Naviguer : Accueil > Actualités, Business News F1 > Blog article: Renault victime d’espionnage industriel…

Renault victime d’espionnage industriel…

Posté le 5 janvier 2011 dans la catégorie : Actualités, Business News F1

renault_logo_technocentre1Le constructeur Renault a été victime d’espionnage industrielle. Trois cadres du constructeur au losange, dont un membre du comité de direction a été mis à pied pour avoir transmis des informations importantes mettant en cause les intérêts du groupe.

Après enquête interne, les informations sensibles avaient pour contenu les véhicules électriques précise une source proche du dossier ce matin. Renault a axé sa futur stratégie sur le 100% électrique, un pari qui n’est pas suivi par la majorité de ses concurrents et partenaires (voir ici pour en savoir plus).

Selon une porte-parole du groupe Renault, interrogée par l’AFP, l’affaire remonte à fin août 2010. Il semble aussi  que l’enquête interne est toujours en activité et le constructeur semble inquiet, selon La Tribune, des conséquences de cette affaire.

L’industrie automobile et l’espionnage industriel, un univers qui cohabite depuis bien longtemps. Mais c’est la première fois, depuis l’affaire McLaren-Ferrari en 2007, qu’une affaire de ce type touche l’industrie automobile. Dû moins médiatiquement (il y a eu une affaire d’un employé de GM en 2010). En 2007, un employé de Renault avait été mis en examen pour espionnage industriel.

Lire aussi l’article sur la France, grande spécialiste de l’espionnage industriel en cliquant ici

Articles connexes :

7 Commentaires pour “Renault victime d’espionnage industriel…”

  1. Loyola dit:

    En 2007 il y eu aussi la tentative de vente d’information d’un cadre de Michelin à Bridgeston, manoeuvre dénoncé par l’équipementier japonais.

    l’espionage industriel fait parti du quotidien des entreprises …


  2. Kékémaniak dit:

    Pour ce que l’on en sait actuellement, on devrait parler de fuite d’informations confidentielles plutôt que d’espionnage… On en saura certainement plus dans le futur.


  3. Loyola dit:

    tu fais une différence ?


  4. p dit:


  5. PATATRICE dit:

    Chez Renault, il faut croire qu’il y a autant de fuites technologiques que de fuites d’huile.
    Souvenez vous de l’affaire de la perquisition chez AutoPlus il y a quelques années……bref l’espionnage n’est pas nouveau dans le monde de l’automobile.
    :lol:


  6. Kekemaniak dit:

    @Loyola: Oui. Pour moi, espionner consiste à recueillir clandestinement de l’information. Dans le cas qui nous intéresse, je pense que les personnes mises en cause avaient naturellement accès à l’information de par leur fonction. Ils peuvent n’avoir « simplement » pas respecté les niveaux de confidentialité attachés aux documents, sciemment ou pas. Mais ça ne change probablement rien au problème de Renault…


  7. Loyola dit:

    le fait de voler des informations en y accèdent clandestinement est une part très minoritaire des activités de renseignement.

    dans la grande majorité des cas, il s’agit d’obtenir la divulgation des éléments par des personnes y ayant un accès légitime.

    c’est la base du renseignement en source fermer : corrompre la loyauté des personnes dans le secret.

    et les moyens pour corrompre ces personnes sont multiples de la cupidité au chantage.



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu