Naviguer : Accueil > Economie, Exclusif, Grand Prix > Blog article: Le business model du GP d’Inde dépendant des pilotes et des teams

Le business model du GP d’Inde dépendant des pilotes et des teams

Posté le 8 septembre 2011 dans la catégorie : Economie, Exclusif, Grand Prix

Les Editorialistes de New Delhi c’étaient répandus de haine envers les médias occidentaux, critiquant leurs pays dans l’organisation du futur Grand Prix d’Inde. Annonçant qu’il était honteux que des médias puissants racontent des histoires fausses sur cette future piste et course.

Depuis que la Fédération Internationale de l’Automobile a déposée son label sur le circuit de New Delhi, les autorités sont inflexibles et tentent, apparemment, d’obtenir 20% de retenue sur la rémunération des pilotes et sur les budgets des équipes pour uniquement leur course !

Selon une source proche du dossier, la FOTA, via le Financial Working Group, s’est réunie très récemment et tente de limiter les dégâts. Bernie Ecclestone a été averti et une solution devra être rapidement trouvée.

Le GP d’Inde déboursera 22 millions d’euros pour accueillir son GP en 2011, toutefois, les demandes des autorités sur cette retenue financière rapporteraient la modique somme de 15 millions d’euros ! Un bon business model pour un pays qui cumule depuis quelques jours les désagréments (visa, obligations diverses pour les pilotes, taxe douanes etc…)

L’autre aspect d’inquiétude est aussi sécuritaire. Hier, Mercredi 7 Septembre, une explosion s’est produite  à la Haute Cour de New Delhi, en plein centre de la capitale indienne, faisant au moins onze morts et 50 blessés, selon un dernier bilan communiqué par le secrétaire d’Etat indien à l’Intérieur.

Note : la FOTA confirme le litige fiscal et assure que c’est un problème unique,  qui cherche une solution actuellement (via le blog d’Adam Cooper)

Articles connexes :

5 Commentaires pour “Le business model du GP d’Inde dépendant des pilotes et des teams”

  1. EstebanF1 dit:

    Pour avoir beaucoup travaillé avec l’Inde, je peux dire que la F1 n’est pas au bout de ses peines… Beaucoup de bureaucratie (héritage de l’histoire du pays), société de castes très complexe et pays assez replié sur lui-même…


  2. iso dit:

    tout à fait d’accord! un pays étonnant et déroutant


  3. Lotus62 dit:

    Cela dit, cela apprendra à la F1 à céder aux sirènes des pays « folkloriques » en s’imaginant à chaque fois avoir découvert la poule aux oeufs d’or.

    L’Afrique du Sud, la France, l’Autriche auraient peut-être finalement rapporté plus avec beaucoup moins d’ennuis. Idem pour les USA, deux GP ont relativement bien marché et étaient bien organisés aux States: Long Beach et Indianapolis. Plutôt que d’aller à AUSTIN dans des conditions qui semblent également bien utopiques, il aurait été préférable de trouver un terrain d’entente avec ces organisateurs ou, éventuellement, avec des gestionnaires de vrais bons circuits tels que Laguna Seca ou encore celui du Petit Le Mans… en clair demander moins pour assurer l’avenir. Mais peut-on encore demander à Bernie de penser à l’avenir à son âge? Il est logique qu’il privilégie ses intérêts à court terme.


  4. Lucky dit:

    je suggère aux organsateurs indiens de lever une taxe sur le traineau du Père Noël pour chaque cheminée visitée… je certain qu’on pourrait organiser un championnat complet

    :mrgreen:

    @ EstebanF1 : tu as totalement raison l’Inde est un pays autocratique et assurément hermétique aux relations extérieures… ceci dit on voit également ce dernier point avec les Malais aussi dans leur façon d’embaucher pour/et développer Lotus cars. C’est également le cas en Russie… c’est pas gagné

    @Lotus62 : pour Austin c’est vrai malheureusement Petit LeMans et Laguna Seca sont des circuits dans un état déplorable à des années lumières du standard F1 bien loçin d’un Monza ou d’un Sao Paulo c’est pour dire

    :shock:


  5. Limacher Marc dit:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu