Naviguer : Accueil >

F1 – Bernie Ecclestone et le GP de Chine

13 avril 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Business News F1

Sept ans, cela fera 7 ans que la Chine accueille un Grand Prix de Formule 1 à Shanghai. Toutefois, les discussions pour renouveler l’entente avec Bernie Ecclestone de 7 ans a été gelée à plusieurs reprises par les représentants de l’empire du milieu.

La course de Shanghai n’a pas jusqu’ici suscité d’intérêt de la population chinoise. D’une capacité de 200.000 places, depuis deux ans déjà, deux tribunes ont été transformé en panneau publicitaire géant. Mais la Chine est d’une importance capital pour le développement de la Formule 1.

Avec un GP en Inde, il est indispensable d’avoir une course en Chine. Toutefois, un détail n’a, semble t’il pas été apprécier par Shanghai et qui a depuis gelé les discussions de renouvellement. La présence de Bernie Ecclestone durant l’été 2008, lors des JO de Pekin, aux cotés du ministre des sports du gouvernement, avec l’écho d’une course dans l’enceinte de la ville hôte des Jeux Olympiques à l’horizon 2011. (Voir : GP de Chine pour 7 ans de plus, L’art de renégocier un contrat).

Sauf que l’affirmation de l’argentier de la Formule 1, il y a une année, n’a été qu’une communication d’ouverture envers les décideurs.  Comme un joueur de poker, Bernie Ecclestone sera présent en Chine cette semaine et tentera d’arracher enfin un accord avec le gouvernement.

Alliance Renault – Daimler : les détails

7 avril 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

Ce mercredi matin, à Bruxelle, Renault-Nissan et Daimler ont confirmé leur projet d’alliance. Ce rapprochement se traduit par une échange symbolique de participations croisées (3,1% de Daimler de la part du groupe franco-japonais – 1,55% pour Renault et 1,55% pour Nissan et 6,2% de Renault – Nissan de la part du groupe allemand – 3,1% de Renault et 3,1% de Nissan).

Au-delà de cette participation croisée, c’est le projet industriel qui est intéressant. Une synergie évaluée à 2 milliards d’euros est annoncée, et des initiatives déjà révélée :

  • 1 – Développement en commun des futures Smart (sur base Twingo, donc à moteur avant) d’ici 2013
  • 2 – Fabrication dans l’usine Renault de Slovénie de la future Smart 4 portes
  • 3 – Coopération dans les voitures électriques et batteries.
  • 4 – Fourniture moteur (essence et diesel) Mercedes -Benz à Infinity (la marque haut de gamme de Nissan).

Mais cette alliance d’un nouveau genre, permet d’anticiper les mouvements futurs d’une industrie en restructuration forcée depuis deux ans. Les fusions ayant été des échecs à la fin des années 90, le système Renault – Nissan est observé avec intérêt pour le futur et sera probablement imitée. L’idée est de permettre de garder une autonomie tout en étant dans un environnement de coopérations croisées, à la fois financière et technologique.

Renault scelle son alliance avec Daimler

6 avril 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

renault_logo_technocentre1Renault et Daimler doivent signer leur accord de coopération industrielle ce mardi selon Le Figaro sur son site internet.

Ce mardi matin entre 8h30 et 9h30, un conseil d’administration extraordinaire c’est tenu au siège de Renault pour définir les contours définitifs des fiançailles avec le constructeur allemand Daimler (Mercedes-Benz).  Les partenaires sociaux seront informés dans la foulée et une annonce devrait parvenir d’ici quelques heures dans la presse. Chaque constructeur devraient prendre 3% de l’autre.

Selon le Figaro, l’idée d’une alliance capitalistique n’est pas venue de Daimler. L’allemand était échaudé après sa fusion avec Chrysler, soldée par un divorce en 2007, et par l’échec de ses rapprochements avec Mitsubishi et Hyundai. Mais la réussite de l’alliance Renault-Nissan, l’une des seules à avoir fait ses preuves dans l’automobile, l’a visiblement convaincu.

F1 – Litige autour de Billionaire Couture

25 mars 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

Flavio BriatoreEn 2004, Flavio Briatore créait Billionaire Couture. Une marque dont les articles les moins chères étaient vendues autour de 1.000 euros. Le manager Italien en était propriétaire à hauteur de 51%. Le solde pour Galasso, un couturier très réputé pour ses costumes portés par Tony Blair et David Beckham entre autres. Rapidement, Billionaire Couture habillera Roger Moore, Sir Paul McCartney et même David Beckham, la marque disposait de boutiques à Londres, Las Vegas, Moscou, Tokyo et Vienne. Une affaire prospère.

Mais depuis la fin de l’année 2009, rien de va plus. Galasso a porté plainte pour rupture de contrat contre Flavio Briatore. En effet en 2007, l’homme d’affaire italien, à la recherche de capitaux pour sa marque a fait entrer le groupe Percassi,  mais au détriment de Galasso (passant de 49 à 20% + 5 % de bonus annuel) Sauf que selon Briatore, le couturier a renoncé à ses parts.

La justice dira qui a raison dans les prochains mois. Galasso demande plusieurs millions d’euros de dédommagement.

F1 – Renault vise la Russie avec Petrov

24 mars 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

renault-2010D’après son agent, il ne faudrait pas voir Vitaly Petrov, comme un simple pilote payant. Certes le vice champion GP2 apporte avec lui 15 millions d’euros, mais la relation avec l’équipe française est bien plus profonde que cela.

« Vitaly n’est pas entré en F1 en raison de son argent, mais en raison des intérêts stratégiques de diverses sociétés, et en raison de son talent de pilote » lance Oksana Kossatschenko, l’agent de Petrov au journal économique autrichien WirtschaftsBlatt.

Selon l’agent de Petrov, le pilote russe est arrivé au bon moment, lorsque Renault a décidé l’expansion de son partenariat avec la Russe et le constructeur Lada : « L’équipe veut se développer en Russie et Petrov est la clé pour eux. (…) La Formule 1 est une entreprise. »

Kossatschenko, précise qu’un ami du père de Petrov favorise le financement du pilote russe et que le choix de Renault a été fait au détriment d’autres équipes : « nous avons eux des offres alléchantes que nous avons refusé quand nous avons réalisé que les équipes ne voulaient pas le pilote, mais l’argent. »

Forbes 2010 : Ecclestone 2ème fortune de la F1

11 mars 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Business News F1

Le magazine américain Forbes, publie tout les ans la liste des milliardaires de la planète. Voici le palmarès pour le monde de la Formule 1 et il y a une surprise.

Pour la première fois, Bernie Ecclestone n’est pas le plus riche. Dietrich Mateschitz (fondateur de Red Bull) revendique 4,1 milliards de dollars de fortune (208ème place), devant l’argentier de la Formule 1 avec 4 milliards de dollars (212ème place). Une augmentation de 300 millions de dollars sur une année pour l’homme à la chemise blanche.

Richard Branson, fondateur de Virgin Group, revendique de son coté aussi 4 milliards de dollars de fortune (212ème place).

Notons le retour de Vijay Mallya, qui avait été éjecté du classement l’année dernier et qui revendique aujourd’hui la 937ème place avec une fortune de 1 milliard de dollars.

F1 – La vérité financière sur Stefanovic

4 mars 2010 | 10 commentaires
Catégorie : Analyses

Bernie Ecclestone estimait que le projet Stefan GP était solide. Mais après recherche il semble bien léger. Après une recherche sur le registre du commerce en Serbie, voici ce que l’on y trouve.

D’abord la société AMCO Corporation est une société à responsabilité limité, fondée le 14/03/2008 avec un capital de 500 euros (80% pour Zoran Stefanovic et 20% pour Vuk Stefanovic).

Cette société dispose d’un seul employés  et a réalisée en 2009 un chiffre d’affaire 3.315 euros et un résultat net de 42.7 euros.

Surprise enfin, l’entreprise Stefan Grand Prix Team, n’est pas dans le registre.

Dans Motorsport-Total.com, Zoran Stefanovic, indique qu’un de ses ingénieurs a travaillé pour des projets de drônes militaires. Toutefois, avec un seul employé, le pluriel n’est pas de mise.  L’homme d’affaire serbe indique aussi qu’il y a eu confusion finalement avec les photos sur son site internet.

Merci à Jensen541 pour sa piste.

Lire le registre serbe du commerce en cliquant ici

F1 – Stefan GP : Du mensonge comme stratégie industrielle ?

4 mars 2010 | 24 commentaires
Catégorie : Analyses

Voici un titre qui pourrait être utilisé pour les activités de Zoran Stefanovic. En plus d’avoir fait croire à l’illusion d’une présence lors des Grand Prix 2010, il semblerait bien que ce soit toute les entreprises du serbe qui soit dans l’œil du cyclone.

Les pouvoirs de la société AMCO, de Stefanovic ont été remis en question. Cette société spécialisé dans l’ingénierie spéciale, militaire et technologique a affirmé, selon le magazine allemand Express, travaillé avec la Bundeswehr sur des drones et avoir contribué à l’étude d’Arian 5. C’est d’ailleurs ce qui est expliqué sur son site internet (voir ici)

Mais il semble que ce soit faux. Un porte parole du département de la défense allemand Bundesamtes für Wehrtechnik und Beschaffung, a déclaré au magazine de Cologne : « Après consultation avec les fabricants des drones KZO et LUNA nous pouvons confirmer que ces produits n’ont pas technologie de la société AMCO ».

En outre, le département de la défense allemand précise qu’il ne savait pas si AMCO était connu comme un fabricant de technologie militaire.

Le projet Stefan GP était soutenu par le gouvernement serbe, mais sur la base d’obtenir la licence FIA. Toutefois il semblerait que le flux d’argent ait été gelé depuis plusieurs mois devant la situation de l’équipe par rapport à la FIA et le reste du plateau.

F1 – combien ça coûte un droit d’entrée ?

3 mars 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Business News F1

Beaucoup d’observateur, analysant la situation de Stefan GP et USF1 estiment que la première doit racheter les droits de la seconde. Mais, pour cela, il faut que l’équipe américaine soit vendeuse et que Stefan GP souhaite dépenser son argent dans cette entreprise. Toutefois, combien coûte un droit d’entrée ?

Une équipe de Formule 1 dispose d’actifs corporels et non corporels. Les actifs corporels sont:  l’usine, les machines, moteurs etc…tandis que les actifs non corporels sont :

  • Le nom de l’équipe
  • Son droit d’inscription pour la saison
  • Sa signature des Accords Concordes
  • La propriété intellectuelle de sa voiture

Nous savons qu’un nom a une valeur d’environ 1 millions d’euros au minimum, tandis que la propriété intellectuelle d’une monoplace représente 5 millions d’euros à l’achat. Mais quid de ses droits d’inscription et Accord Concordes ?

Par le passé, la technique la plus simple et la moins coûteuse pour entrer en Formule 1 était de racheter une équipe en faillite. L’exemple de Phoenix Finance Ldt, en Mars 2002, qui avait racheté les actifs de Prost Grand Prix, pour se présenter au championnat. Refus de la FIA, l’investissement n’était que de 3 millions d’euros à l’époque avec les droits TV de 14 millions en perspective. La FIA a suspectée une coquille vide et une fraude.

Dans le cas de Stefan GP l’accord avec Toyota est basé sur l’achat des droits intellectuels de la TF110, mais pas des actifs de Toyota F1 Team. L’équipe serbe ayant signé un accord avec le constructeur japonais sur une base de location et fourniture moteur.

Dans les faits, USF1 a déboursé 320.000 euros (440.000$) pour son inscription 2010, mais si Stefan GP souhaite faire  l’achat du droit d’inscription et des Accords Concordes (qui ne doivent pas être une garantie de vente ni de caution), elle devra signé un chèque estimés à 10 millions d’euros environ. Mais cette somme est négociable.

Toutefois dans le cas présent, la valeur est à la hausse, et non en solde, puisque l’équipe USF1 a demandé à la FIA de reportée son inscription à 2011.

F1 – Fusionner pourquoi faire ?

2 mars 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Note du Mardi

note-du-mardi

Fusion… Depuis plusieurs semaines, le mot est revenu sur toutes les lignes d’articles parlant de la Formule 1. En effet, Campos Meta 1 et US F1 Team avaient un projet de fusion, pareil entre US F1 Team et Stefan GP. Bref l’idée de fusionner est revenu dans le petit monde de la F1. Mais, cette pratique n’a pas vraiment été courante…

Il y avait déjà eu par le passé des rachats d’équipes qui ont été rebaptisées, mais le cas des fusions restent plus rare. Le principe de fusionner est pour l’entreprise une mise en commun des patrimoines (une concentration) de deux ou plusieurs sociétés, cela abouti à la constitution d’une nouvelle entreprise ou à une prise de contrôle. Souvent dans l’histoire de la Formule 1, l’absorption d’une équipe se fait au détriment d’une autre.

Lire la suite de la Note du Mardi sur www.FanaticF1.com

F1 – USF1 : mensonge autour du budget long terme

24 février 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Business News F1, Rumeurs

Les langues commencent à se délier concernant USF1. Un membre du personnel, anonyme, indique sur Autosport, que l’équipe américaine a mentie à propos du budget « long terme ».

Les problèmes financiers datent en faite d’Octobre 2009, selon la source. La paie de Janvier est venue 5 jours après la date du 15, le départ du tsunami médiatique autour de l’équipe : « C’est alors que toutes les questions sur l’entreprise a atteint son paroxysme, et la conclusion a été….oui, on nous avait menti au sujet du budget à long terme, et en faite l’équipe avait un problème de trésorerie. Mais c’était vraiment une question secondaire. »

Car l’idée était de faire des temps sur la piste pour pouvoir espérer séduire des sponsors, mais si la voiture n’existe pas…la difficulté est là. « En ce moment il y a encore 60 personnes qui travaillent à Charlotte, mais 10 sont déjà partis ».

Lorsque Chad Hurley est apparut dans le sillage de l’équipe USF1, dans la Sillicon Valley la rumeur indiquait que l’apport était de 100 millions de dollars sur trois ans. L’investissement pour 2010 comprend une prise de participation majoritaire (environ 70% ?) dans l’équipe en échange d’argent. Selon nos informations, le co-fondateur de Youtube a déjà dépensé 20 millions de dollars dans le team américain.

F1 – Campos – USF1 : fusionner et mourir

24 février 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1

La solution de fusionner USF1 et Campos Meta 1 en un seul est unique entité a été une question abordée hier lors de la réunion entre les dirigeants des deux équipes. Mais  le principe de fusion est intéressant car il relève deux cas de figure précis :

  • 1 – Il y a fusion entre les deux équipes, mais USF1 reste une filiale de Campos
  • 2 – Il y a fusion et donc dissolution d’USF1 au profit de Campos

La première solution est impossible actuellement, vu l’état de santé des deux équipes. Seul, donc, le deuxième cas, de la dissolution de l’équipe américaine représente la solution la plus logique. Signifiant que si un accord entre Chad Hurley et la nouvelle direction de Campos est conclu, l’avis de décès officiel d’USF1 sera annoncé dans la foulée, selon toute vraisemblance…

F1 – Le chevalier Blanc Ecclestone

23 février 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

Dans son éditorial hier, Luca di Montezemolo parle de « Chevalier blanc », traduction : Bernie Ecclestone. Mais quel type d’accord ?

L’équipe Campos change de propriétaire de manière officiel, mais les problèmes financiers sont toujours d’actualité. Ce changement de propriétaire aurait été un problème envers Bernie Ecclestone, surtout concernant le fonds de soutien aux jeunes équipes. Ce fond de 10 millions d’euros par équipe nouvelles, a été accordé par l’argentier, mais le changement de propriétaire du team espagnol pouvait faire annuler cette somme. C’est dû moins une première hypothèse.

La deuxième hypothèse est que Ecclestone a garanti une certaine somme d’argent à Campos sous la forme d’un découvert bancaire ou assimilé, (il manque toujours 20 millions d’euros à l’équipe).  A la manière de ce qu’il avait réalisé pour Minardi en 2003 (voir : Ecclestone et Honda).

Bernie Ecclestone n’a jamais vraiment aidé les équipes hormis via des intérêts, à la fois financiers et politiques. Mais rien ne sort vraiment de la poche de l’argentier.

Trouble politique et diplomatique en Argentine

23 février 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Business News F1

Tension dans les Malouines. Comme dans les années 80, cette île est au centre d’un désaccord diplomatique profond entre l’Argentine et le Royaume-Unis, pour cette fois ci une histoire de pétrole.

La présidente argentine Christina Kirchner a signé mardi dernier un décret exigeant que tous les navires arrivant aux Malouines soient contrôlés. Les sous sols marins de cette régions dispose d’une réserve évaluée entre 6 et 60 milliards de baril (plutôt 13 milliards selon d’autres sources), ce qui permettrait à l’Angleterre d’avoir une réserve de Petrole pour 20 ans encore. Un enjeu stratégique donc.

Le rapport avec la Formule 1 ? Simplement que la présidente Kirchner est en difficulté sur le dossier et que l’opposition fait force depuis quelques jours. Depuis le début du mois, la présidente est affaiblie par une crise institutionnelle importante. En effet, la crainte d’un coup d’état est d’actualité. Pour s’en rendre compte, Madame Kirchner a annulé un déplacement en Chine, afin d’éviter qu’en son absence le vice-président (de l’opposition donc) la replace à la tête de l’Etat.

Un sentiment troublant qui pourrait assécher le budget de José Maria Lopez, dont le budget dépend directement de l’argent de l’Etat Argentin. Surtout que l’opposition est contre la tendance « populo-sportive » de la présidente Kirchner (voir : l’investissement argentin dans le sport) . Un trouble de plus, à suivre…

F1 – Des pilotes et des dettes

10 février 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Business News F1

Lire, il y  a 2 jours que Vitaly Petrov n’a pas encore l’argent (15M€) pour obtenir le volant Renault F1 Team en 2010 et que, pire, c’est son père qui a été obligé de faire un prêt bancaire de 7,5M€ sur ses biens propres, afin de permettre à son fils de réaliser sa destinée, m’a fait penser que ses pratiques sont finalement courantes dans le sport automobile. (Même si l’info a été démentie hier)

J’ai vu des parents hypothéqués leur maison, pour permettre à leur fils de faire de la course automobile, j’ai vu des pilotes avec des prêts de 75.000 euros sur le dos, étalés sur plusieurs années, j’ai vu aussi des parents de pilote possédant un magasin, acheter des bidons d’huiles pour obtenir un sponsor. Je me souviens de Zolt Baumgartner, obscure pilote Minardi en 2004, qui en 2003 avait obtenu son volant Jordan lors de sa course nationale en Hongrie, via l’achat de plusieurs milliers de billets du Grand Prix, par son père. Récemment Jaime Alguersuari disposait d’un prêt sur garantie de 2 millions d’euros pour son volant Toro Rosso. La banque gagnera de l’argent si le pilote espagnol fait carrière. Bref des dettes il y a toujours eu.

James Hunt était un pilote sans le sous avec des dettes, Lauda aussi (il avait même mentit sur le soutien d’un possible sponsor pour obtenir son volant 1973 chez BRM), Damon Hill également était sans le sous. David Coulthard, en 1994 avait même 300.000 dollars de dette.

Sauf qu’ici c’est de 7,5 millions d’euros que nous parlons. Mais une chose m’étonnera toujours. Aucunes garanties financière ne sont jamais demandés. Cela reste des chiffres virtuels. Une pratique qui n’a pas finie d’être usée en Formule 1 visiblement…

Via mon blog www.marclimacher.com

F1 – Force India sous la menace d’une dissolution

5 février 2010 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1

Mauvaise nouvelle pour la Formule 1. En plus des déboires d’USF1 et Campos, Force India est dans l’œil du cyclone. En effet, Compagnies House, le registre des entreprises anglaises, menace de dissoudre l’équipe Force India, pour non présentation des comptes de l’année 2008.

Le journaliste Chritian Slyt, pour le compte du Daily Telegraph, rapporte que Vijay Mallya doit présenter les comptes de son équipe d’ici fin Février. Déjà le 31 Octobre dernier, le milliardaire indien devait présenter les comptes de son team, un accord a été conclu pour repousser de trois mois l’édition des documents, mais le 26 Janvier, Compagnies Houses a lancé un avis de dissolution de l’équipe.

Une nouvelle extension a été accordée au 25 Février, reste donc la dernière chance de l’équipe indienne d’être présente sur la grille de départ du Grand Prix de Bahreïn. Un représentant de Compagnies House indique « S’ils soumettent leurs comptes au 25 Février, il sera toujours temps pour nous de suspendre le processus de dissolution. La balle est dans leur camp. Mais si nous ne recevons aucun comptes dans le prochain mois, la société sera arrêtée. »

L’équipe Force India est dirigée par une société basée au Luxembourg, née en 2006, nommée Orange India  Holding, en co-gestion entre Michel Mol et Vijay Mallya (50% chacun).

En Avril dernier, le journaliste Christian Sylt avait dévoilé que Force India disposait de 12 mois de trésorerie (jusqu’au 3 Avril 2010) , pointant aussi du doigt, la lenteur de diffusion des comptes. Au printemps 2009, avec 6 mois de retard, Force India avait officialisé ses comptes 2007 avec 6 mois de retard (voir : Force India n’a plus que 12 mois de visibilité financière).

F1 – L’Etat Argentin et son investissement dans le sport

26 janvier 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Analyses, Business News F1

L’annonce de l’officialisation de José Maria Lopez comme pilote USF1 en 2010 avec le soutien de l’Etat Argentin n’est pas étonnant. En effet, la présidente, Cristina Kirchner a annoncée le 20 Août dernier, que l’Etat allait assurer la gratuitée, pour tous,  des retransmissions télévisées des matches de football.

Un investissement de 150 millions de dollars (110 millions d’euros environ) par an sur une durée de 5 ans. Une révolution. La présidente Kirchner décrit le football comme « un formidable Business », et estime que le sport ne doit pas être subventionné, mais investit. La même logique est de mise pour José Maria Lopez.

Par le passé, les pilotes soutenus par leurs Etats, l’était sur un rapport 50/50. A savoir, 50% (4M$) provenant de l’Etat, et 50% provenant d’investissements publics. Aucune indication sur la durée du soutient de l’Etat Argentin envers le nouveau pilote de Formule 1. Le contrat USF1 n’étant valable qu’une seule année (2010).

L’annonce sur Lopez a été promulguée par la présidente Kirchner, hier. Un signe de l’investissement de l’Argentine dans le sport.

F1 – Red Bull et l’affaire Mercedes

15 janvier 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

redbull_vettelSouvenez-vous, en fin d’année dernière Red Bull était en discussion avec Mercedes-Benz pour disposer des V8 champion du monde en 2010. Dès le Grand Prix d’Italie,  le contrat de fourniture aurait dû être signé, mais cela n’est jamais arrivé. Adrian Newey explique,  qu’en faite, Red Bull a été mis sous pression par des équipes rivales.

S’exprimant lors de la Motorsport Safety Fund’s Watkins Lecture at Autosport International, Newey a déclaré que l’équipe à bien voulu disposer du moteur allemand pour 2010 :  « Le moteur Mercedes a bénéficié d’un bon avantage sur le reste du plateau l’an dernier. La différence de temps au tour était importante. Et quand vous devez trouver ce genre de performance dans le châssis, c’est un grand travail. »

Mais qui a donc empêché Red Bull Racing de disposer du moteur Mercedes dès 2010 ? McLaren et Brawn. « Brawn et McLaren nous ont empêché d’avoir le moteur Mercedes » conclu Newey.

Pour l’histoire de McLaren, l’affaire était connu depuis le début (voir : Red Bull restera avec Renault), mais le cas de Brawn est maintenant logique. L’équipe de Brackley étant en discussion depuis Septembre avec le constructeur allemand pour un rachat, les discussions parallèles de ce dernier avec l’équipe RBR pour la fourniture moteur n’étaient stratégiquement et politiquement pas concevable.

Newey explique aussi qu’il a bien évalué le moteur Cosworth, mais a décidé de rester avec Renault, qui a prévu une mise à niveau de son moteur. Toutefois, concernant les retards sur la RB6, l’anglais refuse de dire que toutes ses hésitations, autour du choix du partenaire moteur,  en étaient la cause.

F1 – Schumacher a économisé 1M€ et non 700.000€

11 janvier 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses, Business News F1, Transferts

Selon les indications de la presse allemande, Michael Schumacher a négocié seul son retour en Formule 1. Economisant ainsi 700.000 euros, soit la commission qu’aurait dû percevoir son agent Willi Weber. Hors il semblerait que ce soit plus.

Lorsque les deux hommes ont prolongé leur contrat de 10 ans en 1998, la commission était fixée, à l’époque, e à 20%. Toutefois, en 2001, la faillite d’une société de Weber a contraint les deux hommes à redéfinir leur accord. Si la durée était toujours fixée à 10 ans (soit jusqu’en 2011), la commission a été baissée à 15%.

Dans les faits, ce n’est donc pas 700.000 euros que Michael Schumacher a économisé, mais bien 1 millions d’euros !

Mais les affaires restant les affaires, Schumacher et Weber restent partenaires, comme le précise le pilote allemand : « Willi Weber est et demeure mon manager et mon ami. Nous coopérerons aussi bien que jamais. »

Les revenus de Michael Schumacher pour la saison 2010 sont estimés, à 27,5 millions d’euros (voir : Revenus de M. Schumacher en 2010 : 27,5M€)

F1 – Fin du scandale Mercedes GP – Henkel

22 décembre 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Le scandale de l’accord Henkel- Mercedes (voir : Henkel – Mercedes : arnaque à grande échelle) a trouvé une solution à l’amiable, mais aucun accord de sponsoring n’a été conclu malgré tout.

Mercedes Benz, dans son communiqué de presse, indique : « Brawn GP annonce aujourd’hui que les différences entre Brawn GP et Henkel au sujet d’un sponsoring de Formule 1 ont été résolues par accord mutuel. Toutes les plaintes ont été supprimées. En conséquence, toutes les procédures judicaires seront retirées. »

Finalement Mercedes coopérera dans l’enquête pour éclaircir cette affaire avec le Ministère des affaires publique. Mais aucuns autres détails n’ont été dévoilés car la confidentialité a été décidée.

L’affaire est donc terminée, Henkel ne sponsorisera pas Mercedes-Benz, même sous la contrainte juridique, et les escrocs seront jugés prochainement. Cette affaire s’ajoutant à d’autre les concernant.


Page 4 sur 6« First...23456


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu