Naviguer : Accueil >

Tony Fernandes propriétaire des QPR

18 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

« J’ai toujours voulu être impliqué dans le football et l’opportunité de prendre el contrôle de QPR était trop belle pour la laisser » a indique en substance Tony Fernandes sur son compte Twitter. Depuis le début d’après midi, le propriétaire d’AIRASIA et de Team Lotus est aussi propriétaire d’un club de football de Première League.

En prenant 66% du capital pour  seulement 40 millions d’euros, selon les rumeurs, Tony Fernandes devient le premier actionnaire du club anglais des Queens Park Rangers, aux cotés du magnat de l’acier, Lakshmi Mittal, qui dispose de 33%. L’intégralité des actions de Bernie Ecclestone et Falvio Briatore ont été cédé en début de semaine.

QPR était un investissement conseillé par Flavio Briatore en 2007,  pour la modique somme de 20 millions d’euros. Après l’arrivée de Mittal, le club était valorisé 350 millions d’euros. Sa valeur est désormais 80% inférieure désormais, mais sa présence en Première League cette année sera d’un grand secours pour les finances du club.

Ecclestone et l’ombre de EM.TV

18 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : F1 Leaders

L’affaire Gerhard Gribkowsky évolue de mois en mois et provoque son lot de rebondissement. Plus généralement, c’est désormais la vente de la Formule 1 à ses propriétaires répétitifs, qui et désormais mis en cause. Selon le Daily Telegraph, la société Constantin Medien plus connue, à l’époque avant sa faillite, sous le nom d’EM.TV réclame 100 millions de dollars (70 millions d’euros), via une plainte devant la Haute Cour de Londres.

Cette somme est estimée, selon les informations non confirmées encore, via  une vente à perte. En effet, EM.TV, qui disposait de 50% de la Formule 1 en 2001, a fait faillite et a été vendu à l’Empire Kirch pour un milliard de dollars. Alors que la société de Bernie Ecclestone était en bonne santé. Donc aurait dû être un actif positif pour le géant allemand de l’acquisition de licence.

En 2000, EM.TV avait racheté 50% de la Formule 1 pour 1.6 milliards de dollars en deux temps : 712.5 millions en cash et 887.5 millions en action EM.TV. A l’époque personne n’avait relevé que Bernie Ecclestone avait joué les intermédiaires de la vente de sa société et touché 300 millions de dollars de commissions. Quelques mois plus tard, l’action du géant allemand chute de 88$ à 17$, la faillite est proche. (Voir ici pour souvenir)

Ce qui est surtout intéressant dans cette histoire récente du Daily Telegraph est le timing. Constantin Medien a relancé il y a quelques temps sa filiale d’acquisition sportive : Constantin Sport Marketing et nommé Robert Adams il y a quelques jours seulement. Plus intéressant est l’état des finances du groupe allemand, qui est déficitaire. L’an dernier la perte était fixée à 11,4 millions d’euros, cette année, le premier semestre c’est fixé par une perte de 2.6 millions d’euros. Les analystes estiment la société en crise de liquidités, selon le site finanznachrichten.de, qui précise que le chiffre d’affaire du groupe stagne depuis quelques temps.

F1 – Et si une femme courait?

18 août 2011 | 12 commentaires
Catégorie : F1 Leaders, View

Il y a deux semaines, Maria de Villota, fille du pilote Emilio de Villota, aurait fait un essai sur le circuit du Castellet au volant de la Renault R29. Bernie Ecclestone aurait été présent et serait même, selon certaines sources (italiaracing), l’instigateur de cet essai. Pourtant, son nom avait été entendu pour une place chez Campos en début de saison 2010. Pourquoi cet engouement pour un femme en F1?

Dans ce sport plutôt masculin, seuls 5 femmes ont réussi à s’imposer dans ce monde. La première fut l’Italienne Maria Teresa De Filippis qui, en 1958, se présenta sur 4 Grands Prix avec sa Maserati. Elle réussit à se qualifier 3 fois et finir à une 10e place lors du Grand Prix de Belgique. Ensuite, vint la plus connue de toute Lella Lombardi. Elle tenta de se qualifier en 1974 au Grand Prix de Grande Bretagne mais échoua. Elle participera tout de même à la saison suivante où elle se qualifia 10 fois sur 14 et abandonna 5 fois sur 10. Elle marquera tout de même 0.5 point lors d’un Grand Prix d’Espagne plutôt chaotique et arrêté en plein milieu de son déroulement. Elle retentera sa chance en 1976 où sur 3 tentatives, elle se qualifia une fois. La Britannique Davina Galica a tenté aussi sa chance où elle réussit à se qualifier 3 fois (1 en 1976 et 2 en 1978) sans grand succès. Une Sud Africaine au nom de Desiré Wilson tentera sa chance sur une Williams en 1980, lors du Grand Prix d’Angleterre. En vain. Et enfin, la dernière en date est Giovanna Amati qui s’engagea sur 3 courses en 1992 mais rata ses 3 pré-qualifications et sera remplacé par un certain Damon Hill.

Depuis, plus une femme ne courut en F1. Souvent, le nom de Danica Patrick a été entendu pour faire parti des rang de la défunte USF1 avant que la belle brune ne s’engage à nouveau en IndyCar, sport qui voit en 2011 l’engagement de 4 femmes dans ses rangs (Ana Beatriz, Simona De Silvestro et Pippa Mann).

Un temps aussi, nous avons entendu parler de Natacha Gachnang, la cousine de Sebastien Buemi, pilote Toro Rosso, qui aurait pu rejoindre les rangs de l’équipe Campos.

Alors, est-ce que cet essai pourrait être concluant et voir l’arrivée d’une femme en F1?

Ecclestone va quitter le Queens Park Rangers

15 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Entrepreneurs

Il y a quelques années, Bernie Ecclestone et Flavio Briatore étaient montés dans le capital du Queens Park Rangers (QPR), un club de football londonien qui disputera cette année la Premier League, la première division du championnat anglais.

Selon la presse britannique, Bernie Ecclestone va se séparer des 62% des actions qu’il détenait de ce club. Le Financial Times affirme en effet que le grand argentier de la F1 cédera 51% de ses parts à son ami Tony Fernandes, le patron de l’équipe Lotus, et le solde à un milliardaire indien, Lakshmi Mittal.

« Tant que l’accord n’est pas signé, il n’y a rien de fait, mais nous avons bon espoir que ce sera fait d’ici lundi, » déclare une source proche de Tony Fernandes.

Toujours selon les médias britanniques, Flavio Briatore devrait conserver ses parts.

Source :  Nextgen-auto.com

La Formule 1 fait son Cinéma

11 août 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Media

Avec plus de 8 millions de dollars au Box Office, le documentaire Senna affiche un joli niveau de performance dans les salles du monde entiers (en édition limité toutefois) et à ouvert la voie à d’autres projets autour de la course automobile. Si vous avez vu Cars 2, vous avez entrevues la voiture toute noire de Lewis Hamilton. Dans le premier opus de la franchise Michael Schumacher avait fait son apparition à la fin.

Si un documentaire autour de la Formule 1 est déjà programmé depuis 2009. Bernie Ecclestone discutant avec des producteurs hollywoodiens et européens (EuropaCorp ?).  Un autre projet sur le duel James Hunt – Nikki Lauda de 1976 attire désormais la réalisation d’un film par Ron Howard (Da Vinci Code) et un budget de 150 millions de dollars.  Nikki Lauda avait déjà annoncé son accord, il y a quelques mois. Le film, baptisé « RUSH » a été proposé par le scénariste Peter Morgan, sur la base du livre de Tom Rubython, « Shunt : the story of James Hunt »

Autre projet en préparation, un film sur le tragique Grand prix d’Italie de 1961 où Wolfgang Von Trips a perdu la vie et Phil Hill (qui sera joué par Tobey Maguire (Spiderman) a gagné le titre. Le titre de ce dernier sera « The Limit »

Enfin, le journaliste Joe Saward a annoncé que son livre « The Grand Prix Saboteurs » , parut en 2007, sera adapté à l’écran par le réalisateur Eric Stoltz et avec en vedette l’acteur français, Samuel Le Bihan. Sortie prévue en 2013.

Notons toutefois un détail important. Les films en préparation comme « Rush » ou « The Limit » ne paieront pas de droits à Bernie Ecclestone, qui n’est propriétaire des droits de la Formule 1 que depuis 1981. Un détail qui a son importance, lorsque l’on sait que l’argentier de la Formule 1 avait déjà refusé,  que de vraies F1 modernes apparaissent dans la séquence de Monaco du film IRONMAN 2. La parade a donc été de faire courir des machines des années 70.

QPR bientôt vendu

29 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Le club des Queens Park Rangers va être vendu d’ici la nouvelle saison 2011-2012. Après plusieurs mouvements dans sa direction.

En Mai dernier, le vice-président Amit Bhatia, famille Mittal, a démissionné du conseil d’administration du club,  après un désaccord sur les augmentations du prix des billets et les changements de directions sportifs du club. Une rumeur indiquait que Vijay Mallya était intéressé pour une reprise, tandis qu’il semble que Tony Fernandes semble avoir étudié le dossier, après avoir abandonné la reprise du club de West Ham (100 millions d’euros pour l’offre d’achat).

Bernie Ecclestone, propriétaire avec Flavio Briatore (via un système de location de parts), souhaite vendre ses 69% pour 110 millions d’euros environ. Le club QPR aurait d’ailleurs trouvé un repreneur selon les informations du Guardian, qui précise que les pourparlers sont préliminaires,  mais avancées.

Deal BBC-SKY – un manque à gagner pour la FOTA

29 juillet 2011 | 6 commentaires
Catégorie : Media, Politique

La réaction ne c’est pas faite attendre. La FOTA demande des précisions à Bernie Ecclestone sur l’affaire BBC-SKY. Qui ne respecterait pas les Accords Concordes, les fans et qui cache un détail d’importances.

Avec le nouvel accord, la BBC diffusera que 50% des courses de Formule 1 et abandonne l’ensemble de la diffusion du championnat à la chaine payante SKY Sport. L’indignation dans les forums et blogs se fait déjà sentir. La FOTA, en la personne de son président, Martin Whitmarsh, cherche à avoir plus d’informations sur ce nouveau deal.

En effet, les Accords Concordes indiquent clairement qu’il faut que la Formule 1 soit diffusée en priorité « gratuitement » et non de manière payante. Afin de toucher le plus grand nombre de personnes (pour satisfaire les sponsors). Mais au-delà des intentions envers les intérêts des fans, un détail à son importance : les équipes ne touchent pas d’argents des droits de la télévision payante !

Ce qui signifie que de 38 millions d’euros de l’actuel contrat (dédicace à Walda), elles ne toucheront qu’une part des 15 millions d’euros que propose la BBC pour la diffusion des Grand Prix.  Un manque à gagner certain, qui mérite quelques précisions.

Affaire Gribkowsky – La confession à 44M$ d’Ecclestone

22 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Acculé par le procureur de Munich sur l’affaire de pot de vin et corruption, communément appelée « l’affaire Gribkowsky », Bernie Ecclestone avoue, a son ami journaliste Christian Sylt,  dans The Daily Telegraph qu’il a bien payé l’équivalent de 44 millions de dollars à l’ancien banquier Gerhard Gribkowsky, il y a 5 ans, affirmant que c’était parce que l’allemand lui causerait des ennuies avec le fisc.

Sur le fond, c’est un banal montage financier qui tourne mal.  « Il a menacé qu’il allait dire que j’ai été l’exécutant de l’histoire » lance Ecclestone. Ayant transféré ses parts de la Formule 1 dans une Holding baptisée Bambino Trust, dans le cadre d’un planning de successions assez banal:  car il voulait protéger sa femme (ex-femme) Slavica,  qui aurait payé l’impôt sur l’héritage.  Elle n’avait pas vécu assez longtemps au Royaume-Unis, du point de vue des autorités.

Ecclestone affirme que tout est en règle de ce point de vue, mais Gribkowsky le menaçait et il ne voulait pas prendre de risques. Mais ceci n’est pas un abus de confiance, Ecclestone l’a affirmé à trois reprises dans l’entretien. Insistant bien que les allégations, au sujet de sa relation présumée entre ses sociétés et le banquier, sont fausses.

Affaire Gribkowsky – Ecclestone clairement visé par le procureur de Munich

20 juillet 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

L’affaire de corruption sur les droits de la Formule 1 en 2006 prend une nouvelle tournure et vise désormais plus clairement Bernie Ecclestone. Le procureur allemands, chargé de l’affaire,  affirme que l’argentier de la Formule 1 aurait soudoyé l’ancien directeur de la Bayerische Landesbank: Gerhard Gribkowsky.

La porte parole du parquet de Munich a confirmée que le bureau du procureur de l’Etat de Munich a inculpé Gerhard Gribkowsky,  pour corruption,  détournement de fonds et évasion fiscale. Pour le moment, silence le plus complet du côté de Bernie Ecclestone et de son entourage.

Hier, le procureur de Munich a déclaré dans une communiqué que Gerhard Gribkowsky est accusé d’avoir reçu environ 30 millions d’euros (44 millions de dollars) de pot de vin et une majorité (17M€) à travers une société appelée Bambino Trust, basée à Jersey. Des documents ont été découvert, doté de la mention d’approbation « Bernard E ».

Le timing est intéressant car l’annonce arrive quelques jours avant le Grand Prix d’Allemagne, mais il semble que le développement n’est pas aussi dramatique que cela aurait pu l’être. On ignore si Ecclestone sera contraint de subir un procès en Grande-Bretagne ou en Allemagne.

Ecclestone, la BBC et Channel 5

18 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Bernie Ecclestone a avoué au Sunday Times qu’il discutait avec Channel 5 (ex Five) au cas où la BBC souhaite casser son contrat. Un détail qui lui semble impossible pour l’heure, le groupe média publique anglo-saxon dispose des droits jusqu’en 2013.

La BBC devrait donc continuer à diffuser la Formule 1, mais elle semble jouer le jeu de l’attente selon Ecclestone  : « Attendons de voir sur la BBC, car pour le moment ils veulent faire du buzz. » Une attente pour payer moins  un droit estimé à 38 millions d’euros aujourd’hui. Les responsables de la BBC souhaitent faire baisser la note autour de 25/30 millions d’euros, au lieu des 40 millions demandés par l’argentier de la F1.

Ecclestone a aussi précisé qu’il était toujours hors de question que la chaine BskyB, (chaine payante de type Canal +) obtienne l’exclusivité des droits de la Formule 1.

Ecclestone, les Accords Concordes, Exor – News Corp et les droits TV

8 juillet 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Dans un entretien avec le New York Times, Bernie Ecclestone sous –entend que la Formule 1 peut-être à vendre, mais que le duo Exor – News Corp n’a pas vraiment entrepris de démarche.

« Il n’y a jamais eu de conversations. Vous savez, si je veux acheter quelque chose, je voudrais savoir si cela est à vendre et essayer de savoir combien il est à vendre. » lance Ecclestone à propos des démarches d’EXOR – News Corp, pour le rachat de la Formule 1 au CVC Capital. Le fond anglais n’exclu pas une vente à très bon prix, mais n’a pas eu d’offre à ce jour. Toutefois, l’argentier de la F1 ne comprend pas la manière dont le duo de la finance a agit pour acquérir son empire. Reste que, si l’opportunité de reprendre son entreprise se présente, Ecclestone le rachèterait.  Mais attention pas de chiffres. La valeur de la Formule 1 estimée à 6 ou 7 milliards n’ont pas d’importance « un gentleman ne parle jamais d’argent, ni de la nuit dernière » So British Bernie.

Si la manœuvre EXOR – News Corp cache un moyen de pression sur les Accords Concordes, la riposte est simple pour Ecclestone : « si ils signent les Accords Concordes rien ne changera et si ils ne signent pas ils toucheront moins. » Alors pourquoi ? Pour moderniser les droits ? Ecclestone précise que les droits TV comprennent aussi une diffusion internet et téléphone mobile, mais que personne ne l’utilise. Un signe Intéressant.

Ecclestone sous-entend qu’il y a un conflit ouvert sur la télévision payante et gratuite entre les équipes. « Le problème est que les équipe s’appuient sur al couverture télévisuelle pour leur commanditaires. Alors s’ils perdent leur sponsoring, il n’y aura jamais assez d’argent pour compenser cela. » Le modèle publicitaire de la Formule 1 doit-il être revu ?

L’influence d’Austin sur la Formule 1 du futur

30 juin 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses

La récente décision d’Austin d’accorder 25 millions de dollars de subventions durant 10 ans au Grand Prix de Formule 1, s’accompagne par un accord écologique qui pourrait faire date pour les GP d’Européen à l’avenir et la Formule 1 en général.

L’accord,  pour la subvention d’Austin,  permet  à la Formule 1 de compenser les rejets carbone durant un week-end de Grand Prix en payant une taxe de 15.000 dollars (10.500 euros environ) par année et surtout planter 800 arbres dans les environs. Le plus intéressant et l’obligation d’investir 5 millions de dollars dans des projets d’entreprises écolos dans la région d’Austin.

En Décembre dernier, la ministre de l’écologie de l’époque, Chantal Jouanot a proposée à Jean Todt, président de la FIA, d’entamer des discussions sur une compensation carbone pour toutes les courses. »  (voir ici pour souvenir). Austin pourrait ouvrir une nouvelle ère.

Imaginons que chaque circuit donne aux collectivités locales une taxe pour l’organisation d’une course automobile ? (Silverstone serait donc ruiné à ce jour).

Toutefois le plus intéressant est le fond d’investissement. L’idée est intéressante car,  si elle s’applique à toutes les courses, cela permettrait d’établir un fond de 100 millions d’euros, permettant de véritablement influencer l’industrie verte du futur. Mais, les promoteurs ne doivent pas supporter cette charge, c’est à la Formule 1, via une fondation ou un fond d’investissements,  qui doit s’en charger.

Une manière de lui donner une image positive aussi.

F1 – Le projet Valencia vs Barcelone

28 juin 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs

Selon un média espagnol, information qui a été niée depuis, Valencia prendrait la place de Barcelone comme Grand Prix d’Espagne dès 2012. Bernie Ecclestone souhaitant un Grand Prix par pays à partir de 2013.

Le maire de Valencia, ainsi que le promoteur ont indiqué, hier,  que les négociations sur le prolongement de l’aventure de Valencia, comme organisateur du Grand Prix d’Europe,  était bien avancé.  Le circuit de Catalunya a un contrat jusqu’en 2016, n’a pas réagit aux rumeurs. Tandis que Valencia a un contrat jusqu’en 2021 (présumé).

La vérité est un malaise bien différent selon nos renseignements. Valencia est stratégique pour Ecclestone, car il attire des touristes allemands, hollandais et finlandais, qui représentent l’essentiel des spectateurs des tribunes. D’ailleurs il n’est pas anodin que l’aéroport de Valencia ait salué la bonne santé du Grand Prix d’Europe hier.

Sur le fond, les négociations semble plutôt se diriger vers un principe simple. Valencia souhaite être le Grand Prix d’Europe et dont le premier Grand Prix européen du calendrier, à la place de Barcelone (ou la Turquie c’est selon). Repoussant ainsi Montmelo à ce mois de Juin sur le calendrier 2012.

Il semble que Bernie Ecclestone souhaite faire une exception de Valencia pour son projet « un GP par pays. » estimant que Valencia peut être aussi en alternance avec une autre piste à l’avenir…

F1 – Les promoteurs et leur nouveau pouvoir

27 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

Les promoteurs de circuits menacent le V6 turbo de 2014 de voir le jour à la condition qu’ils fassent 18.000 tr/min et non 15.000.

Le revers de la médaille pour Bernie Ecclestone. C’est la première fois en 50 ans que les promoteurs de circuit protestent contre une mesure réglementaire sur la Formule 1. En augmentant les droits d’organisations de ses courses à des promoteurs qui s’occupaient de tout, Ecclestone a donné beaucoup de pouvoir à ceux-ci dans son business (moralement et financièrement). Ces derniers représentent un total de 400 millions d’euros de chiffre d’affaire et une force marketing de 700 millions par année. La menace IndyCar n’est pas anodine : « une course Indy coûte seulement 3,5 millions d’euros à organiser ». Un gouffre face au 12 ou 30 millions que demande Ecclestone par année…

Surtout que ce dernier n’a rien à voir avec la fronde et a semblé surpris par la fronde des promoteurs des circuits. « Je peux vous assurer que M. Ecclestone n’a rien à voir dans cette histoire, je suis mon propre patron, il a été invité a notre réunion, a écouté et nous restons ami. Ferrari aussi est venu nous écouter. » lance Ron Walker, promoteur du circuit de Melbroune et représentant des circuits

Pour les organisateurs, la logique est simple : un moteur à 18.000 tr/min en échange du même tarif pour l’organisation des courses. Sinon : Indycar ou une baisse de 30% manque à gagner de 100 à 120 millions d’euros par année.

Moteur 2013 – Accords Concordes : le jeu de Bernie Ecclestone

22 juin 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Dans environ 10 jours, l’avenir du moteur turbo pourrait être redéfini et rejeté au-delà de 2013. Aujourd’hui, une réunion, provoquée par Bernie Ecclestone et la Commission F1 (2 sponsors, un constructeur moteur, 12 équipes, Pirelli et 8 promoteurs de circuits) semble être le dernier recours avant un procès, qui serait catastrophique pour les deux parties.

Le moteur 2013 turbo 4cyl a été introduit par deux fois. En Décembre 2010 et le 3 Juin 2011 par le Conseil Mondial de la FIA. Toutefois, lors de la dernière annonce, une échappatoire a été autorisée. L’ombre d’une équivalence technique avec le V8 est donc dans l’air. La date du 30 juin a été fixée par toutes les parties,  pour trouver une solution claire et définitive. La réunion d’aujourd’hui permettra d’y voir un peu plus clair sur la politique d’ensemble des acteurs de la Formule 1.

Le projet vert de Jean Todt ne satisfait pas Bernie Ecclestone qui muscle son jeu de pouvoir contre le président de la FIA, afin de l’emmener à la rupture psychologique.

Pour comprendre comment Ecclestone compte s’y prendre voici l’explication :

L’argentier a dressé à Jean Todt l’argument des Accords Concordes.  Ces derniers expriment que tout changement de règlement doit être approuvé par le Conseil Mondial, le Groupe de travail technique et la Commission F1. Sachant que Ecclestone n’a pas droit au vote dans la Commission technique et que le Conseil Mondial a validé par deux fois le projet Todt, il ne reste plus que la Commissions F1 pour ultime espoir il faut sur les 26 membres, un total de 18 voix pour adopter ou refuser la mesure. Sauf que cette Commission F1 ne peut infirmer une décision du Conseil Mondial, d’où l’importance des Accords Concordes, qui expirent fin 2012 sur un moteur qui sera introduit en 2013.

En effet, il semble que Jean Todt souhaite profiter des Accords Concordes actuels pour introduire le projet moteur. Mais les équipes sont actuellement en pleine négociation (qui prend du retard) sur une nouvelle définition de ses Accords. Dans l’absolu, le moteur 2013 ne pourra être introduit à la date souhaité, mais plus tard, si les équipes signent les Accords Concordes 2013-2017. Une manière aussi pour Ecclestone ne maintenir une pression sur les constructeurs,  qui souhaitent plus d’argent en Droits TV.

A ce jeu, Ecclestone se montre très fin avec la pression du temps. Les équipes (certaines) ne souhaitent pas de ce moteur en 2013 et l’argentier ne souhaite pas donner plus d’argent aux équipes pour les prochains Accords Concordes. Sauf que seul un nouvel accord pourra retarder l’introduction du 4cyl…alors ?

Droit TV : 30% audience = 70% du chiffre d’affaire

20 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Media

Un signe des temps. La BBC souhaite revoir à la baisse le tarif des droits TV de la Formule 1. La surenchère n’est plus de mise et il semblerait bien que les droits reculs dans les principaux pays européen. Bernie Ecclestone a déclaré, dans The Times ce matin,  qu’il ferait tout pour préserver la BBC. Un sacrifice est essentiel. Surtout qu’il est important pour la Formule 1 et son équilibre financier de préserver certain acquit.

En 2010, le chiffre d’affaire estimé des droits TV de la Formule 1 (via le BusinessBookGP) était estimé à 307 millions d’euros. Sauf que la contribution des chaînes anglaises, françaises, italiennes, allemandes et espagnoles rapportent 200 millions d’euros ! Le paradoxe d’un sport dont 30% de l’audience rapportent 70% du chiffre d’affaire. La question est donc capitale pour la suite.

En effet, avec TF1 qui refuse de donner 40 millions d’euros par an, pour le prochain contrat et la BBC qui refuse de faire de la sur enchère, tous les espoirs étaient donc du côté de la chaîne Allemande, basée à Cologne : RTL. Un accord de quatre ans (2012-2013-2014-2015) a été annoncé en Mai dernier, mais il n’y a pas eu d’augmentation. Ecclestone, estimant qu’avec Schumacher, Mercedes GP et surtout Vettel, l’Allemagne pouvait bien accepter de débourser 100 millions d’euros par an, il en sera finalement que de 70 millions. Le tarif n’augmentera donc pas.

La Sexta débourse 20 millions d’euros et la RAI environ 40 millions depuis plusieurs années. Mais, là-bas l’effet duo Ferrari-Alonso fait merveille.

Sur le principe, ce que souhaitent TF1 et la BBC est de revenir en arrière. Donc revoir à la baisse les droits TV de la Formule 1. On parle de 25 millions d’euros pour TF1 et probablement 30 millions pour la BBC. Soit un manque à gagner de plusieurs dizaines de millions d’euros par an pour la Formula One World Championship Limited (FOWC).

F1 – Quand Renault menace pour 2013

16 juin 2011 | 21 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Renault Sport et son président, Jean François Caubet tente de faire le forcing autour du futur moteur turbo de 2013. Dans Autosport, le français a indiqué des précisions dans son argumentation, qui toutefois sont assez troublantes pour le constructeur français.

Le constructeur au losange a annoncé qu’il avait débuté l’étude de ce moteur dès Septembre 2010. Au moment, ou rien n’était encore défini réellement. En Décembre, la FIA donne sa décision, mais celle-ci doit être approuvé visiblement par la FOTA, ce qui n’est pas encore le cas aujourd’hui. La première question est de savoir, si Renault n’a pas été un peu vite dans ses décisions.

Surtout qu’il semble clair que ce moteur 2013 est lié à l’avenir de la marque dans la discipline reine : « J’ai expliqué à Jean Todt et Bernie Ecclestone ce qui nous pousse à favoriser le nouveau moteur. Nous avons trois raisons : la première est que nous voulons travailler avec des technologies qui permettront de créer un lien plus fort entre la Formule 1 et le produit automobile. La seconde est la réduction des coûts et la troisième est la capacité d’obtenir de bons résultats. » L’argument donne l’impression que le moteur 2013 a été vendu à la direction de Renault- Nissan autour de ses trois points :

  • Créer un moteur qui a un rapport avec la voiture de Monsieur tout le monde
  • Réduire les coûts (alors que ce moteur coûtera une fortune)
  • Obtenir de bons résultats (discréditant les performances remarquables de son V8 actuel).

Mais Jean François Caubet est plus intéressant pour la suite : « Le problème de la pertinence de la production est un point clé pour nous. » Sous-entendu que le moteur 4cyl soit adopté quoi qu’il arrive, sinon Renault quittera la Formule 1, en suivant ses intérêts.

GP Bahreïn : Volte face, colère et justification

7 juin 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

La situation ne risque pas de s’amélioréerdans l’affaire du Grand Prix de Bahreïn. Les sous-entendus du vote par le Daily Telegraph ont provoqué une réaction de Bernie Ecclestone, qui demande un nouveau vote du Conseil Mondial.

Tandis que du coté de Jean Todt, le président de la FIA suggère que le Grand Prix de Bahrein pourrait être annulé, si la situation y devient « à risque. »

Dans une grande opération de communication,  la FIA précise que son annonce, vendredi, était fondée sur des faits et dans un esprit de réconciliation. Toutefois, la mission d’observation du vice-président de la Fédération Carlos Garcia, c’est établie sous l’influence de la loi martiale qui était levée deux jours plus tard. un détail avoué du bout des lèvres.

La pression monte, Ecclestone a envoyé une missive aux équipes afin qu’elles expriment leurs désaccords. Des politiciens (même des Eurodéputés) annoncent qu’ils sont contre la décision de la FIA,  de revenir à Bahreïn. Le 30 Octobre est désormais annoncé comme une « journée de la colère » L’intensité monte de jour en jour.

Ecclestone ferme sur les Accords Concordes 2013

30 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

La petite phrase est anodine dans le flux d’une interview, mais finalement elle est importante dans le bras de fer qui oppose certain membre de la FOTA et Bernie Ecclestone pour les revenus de la Formule 1.

Les équipes souhaitent obtenir 75% des revenus, au lieu des 50% d’aujourd’hui. De cette augmentation, Bernie Ecclestone est un opposant farouche depuis le début. C’est alors que les projets de rachat ont été annoncés dans la presse. Toutefois, il semble que l’argentier de la Formule 1 ait repris la main sur les décisions politiques de la discipline.

A la question du Salzburger Nachrichten, sur la possible augmentation des revenus pour les Accords Concordes 2013-2017 au profit des équipes de la FOTA, la réponse de Bernie Ecclestone est cinglante : « Non, parce que rien ne changera. »

Il semble que l’un des arguments contre l’augmentation soit le fait que le chiffre d’affaire de la Formule 1 augmentera d’environ 10% par année et que, donc, la part des équipes augmentera mécaniquement

Le GP d’Inde le 11 Décembre et la position de Ferrari

27 mai 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Aujourd’hui, Vendredi, Stefano Domenicali a été convoqué pour une conférence de presse. L’ordre du jour : le GP de Bahreïn.

Ce matin, Tomorrownewsf1.com vous avait expliqué que le dossier de Bahrein était sensible et que les équipes n’étaient pas vraiment favorable à l’extension du calendrier jusqu’en Décembre.  Hier, une réunion entre Ecclestone et la FOTA a été présentée de la manière suivante par l’argentier de la Formule 1 : Le GP d’Inde se déroulera le 11 Décembre 2011 au lieu du 4.

Ce qui est toutefois étonnant, ce n’est pas tellement la date du Grand Prix d’Inde, mais la prise de parole de Stefano Domenicali. L’homme n’a plus de responsabilité au sein de la FOTA et son discours ressemble beaucoup à un plaidoyer de Ferrari. La formule : « Ferrari souhaite voir pour longtemps Bahreïn en Formule 1 » a été citée à trois reprises durant son intervention. Au point de se demander si Ferrari ne souhaite pas casser l’unanimité souhaité autour de Bahreïn pour repousser le problème à 2012.

Il semble, en tout cas, que Bernie Ecclestone, ait une nouvelle fois, changé d’avis sur la question. Donc la Formule 1 ira bien à Bahreïn et le GP d’Inde se déroulera le 11 Décembre 2011. Assurément.


Page 4 sur 18« First...2345610...Last »


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu