Naviguer : Accueil > Actualités > Blog article: GP de Monaco – la course : le top 3

GP de Monaco – la course : le top 3

Posté le 16 mai 2010 dans la catégorie : Actualités

10f1-06-monacogp-sun-04Après 78 tours, c’est Mark Webber au volant de sa Red Bull qui a remporté le Grand Prix de Monaco. L’australien devance l’autre Red Bull de Sebastian Vettel et la Renault de Robert Kubica sur le podium. Voici les déclarations :

Mark Webber (Vainqueur du GP) : Absolument incroyable. Gagner ici est très spécial, ça a commencé hier avec la qualification, c’est une telle épreuve pendant deux heures. J’ai eu beaucoup de travail à faire, la piste a beaucoup changé, les retardataires et beaucoup de voitures de sécurité, beaucoup de choses en sommes aujourd’hui. … Il est étonnant de se joindre Ayrton Senna et les gars ici est une grande performance.

J’ai vu Jarno faire une faute  vers le bas de la Rascacsse et j’ai pensée « Qu’est-ce qui se passe ici? J’ai bloqué les roues et j’espérais qu’il y ait de l’espace pour passer. Je me suis inquiété si Karun a été bien parce il se tenait la tête.

Nous allons continuer à travailler dur. Nous ne sommes  ici parce que nous n’avons pas relâché l’effort, cela a été un effort continu de la RB5 à la  RB6, c’est la continuité d’une fantastique l’équipe. Nous sommes optimistes et nous avons obtenu le maximum que nous pouvions faire aujourd’hui. Nous avons besoin d’y arriver aussi souvent que possible.

Sebastian Vettel (2ème de la course) : Au début je n’étais pas en mesure de suivre Mark. Évidemment, il avait une grande différence. Plus tard, quand j’ai enfin senti la voiture, je n’étais pas trop loin, mais il était alors trop loin sur la piste. Il n’y avait donc pas de véritable intérêt de faire un effort pour essayer de l’attraper. De toute évidence, les dépassements sont difficiles, et pour être honnête, j’ai dû plus regarder dans mes rétroviseurs aujourd’hui.

Robert a poussée fort et il était assez difficile de me débarrasser de lui. Au restart j’étais plus concentré sur lui que Mark.  En fin de compte c’est un 1-2 pour nous aujourd’hui, alors je suis très, très heureux. Nous n’aurions pas pu faire mieux et nous avons marqué beaucoup de points qui compteront à la fin de l’année.

Robert Kubica (3ème de la course) : On savait que partir du côté sale serait difficile pour moi. Normalement, je devrais défendre ma place, mais j’ai vu que Mark a fait un départ lent alors j’ai pensé que j’avais une chance de le rattraper. Sauf que J’ai patiné, il était trop tard pour fermer la porte à Vettel, puis j’ai a dû défendre ma place face à  Felipe.

J’ai été en mesure de suivre le rythme de Seb. Je pense que nous étions un peu plus vite qu’eux. Puis à 30 tours de la fin, j’avais de grosses vibrations et j’ai vraiment eu peur de pouvoir changer de pneus. Troisième place, nous devons être positifs à  ce  sujet.  Nous ne nous attendions pas pour terminer sur le podium. Félicitations à Renault d’avoir travailler pour ce podium. »

Je n’ai pas vraiment cherché à doubler Vettel à cause des vibrations. Je pensais que les vibrations pouvaient être très dangereux et  exploser les pneus. Quand j’ai vu que cela allait, j’ai pu suivre le rythme et  contrôler l’écart avec Felipe. Je n’ai jamais été très proche de Vettel de toute manière et à Monaco, il est presque impossible de dépasser.

Tags:

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu