Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses > Blog article: Lewis Hamilton: entre déception et mauvaise foi

Lewis Hamilton: entre déception et mauvaise foi

Posté le 27 mai 2011 dans la catégorie : Actualités, Analyses

Grand Prix d’Espagne à Barcelone le week-end dernier. L’animation est à son comble entre les deux pilotes de tête Sebastian Vettel et Lewis Hamilton. Un rien les sépare. Les retardataires font parties de la course, sauf quand il y a un soupçon  de complot!

Un complot? Oui, vous lisez bien, un complot contre Lewis Hamilton.  Qui sont les accusés dans cette affaire? En première ligne Michael Schumacher. Lewis Hamilton déclare que le pilote allemand a laissé facilement passer son compatriote allemand Sebastian Vettel, vainqueur de ce Grand Prix. Michael Schumacher se défend en indiquant que « cela doit être un malentendu » et que « s’il est vrai que Sebastian et moi sommes amis, sur la piste, je ne suis pas pour ou contre qui que ce soit. » Un plaidoyer qui ne plait pas à Lewis Hamilton, qui déclare ne pas vouloir « parler de lui » et « ne pas vouloir perdre son temps ou son souffle. »

Seulement, dans cette histoire, d’autres accusés ont été cités. Après la solidarité allemande vient la solidarité d’entreprise. Jaime Alguersuari et Sebastien Buemi sont directement pointés du doigt par le champion du monde 2008. Selon le pilote britannique, ils seraient la cause « d’une partie de ce qui aurait causé un plus grand écart » et espère que « les délégués FIA en sont conscients. » Christian Horner dénonce le « non-sens » de cette histoire et un porte-parole de l’équipe italienne déclare même que « la suggestion que nous aurions retardé en piste une autre voiture en faveur de Red Bull est absurde et ne serait jamais arrivée. »

L’équipe McLaren, face à des accusations aussi importantes, déclare « qu’il n’y a pas de complot« , éteignant ainsi l’incendie à la base.

Bien entendu, jouant sur la rumeur d’une arrivée possible en 2013 chez « l’entreprise de boissons », le britannique déclare de toute façon,  que, s’il était dans le même baquet que Sebastian Vettel, il serait plus rapide que ce dernier. « Je suppose que Lewis a tout dit. Si c’est ce qu’il pense, c’est OK pour moi » déclare Sebastian Vettel Ambiance.

Quelle leçon tirer de toute ses accusations?

Articles connexes :

2 Commentaires pour “Lewis Hamilton: entre déception et mauvaise foi”

  1. babyboy dit:

    Lewis a raison si il es dans la voiture de seb il sera plus rapide que lui.rien de voir c qu’il fai avc la mclaren c magnifique


  2. PATATRICE dit:

    Mauvaise foi??? Il ne faut pas une grosse mémoire pour se souvenir de quel côté est la mauvaise foi.
    Le petit signe de mécontentement qu’adresse Lewis au pilote ToroRosso après un dépassement ……….ou encore qui se souvient de Todt qui courrait sur le muret des stands pour que les pilotes des écuries « amies » ouvrent le passage à Schumi?
    Bref la mauvaise foi elle est plutôt du côte austro-germain pour le coup :lol:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu