercialement cela ne fonctionne pas. » a lancé l’argentier de la Formule 1 au Guardian cette semaine. Précisant que la piste de SPA était bonne pour les pilotes, mais nulle pour les spectateurs qui achètent les billets pour voir les courses dans les tribunes.

Toutefois, la déclaration d’Ecclestone sur le GP de Belgique arrive quelque temps après le bouleversement que subit encore le pays politiquement. En effet, la situation politique en Belgique demeure dans l’impasse après le refus opposé lundi par les partis francophones à un projet de réforme présenté par les indépendantistes flamands,  missionné par le roi Albert II,  pour sortir d’une crise qui dure depuis quatre mois désormais. Une impasse qui relance la rumeur de nouvelles élections législatives (voir ce lien pour en savoir plus).

Fin Septembre, Jean Claude Marcourt, ministre de la région Wallone avait indiqué : « Notre région ne peu plus se permettre plus de pertes continues. » visant le Grand Prix de Formule comme principale sources des maux. Le même homme qui indique aujourd’hui : « Nous ne devons pas dramatiser la situation, parce que les négociations se poursuivent. »

La situation risque d’être toutefois compliquée pour la Belgique dans les mois prochains.

Articles connexes :

2 Commentaires pour “GP Belgique : positive attitude mais situation difficile”

  1. starbuck dit:

    [...] « pour sortir d’une crise qui dure depuis quatre mois désormais » [...]

    Petite précision, c’est depuis 2007 qu’on est en crise dans ce pays de fous. :mrgreen:


  2. Lotus62 dit:

    Cela dit, il faut aussi balayer devant la porte de l’organisation du GP. Je suis allé souvent à Spa et j’avoue que j’ai toujours été déçu par la piètre visibilité pour le spectateur (il y a des circuits où on peut voir les trois quart de la course et ce ne sont pas des circuit « Tilke ». Je me souviens de Budapest et de Zeltweg où le spectateur voyait beaucoup mieux qu’à Spa). Cela explique peut-être(avec le prix prohibitif des places) pourquoi Spa n’atteint même pas les 50000 entrées payantes.

    Bref, il faudrait aussi prendre des mesures pour améliorer la rentabilité du circuit en augmentant le nombre de spectateurs… et ainsi diminuer les pertes.

    Je suis un grand supporter de la F1 en général et de la F1 en Belgique, mais je suis aussi contribuable.

    Pour le surplus, comparer Spa à Silverstone (dans la bouche de Bernie) me paraît osé car Silverstone attire près de 150.000 spectateurs et est rentable (sauf peut-être en 2010 car ils ont eu le GP très tard et ont du faire des investissements de dernière minute).



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu