Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses > Blog article: Red Bull Racing dit la vérité et laisse un trouble

Red Bull Racing dit la vérité et laisse un trouble

Posté le 19 juillet 2010 dans la catégorie : Actualités, Analyses

Vettel Red Bull Pole GP Europe Valencia 2010Un certain malaise s’empare de l’équipe Red Bull Racing. Les rapports entre Webber et Vettel, en dehors des déclarations publiques sonnant faux, sont des plus tendues, au point de déstabiliser Christian Horner qui a fait une déclaration étonnante dans les médias  allemands en fin de semaine dernière.

Alors que l’australien crie au complot, via on agent Flavio Briatore, sur un favoritisme de l’équipe autrichienne envers le pilote allemand Sébastian Vettel, Horner déclare au magazine Focus : « Mark à encore devant lui une, peut être deux ou trois années maximums, tandis que Sébastian en à dix, onze ou douze ans devant lui. Ainsi, lorsque vous parler d’avenir, il est évident que Sébastian est l’avenir de l’équipe, et j’espère qu’il restera de nombreuses années avec nous. »

Mais le plus intéressant arrive plus loin. Christian Horner souhaite une réforme concernant l’interdiction des ordres d’équipes. « C’est un régime qui doit absolument être à nouveau discutés et clarifiés » explique le manager anglais à l’agence SID. Un aveu d’échec donc, car chercher une solution/prétexte à l’extérieur pour un problème de management n’est jamais un bon signe dans une équipe.

Si Webber doute de la stratégie de Red bull Racing, il en sera éclairé : Vettel est l’avenir du team, donc le favori pour le titre, donc le favori de l’équipe.

Articles connexes :

29 Commentaires pour “Red Bull Racing dit la vérité et laisse un trouble”

  1. isa dit:

    « Si Webber doute de la stratégie de Red bull Racing, il en sera éclairé : Vettel est l’avenir du team, donc le favori pour le titre, donc le favori de l’équipe. »

    c’est pour le long terme, à mon avis, je pense qu’a court terme c’est moins vrai, tout au moins aujourd’hui.

    a mi saison passée, ils sont très proches l’un de l’autre.

    une décision officieuse d’un pilote numéro un à peut etre été prise en début de saison, mais comme l’écart est faible, c’est le gros bazard! qui voyait webber à ce niveau? qui pouvait penser que la voiture serait si performante? qui pouvait penser que la fiabilité serait un problème, surtout pour vettel?

    bref, il y a tant de variables dans les petits plans de l’écurie que la stratégie évolue en permanence sur le court terme.

    cela met mal à l’aise horner, qui demande une « législation » concernant les consignes d’équipe (c’est ce que je comprends au travers de ses commentaires): un aveu d’impuissance face à Marko, par exemple? pas facile de s’imposer au milieu de ce panier de crabes. management extrèmement difficile des pilotes.

    c’est là qu’on voit que la stratégie todt chez ferrari était extrèmement efficace.


  2. Mon nom est personne dit:

    Suis a 100% derriere Vettel… WebBer sa fait 10 ou 15 a,s qui est en f1 n’a jamais rien il a qia allez cez torro rosso est me faire voire si il est capable de gagner comme la fait vettel…………..


  3. Walda dit:

    @ isa : en effet qui pouvait s’attendre chez RB à avoir autant de pb à gérer pour 2010. Ils devraient caracoler en tête de championnat et ils se tirent dans les pattes.

    @ Mon nom est personne :
    Je vous trouve injuste avec Webber. Button aussi a mis du temps à vraiment éclore en F1. Et aujourd’hui il talonne le petit génie Hamilton (vraisemblablement plus rapide sur un tour) et tout le monde le respecte (enfin !) pour ça.
    Contrairement à certains cadors (Alonso, Schumacher v1), la percée de certains pilotes est parfois conditionnée par leur style de pilotage et le règlement technique de leur époque. Le règlement 2010 semble avantager Webber (cf. les commentaires de Anthony Davidson sur le style de pilotage de MW). C’est un battant, il est dans la bonne voiture, arrive à en tirer les dixièmes qui font la différence et il en profite. Quel intérêt que cela est pris 10 ans ou 1 course (cf. cas Hamilton) ?


  4. isa dit:

    Mon nom est personne: TROLL :mrgreen: :twisted:


  5. PATATRICE dit:

    @ mon nom est personne

    C’est quand même dommage d’oublier ce qu’a fait Weber chez Minardi à ses débuts.
    Vetel est Weber, tout les oppose, le premier semble avoir fait une carrière sportive facile, doué d’un talent naturel et bénit des dieux depuis ses débuts, le second est là grâce
    à son travail, sa progression et la constance des ses performances est excellente.
    Pas sur que le favori de Horner soit le mieux placé en fin de saison :grin:


  6. Mon nom est personne dit:

    Walda..

    Webber est en fin de carriere.. donc c’est normal que red bull veule gardé Vettel sous son aile… donc pour moi Vettel est avantager par rappot a webber qui na jamais rien prouver en f1…


  7. Eestlane dit:

    @ Mon nom est personne : Mark est arrivé en 2002 chez Minardi et a terminé 5ème de son GP, qui a été le tout premier qu’il a couru. Pour mémoire, le barème de points n’en donnait qu’aux 6 premiers. On est donc loin des 10, 15 ans qu’il a passé en F1, comme tu l’affirmes. :cool:

    Je trouve qu’il mérite d’être titré pour la simple et bonne raison qu’il a plus d’expérience que Vettel et aussi parce que Vettel a bien tout le temps de gagner son titre. J’achète pas le « Baby Schumi » dont on nous rebat les oreilles.
    Après tout, en matière d’expérience, SV devrait mieux observer Mark. Ca lui éviterait de faire des erreurs comme à Silverstone. Et quand on regarde quelques années au paravant, qui a rentré dans Mark à Fuji 2007 sous la pluie ? Les choses n’ont pas trop changé, si on se réfère à la dernière course.


  8. Walda dit:

    J’ajouterais que MW a pris une carrure cette année en dominant régulièrement en course son coéquipier, vendu partout comme un petit génie du volant. Ce qu’il est sûrement mais il lui manque l’expérience, comme ça a été le cas de Hamilton pour ses deux premières saisons.
    Les années précédentes, MW était coutumier des coups de volant limites pour défendre sa position, mais cette année, c’est la taille patron sur la piste. Et depuis l’incident de Turquie, on voit que sa cote de popularité est en hausse dans les paddocks, les médias, les fans de F1. En face, le pauvre Vettel accuse le coup et ses nerfs commencent à le travailler. JL Moncet disait que son visage a vieilli et son attitude est plus amère. Personne n’avait prévu que l’adversaire principal des RedBull viendrait de leur lutte interne.
    Je plains Horner, qui doit jongler entre les question des journalistes (anglo-saxons surtout MW est australien) sur les chances de titre pilote de Webber (apparemment le candidat le plus solide face à un Vettel qui semble un peu fébrile encore) et les contraintes marketing venant du fait que Webber n’est pas un « produit maison » issu de la filière RedBull. Helmut Marko doit le lui rappeler assez souvent ces temps-ci : « Si RedBull doit gagner le titre pilote, c’est avec Vettel, pas Webber » ou qqch comme ça j’imagine.


  9. Mon nom est personne dit:

    Je persiste est sige.. Webber n’a pas marquer l’histoire de la F1 comme d’autre pilotes.. même si il est champion 1 fois sa ne marquera pas on va vite l’oublier (exemple Villeveune en 1997) pourtant tous le monde la oublier…..

    C’est que mon opinon @+++++++++++++


  10. Walda dit:

    @ Mon nom est personne : tout à fait d’accord, MW ne marquera sans doute pas l’histoire de la F1, tout comme Button, Villeneuve et bien d’autres avant eux. Mais être titré parce qu’il aura été « the right man at the right at the right time », on ne pourra pas le lui reprocher et s’il venait à être titré, ce ne serait pas volé.


  11. facostarr dit:

    @ Mon nom est personne : et en quoi sebastien aurait plus marque le monde de la F1 par rapport mark stp? et surtout, aux vue des resultats actuels, en quoi vettel meriterait plus la couronne mondial que webber?

    jaime bien les 2 pilotes pour differentes raisons, mais objectivement, baby schum est plutot decevant cette annee…il a suivi ladage une saison pour apprendre et une saison pour confirmer chez RBR et a mon gout, il est loin de manger tout cru son coequipier…

    dailleurs, si mark est un pilote des plus banales ds le monde de la F1, il serait temps que tu revois ton jugement sur la future star vettel, a peine capable aujourdhui de faire jeu egal…

    ps: et puis les titres ne font pas tout, pour exemple, gilles villeneuve est une legende de la F1 alors quil na pas le 10eme du palmares de son fils


  12. Shogun_971 dit:

    Il est évident que RBR à des difficultés a faire du pied a Vettel qui compte bien jouer là dessus Sa déclaration disant qu’un pilote de F1 doit être égoïste ne lui permet juste que de justifier le fait qu’il ne se soit pas opposé au choix de l’équipe quant au transfert de l’aileron de Webber à sa voiture.
    RedBull ne mise pas sur Vettel à court terme, mais à long terme et a entamer depuis 5 grand prix une sorte de court à Vettel. C’est là tout l’origine du malaise de l’équipe qui a toujours traité ces pilotes à égalité, mais doit mettre en place une stratégie pour convaincre Vettel qu’ils seront toujours là pour lui.
    Cela a commencé quand Vettel est passé en dessous de Mark Webber en termes de performance. Pour rassurer le Baby-Schumi et trouver les causes de sa méforme souligner par un regain de forme de l’aussie, ils lui ont changé sont châssis. En vain car Webber caracolait toujours en tête.
    Ils ont alors décidé de favoriser la future star au détriment de Webber, qui a senti le coup venir.
    Vettel est certes l’avenir, mais Webber est depuis plus longtemps dans le team et bénéficie de soutien…Cela a abouti à l’accident de Turquie, où visiblement le team à manipuler la course, de l’arrêt raté de Webber pour permettre à Vettel de se rapprocher aux soi-disant consignes d’économie de carburant bien agencer pour permettre à l’un d’attaquer un autre sans défense. Le dernier ne s’est pas laissé faire, l’autre à voulu jouer l’homme alors qu’il n’est qu’un baby avec un vieux de la vielle et résultat, ils on bien gâcher une course où ils étaient largement donné gagnant.
    Dans la stratégie de rabibochage, Webber qui bénéficie de l’attention des médias, a montrer plus d’intelligence que Vettel; Résultat, de la bataille de Turquie, il est clairement sorti renforcé face à son coéquipier, ce qui n’allait (et de loin) pas à l’encontre avec les objectifs de l’équipe.
    Dès lors il fallait changer de tactique et cesser les atermoiements; l’objectif est de montrer à Vettel qu’il doit rester avec RB car l’équipe est prête à tout. Et cela a commencer très tôt en UK, quand Horner déclarait qu’il allait se mettre à table avec Vettel et en profitait pour mettre le « pressions » sur les pilotes Mc Laren. Objectif, faire comprendre que RBR est un team soudé. Et là arrive la deuxième phase du plan : utiliser cela, pour faire taire Webber et montrer à Vettel qu’il est le numéro un : RBR est un team soudé… mais derrière Vettel. D’où l’affaire de l’aileron. Horner misait sur les déclarations précédentes dirigées de Webber pour faire taire ce dernier. Cependant ce dernier bien aidé par ces soutiens et sous le coup de l’émotion ne peut pas se taire…Petite déclaration indirect suivi de son geste devant les photographes qui a suffit à faire naître la polémique samedi. Dimanche cela s’envenime Webber s’en ouvre, il a gros sur le cœur. C’est sans doute sa dernière occasion de se battre pour le titre, et il ne compte pas la laissé passer et surtout pour les beaux yeux de Vettel. En course, le poulain s’effondre, et le vilain petit canard, qui ne compte pas en rester là s’impose.
    A ce moment RBR change d’approche : si Webber avait un esprit d’équipe il l’aurait fermé plutôt que de faire naître la polémique. Bien aidé et soutenu largement par les médias, qui aiment bien les héros, Webber passe pour celui qui sous équipé, a résister à sn équipe entière. RBR compte bien utiliser cela contre l’aussie. Et c’est parti, on accuse l’australien de ne pas avoir l’esprit d’équipe et de diviser le team. Pire, aveux de faiblesse, Horner fait comprendre que Webber aurait du comprendre la stratégie du team pour garder Vettel et aurait du la fermer. Quelques jours plus tard Webber revient sur ces mots, mais Horner renchérit en faisant comprendre que ce n’en est pas fini. Il se projette et parle ouvertement : Il ne peut pas forcer Webber à laisser Vettel gagner (ils ont tout essayé, en vain !), mais baby-star est clairement numéro un et il aimerait changer la règlementation pour imposer les vues du team….
    L’affaire n’en restera pas là, car Vettel fait preuve d’immaturité, à ce demander pourquoi le team continue à l’appuyer autant. A la loyal, il est derrière et quand on l’avantage, il s’effondre. RBR court à sa perte si cette stratégie de court à l’allemand continue. Ce dernier doit comprendre qu’il n’est pas le monde des bisounours. Certes Schumi était avantagé, mais il avait le talent pour.
    Par le passé, de telles manigances se sont vue. Ce fut le cas chez BGP, où le titre fut clairement attribué très tôt dans la saison à Button au détriment de Barichello qui à échoué au championnat à cause de son caractère, de son talent, et surtout de stratégie de l’équipe complètement à coté de la plaque.
    Maintenant RBR a les pieds et poings liés. Ils jouent les titres et, face à Mc Laren, ils ont clairement besoin de leurs deux pilotes (une stratégie à la BGP n’est pas envisageable). Cependant, avec Vettel, ils jouent leur avenir, dans les prochains championnats, mais cela se fait au détriment de l’actuel qui est leur seul vrai chance de titre, car Webber ne se laissera pas faire et l’a déjà démontré…Nous somme clairement face à un dilemme cornéliens, qui se joue au détriment de Vettel. Le nœud de l’histoire est ce dernier, il doit sortir de son monde de bisounours et réaliser qu’aucun top team ne l’érigera en numéro un. Il n’en a ni la carrure, ni le talent, et seulement la volonté…


  13. Shogun_971 dit:

    Les déclarations de Mateschitz semble donné une nouvelle orientation au team. Peut etre RBR cessera de faire du pied à Vettel, pour le mettre dans le vrai monde. Peut etre qu’ils ont enfin compris que la meilleure façon de traiter une pseudo diva est de ne pas la traité en diva…Wait and see. Car dans la réalité des transferts, je ne vois pas Vettel dans les petits papier de beaucoup de Top team.


  14. Eestlane dit:

    Shogun + 1, c’est carrément ce que je pense.

    En revanche, je ne pense pas que si Mark est titré, on l’oubliera. Il sera le 3ème Australien WDC, exactement 30 ans après Jones. Ce n’est pas rien.


  15. Lotus62 dit:

    C’est amusant de considérer WEBBER en fin de carrière: il n’est en F1 que depuis 2002 (soit seulement 5 ans de plus que VETTEL) et il n’a que 34 ans.

    BUTTON a été Champion du Monde à sa 10° saison et a 30 ans.

    ALONSO a 29 ans et est arrivé en 2001, 1 an avant WEBBER, il a conduit chez MINARDI, actuellement TORO ROSSO, sans marquer un seul point alors que WABBER a marqué 2 point chez MINARDI…

    SCHUMACHER a 41 ans et est arrivé en 1991…

    Si l’on considère WEBBER « fini », alors que dire de BUTTON, ALONSO, SCHUMACHER ou encore BARRICHELLO…

    RED BULL a envie de favoriser VETTEL, c’est leur droit, mais dire que WEBBER c’est le passé est une contrevérité. VETTEL est un très grand pilote mais WEBBER fait jeu égal avec lui…


  16. Mon nom est personne dit:

    Tous le mondes crois qui va être champion je lui souhaite pour une fois qu’il a une bonne équipe …. mais chez jaguar ou williams il n’a j’amais rien fait….

    attendon la fin de la saison pour savoir

    j’ai lancer un débat est personnes est daccord avec moi… mais sa m’empechera pas de dormir

    Sur ceux bonne soirée


  17. Eestlane dit:

    Tiens, il n’a rien fait chez Jaguar et Williams ? :roll:
    Il a marqué 24 points chez Jaguar sur les deux ans passés là-bas. On insistera sur le fait que Jaguar était tout sauf une écurie transcendante. En clair, juste bonne pour être en milieu de grille.
    En 2005 (BMW Williams)et 2006 (Williams), il a inscrit en tout 43 points. On notera sa belle troisième place à Monaco 2005 et le fait que Williams a perdu de son aura d’antan, puisqu’elle n’est plus qu’une écurie de milieu de grille.

    Sur les quatre années passées dans ces deux écuries, il a marqué 67 points et je n’appelle pas cela « rien faire ».
    Tu critiques un pilote, mais tu restes mal renseigné sur lui, car ce n’est rien que la seconde fois que je te corrige.
    Lancer un débat exige d’avoir des arguments solides et les tiens ne tiennent pas.


  18. Mon nom est personne dit:

    Marquer des points sa marque pas l’histoire de la F1… tous pilotes sont la pour gagner des courses êtres champions

    Les points c’est juste un recors a battre c’est Chumarcher qui la

    je te parle de duels en courses

    Villeneuve/Pironi Villeneuve Arnoux au grand prix de France

    Prost/Lauda Senna/Prost Villeneuve/Schumacher


  19. Mon nom est personne dit:

    Un pilote qui fesait des supers dépassements mais qui avait pas la meilleure voiture du plateau même une williams BMW.. Juan Pablo Montoya


  20. Eestlane dit:

    C’est seulement maintenant que tu évoques les duels et les dépassements en course, or tu ne les as jamais mentionné dans tes précédents messages.
    Les points, c’est la réponse à ton affirmation que Mark n’avait rien fait chez Jaguar et Williams, j’ai pourtant été clair en écrivant mon message.
    C’est en étant titré qu’il marquera l’histoire de la F1, comme je l’ai également écrit un peu plus haut. 3ème Australien titré, 30 ans après le deuxième, pour rappel, puisque tu sembles lire à peine un tiers de mes messages.


  21. SV dit:

    Mark Webber est-il vraiment de mauvaise humeur pour ne pas avoir reçu le nouvel aileron avant à Silverstone ou bien est-ce de sa part une stratégie pour mieux marquer son territoire face à Sebastian Vettel chez Red Bull ?

    Le journal finlandais Turun Sanomat a recueilli les propos d’un ingénieur de l’équipe Red Bull qui se dit très étonné par le comportement de l’Australien…

    « Durant la période où il a utilisé ce nouvel aileron, il se plaignait sans cesse du fait qu’il ne fonctionnait pas mieux que l’ancien. Mark n’avait tout simplement pas de bonnes sensations avec cet aileron, mais lorsque l’équipe ne disposait plus que d’un exemplaire, Mark a commencé à dire qu’il ne pouvait plus s’en passer, » déclare cet ingénieur sous le couvert de l’anonymat.

    « Lorsque l’équipe avait ce nouvel aileron en deux exemplaires, il n’en avait absolument rien à faire. Nous pensons donc que la décision de l’équipe a été bien raisonnée et logique, » ajoute-t-il.

    Cet ingénieur affirme par ailleurs que Sebastian Vettel a tout de suite été séduit pas cet aileron. Et il ajoute encore que le châssis de Mark Webber est plus léger que celui de Vettel afin de compenser la différence de poids entre le grand Webber et le petit Vettel. Cette dernière affirmation devrait certainement faire réagir l’équipe Red Bull très bientôt…


  22. Limacher Marc dit:

    @ SV
    Une information écrite par notre ami Dimitris Papadopoulos dans la Newsletter disponible aujourd’hui. :wink:


  23. Walda dit:

    « Cet ingénieur (…) ajoute encore que le châssis de Mark Webber est plus léger que celui de Vettel afin de compenser la différence de poids entre le grand Webber et le petit Vettel. »

    -> Sachant que l’ensemble {châssis à sec + pilote}, à la sortie d’usine, est généralement plus léger que la masse minimale réglementaire (620 kg cette année), un châssis « plus léger », càd sans le pilote et une fois lesté pour atteindre la masse réglementaire avec pilote, est un désavantage, puisque cela implique, à masse totale égale (620 kg, oui je sais elle est pas évidente ma phrase) que le centre de gravité de l’ensemble {châssis à sec + pilote} sera plus haut.
    En clair, plus le pilote est léger, plus il a de lest à disposition, plus il pourra abaisser et déplacer le centre de gravité de son ensemble à sa guise.
    Donc je ne vois pas où la polémique, c’est comme ça depuis toujours.


  24. Shogun_971 dit:

    Marc cette info était sorti tout de suite après la qualif; elle n’a pas été reprise par beaucoup de sites, mais il lui manque une partie. Elle ressort fort à propos après que Marko se soit exprimé, comme pour appuyer les dires d’une personne dont l’influence est fragilisée.
    Résultat, pour moi cette info est loin d’être complète.


  25. Limacher Marc dit:

    @ Shogun_971
    L’histoire débute par l’indication de Webber comme quoi Red Bull a donné son aileron avant à Vettel et qu’il y a donc du favoritisme.
    L’histoire que tu lis dans la newsletter que tu as eu ce matin, c’est que Webber a testé vendredi les deux profils d’ailerons mais qu’il n’y a pas vu un gros avantage. Avantage dans le pilotage en faite, comme Dimitris l’indique. Suite au problème de l’aileron de Vettel, c’est Newey qui a décidé de donner l’aileron de Webber à Vettel, car l’australien n’en voulait pas. Mais après ce dernier à fait la gueule et à criée au loup pour se venger le lendemain en gagnant la course.

    Ce que révèle Dimitis c’est que l’aileron apportait en théorie 1 dixièmes de gain, mais que la différence se faisait sur le pilotage. Vettel s’adapte mieux que Webber au changement de comportement d’une monoplace. De là est partie la polémique : on fait un aileron pour Vettel et pas pour moi.

    Webber met donc la pression sur Red Bull pour aussi faire des évolutions qui lui permette de faire un bon en avant en terme de performance. UN message pour Newey en gros.

    Voilà l’info complète

    Marko n’a rien à voir dans cette histoire, et il n’est pas vraiment fragilisé si j’ai bien compris.


  26. Limacher Marc dit:

    Pour résumer le cas Webber, je donnerais un exemple simple :
    Rosberg – Schumacher chez Mercedes.

    d’un coté un pilote (Rosberg) qui s’adapte à une monoplace moyenne, et de l’autre un pilote d’expérience (Schumacher) qui a mis la pression sur l’équipe pour améliorer la voiture pour améliorer ses performances. La version B en Espagne de la W01 a été dans le sens de Schumacher.

    C’est la même chose pour Webber, c’est la vieille école par rapport à un Vettel qui est plus adaptatif (comme la nouvelle génération de pilote d’ailleurs)


  27. Shogun_971 dit:

    Je sais pas Marc, mais, selon moi, il y a trop de choses qui ne collent pas dans cette histoire.
    Webber est qqn de tout à fait mature, je le vois mal provoqué tout cela juste pour cela. De plus, Horner était très embarrassé en conférence de presse dimanche. Même si c’est lui qui avait dans un premier temps annoncé (le samedi) que Webber ne voulait pas de cet aileron vendredi.
    Quelque chose s’est passé entre vendredi et les qualifs pour que cet aileron devienne vital pour Mark parce que jusqu’à Lundi le management de RBR était très embarrassé et Vettel aussi.
    Quoiqu’il en soit ces nouvelles déclarations ne vont pas dans le sens de l’apaisement.


  28. Limacher Marc dit:

    Face à la perspective d’un titre, la parano est forte, Webber est juste victime de ses nerfs, il ne sera pas le premier et ni le dernier dans ce cas là.
    Mais moi je pense que ce n’est pas si compliqué que cela, c’est juste le comportement humain.


  29. Mon nom est personne dit:

    D’après vous..

    Qui sera champion 2010

    Webber…. « je pense pas »

    Vettel….

    Hamilton…

    Ou autre



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu