Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses, Business News F1 > Blog article: GP de France, contraste démocratique

GP de France, contraste démocratique

Posté le 20 novembre 2008 dans la catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

Il pleut sur la France, l’hiver approche. Le Grand Prix de France sombre dans l’obscurité et surtout dans l’oubli petit à petit. Hier, Lagardère Groupe a annoncé son retrait de la compétition pour l’organisaion du futur Grand prix de Formule 1 sur le terrain de Disneyland. Un rude coup.

La pression des riverains était manifestement trop forte, le communiqué du groupe français, sans rajouté à la polémique a déclaré :  » Il s’est avéré impossible de parvenir à un accord avec les autres parties, qui est une condition essentielle à l’élaboration du projet. » Sans rajouter à la pression ambiante, en temps de crise économique, passer à coté de 100 millions d’euros de retomber pour une région est un acte suicidaire et injustifié. Certes le vainqueur et donc le Français. Les atouts solides du projet Val Europe porté par Lagardère manque. La politique de pression sur la finance. Rideau et déception.

Lundi soir, 21h, l’ambiance était tout autre lors de la réunion publique de l’auditorium du conservatoire de Sarcelle. Le projet Val de France mené par le député-maire PS de Sarcelles, François Pupponi et l’ex pilote Matra, Jean Pierre Beltoise. Le projet est validé. Les partenaires, pétrodollars à la main, dévoilées. Le projet le plus couteux, ambitieux et difficile devient favori par la force des choses. Point de manifestation, silence. Cruel parallèle entre Sarcelle et Marne La vallée. Mais les coups de grâce sont encore dans l’air. Ce projet et son financement n’est encore que virtuel.

Mardi, Jean Pierre Beltoise a exposé son projet sur le site Décideurs TV », voici la vidéo :

Articles connexes :

4 Commentaires pour “GP de France, contraste démocratique”

  1. David Bénard dit:

    Je n’y crois pas une seule seconde !

    Moi je milite franchement et sérieusement pour un Grand Prix au Mans sur le circuit Bugatti ! Pourquoi ? Simple d’accès depuis Paris, lieu connu dans le monde entier, endroit prisé des anglais, etc. Certes il faut mettre le circuit aux normes de la F1, mais ça sera toujours moins couteux qu’un projet partant de 0. Mais que fait François Fillon ???


  2. Limacher Marc dit:

    Moi non plus je n’y crois pas du tout.
    Et encore moins aux partenaires financiers (je parle de Val de France)


  3. jeewee dit:

    Oui, un GP de F1 au Mans !

    Les infrastructures sont adaptés, « juste » un lifting du circuit Bugatti à faire… et pourquoi pas; voir les F1 emprunter les hunaudières ! OK, je rêve, mais il y a une histoire su sport auto au Mans à faire valoir.


  4. dugommier dit:

    moi non plus je n y crois pas du tout , et encore moins le gouvernement a encore mettre la mains dans les poches des contribuables c est trop dangereux electoralement parlant , poutant Mr Fillon est un Fan de sport auto , mais cela ne fait pas tout , Mr Pupponi pote a Mr Dominique Strauss Kahn se ferait remonter les bretelles par celui ci et l opinion publique desormais inquiet sur l explosion des depenses publiques , ben non ça peut pas marcher



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu