Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses > Blog article: Moteurs 2013 – un échec d’ouverture et un V6 ?

Moteurs 2013 – un échec d’ouverture et un V6 ?

Posté le 18 juin 2011 dans la catégorie : Actualités, Analyses

Pour résumer la situation : Mercedes-Benz et Ferrari ne sont pas contre le principe d’un moteur turbo mais par pour 2013, mais plutôt 2015 et souhaite que le principe d’équivalence soit mis en place. Renault souhaite le moteur 2013, car ils ont déjà entreprit la conception du nouveau bloc et Cosworth cherche des financiers pour son projet et reste neutre pour le moment. Sauf que dans cette histoire, ce sont les équipes de la FOTA qui vote et non les constructeurs/fournisseurs. Une subtilité.

En effet, même si Ferrari et Mercedes-Benz possèdent leurs propres équipes, ils doivent convaincre Red Bull Racing, Williams, McLaren & co de leur logique. Jusqu’à présent Martin Whitmarsh c’était prononcé avec une langue de bois ambigüe et Eric Boullier, vice-président de l’association, a estimé que tout le monde trouvera un terrain d’entente. Donc la FOTA n’a pas encore donnée son avis, alors qu’elle doit trancher dans les jours à venir. Mais, un début de réponse arrive et commence à être intéressant.

« Je pense que les traditionnalistes qui estiment que nous devrions garder les moteurs atmos, doivent accepter le fait qu’ils ne peuvent pas être attrayant pour séduire d’autres constructeurs automobile. IL y savait donc une certaine logique dans la pensée que nous avions besoin d’un nouveau souffle pour les séduire. Malheureusement, avec le recul, nous nous sommes trompés sur la formule 2013. » lance Martin Whitmarsh dans Motorsport.

Le président de la FOTA précise plus loin que l’idée de ce moteur turbo 4cyl avait pour objectif de séduire d’autres constructeurs. La logique était principalement là. Sauf que cela ne semble pas le cas, signifiant qu’Audi refuse d’entrer en Formule 1 par exemple. Forçant alors la stratégie à changer pour non plus être ouverte, mais consolider les acquit d’aujourd’hui. C’est ainsi que l’objectif est d’avoir ente 3 et 5 constructeurs tout les ans et que la Formule 1 doit devenir une nouvelle plate-forme devant rester le pinacle du sport automobile. En cela, le choix se porterait désormais plus vers le V6.

« Nous avons besoin d’un son pour le moteur, c’est un atout essentiel pour notre sport. Si je parle pour moi, je serais probablement pour un V6 turbocompressé, car je pense que de plus en plus de voiture vont être turbocompressé. Un moteur en V convient à la structure d’une monoplace F1. »

Whitmarsh penche donc pour le projet Ferrari d’un V6 1800cm3 dérivée du V8 d’aujourd’hui. Un détail intéressant pour la suite des événements, car il signifie un changement de politique en Formule 1.

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu