Naviguer : Accueil > Analyses > Blog article: Guide F1 2009 : les engagés

Guide F1 2009 : les engagés

Posté le 27 mars 2009 dans la catégorie : Analyses

(Davidbenard.free.fr) Après un point sur le changement radical de règlement technique, voici une revue complète des troupes à l’entame de cette saison qui s’annonce comme particulièrement incertaine, du fait d’un changement drastique du règlement donc, mais aussi de l’interdiction des essais privés entre les Grands Prix. Découvrez les forces en présence et les favoris de cette saison…

Les Ferrari devant ?

Soyons clair, comme tous les ans ou presque, les favoris en ce début d’année sont bien les Ferrari. Les statistiques parlent d’elles mêmes et, refonte du règlement technique ou pas, les plus aptes à réagir demeurent encore et toujours les rouges. D’ailleurs, la nouvelle Ferrari semble bien née. Si la F60 a relativement peu roulée, elle s’est toujours placée parmi les plus rapides (certes, derrière les monoplaces de Brawn GP) sur les divers circuits qu’elle a arpentés, et “sans forcer” dixit Massa. Ajoutez-y le meilleur duo de pilotes du circus 2009, qui plus est en quête, qui (Räikkönen) de rachat, qui (Massa) de revanche, et vous avez là deux sérieux candidats pour le titre. Notez que Ferrari prévoit d’utiliser le KERS d’entrée.

Le défi de BMW

S’il est une équipe qui paraît maitriser le KERS justement, c’est bien l’ambitieuse BMW, qui fait figure de challenger n°1 cette saison. La voiture est prête depuis longtemps (l’équipe planche dessus depuis la mi-2008) et relativement compétitive si l’on en croit les essais libres de cet hiver. Côté pilotes, je place Kubica (très surestimé quoi qu’incontestablement doué et fiable) et Heidfeld (pour le coup franchement sous-estimé car les deux pilotes se valent vraiment) exactement sur le même plan, ce qui pourrait d’ailleurs nuire à l’équipe avec le temps. J’ai toutefois du mal à imaginer BMW devant tout le monde et à mon avis il va leur être difficile de faire beaucoup mieux qu’en 2008 (à savoir 3ème du championnat constructeur et une victoire en GP). A suivre de près quand même, surtout en début de saison où les gros points seront toujours bons à prendre…

Le cas Alonso

Contrairement à ses rivales ci-dessus, Renault ne pourra compter que sur un pilote pour la gagne. En ce début d’année 2009, difficile d’ailleurs de ne pas encore considérer Fernando Alonso comme le meilleur pilote du plateau, la valeur étalon, et d’en faire l’un des favoris du championnat nonobstant les qualités intrinsèques de sa voiture. Après une seconde partie de saison 2008 très réussie (deux victoires et quasiment autant de points marqués que Massa et Hamilton), le double champion du monde espagnol compte bien continuer sur sa lancée. La R29, bien que pas franchement belle à regarder, semble rouler vite or c’est précisément ce qu’on lui demande. Je croise donc les doigts pour l’Espagnol, que j’aime beaucoup. Inutile d’épiloguer sur le “cas” Piquet dont il n’y a de toute façon pas beaucoup à attendre. Qu’il retourne chez son père !

Les ambitieuses

Toyota et Williams, chacune à leur niveau, vont tout faire redorer leur image. Toyota jure ses grands dieux que 2009 va enfin être l’année de tous les succès (un premier serait déjà fantastique) mais difficile d’imaginer les Japonais rafler la mise après tant d’années et d’espoirs déchus. A Trulli et Glock de tirer maintenant le meilleur de cette monoplace visiblement bien née. A suivre.

Williams est au plus mal, sportivement et financièrement. Il va leur être bien difficile de venir se mêler régulièrement à la lutte pour les points et de faire mieux (8ème du classement constructeurs !) que l’an passé. Dernier des indépendants, Williams dispose avec Rosberg d’un pilote capable de faire des “coups”. Tout est donc possible.

Et McLaren, et Hamilton dans tout ça ?

McLaren représente à ce jour le plus gros point d’interrogation de ce début de saison. Leurs essais hivernaux ont été calamiteux, c’est peu de le dire. Alors intox ou pas ? Si Lewis Hamilton est dans le flou, Norbert Haug se déclare lui carrément pessimiste. Mais malgré cela j’ai du mal à situer McLaren dans le ventre mou du peloton. Sans jouer la gagne tout de suite, je pense quand même que l’équipe sera assez compétitive pour permettre, à terme, à son pilote numéro un de se battre pour conserver son titre. A Hamilton de montrer qu’il peux faire des miracles sans disposer forcément du meilleur package du plateau. Difficile en revanche d’imaginer le décevant Kovalainen surnager si ça va mal chez les argentés.

Quant à Force India, que l’on présente comme une équipe McLaren bis, je l’imagine mal quitter les bas fonds de la grille, même si les performances de l’écurie ne devraient vraisemblablement pas être ridicules et traduire le nivellement par le haut du plateau. Mais à mon sens Sutil et Fisichella sont bien trop tendres pour prétendre à quoi que ce soit cette année.

Quid de Brawn GP ?

Je suis un piètre pronostiqueur, mais à dire vrai je ne crois franchement pas au “miracle” Brawn GP, donc je ne pense pas qu’on verra Button et Barrichello en haut de la hiérarchie cette saison. Pour moi, leurs étincelles de cet hiver c’est du bluff et surtout un formidable moyen d’attirer les sponsors. C’est aussi une sensation de déjà vu (vous vous souvenez des Prost qui cartonnaient aux essais hivernaux et qui n’ont pas marquées le moindre point pendant la saison ?). Si je suis aussi dur, c’est que l’écart enregistré entre les voitures du Brawn GP et les autres n’est tout simplement pas normal. Soit la voiture était une hybride 2008/2009, soit elle était ultra-légère. Je peux évidemment me tromper, mais je serais très surpris de voir cette écurie jouer les premiers rôles cette saison. Ceci étant dit, Ross Brawn est un super pro, capable de bien mener sa barque. Mais un peu de patience quand même avant que cela paie ! Ah, j’oubliais : Button est aujourd’hui le favori des bookmakers avant le GP d’Australie. Dingue !

Note perso : cela serait néanmoins amusant de voir s’imposer une équipe absente de la plupart des guides parus sur cette saison à venir :)

Une canette, et plus si affinité ?

Je vais terminer par mes chouchous car, je le confesse volontiers, je suis fan de Red Bull. Pas la boisson (pouah !), mais la marque, et tout ce qu’elle apporte de frais et de rock n’ roll à la Formule 1. Je suis encore plus fan de Sebastian Vettel (RBR) et de Sébastien Bourdais (STR), donc inutile de dire qu’une fois encore je vais suivre attentivement l’évolution des taureaux en piste.

Red Bull Racing a fait la bonne opération de l’hiver en récupérant le prodige (terme ici nullement galvaudé) Vettel à la place du vétéran Coulthard. Inutile de préciser que l’équipe gagne terriblement au change. Pour peu qu’Adrian Newey ait profité de la nouvelle règlementation pour pondre une monoplace originale et compétitive, alors Vettel pourrait bien montrer le bout de son museau en tête d’un Grand Prix. Les essais hivernaux se sont d’ailleurs relativement bien passés pour RBR, sans étincelles (sans Mark Webber non plus la plupart du temps) mais Vettel a pu bien l’évaluer.

Je ne suis malheureusement pas très optimiste pour Toro Rosso. D’une part il leur sera impossible de réaliser une aussi bonne saison que l’an passé (postulat de départ qui plombe déjà le moral, Gerhard Berger l’a bien compris et a préférer déserter…). Sur le papier l’écurie apparait au niveau hiérarchique comme l’une des plus “faibles” (à relativiser car les performances ne devraient pas être trop éloignées des top teams. L’espoir Buemi est à surveiller tandis que je touche du bois pour Sébastien Bourdais.

Un nivèlement du niveau par le haut

Déjà en seconde partie de saison l’an dernier nous avions pu assister à un incroyable resserrement des forces, avec des voitures comme les Toro Rosso ou les Renault revenues au niveau, ou presque, des meilleurs. Les essais d’inter-saison nous laissent à ce sujet dans l’expectative, avec des écuries très proches en performance et des Brawn GP qui survolent la concurrence. Allons-nous avoir droit à Melbourne à une grille où 12 ou 15 pilotes vont se retrouver dans la même seconde ? Cela serait bien évidemment formidable pour le show, mais une véritable loterie en qualification.

Alors, qui pour succéder à Hamilton ?

Si la saison s’annonce relativement ouverte, je ne m’attends tout de même pas à de gigantesques surprises, et a priori la hiérarchie générale ne devrait pas être si bouleversée que ça. Hamilton, Massa, Räikkönen, Alonso : le champion du monde 2009 se trouve probablement dans ce carré d’as. Actuellement tout le monde, ou presque, se veut optimiste. Il va forcément y avoir des déçus.

De David Bénard, Chargé éditorial pour le site VODemotion, Rédacteur pigiste pour Nouvelle vague, magazine musical, et Etoiles passion, magazine automobile, est un contributeur de TomorrowNewsF1.

Articles connexes :

6 Commentaires pour “Guide F1 2009 : les engagés”

  1. David Bénard dit:

    Bon forcément ce matin après les premiers essais à Melbourne j’ai l’air un peu c** avec mon papier :) Mais attendons la suite des évènements tout de même…


  2. Limacher Marc dit:

    Le mettre aujourd’hui ou hier ne change rien tu me dira. Les Williams, Toyota et Brawn sont devant, mais la course est longue….et le week end ne fait que débuté


  3. David Bénard dit:

    reste surtout l’appel et la question de la légalité de ces voitures. Quel maelstrom !!!


  4. Limacher Marc dit:

    oh oui et avec le GP qui enchaine en Malaisie…ça n’arrange pas


  5. Nagita dit:

    Bonsoir tout le Monde!
    Je bien reçus ton livre Marc! Merci

    Et oui les Williams, les toyota et Brawn GP sont devant!
    Mais je trouve l’analyse assez bien construite! Nous le serons demain matin!! :mrgreen:
    Fiabilité, Accidents au premier tour, fiabilité des systèmes kers, erreurs de pilotage, et deppassements dans le peloton (avec ces ailerons démesurés…)!
    Le suspense reste entier! :shock:

    Après la première journée d’essais, je souhaite à Williams, une belle victoire! (la dernière remonte au Bresil 2004, ac JP Montoya, ça remonte) Avouez que ça aurait de la gueule de revoir Sir Frank Williams au avant poste! :cool:

    PS: c’est dingue cette différence due aux diffuseurs! Je vais en coller un à ma bagnole :idea:


  6. Limacher Marc dit:

    teste et dit nous si ça marche ce diffuseur :mrgreen:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu