Naviguer : Accueil > Technique F1 > Blog article: La FIA, LRGP et la cartographie moteur expliquée

La FIA, LRGP et la cartographie moteur expliquée

Posté le 21 juin 2011 dans la catégorie : Technique F1

La FIA a publiée une note,  qui a été dévoilée aujourd’hui par Autosport et il semble que les équipes ne seront pas en mesure d’utiliser leurs services de cartographie moteur comme elles le faisaient auparavant. Pour en savoir plus, James Allisson, directeur technique de LRGP explique la situation :  Sur le principe, la note de la FIA explique que toutes les équipes (avec ou sans le système d’échappement soufflés) devront changer leur façon de faire avec la cartographie moteur et ce dès Silverstone.

Malgré un système électronique commun et standard, ECU, les équipes ont le droit de modifier la cartographie moteur de ce boitier. Sauf que la FIA indique que désormais, les équipes n’auront plus le droit de modifier  la configuration de l’ECU,  entre la qualification et la course dans le parc fermé. Autre intérêt, l’obligation par la FIA que la cartographie moteur transmettre l’ordre de couper l’approvisionnement du carburant pour le moteur,  lorsque le pilote lève le pied de l’accélérateur. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Le moteur devant avoir une activité naturelle lorsque le pilote lève le pied.

Allison explique un détail très intéressant dans son analyse : le système de la R31 fonctionnant avec des gaz d’échappement injectés sur le centre de la voiture,  par le devant des pontons, la mesure de la FIA n’affectera pas réellement l’équilibre de la monoplace d’Enstone. Par contre, les systèmes entrevues très récemment, inspirés par Red Bull, seront plus fragiles, car l’appui de ses flux est fixé sur l’essieu arrière.

Notons que si la R31 ne souffrira pas (probablement) du changement, les équipes étudieront activement un principe similaires pour l’an prochain ou d’ici la fin de saison. Enfin, la suppression de la FIA, va aussi permettre d’observer les vraies bonnes monoplaces, sans cet artifice qui favorisait l’équilibre dans les virages. L’entrée de courbe sera plus difficile et la sortie aura l’appui maximal, promettant donc une exploitation assez intéressante des équipes.

Tags: ,

Articles connexes :

5 Commentaires pour “La FIA, LRGP et la cartographie moteur expliquée”

  1. Sauber.F1 dit:

    Ahhh, on est parti pour voir les première grosses casses moteur en course dès la Grde-Bretagne ???

    Il y a des chances…

    La fiabilité des moteurs décidera-t-elle (encore plus qu’actuellement..) du championnat?
    Possible….


  2. skieur dit:

    :shock: on véra bien :roll:


  3. chewb dit:

    Bonjour Marc,

    je me permet ce petit message, car malgré que je sois un fan inconditionnel de ce site que je lis tous les jours… je ne peux pas m’empêcher de grincer des dents à chaque fois que vous vous permettez un copier/coller aussi illisible d’une traduction automatique. C’est malheureusement assez fréquent sur ce site et ça en dénature vraiment la qualité globale.

    J’ai bien conscience du travail qui est fait dans son ensemble, ma remarque n’est pas un reproche mais bien un commentaire. Pour ma part je préfères un site qui prend le temps d’analyser, rédiger, et expliquer quitte à ne pas être le tout premier à publier une news que l’inverse.

    Quoi qu’il en soit merci pour toutes ces news.


  4. patatrice dit:

    Quoi??? Déjà 7 courses avant la fin???
    Ais je dormi trop longtemps? :???:


  5. Limacher Marc dit:

    J’ai largement modifié la structure du billet, car l’ancien était une traduction (sommaire je l’avoue) du communiqué LRGP.
    J’espère qu’il sera plus clair
    ;-)



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu