Naviguer : Accueil >

Aabar confirme discuter avec Red Bull, mais ne vise pas STR

1 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Le groupe d’investissement d’Abu Dhabi, confirme des discussions avec Red Bull, sans spécialement viser Toro Rosso.

Le 31 Mai, la presse espagnole avait indiqué que Red Bull allait céder l’équipe Toro Rosso à des investisseurs d’Abu Dhabi du groupe Aabar, via la holding International Petroleum Investment Compagny et la banque filiale Falcon Bank. (Voir ici pour souvenir)

Le groupe Aabar confirme ce soir qu’il discute bien avec Red Bull, mais pour viser « une coopération de projet » et non pas un intérêt particulier pour lé Scuderia Toro Rosso. « Red Bull est une organisation exceptionnelle avec une empreinte unique dans le monde. Il pourrait y avoir une coopération fructueuse entre Red Bull et Aabar. » Indique le communiqué de presse du directeur général Mohammed al-Husseini.

Aabar précise qu’il ne vise pas le rachat de Red Bull Racing ou de sa filiale, ni de Red Bull (la marque de boisson). La société indique quelle confirme son engagement ferme et durable en disposant de 40% de Mercedes GP.

Toro Rosso passe de Red Bull à IPIC

31 mai 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1, Rumeurs

Il semble que l’équipe Toro Rosso va changer de main prochainement. Red Bull cessera d’être le propriétaire principal de l’équipe italienne puisque International Petroleum Investment Compagny (IPIC), une société du gouvernement d’Abu Dhabi devient le nouvel actionnaire majoritaire d’ici quelques semaines.

Les discussions étaient entamées depuis Février. La semaine dernière, IPIC avait déjà signé un accord via sa filiale Falcon, une banque privée Suisse spécialisé dans la gestion d’actifs pour clients privées, familles riches et investisseurs institutionnels. L’objectif de l’organisation est de d’utiliser la Formule 1 comme un moyen de promotion de ses marque. AS.com cite par exemple CEPSA, une société espagnole de lubrifiant.

Il est possible que les voitures évoluent dans leur décoration d’ici la fin de l’année. L’évaluation des 75% de prise de participation d’IPIC est estimée à environ 50 millions d’euros, ce qui permet une valorisation de l’équipe de Faenza à 65 millions d’euros…

F1 – L’accord économique entre Abu Dhabi et la Bulgarie

31 août 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Business News F1

bulagarie_abudhabiLe cheikh d’Abu Dhabi,  Mohamed Abdul Jalil al Bluki a eu à Sofia des entretiens avec le Premier ministre bulgare,  Boyko Borissov,  au cours desquels les deux interlocuteurs ont examiné les possibilités pour le pays arabe de participer dans des projets d’infrastructure en Bulgarie.

Plus tard, le ministre de l’Economie, de l’Energie et du Tourisme,  Traycho Traykov et le cheikh Bluki ont signé un accord de coopération économique. Le premier projet,  dans le cadre de la coopération bilatérale,  concerne la construction en Bulgarie,  près de Sofia, d’une piste de F1. Les détails concernant ce projet seront examinés prochainement, mais il semblerait que l’investissement pour la construction du circuit sera à la charge d’Abu Dhabi, à la condition que la Bulgarie décroche son ticket d’entrée dans le calendrier F1. Une compagnie mixte entre les deux pays sera probablement constituée. Le document signé envisage un management mixte du futur site et l’organisation d’événements sportifs conformément au calendrier du championnat du monde.

Depuis 2007 les deux pays collaborent économiquement. Dans un premier temps dans l’agriculture, puis économiquement avec un accord pour éviter la double imposition, la limitation de revenus et l’évasion fiscale de capitaux.  Mais aussi avec des dons divers auprès d’institution médicales et éducatives

En plus de la construction du circuit, la construction d’autoroutes, modernisation des ports du pays sont à l’étude et l’investissement global porte sur plusieurs milliards de dollars.

Emirats : contraste entre F1 et Football

26 février 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Le contraste est saisissant. Regardant le site foot-mercato.net je constate que le Football n’a pas de problème financier. Le Real Madrid envisage le retour des Galactiques, Manchester United espère augmenter les revenus de son sponsoring maillot. Bref tout va bien.

Pire tout va tellement bien que à l’heure ou Honda F1 et Toro Rosso sont à la recherche d’un repreneur sérieux, une société du moyen orient semble faire ses emplettes dans le ballon rond.

L’Abu Dhabi Group (ADG), qui a acheté le club de Manchester City il y a 6 mois, qui a tenté durant l’hiver de transférer le joueur du Milan AC, KAKA , pour 150 millions d’euros semble sans limite. Ayant échoué sur je dossier du joueur brésilien, la presse anglaise dévoile que pour l’été prochain le groupe ADG reviendra à la charge pour le joueur, mais cela ne pourrait être que de la poudre aux yeux.

D’après la Corriere della Sera, ADG auraient projeté de faire une offre de 500M€ pour acquérir 40% du Milan AC ! La crise n’a donc pas de prise sur les dirigeants émirates.

Incroyable et prouvant que le football est bien plus attractif que la Formule 1 pour un Emirats du pétrole. Même si un GP de F1 est organisé cette année, aucun projet, malgré l’insistance de Bernie Ecclestone, d’équipe de F1 à reprendre. Même le projet de parc à Dubaï souffre de problème d’argent, les banques ne souhaitent plus financer le projet de plus de 200 millions d’euros et le retard sera d’une année…au mieux…

Misère…

Un milliardaire d’Abu Dhabi dans le viseur de la F1

8 janvier 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

L’année dernière, la Première League anglaise a vu l’arrivée d’un nouveau milliardaire, bien décidé à faire parler de lui dans le petit monde du Football en rachetant le club de Manchester City : Sheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, un membre de la famille royale d’Abu Dhabi qui dispose d’une fortune de 16.6 milliards d’euros selon Forbes.

Malheureusement pour lui, avoir autant d’argent n’attire pas les stars du ballon rond, qui refuse, un par un ses demande faramineuses de transfert (exemple ici et ). Seul le Brésilien Robinho, a paraphé un contrat, mais le reste du monde reste sourd. Au point de faire douter le milliardaire.

En effet, il se dit en Angleterre que si lors du prochain mercato d’été, Manchester City, son club, n’attire pas une star, il cherchera à vendre le club à bon prix pour se concentrer sur un autre investissement.

Et la Formule 1 peut rêver d’un homme capable de mettre 1 milliards d’euros dans des transferts de joueurs stars. Par le passé, Jordan avait voulu séduire Roman Abramovitch, récent repreneur du club de Chelsea, d’investir dans son équipe. En vain. Mais, avec l’arrivée du circuit Dabu Dhabi dans le calendrier de la Formule 1 cette année, et l’envie de briller dans un championnat prestigieux, pourrait laisser tenter ce milliardaire à contre courant des valeurs actuelles.

En tout, cas Bernie Ecclestone observe sérieusement l’attitude de l’homme fort de Manchester City pour les six prochains mois.




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu