Naviguer : Accueil > F1 Leaders > Blog article: Quand Petrov joue avec le feu…

Quand Petrov joue avec le feu…

Posté le 17 novembre 2011 dans la catégorie : F1 Leaders

[ English Version ] – Vitaly Petrov n’est pas un homme heureux ! Le jeune pilote russe, qui performant en début de saison, prenant même un podium en Australie après une troisième place, parle de ses malheurs et blâme l’équipe LRGP pour son manque de progrès sur la voiture.

Malgré le fait qu’il ne peut pas vraiment dire du mal de l’équipe, clause de son contrat valable jusqu’en 2012 oblige, Vitaly Petrov a toutefois décidé de parler dans les médias de son pays, admettant qu’il ne peut rester plus silencieux face à la situation.

S’exprimant après sa 13ème place à Abu Dhabi la semaine dernière, le jeune russe a révélé que pendant les 10 dernières courses, la voiture a fait marche arrière. Ne progressant plus en raison du fait qu’il n’y a pas eu les mises à jour nécessaires pour propulser l’équipe en haut de la grille. Fustigeant aussi les stratégies qui laissaient beaucoup à désirer.

Alors qu’il était plus rapide que Mercedes et aussi rapide que Ferrari en début de saison, il est désormais surpassé pour contester des podiums de manière régulière.

« Au début, les 5 ou 6 premières courses, nous étions vraiment très fort. On ne pouvait pas se battre avec Red Bull et McLaren, mais nous étions proches de Ferrari (3 dixièmes) et beaucoup plus rapide que Mercedes. Il était très facile pour nous d’obtenir une Q2 ou Q3. Mais, nous n’avions pas utilisé le plein potentiel de la voiture pour entrer dans la troisième partie de la saison. Au cours des 6 premières courses c’était plutôt facile. »

Mais, Petrov estime que l’utilisation de la soufflerie et les nouvelles pièces développées par la suite, n’était pas performant à cause du système d’échappement. Précisant que, selon lui, cela fait plus de 10 courses qu’il n’a pas senti une évolution de sa voiture, estimant qu’il a la même auto depuis le début de l’année.

En dehors de la 3ème place en Australie, Petrov a terminé 5ème sous la pluie du Canada, mais depuis la frustration est visible. Car il y avait de l’espoir pour lui et toute la Russie. Entre espoir et colère…

Plus intéressant et qui aura probablement un impact sur l’avenir, est que malgré que contractuellement il ne peut pas parler en mal de son équipe, Petrov estime que ses patrons n’ont pas été ouvert et il a décidé de parler. Précisant que jusqu’à maintenant, il n’a jamais rien dis de mal sur l’équipe. Se protégeant contre une sanction avenir et probable.

Via une exclusivité publiée hier par Robyn Schmidt de uk.tomorrownewsf1.com

Articles connexes :

12 Commentaires pour “Quand Petrov joue avec le feu…”

  1. F1 only dit:

    La vérité tout simplement…
    Tout l’étè nous avons eu droit à de la communication nous disant que telle ou telle évollution aller faire gagner quelques diziemes: on voit le résultat.


  2. bencoull dit:

    Cette équipe c’est du vent ! Die que ça va s’appeller Lotus l’an prochain :|


  3. plastik dit:

    Analyse qui semble assez juste et déception légitime vu les performances en début de saison, mais l’incapacité de l’équipe à développer la voiture est assez inquiétante, Renault étant l’écurie qui a le plus dégringolé au classement, l’écart se réduisant même avec Team Lotus.
    Il faut quand même nuancer les résultats par l’absence de Kubica, qui aurait sûrement plus poussé l’équipe à trouver de nouvelles solutions, ce qui n’a pas semblé être le cas avec Petrov ou Heidfeld.
    Espérons que Grosjean ait l’âme et le comportement d’un véritable leader s’il est titularisé en 2012


  4. bencoull dit:

    Je pense que même avec Kubica , l’équipe n’aurait pas fait une bonne saison .Ils ont dégagé des personnes qui étaient des hommes de base de la R30 pour les remplacer par des personnes moins compétentes à mon avis.

    Virer Heidfeld en disant qu’il était nul était l’arbre qui cachait la forêt ( mauvaise voiture + prendre Senna pour ramener de l’argent )

    Je suis sceptique , mais alors trés sceptique pour 2012


  5. Lotus 62 dit:

    Assez d’accord avec ce qui est dit ci-avant.

    Le problème ne vient pas des pilotes (même si des meilleurs existent) mais bien de la voiture ou, pire, de l’écurie.

    La R31 n’était pas une mauvaise voiture (voir ses résultats en début d’année) mais ils ont été incapable de la développer et d’avoir des stratégies de course efficaces.

    Accuser HEIDFELD, PETROV et même SENNA pour glorifier KUBICA (à les entendre, KUBICA aurait été Champion du Monde!) c’est uniquement tenter de justifier des erreurs.

    Tout comme bencoull, je suis très sceptique pour 2012 car ce n’est pas avec des excuses que l’on fait progresser une équipe.

    PETROV ne fait que dire des vérités et il tente peut-être de se protéger pour ne pas devenir le prochani bouc émissaire…peut-être aussi prépare t’il son départ? Au point où en est LRGP, PETROV ferait peut-être bien de passer chez WILLIAMS ou même Caterham F1 Team… quand on pense qu’en début d’année, certains écrivaient que jamais une Team Lotus ne serait capable de battre une LRGP à la régulière, il n’ura pas fallu une saison pour en être à tout le moins très proche!! C’est BAHAR qui doit être heureux, il s’est, officiellement, séparé de FERNANDEZ (qui faisait courir le nom Lotus gratuitement) pour s’associer avec LRGP (dont coût 150 millions d’euros!) au motif qu’il ne voulait pas attendre 4 ou 5 ans que Teal Lotus soit performant et qu’avec LRGP, le nom LOTUS pourrait briguer des victoires immédiatement!! L’Histoire ne lui donne pas vraiment raison. :mrgreen:


  6. Eestlane dit:

    J’appuie bencoull. Si je sais encore compter, cela signifierait que la voiture régresse depuis, au moins, Silverstone. Et, deux-trois courses après, Heidfeld se fait virer comme un malpropre ! On ne fait pas d’un cheval de trait un cheval de course quand on est pilote, même expérimenté !
    Je savais bien qu’il y avait quelque chose de louche là-dessous, en plus de l’argent de Senna. Boullier amuse tout le monde depuis des mois et a eu le culot de prendre Heidfeld comme bouc-émissaire. Il passe son temps à se plaindre des résultats de l’équipe, mais que fait-il pour redresser la barre, en tant que team manager ? Rien, à part « faire le ménage » n’importe comment. Quant à encenser Senna, sa 7ème place en qualifs à Spa, pour moi, était un peu un coup d’éclat, mais enfin… :roll:
    La voiture est, certes, vraiment mauvaise, mais j’estime que Petrov s’en tire tout de même mieux.
    Quand je pense que Boullier disait vouloir viser la quatrième place de Mercedes… la suite confirme bien que dégager Heidfeld était déjà une bien mauvaise idée et, qu’en plus, rien n’a été fait pour améliorer la voiture. Quelle hypocrisie !

    @ plastik : Il est clair que Heidfeld n’a pas l’étoffe pour guider une équipe, en dépit de son expérience. Cela vient simplement du fait qu’il possède une personnalité très discrète et c’est ce qui lui a joué bien des tours durant sa carrière.
    Quant à Petrov, s’il dit tout cela maintenant en expliquant que les patrons n’ont pas été ouverts, il est probable qu’il ait essayé de suggérer des améliorations, d’après ce que je peux lire dans l’article. On ne peut pas le savoir de notre position, mais s’il se décide à parler, à mon avis, c’est qu’il en a franchement marre de la situation, ce qui est compréhensible.

    Aussi, l’équipe n’a pas été très correcte, je trouve, de pleurer en début d’année sur l’absence de Kubica. Certes, c’est un bon pilote et qui a un certain leadership dans l’équipe, mais c’était aussi une manière de dénigrer Heidfeld et Petrov. Comme s’ils n’arrivaient pas à la cheville de Kubica. Sachant que Heidfeld a souvent eu le dessus sur lui durant les années BMW et que, d’autre part, Petrov était débutant l’an dernier, c’est un raisonnement faussé que d’affirmer qu’ils sont d’une classe inférieur par rapport à Kubica.
    Que l’équipe continue à se laisser couler, après tout, ça évitera de se moquer de Williams qui, elle, au moins, a réagi pour préparer 2012.


  7. F1 only dit:

    Sur le plan technique, l’échappement vers l’avant était il une solution à garder?
    Quand Heidfeld avait testé une version avec échappement vers l’arriére il me semble qu’il trouvait plus de potentiel à cette derniére version.


  8. plastik dit:

    Je ne pense pas que Kubica aurait eu des biens meilleurs résultats, mais que la dégringolade ne serait pas arrivée avec lui.

    Le problème provient de la stabilité et de la continuité technique, car la véritable chute au classement a commencé au moment de l’éviction d’Heidfeld quand l’équipe a mis un pilote sans expérience à sa place.
    Les erreurs de Senna ont plombé Renault (que je trouve assez bon, mais c’est rare qu’un pilote soit performant en débutant en cours de saison), et l’équipe compterait surement quelques points de plus qui l’auraient maintenu devant les Force India en termes de performances en gardant l’Allemand.

    Mais je ne suis pas optimiste non plus pour LRGP l’an prochain, les équipes du milieu de grille bénéficiant de ressources techniques au moins aussi avancées qu’eux.


  9. Lebéarnais dit:

    Si Boullier cherche un leader qui sait taper sur la table, il l’a trouvé :mrgreen:


  10. Lotus 62 dit:

    @Plastik

    Je ne suis pas non plus optimiste…bien qu’ils possèdent probablement de l’usine la mieux équipée en dehors des 4 Top Team et de Williams. Ni Force India ni Toro Rosso ne possèdent une usine aussi bien équipée…mais ces équipes ont des liens avec McLaren et avec Red Bull. Pour SAUBER, difficile à dire, à l’époque BMW, ils avaient une des meilleures usines…mais il n’y a certainement pas eu d’investissemnt dans l’usine depuis deux ans et en F1, deux ans c’est long.

    Pour SENNA, objectivement, c’est difficile de le situer. Il arrive au milieu de la saison sans avoir pu rouler avec la voiture et il est certain qu’il est considéré comme apportant de l’argent et pas comme ayant droit d’imposer ses vues. Il est certain toutefois que quelque soit son niveau personnel, il n’a rien pu apporter à l’équipe.

    Je ne suis pas sûr en ce qui me concerne que la chute soit due au départ de HEIDFELD. Elle a été visible au départ de HEIDFELD mais n’était-elle pas amorcée avant…et le licenciement de HEIDFELD n’était-il pas programmé pour masquer le manque d’investissement (notamment humain) accordé durant la saison?


  11. jeronimo69 dit:

    J’ai beaucoup de mal à comprendre qu’ils aient gardé leur soufflage vers l’avant.
    Je pensai qu’il profiterai de leur fin de saison, ou ils ne sont nulle part pour revenir à une solution plus conventionnelle puisque ce sera la norme la saison prochaine.
    Est ce que le RRA interdit de changer le chassie en cours de saison de manière suffisamment profonde pour leur permettre de revenir à un soufflage vers l’arrière ?
    J’avais tendance à croire aussi que puisqu’ils n’avaient pas d’évolution c’était qu’ils devaient se concentrer sur 2012, mais si l’on écoute Petrov ce n’est pas ça.
    Ça donne un peux l’impression qu’il s’attend à être débarqué.
    Pas étonnant que Lotus cars ai choisi de sponsoriser cette écurie, elle est tellement stable et rassurante, ils se sont identifiés tout de suite.


  12. Domino dit:

    Autosport Portugal annoncerait un duo Barrichello – Grosjean en 2012 chez l’écurie Lotus ( ex LRGP) :shock:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu