Naviguer : Accueil > Actualités, Business News F1 > Blog article: La structure Virgin Racing en F1

La structure Virgin Racing en F1

Posté le 11 novembre 2010 dans la catégorie : Actualités, Business News F1

virgin-racingLa structure financière autour de l’équipe Virgin Racing est étonnante. Dans un premier temps, l’équipe était directement gérée par la société  Manor Grand Prix Racing Ltd. Le 1er Aout 2009, une société britannique appelée Manor Top LLP prend 46,1% de Manor GP Racing. Le solde provient de WR Energia (48%) et 5,9% détenue par une société de l’île de Man, baptisée Astra 100.

Mais un rebondissement est intervenu durant l’hiver 2009/2010. La société Manor Grand Prix Racing a été reprise par une société britannique, Manor Holdco, qui devient la société mère de Virgin Racing Ses actionnaires ? WR Energia (société de Nick Wirth), Astra 100 (société d’Alex Tai), Corvina (holding de Virgin), Graeme Lowdon, John Boot,  la banque Lloyd et Marussia Motors. La banque anglaise disposait, avant l’arrivée du constructeur russe, de 43,4% de la société Manor Holdco.

L’intervention du constructeur Marussia dans se dédale ne concerne que la société Manor Holdco, donc la société au-dessus de l’équipe F1. Mais la propriété de l’ensemble du programme reste toujours sous la coupe de Booth, Graeme Lowdon et Corvina (Virgin).

L’hiver dernier, Manor Top LLP a revue son actionnariat autour de trois partenaires : Le groupe Booth, Graeme Lowdon et Corvina. Exit donc Astra 100 et WR Energia (transfert de capital sur Manor Holdco).

Il semble remarquable de constater que l’équipe disposant d’un des plus petits budgets du plateau, dispose d’une structure des plus complexes.

Articles connexes :

2 Commentaires pour “La structure Virgin Racing en F1”

  1. Shogun_971 dit:

    Quid de ART?
    Après avoir annoncé sont intention de rejoindre la formule 1( étape logique si on regarde la genèse de la structure qui n’a cessé de s’élever et de marquer de son empreinte les catégories conduisant au pinacle du sport auto), voici qu’ART retire sa candidature (en raison un budget mal ficelé), qu’elle s’associe ensuite avec Lotus Car, et enfin qu’elle quitte la catégorie qu’elle domine depuis sa création: la F3.
    La structure serait-elle arrivé à maturité et ses actionnaire souhaiterais en tiré plus de bénéfices, ou serait-elle en difficulté ?
    Le communiqué de l’équipe semble sous-entendre que la seconde hypothèse serait vrai, mais que se passe-t-il au sein de la structure qui a fait rouler une bonne majorité des noms du plateau actuel de F1? Aurais-tu des infos Marc ?


  2. Matt dit:

    Super article ! C’est vraiment le genre d’analyse que j’adore à propos du monde de la F1 et de l’automobile :)

    continuez comme ça, bravo !



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu