Naviguer : Accueil > Actualités, Rumeurs > Blog article: Renault F1 Team devient Lotus Renault GP

Renault F1 Team devient Lotus Renault GP

Posté le 8 décembre 2010 dans la catégorie : Actualités, Rumeurs

Lotus Renault GP

C’est officiel,  aujourd’hui, Lotus Cars et Renault F1 Team annonce un contrat de 7 ans de sponsoring et un accord de partenariat avec Genii Capital. La nouvelle équipe se nommera Lotus Renault GP.

Une alliance présentée comme stratégique entre les deux sociétés. Group Lotus, avec l’appui complet de Proton, va devenir un partenaire financier majeur de Genii Capital dans Lotus Renault GP et les deux parties ont conclu un accord de sponsoring titre qui se terminera à la fin de la saison 2017. Soit 17 millions d’euros annuel (pour un total de 119 millions d’euros sur la période de 7 ans).

Renault Sport restera fournisseur moteur de l’équipe, gratuitement. Le constructeur français va d’ailleurs vendre ses parts (25%) de l’équipe à Lotus Cars. Ce qui signifie que Lotus Group deviendra le partenaire financier et technique majeur de Genii Capital et Renault F1 Team.

La voiture disposera d’une livrée or et noir, comme prévue donc le visuel est sous vos yeux.

Tags: ,

Articles connexes :

35 Commentaires pour “Renault F1 Team devient Lotus Renault GP”

  1. exo dit:

    Ca devient ridicule… Bernie ne peut pas laisser passer ça


  2. Loyola dit:

    Voici donc l’écurie utilisant légitimement le nom Lotus :mrgreen:


  3. toto634 dit:

    Tiens, où est Lada sur la livrée ? :razz:
    Est-ce un signe pour l’avenir de Petrov ? :???:


  4. exo dit:

    il n’y a plus qu’a leur souhaiter bonne chance pour le 1ère année en F1 :neutral:


  5. Nagita dit:

    Trop moche!! Pourquoi le rouge sur les dérives des ailerons?
    Comment on peut laisser faire ça?
    Je sais pas moi, qu’il demande à Exo comment faire une belle livrée!


  6. Loyola dit:

    Le rouge c’est Total :mrgreen:


  7. Nagita dit:

    Et l’énorme logo lotus sur le nez ?!


  8. Nagita dit:

    Ouais en Total désaccord avec le reste! :mrgreen:


  9. Loyola dit:

    Les F1 ont depuis longtemps la nette tendance a ressembler à des stands de fête foraine, là c’est presque sobre :mrgreen:


  10. starbuck dit:

    Du coup, l’équipe de Tony Fernandez… va garder le vert et jaune ?


  11. Loyola dit:

    Elle devrait plutôt se nommer Fernandez F1 ou AirAsia F1 et laisser tomber le nom de Lotus :cool:


  12. Nagita dit:

    Pour moi c’est le team de Tony qui représente le Lotus Spirit!


  13. Mon nom est personne dit:

    Bonne chance a LOTUS RENAULT pour leurs retour en F1


  14. exo dit:

    Loyola arrête le troll. Avec tes jolis mots et(mais) tes fautes d’orthographes, ça comment à agacer. La légitimité des 2 écuries en F1 est discutable en toute honnêteté.

    Ce qui déplaît beaucoup c’est la manière catastrophique avec laquelle l’affaire est gérée par les Malaisiens. Tout ce qui en résulte, c’est une dégradation de l’image de ma marque fétiche et une division chez les fans de celle-ci.


  15. Loyola dit:

    De mon point de vue Fernandez a fini premier dans un concourt de circonstance sur cette histoire, il est peut-être le dindon de la farce mais Proton tient aujourd’hui bien mieux que son embryon d’écurie, il devrait avoir l’intelligence de se retirer et de lâcher un nom dont il n’eu l’usage légitime que de manière transitoire.


  16. starbuck dit:

    D’accord avec Nagita sur le « Lotus Spirit »


  17. magnum dit:

    coup bas de la part de lotus envers tony fernandez , pourtant son équipe montrait des signes encourageant quant à l’avenir…


  18. Loyola dit:

    @ Nagita,

    Tu pourrait m’expliquer en quoi l’écurie de Fernandez s’inscrit dans une continuité philosophique avec celle de Colin Chapman ?

    Je ne vois vraiement pas, d’autant que la philosophie qui fût celle de l’homme de Ketteringham Hall n’a bien évidement absolument plus sa place dans la F1 contemporaine où elle ne fait plus sens.


  19. Super Alonso dit:

    Je me demande si la FIA ne va pas finir par intervenir pour mettre un peu d’ordre. 2 noms quasi identiques, deux couleurs semblables, même moteur… ce n’est pas sérieux.

    Et aucune de réaction de la FOTA?

    Ni de la FOM?

    Etrange, étrange…..


  20. Lotus62 dit:

    Bon, pour Fernandez, qu’il rachète le nom de Brabham, il n’y aura plus de problème et il pourra faire une belle livrée inspirée de celle des BT49 de 1981… Cela dit, il aurait mieux fait de lancer directement son équipe sous son nom… ou de recheter un nom célèbre dès l’année dernière (il y Brabham, BRM, voire Tyrell qui sont possible).

    Maintenant, ainsi qu’il l’a dit, c’est lui qui aura ramené Lotus en F1…car s’il n’y avait pas eu l’engouement provoqué par son équipe, jamais Proton n’aurait décidé de (re)venir en F1. Il est clair que Proton a été jaloux de la réussite médiatique de Lotus Racing


  21. Loyola dit:

    @ Lotus62

    Comme je l’écrivais la dénomination Lotus est le fruit des circonstances, Hernandez avait trouvé un appuis auprès de Proton et donc du gouvernement Malais pour lancer son projet, cela impliquer de réactiver le nom de Lotus, mais depuis Proton a trouvé beaucoup mieux pour revaloriser l’image de la marque Lotus, Fernandez ne devrait pas s’accrocher bien longtemps.


  22. bencoull dit:

    La différence est là :

    Lotus-Renault GP = Business
    Lotus Racing = Amour et passion de la marque pour Fernandes

    J’espere que les fans continueront à soutenir Fernandes

    Je préfere la passion au pognon :cool:


  23. Lotus62 dit:

    @Bencoull:

    Je ne connais pas personnellement Fernandez: est-il un passionné ou un homme d’affaire qui a flairé la bonne affaire? Il s’accroche peut-être tout simplement pour obtenir plus.

    Il est quand même étonnant s’il s’estime dans son bon droit qu’il ait baptisé son équipe de GP2 Team AirAisa car s’il a raison, il dispose du nom Team Lotus non seulement pour la F1 mais pour toutes les disciplines de monoplaces (car le Team Lotus initial a fait de la F1 mais ausii de la F2, F3 et Indianapolis – entre autres).

    Je l’ai déjà écrit: on parle énormément de lui (ce qui est bon pour les affaires) depuis plus d’un an alors que sur piste ses voitures n’ont encore rien prouvé (c’est un constat pas un reproche car ce qu’il a travaillé comme il le fallait pour lancer son équipe et c’est sur l’avenir qu’il faudra juger). Cette dispute publique l’arrange peut-être bien: impossible de savoir ce qu’il pense vraiment… et comment ses voitures s’appelleront réellement l’année prochaine.

    Maintenant, cela dit, pour un homme d’affaires avisé, il a fait beaucoup de déclarations qui ne se sont jamais vérifiées: tout le monde le voyait signer avec PETRONAS… et c’est Mercedes qui a raflé la mise, ensuite, il a annoncé PETROBRAS pour le début de la saison européenne…puis plus rien. Il faut bien constater qu’il n’a pas trouvé beaucoup de sponsor en Malaisie. Il a aussi annoncé vouloir déménager son équipe en Malaisie le plus vite possible et avoir commencé l’étude d’une base sur le circuit de Sepang avec soufflerie … pour finalement annoncer s’installer, avec soufflerie, à Hingham… ou il manque de suite dans les idées ou il n’a pas obtenu les soutiens qu’il espérait, dans les deux cas, c’est inquiétant.


  24. Loyola dit:

    @Bencoull:

    C’est faire injure à la renommée London School of Economics où Fernandez finalisât sont cursus que de croire qu’il n’est pas un businessman.

    Pardonne moi, mais il faut être bien naïf pour croire que le choix de la marque lotus fut le fruit d’une passion et d’une dévotion pour l’ œuvre de Chapman. Ce choix est un choix marketing issue des opportunités de synergie avec le gouvernement Malaisien et le groupe Proton, un choix des plus rationnel guidé par des considération de business.

    Tony Fernandez est un businessman cherchant a valoriser son groupe et a le faire fructifier, la F1 n’est pas pour lui une danseuse mais un investissement qu’il souhaite profitable.

    L’homme est bien plus proche d’un Briatore que d’un Chapman.


  25. Loyola dit:

    @ Lotus62

    Ton point de vue me semble des plus réaliste quant à la dimension du bonhomme et à la nature de ses ambition.

    Un homme d’affaire ayant créer un groupe relativement florissant mais devant encore être fortement pérennisé cherchant a construire une image et fortifier son réseau d’appuis via la F1.

    Il n’est ni le premier, ni le dernier a s’inscrire dans cette lignée en F1, beaucoup s’y sont cassé les dents et bon nombre ont vu leur empire fragile s’effondrer en court de route.


  26. Lotus62 dit:

    @Loyola

    Tout à fait d’accord…sauf que Chapman n’était pas non plus un enfant de choeur (on ne crée pas une fortune comme celle qu’il a bâtie sans être un peu requin).

    Il suffit de lire sa biographie officielle écrite par son ami G. Crombac pour noter qu’il a bien exploité ses premiers associés.

    S’il n’était pas décédé, il y a de fortes chances qu’il aurait eu de graves ennuis judiciaires dans l’affaire DeLorean…où le contribuable anglais a été floué de millions de livres sterling.

    En ne prenant que les 2 ou 3 dernières années de sa vie, on note qu’il s’était associé avec des personnages aussi peu reluisant que David THIEME (une étoile filante dans le business de la F1) ou que John DeLorean (déjà cité ci-avant) qui a fini par être condamné pour… trafic de drogue. Dans les deux cas, Chapman et Lotus en ont retiré beaucoup d’argent…ce qui n’a pas été le cas des autres créanciers!!!


  27. bencoull dit:

    D’abord , je ne suis pas naïf ( je ne crois pas au pere noel :mrgreen: )
    Je sais bien que c’est un homme d’affaire , ça ne l’empeche pas pour autant d’etre un passioné de Lotus et de Williams qu’il a sponsorisé !
    Ensuite je ne vois pas pourquoi il irait acheter les droit de  » Team Lotus  » alors qu’il pourrait promouvoir ses boites sur une 1malaysia-renault par exemple s’il n’était pas passioné par Lotus !

    On n’a pas la même opinion , mais on a la même passion :mrgreen: j’aime bien ce site et ses membres :grin:


  28. Loyola dit:

    @ bencoull

    Adosser une démarche marketing à une marque ayant une histoire et une visibilité est une démarche offrant un bien meilleur retour en terme de visibilité, il suffit ensuite d’établir un lien fort entre la marque porteuse d’image et celle dont on cherche a développer l’image.

    C’est le même mécanisme que celui associant une star à une marque, la star porte avec elle une notoriété et une identité déjà établis qu’il faut parvenir à lier avec le produit.

    Fernandez est sans doute conscient qu’il attirera plus de sponsor en se parant de la bannière Lotus qu’en transformant son écurie en porte étendard d’une de ses marques.

    Mais de plus, il me semble que le produit dont il vise a développer l’image est avant tout lui même afin de profiter du renforcement de sa notoriété en s’appuyant sur la marche Lotus pour se construire une aura dépassant celle du simple businessman.

    Il est de ses entrepreneurs cherchant a valoriser leur identité comme vecteur de crédibilité pour le développement de leur business et considérant que leur image est un actif fort du bilan de leur holding de tête.

    Et a première vue ça marche, puisque certains en viennent à le considérer comme un passionné devant se battre contre les hydres du capitalisme sans foi ni loi. :mrgreen: :wink:


  29. Loyola dit:

    @ Lotus62

    T’inquiète je sais parfaitement que le grand colin n’était pas plus fréquentable que le père Enzo.

    Mais c’était des petit malin de l’ancienne génération venant du cambouis pour passer au petit arrangement entre amis.

    Là c’est la génération des businessman affutés par les meilleurs business-school s’appuyant sur un entre-gens conséquent et maniant la communication comme une arme de précision.


  30. Nagita dit:

    @ : Loyola & Lotus 62 :

    D’accord avecBencoull! Fernandes est certes un businessman avisé et affuté qui veut promouvoir son groupe à travers la formule 1 mais ses investissements montrent une certaine passion!

    Il aurait plus attractif et plus simple de devenir sponsors d’un top team que de créer une écurie de formule 1 de toutes pièces. Fernandes fait bien les choses et s’en donne les moyens. Il a racheté un « nom historique » pour la notoriété, engagé « 2 pilotes expérimentés » et un directeur technique qui sait mener la barre d’une petite équipe.

    Ce que tu décris est juste mais il me semble que Fernandes est un passionné de F1! Dans tes descriptions, je vois plus un Richard Branson qui a crée un écurie avec 10 euros, exploite des jeunes pilotes et leurs valises de billets. Et qui tente de refiler le bébé à un baby constructeur russe.
    « C’est ça « du business »"!

    J’espère que Fernandes va gagner contre Lotus car et continuer de faire progresser Team Lotus!
    D’ailleurs j’avais déjà souligné l’inutilité de ce conflit.
    Le grand public ignorant la différence entre les deux.
    _ Team Lotus utilise le nom de lotus gratos
    _ Lotus cars bénéficie d’une double exposition pour zéro euro. à la manière de Toro Rosso avec Red Bull.


  31. Loyola dit:

    @ Nagita

    Effectivement le goût du bonhomme pour les sports mécaniques n’apparait effectivement pas suffisamment dans mes propos.

    Je voulais simplement signifier que pour moi ce n’est pas simplement un coup de cœur irraisonné d’un homme fortuné cherchant à se faire plaisir avec un beau joué.

    Fernandez voit parfaitement ce que peut lui apporter en terme de notoriété un programme en F1 pour renforcer sont image d’entrepreneur « winner ».

    Avec un peu d’habilité c’est un investissement qui peut s’avérer quasiment autofinancé à moyen terme avec un retour sur investissement en terme d’image pour sa personne très avantageux.

    Il se voit aujourd’hui potentiellement dépossédé du support d’un nom qui a une grande valeur économique et d’un potentiel partenariat industriel sérieux.

    On peut comprendre qu’il l’ai mauvaise et qu’il s’accroche à ce nom.

    Parmi les nouvelles écuries, sont projet semble le moins brinquebalant, mais il est encore loin d’avoir la surface permettant de transformer les intention en résultats concrets et le rapprochement de Proton avec Genii Capital lui coupe sous le pied une partie de l’herbe qu’il espérait sans doute brouter.

    Il avait déjà annoncé une potentialité de partenariat avec Petronas qui lui a été soufflé par Mercedes, les liens avec Proton sont aujourd’hui pour Genii Capital, les appuis financier qu’il espérait obtenir dans son prés-carré malaisien ressemble beaucoup pour lui au supplice de Tantale.

    Il s’accroche aujourd’hui au nom et à l’identité de Lotus car c’est sans doute le dernier élément qui le différencie de la masse des impétrants en F1 et qui lui offre un peu plus de visibilité et d’image qu’au restant de cette masse.


  32. Loyola dit:

    @ nagita,

    Une double exposition qu’on ne contrôle pas ne fait plaisir à personne.

    Imagine la réaction de di Montezemolo si demain débarqué en F1 le Cavallino Rampante F1 Team. :mrgreen:

    Où même pour les plus cultivés le Baracca racing team avec un cheval cabré en guise d’emblème. :mrgreen:

    Le premier des enjeux pour une marque c’est d’avoir le contrôle de l’usage de cette marque et de l’image qui lui est associée. :cool:


  33. Loyola dit:

    @ Nagita

    « Le grand public ignorant la différence entre les deux. »

    Le grand publique ne connait de Lotus qu’une marque de papier hygiénique et n’est pas vraiment la cible de Lotus car sauf a changer radicalement sa politique commerciale et ses produits.
    :mrgreen: :wink:


  34. Nagita dit:

    @ Loyola

    Oui, je suis bien d’accord avec ton analyse!


  35. Nagita dit:

    Très bonne remarque sur le « grand public » :lol:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu