Naviguer : Accueil > Technique F1 > Blog article: KERS en bouc émissaire

KERS en bouc émissaire

Posté le 3 février 2009 dans la catégorie : Technique F1

Suite aux difficultés de mettre en place le nouveau système KERS, certains responsables d’équipe du plateau F1 commencent à vouloir revenir en arrière sur l’interdiction des essais pendant la saison. Indique le site Fanaticf1.com

Une nouvelle étonnante et à contre courant des valeurs actuelles. En effet, le KERS devrait (selon la FIA) être standard en 2010. La FOTA le souhaite aussi, alors pourquoi investir inutilement en 2009 ? Cela a changé pour plusieurs raisons :

Après plusieurs réunions tendues sur la réduction des essais, à 15.000 km, la FOTA se félicitait d’avoir trouvé un accord en Novembre dernier. Une belle avancée pour la réduction des coôts en illusions. Dès Janvier, alors que le statu quo sur le système KERS, était unanime entre les membres de la FOTA  pour l’année 2009, un constructeur a surpris son monde en rompant le silence.

BMW Sauber, lors de sa présentation annonce vouloir utiliser son système KERS dès Melbourne. Une surprise pour ses concurrents et une réaction immédiate : l’accélération de la fiabilisation du programme. D’où l’idée de revenir en arrière sur la réduction des essais durant la saison afin de fiabiliser leur système de récupération d’énergie.

Mais lorsqu’on regarde bien mieux, on comprend que l’idée est simplement de trouver un bouc émissaire (déjà) aux problèmes rencontrés. BMW disposant d’un faible budget en 2009, doit faire parler de lui et disposé d’une avance rapide en début de saison sur ses concurrents directs, car elle n’aura pas les ressources et les finances pour se battre réellement pour le titre. Coté Renault (qui a voulu baisser à 15.000km les essais avec force), la R29 dispose de problème avec la répartition des masses et le nez haut de la monoplace pose problème. Le système KERS est un moyen de contourner le problème et de rejeter la cause sur ce système. En faite BMW et Renault, voir Toyota se sont trompés dans le design de leurs monoplaces, le nez haut alourdit fortement les monoplaces.

Au contraire de Ferrari qui annonce ne pas vouloir se presser avec une évolution du système Magneti Marelli (le KERS 2 en somme, prototype proposé pour la standardisation de 2010), de même que McLaren qui ne communique quasiment pas sur son système de récupération d’énergie, voir Williams qui se trouve dans le même cas.

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu