Naviguer : Accueil > Entrepreneurs > Blog article: Le rare métier d’ex-pilote agent de pilotes

Le rare métier d’ex-pilote agent de pilotes

Posté le 5 août 2011 dans la catégorie : Entrepreneurs

Jenson Button avait indiqué, en marge du Grand Prix d’Angleterre, qu’il se voyait encore piloter en Formule 1 durant 5 ans maximum, mais qu’ensuite, une carrière d’agent de pilote serait envisagé

Si le profil des agents de pilote ressemble plus à des hommes d’affaires grisonnant, aux lunettes noirs et costume dans le paddock. Ils ont des métiers d’origine bien différents : Avocat, responsable d’équipe, patron de PME, ex-pilote amateur, mais rarement ex-pilote de Formule 1.

Par le passé, il y a déjà eu des coups de main entre pilote, mais ce n’était pas des agents. Il y a eu aussi des pilotes se gérant seuls (Lauda, Piquet, Mansell, Berger, Hamilton durant un temps). Toutefois, c’est la Formule 1 moderne, qui a bouleversé le mode de rémunération des pilotes dans les années 80, qui a permis à un pilote finlandais, champion du monde 1982 avec Williams, de devenir le premier ex-pilote-agent : Keke Rosberg.

Après avoir été mis en échec par Ron Dennis pour obtenir un contrat de 2 millions de dollars en 1987 avec McLaren, le finlandais se tournera vers une carrière d’homme d’affaires pour permettre à de jeunes pilotes finlandais de venir en F1. Deux de ses poulains débuteront dans les années 90 : JJ Letho et Mika Hakkinen et plus tard Nico Rosberg, son fils

A ce jour Mika Hakkinen, avec ses deux tires de champion du monde est la plus belle réussite du duo (Rosberg -Didier Cotton, son associé). Toutefois, le champion du monde 1982, s’il est le seul de sa race à avoir été agent officiellement, un projet ce dessinait au Brésil en 1992. Un grand champion c’est associé à Julian Jakobi, pour créer une structure ASG : Pour Ayrton Senna Group. Evidemment le premier client était Senna lui-même, qui en avait profité pour quitter la multinationale IMG. Mais, le second en 1993, plus surprenant, était Alain Prost – très proche de Jakobi.

Dans les années 1993/1994, des discussions avec Jean Alesi (alors sous contrat jusqu’en 1994 avec Eddie Jordan) et Rubens Barrichello (dirigé par un pool d’homme d’affaires brésiliens) étaient les cibles de l’avenir pour le duo anglo-brésilien. Ayrton Senna voulait devenir un agent à terme.

Jenson Button après son divorce en 2002, des Robertson père et fils a créé sa propre structure, gérée par son père John et disposant de l’avocat Richard Goddard pour la négociation de son image. Mais, l’envie d’être manager tente le champion du monde 2009. Mika Hakkinen tente l’aventure depuis quelques temps autour de la sphère d’influence d’Heikki Kovalainen. Nous verrons si Jenson Button tente l’aventure à l’horizon 2017. La démarche est suffisamment rare pour la souligner.

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu