Naviguer : Accueil > Actualités, Media > Blog article: La revue de presse du Grand Prix de Grande-Bretagne 2011

La revue de presse du Grand Prix de Grande-Bretagne 2011

Posté le 11 juillet 2011 dans la catégorie : Actualités, Media
Voici un tour d’horizon de la presse européenne suite au Grand Prix de Grande-Bretagne de la saison 2011. Au sommaire aujourd’hui : Le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne…
Royaume-Uni

- The Guardian :  » Un coup discret et un sourire d’excuse pour Stefano Domenicali après la course remportée par Fernando Alonso, célébrant le 60ème anniversaire de la première victoire de la Scuderia Ferrari en Formule 1. C’est la première victoire de ‘l’espagnol depuis le GP de Corée du Sud l’an dernier. Vettel, deuxième augmente son avance au championnat, tandis que Mark Webber semblait ignorer les messages de son team dans les deniers tours. Alonso déclara que c’est une journée qui signifie beaucoup pour les gens de Ferrari. Par contre, payer 300 £ et ne pas pouvoir voir les stands, est une erreur du nouveau circuit de Silverstone, qui a finalement fait plus de déçu que de ravit.   »

- The Daily Mail :  » Une journée de diamant pour Fernando. Pour une grande partie de la saison, il pourrait sans doute avoir donné aux fans de Ferrari une course pour leur argent. Alonso avait un bon rythme pour dépasser Hamilton sur la piste et Vettel dans les stands. Ce rythme semble venir des modifications aérodynamiques apportées pour Silverstone pour bénéfice du changement sur les diffuseurs. Il faut jute espérer que la victoire n’ai rien à voir avec un effet d’air chaud…Mais comme une conséquence de la victoire, Red Bull est susceptibles d’être de retour en Allemagne. Chez Red Bull, l’harmonie entre Webber – Vettel risque de se détérioré après l’insubordination de l’australien. Enfin, une journée gaffe chez McLaren entre l’absence d’un écrou pour Button et un souci de carburant pour Hamilton.  »

Italie

- Gazzetta dello Sport :  » Enfin Fernando Alonso, enfin Ferrari. Pour la course la plus difficile techniquement et dans l’antre de ses rivaux, l’espagnol remporte le Grand Prix d’Angleterre devant Vettel et Webber, Hamilton 4ème et Massa 5ème. Le fruit d’un travail furieux pour rattraper son retard sur Red Bull et McLaren. Une victoire retentissante à Silverstone pour  Ferrari qui a signé le compromis sur les diffuseurs soufflés à quelques minutes de la fin du GP.  »

- Corriere dello Sport :  » Une grande victoire de Fernando Alonso et Ferrari à Silverstone. L’espagnol a battu clairement les Red Bull. Une course dans les stands ou l’espagnol a pris la fuite face à ses rivaux sur la piste. Ferrari a ensuite remporté sa première victoire de la saison avec Alonso en profitant des nouvelles règles et de ses évolutions techniques. 4ème, Lewis Hamilton mène une belle bataille contre Felipe Massa dans les derniers virages du dernier tour.  »

Espagne

- Marca :  » Silverstone a été la grande opportunité de couper les ailes à Red Bull et revenir dans la course. L’espagnol n’a pas gaspillé ses forces. Dans la course à la performance, la Ferrari est plus près de la RB7, fortement influencé par les diffuseurs soufflés et Fernando Alonso a fait un coup de maitre pour gagner sur le sol anglais devant le roi Vettel et Webber.  »

- AS :  » Alonso rompe la dictature et freine Red Bull dans sa progression pour le titre. L’espagnol a battu le Wonder boy de Red Bull et signe sa 27ème victoire en carrière. Le GP d’Angleterre a démontré un point d’inflexion des leaders, mais bien que cela ait été une défaite pour Red Bull, Vettel augmente son avance sur ses rivaux au championnat, passant de 77 à 81 points d’avance.  »

Allemagne

- Bild :  » 6 victoires en 8 courses et une série rompue par Fernando Alonso qui triomphe à Silverstone pour la première victoire de l’année de la Scuderia. Notre champion du monde ne termine que deuxième devant son équipier Webber. Toute la décision de la FIA a pourri la course. Les adversaires de Vettel ne peuvent pas l’arrenter, la FIA l’a fait, comme cela au milieu de la saison. Nous n’oublierons jamais que le président de la FIA, Jena Todt a été patron de Ferrari jusqu’en 2008. Un jeu moche pour empêcher Vettel d’être champion trop vite.  « 

Articles connexes :

Un Commentaire pour “La revue de presse du Grand Prix de Grande-Bretagne 2011”

  1. Mysticcondor dit:

    Mauvaise foi le « Bild »… ;-)



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute