Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses > Blog article: Moteur 2013 – L’hésitation de la FOTA

Moteur 2013 – L’hésitation de la FOTA

Posté le 29 avril 2011 dans la catégorie : Actualités, Analyses

L’avenir du moteur 2013 (4cyl 1600cm3) semble être l’objet de longue discussions et dissension en Formule 1. D’un côté, la FIA et Jean Todt qui a entériné le concept en décembre 2010, de l’autre Bernie Ecclestone qui estime que ce moteur va faire perdre jusqu’à 250 millions d’euros de chiffre d’affaire à la Formule 1 par année.

Mais, le débat d’idée est aussi fortement présent dans l’association des constructeurs. Eric Boullier, pour le compte d’Autosport a indiqué, hier, qu’il existait un débat complexe entre les membres de la FOTA. « «Deux ou trois constructeurs hésitent pour le moteur 2013 » estime le patron de l’équipe Lotus Renault GP.

La problématique est effectivement importante et les menaces ouvertes. Il est entendu que Mercedes-Benz est contre ce moteur, préférant prolonger le V8 jusqu’en 2015 pour mieux répartir les coûts. Le constructeur allemand a donné son accord à la FIA en Novembre dernier, sur le principe de la démocratie. La clé étant Ferrari. Car la Scuderia, après avoir hésité une première fois (préférant un V6 aux 4cyl) à accepter le deal avec la FIA, pour ensuite annoncer être contre. En toile de fond ? Les Accords Concordes 2012-2017 qui se profilent d’ici Juin.

Au final, jugeant que le moteur FIA 2013 n’était pas une bonne idée, Luca di Montezemolo recule dans cette histoire. Côté Cosworth, l’hésitation est de mise. Le manufacturier anglais estime l’investissement du prochain moteur à 30 millions d’euros environ, mais a déjà annoncé l’augmentation du prix de la location auprès de ses clients, pour assurer le financement du bloc. Une augmentation que juge déjà préoccupante la FOTA, qui souhaite instaurer un plafond de prix (voir ici), afin de respecter la convention RRA. Reste enfin Renault Sport qui reste fidèle à sa politique légaliste et étudie déjà ce moteur, sans complexe.

Il faut toutefois comprendre qu’Eric Boullier semble parler exclusivement des constructeurs présents en Formule 1 actuellement. Le rôle du groupe VW – Audi est hors de propos ici, ayant signé l’accord et n’étant pas acteur direct aujourd’hui.

Articles connexes :

3 Commentaires pour “Moteur 2013 – L’hésitation de la FOTA”

  1. Nagita dit:

    Si la FOTA souhaite faire des économies il serait préférable de prolonger le V8 jusqu’en 2015 pour mieux répartir les coûts.

    Mais le 4 cylindre ou plutôt la volonté de passé une plus petite cylindrée rentre dans une politique plus globale nécessaire pour l’avenir de la F1. A l’heure des montées écologistes, la F1 ne donne pas une bonne image, une motorisation hybride 4 cylindre – Kers apparait comme une solution judicieuse. La Formule 1 deviendrait une vitrine technologique de la voiture de M. tout le monde.

    Mais le problème principal n’est pas le moteur à proprement dit mais la transmission et le Kers plus couteux.

    personnellement je préfère le V8 et je me range du côté de Ferrari préférant un V6 au 4 cylindre (un peu faiblard pour l’image de la F1).


  2. Lotus62 dit:

    @Nagita

    Je suis assez d’accord sur le fait qu’un V6 serait certainement plus porteur en image pour les amateurs de belles mécaniques… mais dans ce cas, autant garder le V8 qui coûtera moins cher.

    Je pense qu’il faut choisir entre le politiquement correct et surfer sur la vague pseudo-ecologique (les hybrides utilisant des batteries contenant des produits rares et/ou toxiques ne me paraissent pas plus écologique que les ampoules économiques contenant du mercure que l’on nous impose sous le couvert de l’écologie)et donc prendre un 4 cylindres avec kers et transmission sophistiquée (avec le coût associé) et le sportivement correct avec une image de marque de voiture sportive et, dans ce cas, pourquoi abandonner le V8 avec kers?

    Par contre le choix du V6 me paraît boîteux en ce sens que c’est moins « glamour » qu’un V8 et moins « ecolo » qu’un 4 cylindres.

    Cela dit, Ferrari a été champion du monde (ou plutôt ses pilotes ont été champion du monde) avec des 4 cylindres (dans les années 50, Cooper a remporté ses deux titres avec des 4 cylindres tout comme Vanwall qui a remporté le premier titre de Champion du monde des Constructeurs en 58, plus près de nous, Nelson Piquet a été Champion en 1983 avec un 4 cylindres BMW turbo. Ce ne serait donc pas la première fois qu’un 4 cylindres serait utilisé… et gagnerait en F1.


  3. Davidbell dit:

    L’image écologique super, mais la réalité c’est que les déplacements hors Europe sur des circuits désert de spectateurs en avion font bien plus de mal à notre planète que 22 F1 sur un week-end de grand prix, alors on veut jouer aux écolos, n’importe quoi. Moi je dois faire attention toute la semaine vu les prix des carburants alors le dimanche devant ma TV je veux plus pensé à cela, je veux des V12 qui chantes…



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu