Naviguer : Accueil > Analyses, Business News F1 > Blog article: Santander, McLaren et l’avenir

Santander, McLaren et l’avenir

Posté le 29 novembre 2010 dans la catégorie : Analyses, Business News F1

« Nous avons une transition avec McLaren et qui sait si, à l’avenir nous garderons un rapport avec elle et ses pilotes. » indique le vice-président en charge du marketing de Banco Santander  Juan Manuel Cendoya dans la presse espagnole.  Une interprétation qui laisse penser à une fin d’aventure entre les deux parties durant l’hiver.

Retour le 14 septembre 2009. La Banco Santander annonce officiellement l’activation de sa prolongation de contrat avec McLaren. Quatre jours après l’annonce de l’accord avec Ferrari. Un contrat qui revient toutefois de loin et disposait d’un élément qui n’a jamais été mis en œuvre.

Le départ de Kimi Raikkonen de Ferrari fin 2009,  a été orchestré autour de l’arrivée de Fernando Alonso et Banc Santander. Cette dernière, soucieuse de son investissement d’image, débute une évaluation des dégâts de l’impact médiatique du départ de Kimi Raikkonen. L’établissement bancaire espagnol ne souhaitait pas être celui qui chasse un des pilotes les plus appréciés des fans et champion du monde 2007. Un pré-accord avec McLaren sera la sortie de secours. Dès le lendemain de l’annonce de son union avec Ferrari, la rumeur, largement entretenue par la banque,  indiquait alors qu’elle allait aussi prolonger l’aventure avec McLaren pour un total de 50 millions d’euros sur deux années. Soit beaucoup plus que lors de la période 2007-2009. A une condition : que Kimi Raikkonen soit aux cotés de Lewis Hamilton.

Banco Santander devait payer une large partie du salaire de Raikkonen (25 millions d’euros à l’époque) et l’accord de deux années a été annoncé. Sauf que le pré-accord entre Raikkonen et McLaren n’a pas abouti et Jenson Button a signé son contrat.  Proposant à Santander un duo de champion du monde unique depuis l’époque Clark – Hill chez Lotus. Une alternative séduisante, mais qui a aussi réduit l’investissement de la société.

De 48 millions d’euros sur la période 2007-2009, l’investissement a été évalué par le BusinessBook GP 2010 (version PDF à 20 euros en cliquant ici) à 6 millions d’euros cette année, soit 12 millions d’euros sur une période de deux années. Un investissement relatif pour une visibilité importante.

Articles connexes :

Un Commentaire pour “Santander, McLaren et l’avenir”

  1. Raikky67 dit:

    Quel dommage que Kimi n’ait pas accepté ce deal… :neutral:



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu