Naviguer : Accueil > Analyses, Business News F1 > Blog article: Le business modèle de Mercedes GP

Le business modèle de Mercedes GP

Posté le 28 janvier 2011 dans la catégorie : Analyses, Business News F1

La sortie de l’actionnariat du groupe McLaren a été positif financièrement pour le constructeur Mercedes-Benz qui estime que le bilan financier de 2010, malgré les critiques internes, a été du fait d’un bon business model.

Peut de temps après le rachat de Brawn GP, une large vague de protestation à Stuttgart a semé le trouble dans lé décision du board d’investir massivement en Formule 1. Un investissement de 55 millions d’euros selon l’édition 2010 du BusinessBookGP et qui a été en partie financer par McLaren.  « Le fardeau financier pour l’équipe, par rapport à l’époque où nous étions partenaire de McLaren est nettement inférieure » estime Joachim Schmidt au journal Bietigheimer.

En effet, l’argent du sponsoring et l’argent des droits TV rendent le business plan d’une équipe de Formule 1 plus attractif. Mercedes se borne à faire le complément financier pour établir un budget en concertation avec Ross Brawn.

L’opération de sortie du Group McLaren rapportera près de 180 millions d’euros au constructeur allemand. De quoi tenir environ 3/4 années pour le budget de son équipe Mercedes GP.

Un modèle économique astucieux afin d’assurer une présence dans une équipe sans vraiment débourser directement de l’argent pour celle-ci.

Articles connexes :

5 Commentaires pour “Le business modèle de Mercedes GP”

  1. Loyola dit:

    D’un point de vue purement financier la pierre de touche serait la comparaison de la valorisation des parts de McLaren cédées et de celle de Mercedes GP à un horizon de 5 ans après l’opération.

    Jusqu’ici celui qui a fait une opération financière remarquable c’est Brawn qui a acheté pour une bouchée de pain les fruits des lourds investissements de Honda qu’il a revendu avec une valorisation exceptionnelle à Mercedes.
    Alors même que son équipe bien que doublement titré était dans un état réel très éloigné de cette valorisation …

    Je ne suis pas très certain que Mercedes soit devenue propriétaire de ce qu’elle imaginait acquérir :mrgreen:


  2. Stands-up dit:

    @ Loyola ;-) Sur le plan chiffré c’est indéniable : Mercedes paye pour des titres 2009 qu’elle n’a pas eu directement, mais, elle peut maintenant obtenir des retombées qui n’étaient pas disponibles : TV, pub, droits dérivés, merchandising, disposition de ses propres voitures, etc. par ailleurs, elle n’avait pas le choix, n’ayant pas de programme sportif international crédible.
    Inversement, on constate que Renault connait en 2010 le sort contraire, vendant son équipe tout en obtenant des titres avec son client… Il faudra faire les comptes à 5 ans, en y mettant toutes les incidences, pour autant que Renault soit encore motoriste. :shock:


  3. Loyola dit:

    Renault a déjà largement tiré profit de son rachat de Benetton, c’est une sortie de cycle et non une entré comme Mercedes.

    Sortie effectué avec beaucoup de finesse qui plus est.


  4. Stands-up dit:

    Oui, si l’on compare à BMW, Honda ou Toyota, Renault s’en sort remarquablement, mais … il s’agit d’une équipe double championne, ceres retombée assez bas, mais avec le potentiel est les outils, finalement un peu ce qu’a acheté Mercedes. Les deux situations semblent se suivre à 10 ans de distance, on verra si Mercedes revend à terme.


  5. Loyola dit:

    reste a transformer le rachat en succès, ce qui n’est pas fait :cool:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu