Naviguer : Accueil >

L’actualité F1 de la semaine (50)

17 décembre 2011 | Commentaires fermés
Catégorie : Back News

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : Jean-Eric Vergne, le 3ème pilote français en Formule 1, les ombres de la FOTA, Quatre ou cinq courses en Amérique du Nord à l’avenir et  Jules Bianchi probable 3e pilote Force India.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

Ferrari : les pistes de l’après Massa en 2013

16 novembre 2011 | 17 commentaires
Catégorie : Transferts

Qui pour remplacer Felipe Massa chez Ferrari en 2013 ? La question est posée et trouve un début de réponse.

Les pistes Webber, Button et Rosberg ne concernaient que des solutions pour 2012 et non pour 2013. Button ayant prolongé son contrat avec McLaren, tandis que Nico Rosberg a prolongé son aventure Mercedes GP, avec l’option de pouvoir la quitter en cas de mauvais résultats. Mais, rien que le fait d’avoir renouveler avec l’équipe allemande, démontre à la Scuderia que le pilote n’a aucun intérêt pour elle. Reste le cas Webber. Le pilote australien aura 36 ans et certains estiment qu’il pourrait être une bonne alternative.  Son profil ressemble à celui de Nigel Mansell, chose qu’apprécie Luca di Montezemolo. La piste Webber pour 2013 restera donc encore vive.

Concernant Robert Kubica et son précontrat Ferrari, Tomorrownewsf1.com avait été le premier site à vous l’avoir annoncé en 2010 (voir ici et ici), mais les doutes d’un retour en Formule 1 sont réels. De plus, il semblerait bien que l’option 2012 ait expiré au 15 Juillet, selon nos échos, ce qui exclu désormais tout projet entre Kubica et Ferrari. En fait il existe une autre piste.

Notre ami Dimitris Papadopoulous a obtenu un aveu de Stefano Dominicali sur l’avenir : « Pour l’avenir de Ferrari, je crois que la bonne combinaison est d’avoir un pilote bien établi avec une grande expérience et a côté d’un jeune talent. Je ne pense pas, avec la pression que provoque Ferrari, que nous pouvons avoir deux jeunes pilotes dans l’équipe en même temps. »

La piste d’un jeune pilote semble intégrée dans la stratégie Ferrari pour l’après Felipe Massa. Les noms de Jules Bianchi et Sergio Perez circulent. Voyant avec quelle énergie, Nicolas Todt, l’agent de Bianchi, souhaite que le français soit 3ème pilote d’une équipe compétitive est un signe qui ne trompe pas. Ferrari souhaite préparer l’avenir et souhaite aussi avoir son Lewis Hamilton…

Toutefois, ne négligeons pas l’effet de Banco Santander sur le futur line-up. L’établissement espagnol est très puissant et souhaite un duo Alonso – Perez. Mais, pour des raisons financières, le mexicain pourrait bien rester un peu chez Sauber, afin de préserver le soutien de Telmex. A moins que Banco Santander ne décide un sponsoring du côté de Hinwill.

Les 6 pistes de Williams pour 2012

21 octobre 2011 | 8 commentaires
Catégorie : Transferts

Le cas Rubens Barrichello chez Williams ne fait plus aucun doute, Franck Williams et Adam Parr ont élaboré pour 2012 un recrutement sur trois étages.

Au premier niveau, on trouve Adrian Sutil et Romain Grosjean. Au deuxième, Jules Bianchi, Bruno Senna et Nick Heidfeld. Au troisième, enfin on rencontre Kimi Raikkonen. Ce dernier bénéficie d’un statut privilégié, qui se manifeste dans le soutien de la direction marketing de l’équipe, mais aussi de l’intérêt d’Adam Parr pour le champion du monde 2007.

Le duel pour le remplacement de Rubens Barrichello en 2012 s’articule surtout autour d’Adrian Sutil et Romain Grosjean. Un détail toutefois, l’équipe demande 5 millions d’euros pour obtenir le volant, Sauf qu’Adrian Sutil n’apporte pas le soutien de Medion, restant chez Force India au profit de Nico Hulkenberg.

Pastor Maldonado restera dans l’équipe pour 2012, avec ses précieux soutiens financier estimé à 32 millions d’’euros.

Jules Bianchi et 2012

4 octobre 2011 | 5 commentaires
Catégorie : Transferts

Stefano Domenicali avait indiqué en marge du Grand prix de Singapour que Jules Bianchi ne devait pas continuer sa carrière comme pilote de GP2 et qu’il devait trouver un poste de 3ème pilote. Les rumeurs autour du pilote français, manager par Nicolas Todt, s’enchainent, mais reste une question.

La situation en Formule 1 est telle qu’il faut investir sur un jeune pilote pour qu’il parvienne en Formule1. Ferrari a indiqué qu’elle souhaite investir sur Bianchi. Auto Bild a indiqué ce week-end qu’il pourrait devenir 3ème pilote Force India en 2012.

Toutefois, en Aout 2011, une rumeur indiquait que Bianchi était lié à Williams. Les pistes se multiplient pour le jeune pilote français, qui devrait faire ses débuts en Formule 1 l’an prochain. Le contrat Ferrari – Bianchi, signé en 2009, est valable jusqu’en 2014 sur le papier, mais réellement en 2012 (les deux autres années sont des options sur résultats), ce qui signifie qu’il faut que la Scuderia sache la valeur du pilote français en Formule 1, avait de le prolonger.

Reste à connaitre le degré d’implication de Ferrari pour l’an prochain. Payera-t-elle le volant de Bianchi (2 ou 3 millions d’euros) pour lui permettre d’être 3ème pilote Force India ? Nous savons que la signature de Nico Hulkenberg en 2011 a été une compensation d’un deal complexe entre Mercedes-Benz et Vijay Mallya (réduction de facture moteur).

F1 2012 – Vettel et Ferrari

23 décembre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Vettel champion du monde 2010Vettel chez Ferrari. C’est ce que raconte le magazine allemand Express, plutôt précis dans ses rumeurs. Estimant que la Scuderia vise le nouveau champion du monde pour l’installer en 2012 aux cotés de Fernando Alonso et à la place de Felipe Massa.

Luca di Montezemolo aurait parlé du pilote allemand lors de la célébration de Noël de l’équipe Ferrari en ces thermes : « Sébastian est rapide, intelligent et jeune. Tôt ou tard, il sera au volant d’une voiture rouge. » Le ton est agressif et répond aux sollicitations médiatiques entourant ce possible transfert. Toutefois, nous pensons, au contraire de l’Express.de qu’il est trop tôt pour que Ferrari ait déjà entamé des démarches de précontrats ou d’accord pour obtenir Vettel.

Surtout qu’il y a un détail à ne pas négliger : Vettel est champion du monde. Imaginons le scénario suivant : Vettel remporte le titre en 2011, il sera double champion du monde et donc l’équipier de Fernando Alonso ? Curieuse idée, sachant que l’un représente l’avenir et l’autre déjà le passé récent (la Formule 1 est injuste mais c’est ainsi). Il est donc logiquement inconcevable de voir les deux hommes ensemble dans une même équipe. Vettel remplacera Alonso à l’horizon 2013.

Reste enfin qu’il existe un autre facteur d’importance pour l’équipe Ferrari : ses jeunes pousses. EN effet, Jules Bianchi (le plus prometteur) débutera en 2012 en Formule 1 selon toute vraisemblance. Chez Ferrari ou ailleurs, mais les options sont de plus en plus réduite aujourd’hui et l’époque Massa – Sauber évolue politiquement. De plus, Quid de Santander, considéré comme le futur grand sponsor de la Scuderia Ferrari, si l’image de Fernando Alonso est mise à mal ? Enfin, la piste Kubica reste des plus sérieuses pour le remplacement de Felipe Massa.

L’ombre de McLaren

Cette année, la gestion du duo Lewis Hamilton – Jenson Button chez McLaren a été reconnue par beaucoup de personnes dans le paddock. Deux champions du monde dans la même voiture est un succès médiatique et sportif, si le management est intelligent. Une ambition que Ferrari peut reproduire avec un duo de champion du monde : Fernando Alonso – Sébastian Vettel en 2012. Reste à voir la gestion.

Déclarations de Jules Bianchi et Jean Eric Vergne

17 novembre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

Durant deux jours, Jules Bianchi et Jean-Eric Vergne ont réalisé leurs essais pour le compte de Ferrari et Toro Rosso. Voici leurs impressions :

Jean Eric Vergne : « C es deux jours ont été positive pour moi, le fait d’avoir eu mon premier essais officiel hier en Formule 1 est quelque chose que je souviendrais toujours avec ses vitesses élevés, surtout en courbe et dans les virages et l’appui aérodynamique. Il m’a fallu quelques tours pour m’adapter à mon nouvel environnement avant de commencer à travailler sur un programme pour la voiture de l’an prochain. Je suis heureux que le premier jour aussi s’est bien passé de mon côté. Je n’ai pas de faire fautes et pas eu de problème physique. J’ai aussi appris à faire des longs runs, ce qui a été une expérience très intéressante de conduire avec une lourde charge de carburant. Aujourd’hui, nous avons travaillés sur les réglages, afin que je puisse comprendre comment fonctionne les configurations de la voiture. Il y a beaucoup de choses à penser, avec tellement d’informations à prendre en compte, beaucoup plus que ce que j’ai été habitué. Autre nouveauté, la direction assistée. Cela a été un moment très intense et agréable, mais désormais je me dirige vers Macao ou je vais débutés demain matin la course de F3. »

Jules Bianchi :  » Les deux derniers jours ont été très intéressant. Nous avons été en mesure de recueillir beaucoup de données pour améliorer notre compréhension de la voiture et pour moi cela a été utile en termes de mon travail avec l’équipe l’an prochain. Alors que hier nous n’avions pas pu couvrir beaucoup de kilomètres, aujourd’hui nous avons fait beaucoup de tours et aussi essayé de mettre des choses au point. La piste s’est améliorée. Pour moi, c’était une excellente façon de terminer ce qui a été une saison positive, étant donné que j’ai terminé troisième du championnat GP2. »

F1 – Todt et le cas Bianchi

3 novembre 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

nicolas-todtLe bilan était très clair depuis un moment maintenant. Nicolas Todt estime que l’influence des pilotes payants en Formule 1 depuis quelque temps est trop importante. Le français dispose comme client, Pastor Maldonado, fortement soutenu(10 millions d’euros)  et convoité par Williams et Virgin.

« Je suis très inquiet parce que, jusqu’à il y a quelques saisons, les pilotes arrivaient en Formule 1 par le mérite. Les pilotes aujourd’hui ne sont là que grâce à des garanties financières, surtout dans les petites équipes » lance Todt sur Autosport.com

Selon le BusinessBook GP 2010, la part des pilotes payants en 2010 s’élève à 45 millions d’euros. Une des sommes les plus importantes depuis le milieu des années 90.

La faute essentiellement à la crise économique qui a frappée la Formule 1 fin 2008 et qui persiste encore aujourd’hui.  Mais pour Todt, le problème est ailleurs et il est peut être plus grave. Il concerne le cas Jules Bianchi.

« En 2011, Jules Bianchi aura une chance de faire une bonne saison en GP2, c’est ce que j’espère. Mais je suis conscient que si je n’arrive pas à trouver un sponsor ou un financier, je n’aurai pas la certitude de trouver un volant, même si Jules domine la série l’an prochain. » Conclu l’agent français et propriétaire d’ART GP.

La faute à un soutien important d’un constructeur (comme McLaren et Mercedes voir Renault par le passé) ou Red Bull aujourd’hui. Mais reste une question, le projet Ferrari Driver Academy sert t’il a quelque choses ?

N. Todt: Bilan sur Bianchi, Massa et ART

6 août 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

nicolas-todtNicolas Todt est un homme occupé. Entre le management de Felipe Massa, son équipe ART et la carrière de Jules Bianchi, le français ne parle pas beaucoup. Toutefois le fils du président de la FIA parle de l’avenir.

Pour le compte du site 422race.com, Nicolas Todt a indiqué qu’il préparait l’avenir de Jules Bianchi et que cet avenir passait aussi par la F1 : « Jules est encore jeune et n’a connu que deux années en sport auto, ce qui est très peu, mais il a un grand talent et vous si vous avez la change de passer en Formule 1 l’an prochain, il faut la prendre. Le but est d’être en Formule 1 dès que possible. »

Concernant le cas de Felipe Massa, l’année 2010 semble être très difficile : « Ce n’est pas une saison facile jusqu’à présent pour lui. Comme vous le savez, la voiture n’était pas la meilleure mais l’équipe a poussé fort pour progresser…Felipe n’a pas fait un très bon début de saison, mais il est encore en mesure d’obtenir de bon résultat. »

Enfin le cas ART GP et sa candidature en Formule 1.  Le projet était un grand espoir de voir un retour d’une équipe tricolore dans la discipline reine, mais finalement cela tourna en un échec très discret : « J’ai toujours dis que je voulais entrer en Formule 1, mais seulement si de bonnes conditions sont remplis. Nous n’avons pas réussis. Nous n’avons voulu obtenir des garanties long terme sur notre présence en Formule 1, et nous avons eu des partenaires techniques et financiers, des investisseurs, mais pas assez pour donner deux ou trois saisons de visibilité. »

F1 – Nicolas Todt, Sauber, ART et Bianchi

31 mai 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Sauber 2010

Peter Sauber a confirmé que Nicolas Todt a visité l’usine de Hinwil la semaine dernière. Confirmation de la rumeur d’un rapprochement entre ART et Sauber pour 2011 ? Non selon le patron suisse, qui dans une interview à Motorsport Aktuell insiste pour dire que son équipe n’est pas à vendre.

« J’ai eu une bonne relation non seulement avec son père, mais aussi avec lui. Notamment grâce à Felipe Massa. » Lance Sauber. Le mot est lâché. En effet, au-delà de ses intérêts chez ART GP, Nicolas Todt est surtout agent de Felipe Massa et de Jules Bianchi.

Nous pensons que la visite de la semaine dernière avait plus pour but de voir l’évolution du team Sauber pour un possible transfert de Bianchi en 2011.

F1 – Jules Bianchi avec Ferrari jusqu’en 2014

2 décembre 2009 | 7 commentaires
Catégorie : Transferts

Jules Bianchi, le prochain espoir français en Formule 1, a signé un contrat avec Ferrari, dans le cadre du programme de détection de jeune pilote, d’une durée de 5 ans.

A la manière du contrat de Felipe Massa (2001-2005), le contrat de Bianchi expirera en 2014. Dans les faits, le contrat se terminera en 2012 et sera ensuite renouvelé de deux années de plus suivant les résultats du pilote. Le pilote français touchera sur la période un fixe de 500.000€ annuel.

« Cette journée (1 Décembre) marquera également les débuts de Jules en tant que pilote Ferrari car Jules a signé un contrat à long terme avec l’équipe de Maranello, confirmant ainsi l’intérêt de Ferrari pour les jeunes espoirs, intérêt dont Felipe Massa est un brillant exemple. » indique le communiqué du pilote tricolore sur son site internet le 30 Novembre.

Bianchi pilotera pour l’écurie ART GP de GP2 en 2010.

F1 – Bianchi décroche le titre en F3 Euro Séries

12 octobre 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Vainqueur de la 18ème épreuve du Championnat F3 Euro Séries, Jules Bianchi (ART Grand Prix) s’est assuré le titre pilotes de la série jeunes talents la plus concurrentielle du globe. Le jeune sportif français de 20 ans a ainsi triomphé sur les 3.801 kilomètres du circuit de Dijon Prenois devant Sam Bird (Mücke Motorsport) et Roberto Merhi (Manor Motorsport).

Lire la suite sur www.FanaticF1.com

F1 – Bianchi furtif chez Ferrari

28 août 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Un incident léger, furtif mais indicatif a eu lieu dans le stand Ferrari lors de la première séance libre du Grand Prix de Belgique ce matin. En effet, Nicolas Todt a été en grande discussion (avec les mains) agité avec un membre de l’équipe Ferrari. L’image a été furtive.

Luca Colajanni, responsable relation presse de la Scuderia, c’est alors dirigé vers les stands après avoir vu les images à la télévision afin de faire des remontrances à Todt et à certains membres de l’équipe. Dès suite à cela, Jules Bianchi, présent lui aussi dans le garage,  a quitté précipitamment le garage Ferrari.

Nicolas Todt a invité Jules Bianchi afin que ce dernier puisse se familiariser avec un team de F1. L’implication du jeune français dans la sphère direct de Ferrari s’annonce clairement.

F1 – Bianchi et Ferrari

25 août 2009 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Hier, Luca di Montezemolo a insisté auprès de Luca Badoer. Le pilote italien fera le GP de Belgique, mais avec sursis. Si Badoer ne fait un bon résultat, il sera remplacé pour le Grand Prix d’Italie. De là, la Gazzetta dello Sport dresse le portrait robot du possible remplaçant, d’après les informations internes, à la Scuderia. Schumacher est exclu de la liste, comme Marc Géné, jugé pas assez performant. Donc le remplacement s’établera en externe.

Bourdais déjà out

L’équipe a exclu Bourdais et Piquet, simplement parce qu’ils ont été viré d’une autre équipe. Ferrari ne prendra pas des pilotes virés par d’autres. Les cas Hulkenberg est  à exclure aussi, tout comme Anthony Davidson. Toutefois la Gazzetta mentionne un pilote, de manière assez étonnante  : Jules Bianchi.

Le programme de détection des jeunes par Ferrari

Le pilote français de 20 ansn qui domine la F3 Euro Série, pourrait décrocher le titre dès le 20 Septembre prochain, ce qui lui donnerait automatiquement la super licence. Comme Massa et comme Bourdais il est géré par Nicolas Todt.

Ferrari par la voix de Stefano Domenicali a lancé un programme de détection de jeune pilote afin de prévenir l’avenir de la Scuderia. Une évolution dans le système Ferrari qui a toujours engagé des pilotes expérimentés dans ses rangs. Bianchi, bien aidé par Todt,  serait-t-il la première recrue du programme Ferrari ?

F1 – Jules Bianchi, le défi français de Nicolas Todt

10 août 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Transferts

Felipe Massa et Sébastien Bourdais ne sont pas les deux seuls pilotes gérés par la galaxie Nicolas Todt. Jules Bianchi représente l’avenir et de réels espoirs.

Manager depuis 2003 de Felipe Massa, le fils de Jean Todt voulait d’un nouveau défi. Copropriétaire de l’équipe ART depuis 2005 il lui manquait le challenge d’apporter à la F1 un pilote français. Trainant une image mal en point depuis les déclarations de Flavio Briatore au début des années 2000, la carrière de bon nombre de pilotes tricolores se stoppera en F3000 pour les chanceux ou en F3, faute de budget et surtout d’intérêt. Dans ce challenge, Nicolas Todt ouvre la porte de la F1 à Sébastien Bourdais en 2006. L’idée du jeune entrepreneur et d’avoir un pilote français expérimenté et un très jeune pilote, pris très top dans sa carrière pour l’amener à la F1, comme l’a fait Ron Dennis avec Lewis Hamilton. Nous sommes en 2006 et Nicolas Todt signe un contrat de management avec le jeune Jules Bianchi alors âgé de 17 ans.

Vice-champion d’Europe junior de Karting en 2004, le petit fils de Mauro Bianchi, ex-pilotes de F1 belge des années 50 et 60, Jules,  effectue ses débuts en course automobile en 2007 dans le championnat de France et d’Europe de Formule Renault 2000, cette année là il devient le premier pilote depuis Alain Prost à devenir champion de France de Formule Renault dès sa première saison. La machine est lancée.

En 2008, le pilote rejoint l’équipe ART de F3 Euro-Series, il décrochera son premier succès lors des Master de F3 à Zolder, épreuve de prestige. La saison est honnête et le titre est visé pour 2009 toujours dans l’équipe de Nicolas Todt. Actuellement leader du championnat, 2010 s’annonce sous les couleurs de la GP2 pour une arrivée en F1 à l’horizon 2011.

Pilote déjà star, à en croire son degré de protection dans les paddocks des courses de F3, il n’en est pas moins discret et très concentré sur ses objectifs. Pour certain (dont moi) Jules Bianchi est la meilleure chance d’avoir un pilote français en F1 dans de bonnes conditions, mais reste l’inconnu Todt, qui n’a pas encore convaincu les observateurs sur sa gestion de pilote en tant qu’agent…




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu