Naviguer : Accueil > Business News F1 > Blog article: La F1 face à la radicalité en 2010

La F1 face à la radicalité en 2010

Posté le 5 février 2009 dans la catégorie : Business News F1

La FOTA à présenter de fortes réductions des coûts pour 2010 envers leurs équipes. Et selon le Financial Times, cela va bien au-delà des économies déjà acceptés.

La FIA souhaite que les budgets des équipes, pour une saison, passent de plus de 300 millions d’euros à 100 millions d’euros pour les constructeurs et 50/55 millions d’euros pour les indépendants.

Selon un livre blanc de la FIA, vu par le Financial Times et relaté par TomorrrowNewsf1.com, la Formule 1 n’a pas réussi à contenir ses coûts. Deux franchises sur douze sont vides. De plus aucun acheteur ne souhaite investir dans Honda pour reprendre l’équipe, rebutés par le coût élevé d’une telle opération.

La FIA estime que, avec ses arguments et son jeu d’effet d’annonce à l’horizon 2010, elle séduira en perspective un repreneur pour l’ex équipe Honda. De son coté la FOTA a récemment acceptée de rendre les moteurs gelés, baisser de 30% ses coûts par la même occasion et au cours des deux prochaines semaines, la FIA a l’intention de demander à la FOTA d’ajouter à la liste des réductions : la boite de vitesse/freins/ éléments de suspensions. La FOTA s’est réuni pour discuter de la maitrise des coûts, mais la FIA avec son annonce du package 2010 les a devancés. Encore.

Ron Dennis, devenu porte flingue de la FOTA, tente de circonscrire la concurrence technique entre les deux organismes : ” La F1 ne devrait pas être une formule où les moteurs deviennent standard et l’essentiel des voitures avec des composé de composant normalisé. Cela met l’accent sur le talent des pilotes, mais si vous allez dans cette voie, le pilote sera le plus important ingrédient de votre voiture et donc ce sera là que l’argent sera dépens.”

En contradiction avec le projet de plafonner les salaires des pilotes et une impasse médiatique. Le livre blanc suggère de maintenir l’accent de « technologique impressionnant » qui est unique à la F1, mais dans des zones définies, afin de rendre la technologie plus évidente et plus abordable.

Le Financial Times conclu sur une réserve importante sur la compétition que peuvent se livré les équipe sur ces secteur technologique. Alors que de l’autre coté, la FOTA propose un moteur à 5 millions d’euros, gelé peut être, mais pas standard, comme le sous entend le projet de la FIA. Signifiant que la réduction des coûts est loin d’être une évidence globale mais simplement des actes uniques et politiques.

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu