Naviguer : Accueil > Non classé > Blog article: L’évolution éditorial des sites de Formule 1 en jeu

L’évolution éditorial des sites de Formule 1 en jeu

Posté le 4 décembre 2008 dans la catégorie : Non classé

De l’article du site Bakchich.info sur les hebdos français et leurs orientations éditoriales révèlent une réflexion globale par effet de vase communiquant sur les sites de Formule 1.

L’analyse signée Simon Piel se résume de la manière suivante : Marianne joue parfaitement sur l’actualité, avec un let motiv engagé « anti Sarkozy », dénonçant les dérives du régime, tout en surfant quand, l’actualité est brulante, sur un événement (la crise par exemple). Le magazine voyant toutefois son front contre le président périclité, souhaite se dirigé vers une réflexion de gauche. Coté vente, tout va bien. LE Point, joue la carte de l’exclusivité avec une image de droite affirmée, assurant de bonne vente. Le Nouvel Observateur, a joué la carte du décalé et de la culture, mais son positionnement centre gauche lui fait perdre du terrain en terme de vente. Enfin L’Express a décidé de ne pas choisir son camp, elle se peopolise. Christophe Barbier, son directeur, étant sur tout les fronts médiatiques, mais il semble que la stratégie trouble les lecteurs.

Quid des sites de Formule 1 ?

Actuellement les tendances sont doubles : celle de la course à l’actualité brute, et celle de l’explication dans le texte avec position d’engagement, comme c’est le cas de ce blog par exemple. Avec l’expérience acquise, je me suis rendu compte que la course à l’information brute était veine. La marge de manœuvre étroite, car elle consiste à être le premier à fournir l’information. La seule image du site consistant à surfer sur cette rapidité. Ce que j’ai jugé mince de prime abord. Ce qui nous a fait donner une réflexion sur le site FanaticF1.com, de ne pas courir, mais de réfléchir. Estimant que la tendance était plus à l’explication dans le texte, au jugement de fond plus que de la forme. Un pari à l’époque, qui nous a permis de multiplier par 4 notre auditoire depuis le début de l’année 2007.

Alors, à la manière des hebdos de notre pays, il y a des pistes nouvelles à étudier, des positionnements clairs à établir. Certains sites d’informations sont gérés par des fans purs, donc ayant déjà une tendance qu’il n’assume pas. L’impersonnel n’étant plus la norme sur internet, le cahier de tendances futur sera, l’imagination de sites d’informations prenant position contre des propositions de Bernie Ecclestone, Max Mosley, des équipes etc… Des sites chassant le scoop ou l’explication d’analyses, et de jouer sur du décalé avec un contenu annexe riche, ou d’une ligne nouvelle, plus people, légère, mais efficace.

L’année 2009 sera charnière, héritière de la crise (qui n’est pas vraiment une touche des sites de Formule 1). Mais comme l’après 2002 a permis en France l’explosition des sites amateurs (tous créer entre 2003 et 2006), devenus puissant en terme d’audiences, mais sans avoir fait autre chose que d’imité l’impersonnel géant, crée à la fin des années 90. La crise de 2008 va ouvrir une nouvelle génération, assurément, de site d’information. Mais quel genre ? A suivre…

Articles connexes :

Un Commentaire pour “L’évolution éditorial des sites de Formule 1 en jeu”

  1. Synoque dit:

    Ouep, ben j’espère que ça se dirigera plus sur une ligne comme ce blog, avec explication et prise de position, tout en restant d’actualité dans ses sujets. Plutot qu’une somme de site parlant de la F1 people, inintéressante si l’en est ou de ces sites qui courent après l’infos, et donc très souvent après la rumeure infondée…



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu