Naviguer : Accueil > Analyses, Business News F1 > Blog article: La vérité sur Toro Rosso

La vérité sur Toro Rosso

Posté le 26 novembre 2008 dans la catégorie : Analyses, Business News F1

C’était en Février 2006, Gerhard Berger était revenu à la Formule 1 après avoir été pilote entre 1984 et 1997, puis directeur de la compétition de BMW Motorsport jusqu’en 2004. L’autrichien hérite de 50% de la nouvelle équipe italienne Scuderia Toro Rosso, née des cendres de Minardi. Echange de bon procédé, Berger ayant cédé 50% de son entreprise Berger Logisitk, dont il venait d’hérité et qui était en difficulté financière, pour troquer ces parts contre ceux de Toro Rosso. Bien lui en a prit. Toutefois l’aventure est terminée, et ce à la surprise absolue sur le papier.

Lorsque Gerhard Berger avait prit les commandes de la petite Scuderia Toro Rosso, sa mission était de rendre l’équipe à l’horizon 2008/2009 indépendante de Red Bull Racing. Un barème dégressif avait même été signé sur ses trois années, et un directeur commercial de haute réputation, Jim Wright, ex Williams F1, recruté. Communication feinte, car hier les rôles ont été clairement définis dans le communiqué de Toro Rosso : A Red Bull l’aspect commerciale, à Berger le sportif. Mais un accord triennal liait Red Bull et Berger, au delà du simple aspect financier.

La vente hier des 50% des parts du pilote autrichien, indique que la boisson énergisante dispose de deux équipes à majorité. Mais il semble que cela était prévu. Berger ayant indiqué à l’agence APP :  » J’ai même réfléchi de mon coté, si cela était possible de mener seul l’aventure. Mais sans un partenaire financier fort, ce cadre n’était pas possible pour moi. »

Depuis sa naissance, Toro Rosso a été dans la tourmente, usant du double langage, du mensonge dans un premier temps, puis des annonces de ventes depuis le début de l’année 2008 par ci et par là. L’équipe était prise dans l’étau que son sponsor principal lui avait tendu. Une tourmente que nous avons tous cru.

D’abord Berger pense qu’une vente est dans l’air :  » Il peut à nouveau seul décider de vendre. Il a tous les possibilités de le faire. Ce sera plus facile. «  En parlant de Dietrich Materschitz et d’une stratégie sans compromis, où Red Bull sortirait vainqueur sur tout les tableaux. Signifiant donc que le milliardaire autrichien dispose d’un repreneur.

L’équipe a été évaluée à 100 millions d’euros, Probablement que Gerhard Berger a hérité d’un joli chèque, mais peut être pas de 50% de la somme. En faite l’accord entre Berger et Red Bull était sur la base de trois années. Avec l’ambition pour l’ex pilote Ferrari de la rendre indépendante en rachetant les 50% de Red Bull, ce qu’il a tenté en vain depuis le début de l’année, se sachant à bout d’échance contractuelle. Ayant échoué, Matershitz a activé la clause de rachat et prit l’équipe à son compte pour la revendre dans quelques mois. Berger, lui, quitte l’équipe.

Concernant les moteurs, Red Bull Technology n’a toujours pas confirmé son moteur pour RBR en 2009, le contrat entre Renault et l’équipe n’ayant qu’une durée de deux années (2007 et 2008), tandis que Ferrari dispose d’un contrat ferme en 2009 avec Toro Rosso. La fusion des deux entités techniques, laisse penser que la prochaine RB5 sera à moteur Ferrari. Un contournement de réglementation possible depuis l’autorisation de vente de châssis client (voir Force India et McLaren Mercedes). Un contournement réglementaire que la marque nous a habitué de vivre.

Update 11h37 : Gerhard Berger sur autosport.com indique qu’il a vendu Toro Rosso car il estimait que la nouvelle réglementation 2009 ne favorise pas les petites équipes. Précisant aussi que le choix du line up 2009 n’est pas la raison du désaccord.

Articles connexes :

4 Commentaires pour “La vérité sur Toro Rosso”

  1. David Bénard dit:

    M’étonnerait pas que Gerhard rebondisse ailleurs (Ferrari ?) tiens ;)


  2. Limacher Marc dit:

    Ah oui tien pas bête ! :cool:


  3. Starbuck dit:

    Ou comme agent de Bruno Senna ?


  4. Limacher Marc dit:

    Je pense que l’agent de Bruno sera (ou est ?) Julian Jakobi que la Famille Senna connait bien.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu