Naviguer : Accueil > Actualités, Technique F1 > Blog article: Les dessous d’Hispania Racing en 2011

Les dessous d’Hispania Racing en 2011

Posté le 15 septembre 2010 dans la catégorie : Actualités, Technique F1

HRT Monza 2010Suite aux rumeurs autour de son avenir (possibilité de ne pas participer aux Grand Prix d’Abu Dhabi par exemple), Colin Kolles a réagi dans les médias allemands, assurant qu’effectivement l’équipe a des problèmes financiers, mais que les plans pour 2011 seront respectés.

Monza aura été le théâtre de discussion entre José Ramon Carabantes et Colin Kolles sur le budget 2011 du team Hispania Racing. Une entente globale aurait été faite, mais le manager de l’équipe espagnole indique « que nous devons atteindre certains objectifs. La question n’est pas que M. Carabantes finance l’équipe. L’objectif est de trouver des sponsors en dehors pour supporter les coûts ». Et pour cause ! Selon le Journal Du Dimanche, Carabantes est acculé et refuse de faire tourner le team sur ses deniers personnels. Une situation qui se complique donc. Tout repose donc sur une vente future qui sera décidé dans les prochaines semaines.

Une situation que ne rejette pas Colin Kolles. Mais l’important est de préparer au mieux 2011,  pour obtenir cette fameuse valeur ajoutée que recherche le patron roumain depuis le début de l’année. Le prochain châssis Hispania sera construit par un tiers, sous les conseils de Goeff Willis qui resterait dans le navire. Plus intéressant, Kolles précise : « la voiture sera construite avec des fournisseurs différents ». En fait deux pour affiner la déclaration selon nos sources. Ce qui signifie que le moteur restera un Cosworth, mais que Toyota pourrait fournir une base technique.

D’ailleurs, le quotidien AS a indiqué que l’accord avec TMG (Toyota) était conclu avec Hispania. Mais, de manière moins ambitieuse qu’initialement. Il est probable que l’usine de Cologne fournisse des solutions de développement (soufflerie, CFD), mais pas de monoplaces TF110 ou TF111 tel qu’annoncé au départ.

Tags:

Articles connexes :

5 Commentaires pour “Les dessous d’Hispania Racing en 2011”

  1. c.pie dit:

    Bonjour
    Est ce que l’accord avec Toyota porrait être un début de retour du constructeur en F1 ?


  2. Limacher Marc dit:

    Pas vraiment, Toyota à Cologne ressemble à un bureau d’étude et son personnel a besoin de démonter son savoir faire (et faire tourner ses installations). Mais je ne pense pas que cela représente une sorte de « Mecachrome » pour Toyota.


  3. Stands-up dit:

    Il y a de bon équipements et des liens sérieux avec une autre équipe, elle même associée avec un Canadien … Comme la capacité d’ingénierie et les sous ont cruellement manqué à HRT, une revente à Villeneuve + Durango sera LA solution :smile:


  4. Stands-up dit:

    Il lui reste un moteur neuf. Il a trois ou quatre moteurs quasi neufs, très exploitables. Ils ont étés fiabilisé en cours d’année et enfin ils supportent très bien la cartographie du soufflage bas, ce qui n’est pas le cas du Mercédes, contrairement au Renault (l’adaptation fut laborieuse). Donc côté berlingo (pas la voiture ni le bonbon) la Scuderia est prête, côté stratégie, on sait : si Massa prend un mur à Singapour, ce sera sans consignes … :razz:


  5. F1 - Lotus - HRT : l’ombre technique de Toyota dit:

    [...] ambitieux que le projet initial, mais un rapport de plusieurs millions d’euros tout de même (voir ici pour en savoir plus). Sans parler du préaccord avec Villeneuve [...]



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu