Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses > Blog article: Honda F1 : Nick Fry juge et partie

Honda F1 : Nick Fry juge et partie

Posté le 9 janvier 2009 dans la catégorie : Actualités, Analyses

Selon un rapport dans le Daily Telegraph, Nick Fry est intéressé par Honda F1…juge et partie donc dans cette affaire.

Selon le quotidien anglais, cette velléité du manager et le statu quo actuel au sein de l’équipe provoque des tensions auprès des futurs acquéreurs comme le magnat grec Achilleas Kallakis, qui a exprimé son mécontentement sur la procédure de rachat de l’équipe.

Le document affirme que les acheteurs potentiels, « sont frustrés par l’accueil tiède des offres solides qu’ils font ». En effet, il est étonnant de voir que des favoris partent un par un (Voir Prodrive) et que l’on se décourage de l’absence de progrès, alors que soit disant tout devait être rapidement réglé. Hors Nick Fry a aussi beaucoup menti au début du retrait, pour d’obscures raisons qui se comprennent à l’heure d’aujourd’hui.  » L’objectif est de découragés par l’absence de progrès, une tentative ouverte de Fry d’empêché un rachat externe. «  indique le rapport.

Fry prêche pour sa paroisse donc, lui qui n’est que salarié et traitre de Prodrive, expliquant beaucoup de choses et surtout remettant en doute ses dernières déclarations. D’ailleurs, hier Nick Fry a avoué qu’il y avait 30 candidatures (le chiffre gonfle de plus en plus sans résultat), mais tout en omettant qu’il fait partie de la liste.

Toutefois Honda a calculé les retombés négatives de son retrait et semble prêt à aider, dans un geste de bonne volonté, le futur sauveur. Une aide financière durant la première année. Cela permettrait de gagner du temps pour Fry afin de trouver de nouveaux sponsors.

Toutefois, avant de réussir Fry, doit d’abord convaincre Honda et des financiers de s’aquitter des 100M$ demandés pour le rachat, il a réalisé pour se faire, un plan viable de 3 à 5 ans. Concernant les biens de l’équipe, Honda a déjà payé, pour les quatre prochaines années, le bail de l’usine de Brackley ainsi que son inscription pour le championnat 2009, signifiant de l’assurance de sa participation (1).

(1) (1) En effet, si l’équipe est inscrite au championnat du monde, et si elle ne participe pas au championnat cela coutera 600.000 euros par GP non participé.

Articles connexes :

2 Commentaires pour “Honda F1 : Nick Fry juge et partie”

  1. nando dit:

    A mon avis, ce qui intéresse Nick Fry, c’est de tout faire pour conserver son poste de manager (et les millions de son salaire) + son poulain jenson button (pour toucher sa commission). Je pense qu’aucun des repreneurs potentiels ne veut le garder à la tête de la team, c’est pour ça qu’il les dégage tous :wink: CEO de Honda F1 depuis 3 ou 4 ans, il a quand même une énorme responsabilité dans cette faillite en dilapidant le colossal budget de Honda F1 pour un résultat plus que maigre. Maintenant que Honda et les autres acheteurs connaissent son petit jeu, la situation va pouvoir se débloquer :wink:


  2. Limacher Marc dit:

    Comme je l’avais déjà écris, une annonce devrait être faite d’ici quelques jours. :wink:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu