Naviguer : Accueil >

Liste des budgets équipes F1 2009

29 janvier 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Listes

Comme tout les ans, TomorrowNewsF1.com vous dresse la liste des budget des équipes de Formule 1. Une liste estimée pour l’année 2009, sachant qu’elle est calculée sur la base des droits FOM de 2008 et non 2009 car la différence entre les deux années son gelés par Bernie Ecclestone dans l’attente de prochains Accords Concordes. La liste sera remise à jour une fois ceux ci signés :

  • Toyota : 335 millions d’euros – dont Toyota 162 M€
  • McLaren : 320 millions d’euros – donc Mercedes Benz 160M€
  • Ferrari : 290 millions d’euros
  • Renault : 285 millions d’euros – dont Renault 170M€
  • BMW Sauber : 250 millions d’euros – dont BMW 120M€
  • Williams : 185 millions d’euros
  • Red Bull Racing : 183 millions d’euros
  • Brawn GP : 95 millions d’euros
  • Force India : 90 millions d’euros
  • Toro Rosso : 68 million d’euros

BMW Sauber : la vérité sur le Crédit Suisse

27 janvier 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Le départ du sponsoring du Crédit Suisse a été largement commenté, mais la raison de ce retrait n’est pas (que) dû à la crise, mais à un processus datant de 2005.

Curieux hasard du calendrier pour la banque Suisse. Au moment ou elle accuse de lourde perte, que tout le secteur vacille, elle retire son sponsoring des carrosseries des BMW Sauber. Mais la vraie raison est ailleurs.

Le sponsoring entre le Crédit Suisse et l’équipe Sauber date de 2001, au moment ou la banque a préférée son homologue helvétique à Prost GP. Un accord de trois années (17 millions de dollars/ an) et une prise de participation de 63% dans le capital de l’équipe Sauber à la place de Red Bull, en partance. L’accord a été renouvelé une fois pour deux années et 34 millions de dollars, afin de combler le départ de cette même boisson énergisante de la galaxie des partenaires de Sauber.

Puis en Juillet 2005, BMW reprend l’équipe Suisse et signe un accord avec son partenaire bancaire : Le Crédit Suisse a accepté une absorption en douceur (rachat de part progressif) et s’effacera d’ici trois ans (2006/2007 et 2008). De plus un accord a été trouvé autour d’un sponsoring gratuit en contrepartie.

En faite BMW allouait de l’espace au Crédit Suisse durant trois années gratuitement à 10 millions d’euros annuel.

Mais maintenant que l’accord est terminé, la banque helvétique, profitant de ses difficultés, n’a pas souhaité renouveler son accord avec l’équipe BMW Sauber.

Red Bull Racing doit chercher un moteur pour 2010

23 janvier 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Renault Sport ne fournira plus Red Bull Racing en moteur pour l’année 2010 selon toute vraisemblance.

Selon certaines sources, l’équipe française aurait prévenue les membres de la FOTA, à la dernière réunion dans un hôtel de Heathrow, qu’elle ne fournirait plus de moteurs à d’autres en 2010. Information signifiant que l’accord entre Red Bull Racing et le constructeur tricolore est rompu et que le team autrichien devra trouver un nouveau moteur pour 2010.

La piste Ferrari est évidement toute désignée pour Red Bull, mais il n’est pas impossible qu’un constructeur allemand équipe de ses moteurs clients l’équipe du taureau rouge. En effet, d’un coté BMW, qui verrait d’un bon œil, un accord avec une équipe tiers, afin surtout de contrer Mercedes et son accord avec Force India, et ce même Mercedes, qui pourrait chercher une alternative à Honda en cas de non repreneur d’ici 10 jours.

Depuis l’été dernier, l’équipe Red Bull cherche une alternative au moteur Renault. Mercedes a été sondé, tout comme Ferrari avant que le losange prolonge d’une année avec son partenaire, fort directement.

BMW rassure sur son sponsoring perdu

22 janvier 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

 » Je dois dire que nous sommes absolument sûr de notre budget pour cette année. » a indiqué sur ITV Mario Theissen. Rassurante communication, pour une équipe qui a perdue beaucoup de partenaires financiers et dont la coupe budgétaire en fait le team le moins riche du clan des constructeurs en 2009.

Pour justifier les départs, BMW indique que la fin des contrats, sur une base de trois années, ont été reconduit ou pas. Hors il s’avère que les plus gros n’ont pas été reconduit. « Nous sommes à la recherche de nouveaux sponsors, nous avons deux ou trois places disponibles ». précise Theissen.

Le capot moteur, l’aileron avant et le nez de la F1.09 sont à vendre. Mais plus au prix de 2006/2007. En effet, un capot moteur se négociait 20 millions d’euros environ, un aileron avant, 15 et un nez, 5 millions d’euros. De nos jours, ses espaces rapporteront beaucoup moins. Moitié moins même.

« Nous aurons peut être avant la saison, ou en cours de saison de nouveaux sponsors. Comme c’est souvent le cas dans le sponsoring. » Indique vaguement le patron de l’équipe BMW Sauber.

Bien mais qui ? On parle d’une boisson alcoolisée (Bière ?) et d’une boisson énergisante allemande (Rhino ?).

Moins d’argent pour BMW F1 en 2009

20 janvier 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

La nouvelle BMW Sauber F1.09 a été présentée discrètement à Valancia en Espagne, et, passé la surprise visuelle de la nouvelle monoplace, la vision du blanc immaculé sur cette monoplace inquiète outre mesure. En effet, INTEL qui s’étalait largement depuis 2006 sur le capot moteur des monoplace de Hinwill, n’est plus disponible que sur les flancs de l’aileron arrière.

La nouvelle F1.09 est pauvre en sponsor, ils ne sont que trois à se partager la coque de la F1.09 : Petronas, Intel et T Systems. Inquiétant surtout que l’équipe a perdue le Crédit Suisse et ses 10 millions d’euros annuels. Inquiétant aussi de constaté que l’équipe est incapable de séduire des sponsors tiers.

Petronas, l’historique pétrolier malaisien de l’équipe Sauber, arrive en fin de contrat cette année et se pose des questions sur une prolongation. En effet, fort d’une enveloppe de 38 millions d’euros environ (15M€ sur l’aileron arrière, 20M€ sur les pontons et 3M€ pour Syntium) le pétrolier et le plus gros partenaire de l’équipe. Mais pour le deuxième sponsor de l’équipe, INTEL, la présence est moins forte.

Ayant signé un contrat de trois années sur une base de 16 millions de dollars par an et une présence sur le capot moteur, le géant de l’électronique a prolongé de deux années sont accords avec BMW, mais pour deux fois moins cher , car la crise touche aussi la Silicon Valley.

En faite, selon les estimations, entre 2008 et 2009 le manque à gagner en sponsoring pour l’équipe BMW est chiffré à 16 millions d’euros (moins value de INTEL et perte du Crédit Suisse). Coté budget du constructeur bavarois le chiffre de 150 millions d’euros est annoncé pour cette année 2009, voir moins, faisant de l’équipe allemande la moins bien lotie de 2009 en terme de budget constructeur.

Update 21/01 : Le fabricant de PC DELL a aussi quitté le navire bavarois avec son enveloppe de 7,5 millions d’euros annuelle.

Vettel, Ferrari et l’objectif 2014

8 janvier 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Le feuilleton Ferrari- Alonso, la semaine dernière, a mis en lumière une rumeur étonnante : Sébastien Vettel. En effet le jeune allemand, selon les bruits, pourrait être ressenti comme équipier de Fernando Alonso chez Ferrari à l’horizon 2010-2011. Même si Vettel a avoué son intérêt pour la Scuderia, rien n’est si simple et cela inquiète même la presse Espagnole.

Un remake Hamilton – Alonso, pensent certains à l’idée de voir le line up Ferrari fantasmé Vettel-Alonso. Hors l’idée est loin d’être réaliste. Certes le plus jeune vainqueur en Grand Prix a déclaré au journal allemand Welt an Sonntag : «  Mon but a toujours été de piloté pour Ferrari un jour, mais la continuité est très importante et c’est pourquoi je suis resté chez Red Bull. » Sage décision d’un pilote intelligent qui ne souhaite pas grillé les étapes et qui a conscience de démontrer et confirmer son talent dans les deux années à venir.

Son contrat Red Bull est établit sur une base de deux années (2009-2010), mais son avenir sportif, s’il confirme son talent, sera à l’image d’un Kimi Raikkonen. En effet, BMW Sauber semble fermement décidé, d’après certaines informations, à vouloir obtenir les services de Vettel en 2011, afin de combler les départs prochains de Robert Kubica et Nick Heidfeld. Car l’idée de faire le remake d’Alonso-Renault, séduit BMW et son conseil d’administration pour l’avenir.

Pourtant, les manœuvres de Ferrari sont connues : Elle annonce son intérêt pour un pilote, souvent jeune, et ensuite elle l’observe, et attend qu’il soit vainqueur de Grand Prix, ou encore qu’il se soit battu pour un titre pour pouvoir en faire son leader. Sauf dans le cas Massa qui restera un cas historique. Dans ce rôle, Michael Schumacher a approuvée le talent de Vettel, donc il faudra attendre 6 ans environ avant de voir le prodige en rouge, c’est-à-dire en 2014 (tiens après le contrat de Fernando Alonso chez Ferrari…)

Car l’avènement de Fernando Alonso chez Ferrari s’inspire du processus mis en place pour Michael Schumacher en 1996. C’est-à-dire avoir un pilote à ses cotés, certes rapide, mais disposant d’une image propre qui ne devant pas faire d’ombre au leader. Les liens entre la famille Todt (moins pour Jean depuis quelques mois), et la Scuderia permettent d’espérer Sébastien Bourdais…

Kubica, un ultimatum envers BMW

28 novembre 2008 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

Il y a des signes qui ne trompent pas. Des divergences fortes qui font des vagues et qui se terminent souvent pas un tsunami dévastateur. C’est le cas entre Robert Kubica et le team BMW Sauber. » Cette année, nous avons donnés le maximum et nous avons laissés passer une belle occasion. Dans les deux ou trois derniers mois, j’ai eu le sentiment que l’équipe et moi n’étions pas sur le même objectif. «  a déclaré Robert Kubica au site néerlandais Formule 1 Race Report. Un aveu, justifiant le disque de ses complaintes depuis le mois de Septembre.

Les objectifs de la marque munichoise ont toujours été les mêmes : 2007; jouer le podium régulièrement, 2008; la victoire et 2009; le titre de champion du monde. Objectif que fustige le polonais, pour de fausse raisons. La réalité est plus clair, celle du leadership chez BMW.

Retour en arrière sur la fin de l’été. Une rumeur annonce que BMW négocie avec Fernando Alonso pour 2009. Ayant eu vent de la rumeur, Robert Kubica a débuté son lobbying et mis la pression sur l’équipe. Hinwill était près à offrir le statut de pilote N°1 au double champion du monde espagnol, Daniele Morrelli exige, sous les demandes de son pilote, les mêmes exigences pour 2009. Refus de Mario Theissen et tension.

L’issue du Grand Prix d’Italie a réconcilié sur le fond les deux parties, mais pas sur la forme. Le pilote demande une forte augmentation de salaire, 8 millions d’euros au lieu de 5, mais l’équipe refuse toujours la condition de pilote N°1. C’est à ce moment que débute la campagne de déstabilisation envers Nick Heidfeld. Sur le modèle de son ami Alonso.

Pour quel résultat ? Simple, si BMW Sauber n’est pas compétitive lors du premier tiers de la saison et si l’équipe n’est pas derrière le polonais, dans sa logique d’objectif, Kubica partira de l’équipe.

D’ailleurs la comparaison de Robert Kubica entre BMW et Renault F1 pourrait relancer les rumeurs d’un prochain transfert :  » On ne peut pas tout avoir avec l’argent ou avec un grand nombre d’employés. Renault n’est pas l’équipe la plus riche, mais elle est devenue deux fois championne du monde. «  Critique clairement dirigé envers Mario Theissen.

Robert Kubica a raison de formuler des demandes, mais doit prouver son statut sur la piste. En 2007 il était derrière Nick Heidfeld, cette année devant. Le début de l’année 2009 sera seul juge de l’avenir du pilote polonais, qui toutefois n’est pas dans les meilleures dispositions auprès de son équipe.

Kubica discute avec McLaren pour 2010

6 octobre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Transferts

L’équipe BMW Sauber a annoncé qu’elle conserverait ses pilotes actuels, Nick Heidfeld et Robert Kubica. Mais cette annonce dévoile une information sur Robert Kubica.

Selon GrandPrix.com, confirmant les rumeurs entendues, il semblerait que Robert Kubica soit en discussion avec McLaren pour un volant en 2010. Le polonais remplacerait Heikki Kovalainen dans le line up des flèches d’argent.

Depuis la fin de l’été, deux réunions entre les responsables de Woking et Danièle Morrelli, l’agent de Kubica, rendent les perspectives intéressantes. Robert Kubica n’a prolongé que d’une année son contrat avec BMW Sauber, et voulait que son salaire soit augmenté, passant de 5 à 8 millions d’euros pour 2009, mais refusant un projet de trois années proposé par Mario Theisen début Juin.

Le Polonais doutant des capacités techniques de BMW d’arriver au sommet par rapport à McLaren ou même Ferrari, il semble que la page se tourne. Idem pour la perspective de le voir au volant d’une Ferrari, à moins que ce ne soit qu’une contre proposition ou une alternative. Reste que 2010 débute déjà.

Fernando Alonso : la piste Ferrari se confirme

6 octobre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Analyses

L’information vient de tomber, BMW Sauber a annoncé la prolongation de Nick Heidfeld et de Robert Kubica pour 2009. La piste du constructeur bavarois et Fernando Alonso s’évanouit d’un seul homme, mais rend le tableau plus clair.

Cette annonce matinale de BMW laisse comprendre plusieurs choses et surtout la finalité. Fernando Alonso prolongera bien chez Renault F1 Team en 2009, ou partira chez Honda, mais la piste Ferrari pour l’horizon 2010 est confirmée.

En effet, l’annonce de la prolongation de Kimi Raikkonen jusqu’en 2010, avait provoqué un début de renouvellement de discussion entre le double champion du monde et l’équipe allemande, mais les récents aller et retour motor-home Ferrari-Renault du président de Banco Santander lors des derniers GP Européens, laissaient entendre que Ferrari n’était pas un vœu pieu. Enfin, BMW, logiquement, proposait un contrat de deux ans à Alonso, refus du pilote.

L’espagnol prolongera d’une seule année, car il a refusé une offre de deux ans dans un top team. Ce qui signifie bien que la Rossa est depuis longtemps confirmée.

Le renouvellement de Kim Raikkonen apparait de plus en plus comme une manœuvre de communication pour rassurer un line up 2008 fragile face à Lewis Hamilton et McLaren. De plus, et de part l’analyse que l’on peut en faire, il est confirmé que le contrat de Kimi Raikkonen comporte une clause de rachat pour 2010, soit par lui-même, l’équipe Ferrari ou un tiers (Santander ?).

Les prochaines semaines seront intéressantes pour Alonso, qui attend que le projet de rachat du contrat du champion du monde 2007 soit confirmé pour imposer ses conditions. L’homme raconte aux médias que l’avenir ne l’intéresse pas, mais force et de constater que les faits démontrent le contraire. 2009 est déjà zappé dans son esprit, Renault ou pas.

Nico Rosberg en pré-contrat

6 octobre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Transferts

L’annonce du line-up Williams, via l’agence de presse partenaire de l’équipe Reuters, tard le mercredi soir, autour de 22h30 a pris de court tout les médias, Internet en tête. Le renouvellement de Kazuki Nakajima ayant été vraisemblablement été argumenté par Toyota, celui de Nico Rosberg soulève des bruits.

Ces derniers mois, Nico Rosberg c’était rapproché de BMW Sauber. Après avoir été l’objet d’une offensive importante durant l’hiver 2007 de McLaren Mercedes. Dernièrement une rumeur, indiquait un échange entre Rosberg et Heidfeld chez BMW. Rumeur non démenti qui plane encore comme une brume au dessus du Rhin.

Selon le journal Express, Keke Rosberg, le père du pilote et agent, serait depuis l’été dans une opération séduction auprès de McLaren Mercedes et BMW Sauber, afin de promouvoir son fils rapidement en contre partie d’un pré contrat.

Le journal allemand pense que Rosbserg pourrait partir dès cet hiver, mais McLaren ayant prolongé Kovalainen d’une année et BMW attendant Fernando Alonso et le sort de Heidfeld, le flou règne encore plus autour de l’avenir de Nico Rosberg. Ce qui explique l’annonce tardive de l’équipe de Grove sur son line up. L’objectif étant de ne pas trop parler de son line up 2009 qui n’est pas encore garanti en partie.

Note de MarcL : Il est clair que le favori pour l’avenir de Rosberg sera McLaren Mercedes, car il dispose d’un nom connu, c’est un copain de Hamilton et il est Allemand. Il semble que l’alternative BMW est uniquement destiné à provoquer et piquer Mercedes. Keke ROsberg semble tout faire pour favoriser un pré-contrat auprès de l’équipe de Woking pour avoir l’assurance d’un volant en 2010. La piste BMW n’étant pas crédible, car Vettel est l’avenir de l’équipe à l’horizon 2010/2011.

Nick Heidfeld, deuxième pilote des transferts 2009

1 octobre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités

Nick Heidfeld est un pilote convoité. Suspendu à la décision de Fernando Alonso, de rejoindre ou non BMW, le pilote allemand est la cible de plusieurs équipes : BMW évidement, Honda et surtout Renault.

BMW ne souhaite pas prolonger son contrat, malgré sa clause de contrainte signée l’année dernière.
Racheter le contrat du pilote couterait environ 8 à 10 millions de dollars à BMW, mais même si Alonso ne signe pas pour l’équipe, une blessure sera ouverte entre le pilote et son équipe, indiquant une saison 2009 difficile en perspective. Concernant l’option Honda, après un refus poli il y a un mois, l’équipe nipponne est finalement le deuxième choix du pilote après BMW. Car l’équipe de Ross Brawn semble avoir beaucoup progressé et offre de belle perspective de développement pour 2009 et au-delà.

Mais chez Honda, le pilote allemand est en concurrence avec Bruno Senna, afin de remplacer Rubens Barrichello, de plus en plus sur le départ. Le cas Renault F1 est simple, et ressemble à un échange de baquet pur et simple avec Fernando Alonso.

Il y a même eux une rumeur sur un échange entre Nico Rosberg et Heifeld. Toutefois une chose est sûre : Toro Rosso c’est retiré de la course pour obtenir ses services.

Echange Rosberg – Heidfeld pour 2009 ?

25 septembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

D’après le journal suisse Blick, Nico Rosberg et Nick Heidfeld pourrait échanger leur volant en 2009. Relançant l’intérêt des équipes envers le pilote Williams.

« Nico n’est pas à vendre « , avait déclaré encore il y a quelques mois Franck Williams. Précisant que son pilote représentait l’avenir de Williams F1, et que même un gros chèque ne suffirait pas. Mais, si un pilote n’est pas à vendre, il peut toutefois être loué.

Le contrat du fils du champion du monde 1982 est simple. Une base de quatre ans de contrat ferme (2006/2007/2008 et 2009) et une option pour 2010. Cette option ne sera active que si l’équipe Williams termine 4ème du championnat 2009.

Les liens entre BMW et Rosberg se sont animés avant l’été 2008. Au départ le constructeur munichois voulait contrer les velléités de Mercedes-Benz sur le pilote allemand. Heikki Kovalainen ayant prolongé son contrat pour 2009, Rosberg est donc libre.

L’année prochaine, Rosberg sera payé 8 millions de dollars, soit le même salaire que Nick Heidfeld chez BMW qui lui a un contrat jusqu’en 2009. L’échange simple ne sera donc pas vraiment une affaire pour Williams, mais si Rosberg dispose d’une option d’achat pour 2010, les perspectives serons très différentes.

Vettel trouble le line up de BMW

24 septembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

BMW Sauber fait les yeux doux à Sébastien Vettel. Le jeune allemand, vainqueur du Grand Prix d’Italie, est l’objet de convoitise du constructeur munichois.

Vettel a signé un contrat d’une année avec Red Bull Racing pour seulement 1,5 millions d’euros. Toutefois, cela ne signifie pas qu’il sera disponible sur le marché des pilotes en 2010. Red bull ayant un contrat de dix années avec le pilote allemand qui expiera en 2010. Au-delà de cette date, la bataille fera rage.

Reste que cette bataille dessine déjà le prochain line up BMW. En effet, si Vettel signe chez le constructeur allemand, cela se fera au détriment d’un autre pilote. Hors, un possible accord entre Fernando Alonso et BMW n’est entendu que sur deux années avec une troisième en option (donc 2011). Mais en se penchant sur la question tout se complique.

Robert Kubica ne souhaite renouveler son contrat que d’une année et disposé d’une option pour 2010. Nick Heidfeld dispose d’un contrat qui indique que si l’équipe BMW termine dans les trois premiers du championnat, le renouvellement sera automatique et favorisé. Une complication de plus pour Mario Theissen qui semble toutefois près à débourser entre 8 et 10 millions de dollars pour se séparer du pilote allemand. Mais Kubica ne représente que l’avenir à court terme, car si le polonais quitte l’équipe fin 2009, il faudra encore une fois lui substituer un autre pilote pour 2010. Ce pilote type n’acceptera qu’un contrat de minimum deux années, soit 2010 et 2011.

Donc Vettel en remplacement d’Alonso chez BMW à l’horizon 2011 ? Pourquoi pas, mais reste à savoir ce que fera le double champion du monde en 2009 pour estimer cette hypothèse. Toutefois il semblerait que le grand perdant dans cette histoire sera Nico Rosberg, qui sera libre en 2010 si l’équipe Williams ne termine pas 4ème du championnat 2009. A moins que le line up BMW de 2011 soit 100% germanique…

Fernando Alonso rejete BMW ?

21 septembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Transferts

Les doutes quant à l’avenir de Fernando Alonso semblent de plus en plus clairs. Ferrari et BMW ont été les favoris tout au long de ses derniers mois, mais finalement l’Espagnol semble donner une nouvelle chance à Renault afin de continuer une année de plus, comme l’indique le journal 20 minutos, relayant une information du journal AS.

Le double champion du monde a également examiné la proposition de Honda, mais a récemment rejeté une offre de BMW (datant de Lundi visiblement). En faite il apparait que, selon la presse espagnole que le pilote n’exclut pas Ferrari pour 2010, malgré la prolongation de Kimi Raikkonnen. BMW n’offrant pas la souplesse contractuelle souhaitée par le pilote, c’est à dire pouvoir partir fin 2009.

La marge de progression de Renault pour 2009 est importante, et les récents progrès de la R28, peut visible sur la piste, aurait inversés la tendance et faire pencher la balance en faveur de l’équipe de Flavio Briatore.

Nota : Hier un journaliste de la Telecinco, Antonio Lobato, a relayé sur son blog qu’il ne voyait pas Alonso chez BMW à 99%. Précisant qu’il n’exclut pas que le double champion du monde arbore son habit de lumière rouge Scuderia avant 2011.

BMW confirme négocier avec Alonso pour 2009

21 septembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

BMW ce matin a reconnu ouvertement négocier avec Fernando Alonso. Alors qu’aucune annonce devait être établit ce 15 Septembre, BMW confirme toutefois la rumeur d’un rapprochement entre les double champion du monde. « BMW souhaite l’arrivée de Fernando dans son équipe », a déclaré Gigi Corbetta, directeur de la communication de l’entreprise bavaroise hier en Espagne.

« BMW a relancé une tentative de rapprochement avec Fernando, depuis que Raikkonen a prolongé. Les négociations ont commencé et nous devons maintenant attendre jusqu’à la fin de cette saison. » Corbetta a toutefois reconnu que, oui, BMW devait annoncer son line up 2009 aujourd’hui, mais précise qu’il était prévisible de faire une annonce le 15 et non annoncé le prochain line up .

Ce week end, Emilio Botín, le président de la Banco Santander, a discuté 20 min avec Fernando Alonso dans la partie privée du Motor Home Renault.

Fernando Alonso, pour sa part, a reconnu à Monza être sûr « à cent pour cent » de ne pas avoir signé un contrat avec BMW avant Singapour (dans les 10 jours).


Page 4 sur 41234


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu