Naviguer : Accueil > Analyses > Blog article: Quand Alonso fait le remake de Schumacher

Quand Alonso fait le remake de Schumacher

Posté le 19 janvier 2012 dans la catégorie : Analyses

« Lewis est très rapide, agressif, totalement concentré. Il est intéressé par la victoire et seulement ça. Rien d’autre. Sébastian Vettel est un pilote vraiment talentueux, mais n’est pas encore tout à fait à ce niveau-là. Je sais qu’il est double champion du monde, mais il est encore un peu en dessous de Lewis. » lance comme une boule de neige Fernando Alonso à Madona di Campiglio lors de la manifestation Wroom.

Fernando Alonso ou l’art de mettre la pression sur un rival, en le dévalorisant dans la presse. En réalité, le double champion du monde espagnol met la pression à son rival historique, Lewis Hamilton, en indiquant qu’il est le meilleur et dévalorise Vettel sur sa jeunesse et l’expérience, alors qu’il a un palmarès équivalent en titre au pilote Ferrari. Un coup double médiatique qui pourrait toutefois se retourner contre l’espagnol.

Alonso tente par cette sortie médiatique de jouer sur l’égo d’Hamilton et de réduire Vettel à une voiture dominatrice. Une manœuvre risquée, qui démontre une fébrilité et déjà le nom des rivaux du pilote Ferrari en 2012.

Par le passé, Michael Schumacher avait déjà fait la même sortie médiatique en 2000, indiquant que Mika Hakkinen était comme lui à l’époque double champion du monde, mais qu’il était inférieur en talent par rapport à un Jacques Villeneuve. Le résultat ? L’histoire nous explique que Schumacher gagnera son troisième titre et débutera une domination sans partage sur la Formule 1, tandis que Hakkinen quittera discrètement la Formule 1 deux ans plus tard et que Jacques Villeneuve n’a plus rien gagné depuis lors.

Reste à savoir si le parallèle sera équivalent pour Fernando Alonso.

Articles connexes :

13 Commentaires pour “Quand Alonso fait le remake de Schumacher”

  1. Absolument! dit:

    Le parallèle est osé :)

    C’est simplement le bal des petites phrases d’inter-saison. De toute manière, à l’heure actuelle, qu’on le veuille ou non, LA référence c’est Vettel.

    Ce papier, vieux d’il y a un an, est plus que jamais d’actualité : http://bit.ly/gdutft


  2. magnum dit:

    c’est pas parce que vettel a deux titres que ça veut dire qu’il est le plus fort, il lui reste encore des choses à prouver, à t’il déjà gagné avec une voiture moins competitive que la reference dans des conditions normal ?


  3. Zdek69 dit:

    Magnum : OUI avec une très modeste Torro Rosso à Monza en 2009.

    Après Qui est le plus fort ? est un débat stérile.
    On n’a jamais vu Lewis au volant d’une monoplace clairement inférieur à ses rivales.
    Button était bon pour la retraite fin 2008.
    Kimi n’a mis que 9 courses en FR 2.0 pour accéder à la F1 et marquer ses 1ers points
    Alonso a été le premier à mettre un terme à l’hégémonie du Kaiser.
    Rosberg a claqué MT lors de son 1er GP …

    Et la liste est longue des exploits de nos pilotes préférés …
    A ce niveau, ils ont tous qqchose de spécial et l’équation :
    Monoplace + talent + pneus + écurie est tellement fine que dire qui est le plus fort … Même mme Irma va se planter lol

    Après je serai Vettel ou Lewis je la jouerai Kimi : rien à fou… :D


  4. Limacher Marc dit:

    @ Magnum
    Alonso a déjà fait cela lui ? il avait une brouette en 2005 et une trottinette en 2006 ? ;-)


  5. Mickschum dit:

    @ Zdek69:

    Ce n’était pas en 2009 mais en 2008. Et il ne faut pas oublier que la Toro Rosso n’était absolument pas une voiture « très modeste », en particulier sur les circuits rapides: pour preuve, Bourdais était 4ème sur la grille quand Vettel était en pôle, et seul un problème mécanique l’a empêché de signer un podium…
    Et oui Alonso ou Hamilton ont déjà gagné des courses avec une voiture moins rapide que la référence dans des conditions normales, vous le savez très bien.
    Vettel n’est pas un mauvais pilote en soi, mais d’après plusieurs spécialistes de la Formule 1 avec qui j’en ai discuté, il n’a pas le talent brut d’Hamilton, de Kubica ou de Räikkönen.


  6. klalo dit:

    @Magnum,

    Sachant que la victoire en F1 c’est 70% la voiture et 30% le pilote, oui Vettel a déjà gagné dans des conditions « normales ».
    Les pilotes cherchent toujours à avoir la meilleure voiture possible. Et si elle n’est pas meilleure, il faut attendre qu’elle ait été améliorée pour viser le titre, comme Schumi avec Ferrari.
    Alors je ne pense pas que Vettel ait grand-chose à prouver. Ou alors tous les pilotes ont toujours quelque chose à prouver si on va par là…


  7. Yohann dit:

    @ Mickschum : Bourdais a caler sur la grille de départ à Monza !! Le PB mécanique était une éxcuse de l’équipe pour protéger le Français déjà faible mentalement à cette période de l’année (et toute l’année même selon moi) !!

    Pour ce qui est de la polémique de savoir qui est le meilleur au monde, quel est l’intérêt de faire un championnat des pilotes si chacun refait son propre classement à la fin de l’année ??? Vous ne regardez encore une fois QUE l’aspect sportif mais un pilote de F1 c’est aussi un personnage médiatique qui doit gérer les journaux, un buisinessman qui doit se vendre et trouver de l’argent, un manager qui doit motiver et guider une équipe et un agent qui doit gérer sa propre carrière ! Le tout pour etre bon au bon moment et dans la meilleure voiture !! De la lettre écrite par son père à Red Bull en 2000 pour un soutient de 3000 € en karting jusqu’au titre suprème en sport automobile, Vettel a gravis tous les échelons dans tous les domaine que j’ai siter afin d’être en 2010 et 2011 LE meilleur pilote du monde…

    Vettel : le meilleur
    Alonso : le patron
    Hamilton : la star
    Button : l’élégant
    Räikkönen : le solitaire
    Schumacher : la légende

    6 champions, 6 personnalités, 5 voitures : un seul gagnant !!

    ;)


  8. iso dit:

    ouh ça va chauffer d’ici peu ici, je reste! :mrgreen:

    Vettel : le meilleur
    Alonso : le patron
    Hamilton : la star
    Button : l’élégant
    Räikkönen : le solitaire
    Schumacher : la légende

    6 champions, 6 personnalités, 5 voitures : un seul gagnant !!

    excellent, mon cher yohann! :cool:

    en ce qui concerne Alonso (loin d être mon chouchou cependant), je trouve que sa tête a pas mal dégonflé depuis son arrivée chez ferrari, et je ressens beaucoup plus de sympathie pour lui, d’autant que je le crois aujourd’hui capable de s’exprimer avec sincérité, sans calculs.
    Ce qui est quand même loin d’etre le cas de shumi, non?
    (vous savez, celui que certains appellent « le tricheur »…)


  9. Bioman dit:

    C’est marrant, même quand il n’est pas le centre du débat, y’a toujours quelqu’un pour taper sur Schumacher. Et bien moi je pense qu’au contraire Alonso est une personnalité beaucoup plus complexe et calculatrice que Schumacher. C’était un vrai roublard en piste comme beaucoup de grands champions ( senna en tête) mais à terre un gars simple. Je ne l’est pas vu jouer avec les médias comme les Hamilton ou Alonso d’aujourd’hui. Question de point de vue sans doute. Et puis « le tricheur » avec les casseroles qu’il se traine, cela irai bien à Fernando.

    Cela dit je suis d’accord sur un point, sa tête a bien dégonflé et il m’est aussi plus sympathique. Qu’en sera t-il quand / s’il est menacé par un équipier à la hauteur ?


  10. Zdek69 dit:

    Purée !!! Ou je me plante de pays ou d’année lol

    N’empêche que Vettel a gagné avec une modeste voiture … Dire le contraire de Torro Rosso certes à l’époque de la Red Bull bis faut assumer ;D

    Après vaste débat comme toujours …


  11. Nagita dit:

    De toute façon que la Toro Rosso de 2008 soit une Red Bull n’est pas le problème. La Red Bull de 2008 n’était pas une mauvaise voiture mais elle n’était pas une fusée.

    Il a gagné Monza en battant Bourdais – Coulthard & Webber alors qu’ils avaient tous les quatre la même voiture.

    @ Yohann : C’est exactement ça.

    @ Iso & Bioman :
    Je rejoins votre point de vue sur Alonso. Ce mec est un super pilote, et idem « loin loin » de l’apprécier, je trouve que sa tête a dégonflé au vue des difficultés rencontrées chez Ferrari. Il était devenu très arrogant depuis 2007.
    Maintenant quelle attitude aura t-il quand un Perez ou autre viendra le titiller dans son écurie?


  12. Kékémaniak dit:

    @Yohann: « Pour ce qui est de la polémique de savoir qui est le meilleur au monde, quel est l’intérêt de faire un championnat des pilotes si chacun refait son propre classement à la fin de l’année? »
    Tout à fait d’accord avec toi! On ne décerne pas le titre « au mérite » ou à la popularité mais aux résultats. Même si la chance et de possibles injustices ou autres tricheries peuvent influencer les résultats, on a toujours pas trouvé mieux pour établir la hiérarchie des pilotes. Parfois ça nous plait, parfois non… C’est la glorieuse incertitude du sport et c’est sans doute ce qui nous fait suivre avec passion chaque nouvelle saison de F1, non? ;-)


  13. Nagash dit:

    je suis assez d’accord avec Yohann aussi

    le championnat est le championnat, c’est comme un gâteau si tu es bon patisier et que tu as des ingrédients de merde tu fais pas un bon gâteau.

    maintenant voila pourquoi je n’aime Alonso et se malgré tous son talent des déclarations ridicules dans la presse pour soit disant metre la pression mais la vrai pression c’est lui qu’il la le dernier champion du monde Ferrari c’est Raikko pas lui et il a tout intérêt a gagné un championnat dans les deux années a venir sinon quand il faudra un bouc émissaire se sera lui m^me si ce n’est pas de sa faute……



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu