Naviguer : Accueil > Analyses, Transferts > Blog article: Le contrat CDI de Bruno Senna

Le contrat CDI de Bruno Senna

Posté le 6 août 2010 dans la catégorie : Analyses, Transferts

Bruno SennaLe contrat de Bruno Senna avec Hispania Racing Team regorge de surprises toujours plus étonnantes. En plus d’apporter un budget de 3,5 millions d’euros, les sponsors du pilote brésilien lui offrent 150.000 euros pour ses frais de déplacement, locations, préparation physique. HRT n’offre pas de prime de résultat annoncé. Le pilote bénévole est né, mais avec un autre détail : la durée de son contrat.

Chris Goodwin, l’agent du pilote brésilien, lors de la crise de Silverstone, avait fait valoir que le contrat de Bruno Senna est incassable. Or, aucun contrat n’est vraiment incassable, surtout lorsqu’on apporte un budget à une équipe. Sachant que l’apport de sponsoring est aléatoire. Mais le pilote a indiqué aux médias présents en Hongrie qu’il disposait d’un contrat illimité avec HRT : « Mon contrat est illimité. Je ne peux pas vous dire exactement ce qu’il y a dedans. J’ai un contrat, mais il n’y a pas de définition précise. »

Après le pilote bénévole, Bruno Senna dispose d’un Contrat à Durée Indéterminée (CDI) avec une équipe F1. Une révélation étonnante et démontrant le manque de sérieux des contrats de l’équipe Hispania Racing Team ? Une indication permettant de comprendre que Bruno Senna peut quitter l’équipe espagnole, sous conditions simples : se faire racheter son contrat ou racheter lui-même son contrat. Ce qui permet aussi de comprendre le modèle économique du team : Bruno Senna a de la valeur pour l’équipe espagnole (peut être 3 ou 4 millions d’euros)

Le modèle Jordan

Lorsque Rubens Barrichello a signé son contrat durant l’hiver 1992 avec Jordan Grand Prix, il apportait 4 millions de dollars de budget, mais disposait d’un contrat quasiment illimité avec le team irlandais (avec 3 ans ferme de contrat tout de même). Toutefois une clause de rachat par tiers fixée à 5 millions de dollars était indiquée si un transfert avant les 3 ans était envisageable. Ron Dennis avait trouvé la somme très élevé à l’époque, pour remplacer Ayrton Senna en1994.

Le même contrat a été signé avec Eddie Irvine (qui n’apportait aucun budget), mais Ferrari a accepté de fournir les 5 millions de dollars demandés. En 1998, le même Jordan a autorisé pour 3 millions de dollars,  le transfert de Ralf Schumacher chez Williams, sur le même principe.

Articles connexes :

Un Commentaire pour “Le contrat CDI de Bruno Senna”

  1. Walda dit:

    J’ajouterais que l’oncle de Bruno, Ayrton, avait montré l’exemple à son neveu lorsqu’il avait signé dans la petite équipe Toleman. Pour son débauchage par Lotus pour la saison 1985, son contrat avec Toleman prévoyait un clause de rachat (100 000 £ de mémoire).



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu