Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses > Blog article: L’IndyCar durcit les règles pour les petites équipes

L’IndyCar durcit les règles pour les petites équipes

Posté le 3 décembre 2010 dans la catégorie : Actualités, Analyses

La Formule 1 fait des émules dans le sport mécanique aux USA. En effet, la discipline IndyCar a annoncé qu’elle allait être plus ferme avec les petites équipes sans le sous,  en limitant les primes à 22 pilotes et non plus 24 comme auparavant, avec la possibilité de réduire encore la dotation d’ici 2012.

« Il est très important que nous considérons cette décision. Nous entendons souvent des fans qu’ils veulent voir de meilleures courses. Nos fans veulent le meilleur du meilleur. Pour ce faire, nous voulons éviter qu’un pilote n’étant pas compétitif puisse acheter un volant. Avec les mesures que nous avons prises,  les pilotes devront terminer dans les 22 premiers. » Indique Randy Bernard, le patron de l’IRL.

Fini la quantité, place à la qualité pour l’IndyCar, avec le risque de perdre son âme, comme la Formule 1 a changé dans les années 2000 en utilisant cette politique. L’idée est saine : ne pas permettre à des pilotes n’ayant pas le niveau de pouvoir toucher des primes en terminant 24ème par exemple. Mais, cela va surtout restreindre le nombre de petites équipes à l’avenir. Surtout si la mesure est durcie encore en 2012.

Souvenir de la Formule 1, qui en 1994/1995 demandait 250.000 dollars pour s’inscrire au championnat, avant de passer en 1998 à 48 millions de dollars, et revenir en 2009 à 500.000 dollars environ. La décision de 98-2008 a été dramatique pour la diversité de la discipline et à installer les constructeurs comme seule alternative économique. Avec le résultat que l’on connait aujourd’hui…

Tags:

Articles connexes :

5 Commentaires pour “L’IndyCar durcit les règles pour les petites équipes”

  1. Lotus62 dit:

    L’idée paraît louable mais la méthode est discutable: les petites équipes prendront des pilotes encore plus mauvais mais amenant plus d’argent!!

    Je suis beaucoup plus favorable à des temps de qualification minimum: la règle des 107% en F1 est une bonne idée même si, je l’avais écrit à l’époque, cela n’aurait rien changé pour Virgin et Lotus.

    Il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse… avec 101% par exemple, ce qui serait ridicule.
    Le but c’est d’éviter les trop lent pas de réduire le nombre de voitures.


  2. David Bénard dit:

    Je n’ai pas fait de recherches sur le sujet mais j’imagine que cette règle ne s’appliquera pas aux 500 miles d’Indianapolis où 33 voitures sont attendues sur la grille…


  3. Nicolas Dura dit:

    Dans un tout autre registre et pour celles et ceux que cela intéresse j’avais parlé du même sujet sur mon site Francophone Formula Nippon. Voir l’article suivant: http://www.formulanippon-fr.com/article-plus-de-pilotes-sur-la-grille-55820749.html


  4. Tarod dit:

    Pour suivre l’indycar régulièrement depuis plus de 10 ans je pense que c’est une mesure assez adaptée à la situation.

    Mettre un temps minimum en qualifs ne voudrait rien dire, surtout sur les ovales, tellement les performances en course et en qualifs sont différentes. On verrait des pilotes pas terrible faire des réglages « qualifs » puis s’effondrer en course.

    En Indycar les primes sont données principalement à l’arrivée de chaque course, le championnat compte également mais nettement moins qu’en F1. Avec les abandons, c’est possible pour une mauvaise écurie de terminer dans les 22 malgré tout.


  5. Lucky dit:

    à David : l’article ne parle pas de limiter le nombre de participants mais de limiter le nombre de pilotes qui touchent des primes à l’arrivée… d’ailleurs pour 2012 ce sera plus que 20 ce qui ne changera pas grand chose car le plateau régulier est estimé à 18 autos pour 2011. Pour l’Indy 500, depuis 4 ou 5 ans atteindre les 33 participants relève de la gageure en 2005 ou 2006 Tony « D’George » avait offert l’enngagement pour 6 autos dans les petits teams.

    à Lotus et Tarod : 107% sur un ovale entre 1 et 2 miles c’est un gouffre ! De plus il est exact qu’en Indy la pole n’a pas du tout le même impact sur le classement, course plus longue, plus de ravitaillments, plus de neutralisation etc.

    en aparté : Mercedes serait interessé par la nouvelle formule Indy tout comme Ferrari qui se disputeraient les faveurs de Roger Penske. Mercedes (Nobert Haug plus exactement) serait également très actif sur l’etude du règlement commun entre DTM – SuperGT (Japon) – et GT grandAm lequel Grand-Am envisagerait d’opter pour les moteurs futurs Indy. Beaucoup de regroupement à l’étude, des grands constructeurs dans un championnat du monde proto etc.

    Ce ne sera pas sans impact sur la F1.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu