Naviguer : Accueil > Technique F1 > Blog article: Sergio Rinland analyse la R31, MP4-26 et FW33

Sergio Rinland analyse la R31, MP4-26 et FW33

Posté le 21 février 2011 dans la catégorie : Technique F1

Après avoir la Ferrari F150th Italia, la Lotus T128, Red Bull RB7 et Mercedes W02, r l’ingénieur Sergio Rinland donne son analyse sur la Lotus Renault R31, McLaren MP4-26 et Williams FW32 au webzine grec, GoCar.gr

Renault

La Renault est le résultat de la quantité de travail que l’équipe à réalisée sous la voiture. Le traitement d’échappement est unique à ce jour, mais vous pouvez déjà parier que tout le monde cherchera à trouver une solution similaire,  très vite.

Qu’est ce que l’équipe vient faire dans cette endroit ou la dynamique des flux,  au niveau du plancher,  est constitués, normalement, de tourbillons provoqués par les roues et ailerons avant et qui sont si difficiles à gérer ?  Ces tourbillons ont tendance à aspirer l’air sous le plancher, donc, en envoyant le flux d’échappements, ce serait comme créer un rideau (Ou, comme nous avions l’habitude de les appeler, une jupe!) sous la voiture.

Renault a également résolu le problème du refroidissement du KERS, à la manière de McLaren, en prenant l’air derrière la prise d’air moteur, avec l’effet recherché de la succion  d’air à un niveau ou le flux tend à se séparer, en obtenant un résidu de flux destiné à refroidir le radiateur de la boite de vitesses. Ils ont également mis en place une suspension à tirant sur le train arrière. Cela permet un nettoyage de l’arrière pour accentuer le flux et faire place net vers l’aileron arrière.

Des solutions intéressantes à la limitation des règles 2011. Si Renault peut maintenir le rythme de développement, ils seront une force cette année.

McLaren

Jusqu’à présent, la voiture est la plus intéressante du lot. L’aileron avant est une œuvre d’art, la manière dont ils ont appréhendés  le débit du flux d’air qui frappe la monoplace sur la voiture aura un grand effet.  Car il se développe en aval  du pneu avant. Ce domaine est le plus important de toute la voiture. Si vous vous êtes mal ici, il n’y a plus d’importance sur ce que vous faites sur le reste de la voiture.

Les pontons sont très originaux et en conformité avec le contrôle des tourbillons qui quittent le pneu avant et voyage en aval vers le pneu arrière et au-delà. Ces pontons ont un design faisant penser à la Benetton et Ligier du milieu des années 1990, mais sûrement pour une raison différente et un effet différent.

L’échappement est dans la norme, il sera intéressant de voir comment McLaren va réagir à la solution de Renault. La suspension arrière à tirant, pour épurer l’arrière de la voiture. Un détail de conception qui  donne un sens encore plus clair à la conception originale des pontons.

La façon dont McLaren a résolu le problème de refroidissement du KERS, similaire à la Renault, est soignée, ayant pour effet secondaire de rattacher l’écoulement derrière le conduit de la boîte à air et donc d’améliorer le flux sur l’aileron arrière.

Williams

La Williams est une voiture intéressante. L’aileron avant a la panoplie habituelle de déflecteurs et des formes 3D pour essayer d’influencer l’écoulement et de contrôler les tourbillons en aval. Le nez est aussi élevé que possible, à l’instar de leur concurrent. Intéressant aussi d’analyser les déflecteurs sous le nez, pour canaliser le flux sous la voiture et qui sont plus en avant que leurs adversaires.

Rien de particulier sur les pontons et capot moteur, jusqu’à arriver sur la zone de la boîte de vitesses. Là, je vois quelque chose qui ne me surprendrait pas sur d’autres voitures, mais qui me choque dans une Williams,  qui est une véritable équipe conservatrice quand il s’agit d’idées radicales.

Williams a fait une boîte de vitesses à la dimension strict minimum et c’est cela qui est le plus surprenant, un différentiel très petit aussi, ce qui nécessite un très grand angle d’arbre de transmission. La raison principale de cette solution, couplée avec la suspension à tirant est de nettoyer autant que possible la circulation vers l’aileron arrière inférieur, très important avec les nouvelles règles pour aider à extraire le plus d’air du diffuseur que possible.

Source GoCar.gr

Articles connexes :

6 Commentaires pour “Sergio Rinland analyse la R31, MP4-26 et FW33”

  1. Stands-up dit:

    @ Marc : la censure n’est pas une réponse, même à la provocation. :mrgreen:
    Je voulais juste t’alerter, c’est fait. :twisted:
    A titre confraternel, je te transmets la traduction du paragraphe sur la R31 telle que je l’ai lue. A toi de compléter, bon courage.

    Renault

    La Renault est le résultat d’un grande quantité de travail réalisée sur la voiture. Le traitement de l’échappement est unique à ce jour, mais vous pouvez parier que tout le monde cherchera à trouver une solution similaire, très vite.

    Qu’est ce que l’équipe veut faire dans cet endroit ou la dynamique des flux, au niveau du plancher, est constitué, normalement, de tourbillons provoqués par les roues et l’aileron avant, vortex si difficiles à gérer ?
    Ces tourbillons ont tendance à aspirer l’air sous le plancher, donc, en envoyant le flux chaud des échappements, on vise à créer un rideau (Ou, comme nous avions l’habitude de les appeler, une jupe!) sous la voiture.

    Renault a également résolu le problème du refroidissement du KERS, à la manière de McLaren, en prenant l’air derrière la prise d’air moteur. L’effet recherché est une succion à un niveau ou le flux tend à se séparer. On obtient un reliquat de flux permettant de refroidir le radiateur de la boite de vitesses.
    Ils ont également mis en place une suspension à tirant sur le train arrière. Cela permet un « nettoyage » de l’arrière pour accélérer le flux et faire place nette vers l’aileron arrière.

    Des solutions intéressantes, à la limite des règles 2011. Si Renault peut maintenir un bon rythme de développement, ils constitueront une force cette année.

    Ps : le code de mon message précédent était FUN !


  2. Limacher Marc dit:

    Y’a pas de censure faut arrêter ! Tu signale, j’ai modifié largement le texte, donc le commentaire n’a plus lieu d’être.

    Ensuite le texte est valeur d’interprétation. Tu as la tienne, j’ai la mienne. Il y a de la place.

    Simplement…


  3. nagash dit:

    je suis impatient de voir ce que valent vraiment les mac-laren et Lotus-Renault en course car ici se ne sont que des essai sans grande valeurs on peut juste voir que red-Bull et Ferrari on des voitures qui semble fiable mais les perf faut attendre le premier GP

    mais je trouve que le travail des deux premières citées est intéressant et créatif une bonne chose pour la F1


  4. Loyola dit:

    Vous lisez le grec vous :-)


  5. Stands-up dit:

    @ marc : T’inquiètes pas, tu aimes la F1 alors tu montes vite en régime ! :mrgreen:
    Que celui qui n’a jamais mis un texte un peu trop vite sur son blog te jettes la première souris, ce ne sera pas moi. On se fait tous piéger par des traductions un peu hâtives, surtout quand il s’agit de domaines techniques. Sans parler des fraudes de trappes. :cool:


  6. iso dit:

    la williams m’impressionne beaucoup, c’est la révolution dans le design pour cete équipe!
    la transmission de cette voiture était excellente la saison dernière, le kers semble manquer un peu de mise au point.

    attention à cette équipe…outsider?



  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu