Naviguer : Accueil > Non classé > Blog article: Sébastien Bourdais et le Toro Rosso code

Sébastien Bourdais et le Toro Rosso code

Posté le 30 décembre 2008 dans la catégorie : Non classé

A 48h de 2009, le cas Sébastien Bourdais m’inquiète tout particulièrement. Discutant hier soir avec Norbert Billaud du site Fanaticf1.com, le constat est là : Notre pilote français pourrait ne pas avoir de volant pour l’année 2009.

Pas qu’en Formule 1 d’ailleurs, et c’est cela qui inquiète le plus. Mais l’attente, si elle est réelle, ruine ou ruinera sa carrière de pilote professionnel, car les places vont être difficiles à trouver pour la suite. J’ai en mémoire Jacques Villeneuve, qui est toute de même champion du monde 1997, qui, après son éviction de chez BMW Sauber courant 2006 n’a pas réussit à trouver un volant dans une autre discipline(Nascar surtout). Evoluant en Speedcar Séries cette année, qui ressemble plus à une tirelire pour ancien champion de F1 qu’à une réelle compétition.

Alors oui il faut s’inquiéter, car Toro Rosso recule, retarde, hésite. Une fois c’est 50% de chance, puis 40 ou 65, bref les montagnes russes autour de Bourdais donnent le tournis. Mais dans deux jours c’est 2009 et il n’y a rien.

Après avoir écris Sébastien Bourdais : déception point, voilà un autre billet, aussi impuissant mais révélateur peut être. J’ai des doutes, que j’ai déjà exprimés ici, mais je constate avec amertume une mascarade de transfert indigne d’un sport de haut niveau.

Articles connexes :

7 Commentaires pour “Sébastien Bourdais et le Toro Rosso code”

  1. David Bénard dit:

    Oui le problème est bien là : quelles sont les (réelles) solutions de repli ???


  2. Limacher Marc dit:

    l’année sabbatique…peut être… :roll:


  3. Yannann dit:

    Année sabatique … vu l’âge de notre Sébastien national, il me semble que ce ne soit pas la meilleure solution pour lui. On voit de plus en plus les pilotes patienter des décisions des teams…


  4. Yohann dit:

    Une année en tant que pilote d’essais dans un team un peu plus prestigieux. Je sais que la réduction des essais privés ne va pas aider mais on se souvient de Panis chez McLaren qui avait bien relancer sa carrière après être en diffculté suite à son accident. Je sais pas trop quoi en penser mais j’ai peur que s’il retourne aux USA, il ne pourra plus revenir… :roll:


  5. Benji_The_One dit:

    Je crois beaucoup à la solution Pescarolo !!! Nous connaissons tous les liens qui existent entre Henri et Sébastien, il y a fort à parier que Pesca garde une place de côté pour lui… Ne serait-ce que pour capter un peu plus d’attention de la part des Médias face aux mastodontes que sont Peugeot et Audi.


  6. Felipe MASSACRE dit:

    L’écurie Toro Rosso ne m’inspire aucune sympathie. Tout d’abord parce qu’il s’agit d’une structure étrangère au sport automobile. Je préfère les équipes dont la seule raison d’être est le sport automobile (l’écurie Williams est à ce titre un exemple en voie de disparition) ou les artisans de la discipline (Ferrari, McLaren, Lotus). Les écuries Red Bull, Toro Rosso, etc. n’existent que pour assurer la publicité et l’expansion de boissons excitantes. J’espère ne jamais voir un championnat où les écuries s’appelleraient Coca-Cola, Microsoft, Nintendo, etc. Entre ces deux philosophies de la Formule 1, on trouve les grands constructeurs automobiles. Mais comme pour les précédents, il s’agit d’étendre la notoriété de leur marque et de dominer les autres. On ne doit pas s’étonner que la Formule 1 moderne soit aussi coûteuse.

    Pour en revenir à Toro Rosso, elle m’est d’autant moins sympathique pour deux raisons supplémentaires. La première, c’est la personnalité du créateur de la boisson dont les voitures de ses écuries font la promotion. Ce culte du secret qu’il entretient m’indispose. La deuxième raison qui fait que Toro Rosso n’est pas une écurie qui mérite le respect, c’est le mépris avec lequel elle traite Sébastien BOURDAIS. Je serais le manceau, j’aurais claqué la porte depuis longtemps. Sébastien BOURDAIS n’a rien à gagner à conduire une voiture qui ne permet pas de jouer les premiers rôles. A sa place, je ne serais jamais venu en Formule 1 pour me contenter de faire de la figuration. Son séjour en demie teinte dans l’écurie Toro Rosso risque d’être le fait que l’on retiendra de sa carrière en sport automobile alors qu’il est quadruple champion du monde de ChampCar.


  7. Yohann dit:

    Posté par Felipe MASSACREL’écurie Toro Rosso ne m’inspire aucune sympathie. Tout d’abord parce qu’il s’agit d’une structure étrangère au sport automobile. Je préfère les équipes dont la seule raison d’être est le sport automobile (l’écurie Williams est à ce titre un exemple en voie de disparition) ou les artisans de la discipline (Ferrari, McLaren, Lotus). Les écuries Red Bull, Toro Rosso, etc. n’existent que pour assurer la publicité et l’expansion de boissons excitantes. J’espère ne jamais voir un championnat où les écuries s’appelleraient Coca-Cola, Microsoft, Nintendo, etc. Entre ces deux philosophies de la Formule 1, on trouve les grands constructeurs automobiles. Mais comme pour les précédents, il s’agit d’étendre la notoriété de leur marque et de dominer les autres. On ne doit pas s’étonner que la Formule 1 moderne soit aussi coûteuse.

    Pour en revenir à Toro Rosso, elle m’est d’autant moins sympathique pour deux raisons supplémentaires. La première, c’est la personnalité du créateur de la boisson dont les voitures de ses écuries font la promotion. Ce culte du secret qu’il entretient m’indispose. La deuxième raison qui fait que Toro Rosso n’est pas une écurie qui mérite le respect, c’est le mépris avec lequel elle traite Sébastien BOURDAIS. Je serais le manceau, j’aurais claqué la porte depuis longtemps. Sébastien BOURDAIS n’a rien à gagner à conduire une voiture qui ne permet pas de jouer les premiers rôles. A sa place, je ne serais jamais venu en Formule 1 pour me contenter de faire de la figuration. Son séjour en demie teinte dans l’écurie Toro Rosso risque d’être le fait que l’on retiendra de sa carrière en sport automobile alors qu’il est quadruple champion du monde de ChampCar.

    300% d’accord avec toi pour le premier paragraphe Felipe !!! C’est comme si on avait en Foot des équipe qui s’appeleraient Décatlon, Nike ou Addidas !!!

    Par contre pour le deuxième paragraphe, je vais encore passer pour le vilain petit canard qui veut contredire tout le monde mais même si le problème de Bourdais est bien existant, c’est le même problème pour de nombreux pilotes autres que lui à qui on ne soulève pas forcément ce genre de difficultés… (Sato, Montagny, Barrichello pourtant double vice-champion du monde, Villeneuve champion du monde, Kartikeyan, Luizzi…)

    Tout a fait d’accord avec toi Benji, Bourdais cartonnerait en endurance !!!



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu