Naviguer : Accueil > Note du Mardi > Blog article: Note du Mardi : l’ère des équipes constructeurs d’automobiles

Note du Mardi : l’ère des équipes constructeurs d’automobiles

Posté le 30 août 2011 dans la catégorie : Note du Mardi

Pour le salon de Francfort 2011 (du 15 au 25 septembre), la société Infiniti va présenter un concept car de sa voiture FX50 « Sébastian Vettel Edition. » Un cross over à la mode tuning outre-rhin, discret, mais efficace. La première incursion de l’accord entre Red Bull Raing et Infiniti, important économiquement pour l’équipe championne du monde 2010.

La filiale du marché premium du groupe Renault-Nissan a fait le choix de la Formule 1 pour acquérir rapidement une image en Europe. Inspiré par Subaru, qui est devenu une marque de voiture de caractère via ses succès en WRC avec son Impreza, Infiniti a noué un accord avec Red Bull Racing, pour établir une gamme de modèle sportif au niveau des BMW M, Audi S et Mercedes AMG.

Une démarche intéressante pour Red Bull Racing, qui confirme une tendance lourde des équipes F1. Ferrari est un constructeur, McLaren aussi, Team Lotus via Caterham entre dans le mouvement, Lotus Cars est un constructeur, Williams souhaite renforcer ses liens avec Renault et surtout Jaguar, Virgin Racing avec Marussia et Mercedes GP est une équipe de constructeurs. Pour RBR c’est un moyen original, pour permettre à terme d’obtenir une autonomie financière à l’équipe F1 et faire baisser l’influence marketing de Red Bull dans le budget.

Il n’est pas impossible que le programme Infiniti – RBR porte sur une gamme de voitures hautes performances, pour un total de 5.000/7.000 exemplaires par année (sur 25.000 en Europe). Le deal pourrait rapporter 1 milliards d’euros sur une période de 7 ans, pour l’équipe autrichienne. Loin d’être négligeable donc et une indication sur le réel deal entre les deux parties signé en Mars dernier.

Actuellement Red Bull investit 70/75 millions d’euros par année dans son équipe de pointe. Depuis 2009 la tendance est à la baisse. Une situation qu’il va falloir compenser un jour, pour rester dans un bon niveau financier à l’avenir. Le deal Infiniti pourrait lui rapporter environ 100/150 millions d’euros par année. Ce qui rendrait l’équipe autonome. Selon les estimations.

Cette tendance est intéressante, car elle fait face à la crise économique et à la baisse des investissements marketing des grandes marques. L’image ne suffit plus pour assurer l’avenir économique d’une équipe et la diversification s’impose. Le marché automobile est un lien naturel pour les équipes de Formule 1 qui tende à ouvrir une nouvelle ère. Après l’ère des équipes rachetées par des constructeurs automobiles, voici l’ère des équipes devenant constructeur automobile.

Abonnez vous à la page Facebook de la Note du Mardi en cliquant ici

Articles connexes :

2 Commentaires pour “Note du Mardi : l’ère des équipes constructeurs d’automobiles”

  1. carme dit:

    Quelqu’un sait-il pourquoi sur la voiture de Trulli il y a l’inscription Teamloftus au lieu de Team Lotus ?


  2. nico dit:

    loftusroad est le nom du stade des queenspark rangers, le club de foot londonien que vient de rachetés Fernandez.
    il fait encore un pti clin d œil a ses societes.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu