Naviguer : Accueil > Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts > Blog article: Red Bull Racing et le cas Mark Webber pour 2012

Red Bull Racing et le cas Mark Webber pour 2012

Posté le 10 juin 2011 dans la catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts

La méthode est connue depuis un moment. Red Bull contre Red Bull. Franz Tost de Toro Rosso lance une indication qui est ensuite démentie cordialement par Christian Horner de Red Bull Racing. Une sorte d’auto promotion en cycle fermé. Toutefois, cela cache une réalité évidente. Le cas Webber est bien sensible chez RBR.

Christian Horner a indiqué à la BBC, présente à Montréal,  que le pilote australien a décidé d’aller de l’avant avec sa carrière en Formule 1 pour 2012 et qu’une prolongation pourrait être rapide. Sous-entendu Mark Webber a compris que désormais il est le deuxième pilote de l’équipe et doit donc accepter cela,  s’il souhaite rester dans le team en 2012 et ne pas être remplacé.

Cette année, Mark Webber, grâce à sa formidable saison 2010, a réussi, via l’influence de Flavio Briatore, à obtenir le même salaire de Sébastian Vettel et les mêmes garanties techniques. Une manière d’assurer un statu quo entre les deux hommes et leurs entourages. Pourtant, le fantastique début de saison du champion du monde allemand laisse entrevoir une saison difficile pour son équipier. Red Bull refusant de laisser ce dernier, indispensable pour assurer le championnat du monde des constructeurs qui lui tend les bras encore cette année.

L’ombre des pilotes Toro Rosso n’a pas été le déclencheur de la volonté de Webber de continuer (précisons qu’il n’a pas encore signé). Les rumeurs sur Hamilton et aussi les discussions entre Red Bull et Kimi Raikkonen, pour sonder ce dernier, à fait réaliser les conditions du pilote australien. Il doit accepter d’être un patient numéro 2 derrière un futur double champion du monde, sinon il sera remplacé par un jeune pilote (une petite humiliation pour lui) ou un champion du monde (aussi un échec pour lui). Une situation paradoxale, qui ne permet pas à l’entourage de l’australien de négocier.

En effet, largement distancé par son équipier, il ne peut proposer une alternative cohérente en fonction de ses résultats. Laissant le paradoxe des propositions et alternative à Red Bull Racing (en effet, pourquoi proposé un poste de 2ème pilote à Webber et lui mettre sous le nez un possible champion du monde en alternative ?).

Dans cette histoire, Webber n’est pas en position de force, c’est Red Bull et Christian Horner, voir Helmut Marko et Dietrich Matershitz. Une situation bien différente de l’an dernier.

Articles connexes :

Commentaires fermés.


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu