Naviguer : Accueil > Economie, Politique > Blog article: L’enjeu de Sotchi

L’enjeu de Sotchi

Posté le 8 mars 2012 dans la catégorie : Economie, Politique

Il prendra ses fonctions en Mai prochain, pourtant son élection a été largement commentée depuis plusieurs jours. Vladimir Poutine est l’homme fort de la Russie. Pourtant il existe des contrastes dans l’économie Russe et cela expliquerait que la ville de Sotchi est désormais une priorité d’intérêt national pour une partie de son mandat. Toutefois cela débute mal.

Les  données commerciales montrent que plus d’une décennie de poutinisme a laissé l’économie russe moins diversifiée aujourd’hui que lorsque Poutine est arrivée au pouvoir. Dans certaines aspects, les exportations de biens durables semblent avoir régressé à partir du point où ils se trouvaient lorsque l’ancien président Boris Eltsine, a démissionné de son poste le 31 Décembre 1999. Seul le pétrole et le gaz représentent les points majeurs de l’économie.

Le créateur du concept des BRIC, Jim O’Neill, qui travaille pour la banque américaine Goldman Sachs, affirme que « Le PIB de la Russie pourrait dépasser celui de l’Italie dès 2017 et dans la décennie 2020 à 2030 passer devant la France, le Royaume-Uni et même l’Allemagne. » Une prédiction qui s’appuie sur les évolutions récentes de l’économie russe. Surtout la net économie.

Dans cette démarche de diversification, Sotchi est aussi devenu un enjeu économique et politique. A ce jour, 36 milliards d’euros ont été dépensé pour le coût des travaux du site olympique. Dépassant largement les prévisions initiales.  Une mauvaise nouvelle pour les investisseurs privés qui qualifient désormais le programme comme « non rentable. » La principale raison étant la sécurité des lieux. Plusieurs attentats ont été revendiqués sur les installations et les coûts doubles, voire triple de manière instantanée.

Avec Sotchi, la Russie souhaitait développer une sorte de mini Dubaï, essentiellement basée sur une économie immobilière. Mais, ce ratage économique pourrait avoir des conséquences pour l’avenir et même sur la pérennité du Grand Prix de Formule 1 en 2014. Une pérennité non pas économique, mais purement politique.

Tags:

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu