Naviguer : Accueil > Note du Mardi > Blog article: Note du Mardi : la 3ème voiture pour le business

Note du Mardi : la 3ème voiture pour le business

Posté le 1 février 2011 dans la catégorie : Note du Mardi

Plusieurs éléments font entendre que la réduction des coûts introduit par le protocole RRA sera d’une manière ou d’une autre détournée. Les équipes devant garder leurs niveaux de compétitivité, doivent rivaliser d’ingéniosité pour contourner l’accord. Toyota Motorsport, qui après son retrait fin 2009,  est devenu le principal sous-traitant de hautes technologies pour huit équipes sur douze en 2011,  est révélateur. Louer coûte moins cher à une équipe et cela permet d’obtenir environ 50 personnes à son service, au lieu de les faire travailler en interne.

L’insistance de Luca di Montezemolo sur la 3ème voiture est aussi révélatrice d’une situation. Imaginons que cette fameuse troisième monoplace, au lieu d’être simplement louée pour une vingtaine de millions d’euros l’année, soit en fait une simple monoplace avec la location du personnel et d’une partie de l’usine ?

Imaginons donc  une équipe d’environ 70/75 personnes, louée à qui le souhaite,  pour s’occuper d’une monoplace toute préparée, développement compris,  pour une somme de 35 millions d’euros ? Une affaire, alors que les budgets futurs tourneront autour de 40 à 50 millions d’euros.

Une affaire pour l’équipe loueuse qui garantie l’emploi de ses employés, sans faire de coupes sombres. Une affaire pour un team souhaitant entrer en Formule 1, sans avoir les moyens d’investir massivement dans une monoplace et le personnel. Avec la 3ème voiture, nous avons une voiture commerciale qui pourra être louée et sous-louée au besoin.

Un modèle économique intéressant pour une équipe comme Ferrari qui produit ses monoplaces. D’autant plus que le prix des moteurs depuis 2008 a chuté de 30 millions d’euros à 8 millions d’euros. Une perte économique importante pour l’équipe, qui avait fait de son secteur moteur un business rentable depuis 1999. La location d’une monoplace complète, sur le modèle de McLaren avec Prodrive en 2007/2008 serait une solution d’avenir. Mais dans le modèle qui vient d’être présenté et non la simple location de monoplace.

Montezemolo souhaite transformer son idée en réalité dés 2012. Pourquoi ? Simplement pour permettre à la Scuderia Ferrari de rebrousser en partie les investissements de son futur moteur 2013 qui devait lui coûter 30 millions d’euros de développement et que la simple location auprès de quelques équipes,  pour 10 millions d’euros annuels, ne suffira pas à assurer un équilibre dans le budget. Voir un bénéfice substantiel à terme.

Articles connexes :

Un Commentaire pour “Note du Mardi : la 3ème voiture pour le business”

  1. Lucky dit:

    La rumeur à Valence était qu’une 3ème voiture soit autorisée le vendredi en 2012 ou 2013 avec un nombre de 3ème pilotes limités dans l’année mini 2 maxi 5 pour faciliter l’accès des jeunes, aider les « petites » écuries et compenser le « manque » d’essais privés qui pourraient encore être réduit



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu