Naviguer : Accueil > View > Blog article: Edito : Nécrologie – Grand Prix de France (1906-2008)

Edito : Nécrologie – Grand Prix de France (1906-2008)

Posté le 9 mars 2009 dans la catégorie : View

Le Grand Prix de France est mort des suites d’un accident politique cérébral. Course historique dans le sport automobile mondial, et de la Formule 1. Il avait 102 ans.

Il a succombé dès suites d’une longue maladie qui avait été détectée dix ans plus top. Le Grand Prix de France est né le 26 Juin 1906 aux Mans.
Officiellement appeler Grand Prix de ACF, pour Automobile Club de France, il figure au calendrier du championnat du monde de Formule 1 depuis 1950. A l’exception de 1955.

Ayant connu dans sa longue carrière les circuits du Mans, de Dieppe, Reims, Rouen, Charades, Pau, Paul Ricard, Dijon et Magny-Cours, il connaitra un grand succès dans les années 80-90 avec l’engouement du champion Alain Prost.

En 2004, à cause de la faillite de l’organisation en place, la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA) reprendra sous perfusion le Grand Prix qui revendiquera un succès honorable mais les pertes s’accumulaient.
Depuis 2008, plusieurs personnalités du sport automobile français, dont Alain Prost, tentent en vain de convaincre les politiques, les riverains et Bernie Ecclestone qu’un retour est possible. Le quadruple champion du monde essayant encore, la semaine dernière, de convaincre le président Sarkozy qu’un GP de Formule 1 dans notre pays est indispensable économiquement.

Le dernier projet, les Yvelines, prévus pour 2011, bute encore une fois sur des détails politiques majeurs.

PS : C’est de l’humour bien entendu…mais je ne pense pas qu’un retour soit possible à l’avenir.

Articles connexes :

2 Commentaires pour “Edito : Nécrologie – Grand Prix de France (1906-2008)”

  1. Yohann dit:

    Ce qui me parait dingue c’est que l’on se sente obligé de créer un projet dans les Yvelines, ou encore à Versaille ou chez Mickey comme c’était présenter il y a peu. De nombreuses infrastructures existent déjà comme sité plus haut par Marc (Castellet, Dijon, Reims, Le Mans…) avec donc la possibilité de proposé un projet encore plus prestigieux de part son histoire et beaucoup moins couteux puisque les bases sont présentent. La crise économique actuelle ne peut-elle pas permettre ne revenir à des idées et des projets plus raisonnables et ayant une portée médiatique aussi grande si ce n’est plus ?

    Cela me fait penser à l’idée d’un Grand-Prix en plein Romes !! Il y a dans le championnat du monde une course à Monaco étincellante de prestige mais horrible d’un point de vue organisation pour tout le monde, et on a l’impression que chaque pays (ou un seul Mr E.) veut un Monaco partout !! Le GP d’Europe actuelle à Valence n’est-il pas le bon exemple à ne pas suivre ? La goûte qui fait déborder la vase ?

    Personnellement, un championnat du monde de F1 se divisant en caricature de la course en ville ou dans la moyen orient je n’en suis pas spécialement pour ! Monaco suffit amplement (tout en étant indispensable) et mettre des sommes folles dans les Emirats Arabes peut-être bien pour une ou deux représentations mais me parait absurde quand on voit que la FIA et la FOM sont incapable de représenter le plus haut niveau du sport automobile mondial en Amérique du Nord ! Vous savez, cette région du monde où se concentre la plus grosse part de marché de tous les constructeurs présent sur la grille de départ …sauf une : Renault qui n’a même pas un Grand-Prix de …France justement !!!


  2. abf1 dit:

    100 % Yohann



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu