Naviguer : Accueil >

Bourdais, Vettel et l’implication en F1

7 novembre 2011 | 2 commentaires
Catégorie : F1 Leaders

Le passage de Sébastien Bourdais en Formule 1 a été bref et une grande déception. Tout a été raconté sur l’épisode. De la capacité de développement de l’équipe Toro Rosso, à sa relation avec Gerhard Berger, en passant par le talent de Sébastian Vettel. Mais le pilote français donne une version intéressante : le degré d’implication.

Dans AutoBild Motorsport, le pilote Peugeot en endurance explique que Vettel est un pilote d’instinct, qui n’avait aucune difficulté à extraire le maximum de sa monoplace et qu’il n’est pas étonnant qu’ayant une machine ultra compétitive il soit devant. Mais en regardant en arrière, Bourdais reconnaît encore un autre aspect du talent de Vettel :

« Nous avons tous les deux eu des problèmes avec l’équipe, car les mécaniciens parlaient peu l’anglais. Pour moi, c’était pire, car j’ai de la famille à la maison et je n’avais pas voulu perdre le peu de temps libre que j’avais pour apprendre l’italien. Sébastian a investi ce temps et son énergie et pouvait donc mieux communiquer avec l’équipe. »

Bourdais pense que l’ère Vettel sera plus importante que l’ère Schumacher entre 2000 et 2004 et reste content de son job chez Peugeot. Toutefois, il a nié tout programme 2012 en IndyCar.

Superleague : duel Bordeaux – OL en 2010 ?

30 mars 2010 | 17 commentaires
Catégorie : Actualités

superleague formula 2010

Ce soir quart de final allée de la Ligue des Champions entre L’Olympique Lyonnais et les Girondins de Bordeaux. Les deux équipes luttent aussi pour le titre de Ligue 1, et lutterons aussi dans le championnat 2010 de SuperLeague Formula.

Après la signature, il y a quelques semaines, de Franck Montagny pour l’équipe des Girondins, voici que l’ex-pilote Toro Rosso, Sébastien Bourdais, pour sa deuxième saison dans la discipline, a signé pour le compte de l’OL (avec le soutien technique du Laurent Redon Motorsport).

La SuperLeague Formula débutera sa saison ce week-end sur le circuit de Silverstone. Mais déjà, laes observateurs estiment que le duo Montagny – Bourdais va dominer la saison 2010.

F1 – le jour ou Nelson Piquet jr devait remplacer Bourdais chez Toro Rosso en 2009

16 octobre 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Rumeurs, Transferts

Nelson Piquet fait toujours parler de lui dans la presse. La Gazzetta dello sport, sous la plume de Pino Allievi,  donne une lecture intéressante des transferts de l’année 2008/2009.

En effet, Nelson Piquet sr, a confessé au journaliste italien que son fils devait quitter Renault fin 2008. « Flavio voulait une extension (pour 2009). Je voulais que Nelsinho quitte Renault et je lui ai trouvé une place chez Toro Rosso de Gerhard Berger. Mais Nelsinho voulait rester chez Renault, car il savait que Fernando irait chez Ferrari et quitterait l’équipe fin 2009. »

L’indice est intéressant car il révèle que Toro Rosso voulait Nelson Piquet jr en 2009, à la place de Sébastien Bourdais, car déjà le nom de Buemi était programmé par Red Bull à la fin de l’été 2008 pour remplacer Vettel. Alors que le cas Bourdais était en suspend…

F1 – Bourdais – Montagny : les news

2 septembre 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités

Tandis que Sébastien Bourdais va participer à la manche d’Estoril au Portugal pour le compte de l’équipe du FC Seville de Superligue Formula après avoir réalisé un essais concluant à Magny-Cours la semaine dernière.

Franck Montagny a été discrètement ajouté sur la liste des prétendants au volant de l’équipe USF1. Peter Windsor a approché le pilote français, après avoir entendu du bien du pilote et de ses qualités. Un bon point que Montagny doit à son passage dans le team Andretti Green quelques jours auparavant. Là-bas ses qualités techniques ont tellement impressionné qu’il a reçu une offre du team américain d’Indycar pour 2010.

F1 – Bourdais teste la Superleague Formula

30 août 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

olympique-lyonnais-donington-saturday-09-1_central_banners

Sébastien Bourdais en Superleague Formula ?  C’est du moins ce qu’a annoncé Franck Lagorce sur l’antenne d’Eurosport lors de la première course de GP2 ce matin.

L’ex pilote Toro Rosso a procédé à des tests avec la monoplace de la Superleague Formula, mais aucune équipe n’a été annoncé jusqu’à présent. L’intérêt de la cocarde permet d’espéré que Bourdais pilotera pour le team Olympique Lyonnais actuellement 17ème du classement général.

La Superleague Formula est un concept, fusion entre le Football et la course automobile, cette discipline née en Août 2008 est animée autour d’une monoplace propulsée par un V12 de 750cv.

F1 – Bianchi et Ferrari

25 août 2009 | 7 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Hier, Luca di Montezemolo a insisté auprès de Luca Badoer. Le pilote italien fera le GP de Belgique, mais avec sursis. Si Badoer ne fait un bon résultat, il sera remplacé pour le Grand Prix d’Italie. De là, la Gazzetta dello Sport dresse le portrait robot du possible remplaçant, d’après les informations internes, à la Scuderia. Schumacher est exclu de la liste, comme Marc Géné, jugé pas assez performant. Donc le remplacement s’établera en externe.

Bourdais déjà out

L’équipe a exclu Bourdais et Piquet, simplement parce qu’ils ont été viré d’une autre équipe. Ferrari ne prendra pas des pilotes virés par d’autres. Les cas Hulkenberg est  à exclure aussi, tout comme Anthony Davidson. Toutefois la Gazzetta mentionne un pilote, de manière assez étonnante  : Jules Bianchi.

Le programme de détection des jeunes par Ferrari

Le pilote français de 20 ansn qui domine la F3 Euro Série, pourrait décrocher le titre dès le 20 Septembre prochain, ce qui lui donnerait automatiquement la super licence. Comme Massa et comme Bourdais il est géré par Nicolas Todt.

Ferrari par la voix de Stefano Domenicali a lancé un programme de détection de jeune pilote afin de prévenir l’avenir de la Scuderia. Une évolution dans le système Ferrari qui a toujours engagé des pilotes expérimentés dans ses rangs. Bianchi, bien aidé par Todt,  serait-t-il la première recrue du programme Ferrari ?

F1 – Bourdais entre USA, F1 et 24H du Mans

11 août 2009 | 3 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

index_sbourdais_1« Je voudrais une place en Formule 1 », ses mots claque dans les colonnes du quotidien l’Equipe et vienne de Sébastien Bourdais. « Parce qu’il n’y a pas d’essais, je suis intéressant pour une nouvelle équipe » estime le pilote français « en outre Heidfeld, Kubica sont sur le marché », le marché sera difficile.

Surtout qu’il ne reste dans les faits que quelques baquets seulement, USF1 étant exclu des rêves, il ne reste que Manor, Campos, et l’équipe BMW ou sa remplaçante. Car aucune autre équipe actuellement présente en F1 n’a contacté sérieusement Bourdais depuis son retrait. « Le climat économique rend les choses difficiles » Mais pas que.

« Je suis encore sous contrat avec Peugeot jusqu’a la fin de l’année » indique le pilote français comme un espoir, reste à savoir si Peugeot continuera son aventure avec Bourdais en 2010. Et il y a aussi les USA : « En ce qui concerne les Etats-Unis, j’ai un contact avec mon équipe de toujours. Au final ils ont besoin d’argent pour la voiture, cela coute 5 millions d’euros, et il n’est pas facile actuellement d’avoir une telle somme »

Quel avenir après ce sombre constat ? Le souci principe pour Bourdais est son image de pilote qui a été sérieusement écorné depuis 18 mois. Son échec en F1 pèsera à l’avenir. S’il souhaite continuer dans la discipline reine il devra débourser de l’argent, et s’il souhaite revenir en IndyCar, il devra aussi sortir le chéquier. Une spirale difficie qui souffre par effet domino de sa carrière en F1. Passant de dominateur en ChampCar, désiré, à un pilote normal qui cherche un volant comme plein d’autre. Bourdais à changer de sphère et plus dur sera la chute. Sébastien ne sera pas un cas d’école, il a été victime de la F1 comme Zanardi et d’autres avant lui: au mauvais moment au mauvais endroit, avec le résultat qu’on connaît ensuite…

F1 – Sébastien Bourdais : 1,8M€ de dédommagement

7 août 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

Sébastien BourdaisDans l’Equipe hier, Nicolas Todt annonce qu’un accord à l’amiable a été signé entre son pilote, Sébastien Bourdais et l’équipe Toro Rosso, concernant le licenciement du français après le Grand Prix d’Allemagne.

Le dédommagement total est fixé à 1,8 millions d’euros et a été rapidement conclu après une série de négociation. Toro Rosso n’ayant rien tenté pour empêcher  le dédommagement financier. En plus de son salaire 2009, intégralement payé à hauteur de 600.000€ auquel STR devait encore 300.000€, une prime de dégradation d’image a été fixée à 1,5 millions d’euros.

Il est à noter que le pilote français  a demandé de geler cette somme pour l’avenir.

F1 – Une option Indycar pour Bourdais

5 août 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Une option pour Sébastien Bourdais ? Peut être un rebond aux USA ou l’équipe Newman/Haas/ Lanigan songe à lui pour sa deuxième monoplace d’IndyCar.

Le départ de Robert Doornbos de l’équipe à la fin de la saison ouvre de nouvelle possibilité. L’équipe américaine hésite actuellement entre l’espagnol Oriol Servia et Sébastien Bourdais pour la couverture du deuxième baquet.

Toutefois, il faut rester mesurer, car le départ de Doornbos et de ses sponsors oriente la priorité des recherches de l’équipe vers un pilote payant avec un budget de 4 millions de dollars environ. Selon les rumeurs en IndyCar, si l’équipe décroche un gros sponsoring, il y aura une deuxième voiture, autrement l’équipe ne fera courir qu’une monoplace en 2010.

F1 – Spéculations sur le remplacement de Massa à Valencia

26 juillet 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

ferrarif60_-malaysiagpAprès l’accident de Felipe Massa les spéculations sur un éventuel remplacement au prochain Grand Prix à Valencia se repends dans le paddock ce matin. Un nom ressort comme un fantasme : Michael Schumacher.

Willi Weber, présent dans le stand Ferrari l’a avoué à l’agence SID : « J’ai lu cela samedi soir. Mais ce ne sont que des spéculations ». A 40 ans le pilote allemand ne semble pas vraiment intéresser par un retour par intérim.

Par contre coté pilote de réserve Ferrari, entre Marc Géné (35 ans) et Luca Badoer (38 ans) sont disposés à vernir prêter main forte. Si l’espagnol, récent vainqueur des 24h du Mans avec Peugeot, semble démontrer de belles dispositions, ce n’est pas vraiment le cas de l’italien qui a couru la dernière fois en 1999 en F1. Il faut aussi se souvenir que Ferrari avait eu recourt en 1999 à Mika Salo pour remplacer Schumacher. Donc un pilote extérieur.

De cuisine en cuisine, un autre nom apparait : Sébastien Bourdais. Géré par Nicolas Todt, qui est aussi l’agent de Felipe Massa, la logique s’arrête là. Tout comme la rumeur Villeneuve. Enfin, Willi Weber ne serait pas contre le placement de Nico Hulkenberg pour quelques courses chez Ferrari.

Mise à jours 29 Juillet : Michael Schumacher remplacera pour la suite de la saison Felipe Massa. (voir ici pour en savoir plus)

F1 – L’art d’oublier un pilote

22 juillet 2009 | 1 commentaire
Catégorie : View

L’ignorance, voir l’oublie reste la pire chose qui puisse arriver pour une personne en règle générale. Faire quelque chose qui n’est pas reconnue par le succès (critiques) ou pas quelqu’un offre un sentiment de frustration. Mais lorsque tout ceci est du fait d’une cassure de contrat, tout est différent et cela fait encore plus mal.

Souvenir de Fernando Alonso, le pilote ayant cassé son contrat avec McLaren pour « dégradation d’image » fin 2007, le double champion du monde a tout simplement été rayé de l’histoire de l’équipe anglo-allemande. Dans les statistiques les 4 victoires de Fernando Alonso n’existent pas, passant ainsi des victoires de Montoya et Raikkonen en 2005 aux victoires de Lewis Hamilton en 2007. Le double effet : Alonso n’a pas le droit de critiquer McLaren sur une période donnée (peut être 18 mois ou 2 ans, le temps de la durée de son contrat initiale) et McLaren ne dit rien sur Alonso et le raye de sa communication passé.

Le même cas semble s’établir pour Sébastien Bourdais, à la différence ici que Toro Rosso déploie des trésors de communication pour éviter le sujet et surtout éliminé le pilote français de son histoire. Avec le temps cela fonctionnera.

Cela a débuté par une remarque de Giorgio Ascanelli, dès le lendemain de l’annonce de l’éviction de Bourdais : le directeur technique italien annonce que « Vettel manque à la Scuderia Toro Rosso« , réduisant à néant le travail du pilote français dans son implication dans l’équipe. Suivra ensuite le remplacement du pilote par Alguersuari, aucune remarque, juste Tost indiquant  » qu’un pilote ne convenait plus à l’équipe «  plus de nom…déjà….et l’éloge sur Sébastien Buemi, établissant un parallèle dans le temps.

L’histoire retient souvent des photographies d’un instant, des moments éternels. Alguersuari, plus jeune pilote de F1 de l’histoire était le meilleur moyen d’éliminer des esprits Bourdais, les médias ne parlerons que de cela, que le pilote fasse un résultat ou non, l’image restera. Ajouter au silence du pilote français (probablement contractuelle) et vous obtenez l’art d’oublier un pilote.

Edito F1 – Rêve espagnol et spleen français

20 juillet 2009 | 6 commentaires
Catégorie : View

C’est une question de période, les années 80-90 ont été riches en pilotes français, puis cela a été le tour des Brésiliens, puis maintenant des Allemands, les effets Prost, Senna et Schumacher. Jaime Alguersuari fait partie de cette mouvance, provoquée par Fernando Alonso. Si Jaime avait été née en France il n’aurait pas été plus loin que la F3 et végéterait dans une formule quelconque, à seulement 19 ans sa carrière serait déjà réduite à néant. Mais il est espagnol, soutenu par Red Bull et par son pétrolier national et se lancera d’ici la fin de semaine probablement (il faut le confirmer avant il vient d’être confirmé) dans le grand bain de la F1, en l’établissement comme le plus jeune pilote de F1 a débuté, de tout les temps.

A 19 ans Jaime incarne une nouvelle période pour la F1, celle des espagnols. Heureux pays tout de même, durement frappé par la crise économique, qui dispose de deux Grands Prix, d’un double champion du monde, d’un nouveau pilote, et d’une future équipe de F1. L’inverse de la France, ou l’on cherche encore une solution au Grand Prix au lieu de chercher une (des ?) tête d’affiche pour remplir ce dernier après le dur départ de Sébastien Bourdais. La charrue avant les bœufs, typique de notre pays.

Ce spleen qui semble paralyser notre pays n’est pourtant pas une fatalité. Les jeunes pilotes français réclament de l’argent et un soutien médiatique essentiel. Il y a ce qu’il faut, manque juste l’intérêt. Combien de pilotes français dans les antichambres de la F1 ?  Des dizaines, mais les connaissons nous ? Hormis peut être Jules Bianchi, futur star made in Nicolas Todt, le reste est bien anonyme.

C’est tous l’intérêt du dossier de la nouvelle secrétaire d’état aux sports, madame Rama Yade, qui au lieu de se pencher sur une cathédrale automobile de 120 millions d’euros, devrait plutôt se pencher vers une solution de promotion des pilotes et soutenir des initiatives (si il y en a évidement). Le tout est d’aidé les jeunes pilotes méritant à s’épanouir pour qu’ils aient aussi leur chance de nous faire rêver.

La franchise entre guillemets

17 juillet 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Blog Note

Jeudi matin, à l’heure ou les vautours jubilaient, j’ai lu attentivement ce qui a été raconté depuis 7 jours, je me suis rappelé qu’elle espoir Bourdais représentait, pour la France et les fans de F1 en général, j’ai imaginé – sans grande peine – quel intérêt tout ses rapporteurs d’informations, sous couvert d’un océan ou d’une mer nous séparant sortait des citations, faisaient des remarques et à quelles fins ils allaient utilisés cet échec du pilote français ; enfin, sachant qu’au surplus nul n’est absolument pur, j’ai tenté de toutes mes forces de donner un avis non objectif, me poser des questions à cette déraison. En vain, L’os ne passe pas. La raison recrache avec un haut le cœur les arguments ersatz que l’on veut nous faire avaler. La réflexion brute a été condamnée, elle l’est encore ce matin par des remarques scandalisés, des mails désobligeants et insultants, tant pis je ne reculerais pas pour autant. Bourdais n’est plus en F1 (pour l’instant), c’est un fait donc cela ne me concerne plus. Je reste un fan de Formule 1 et la Hongrie se profile, le monde ne s’arrête pas. Cruel différence. La victoire d’un communiqué et du silence ne peut être la victoire d’aucun esprit réfléchit, d’aucun esprit juste, d’aucun esprit libre, la remarque et l’indignation n’a pas besoin d’un label. Chacun ses réflexions, chacun ces certitudes.

Merci encore au Forum officiel de Sébastien Bourdais et à Nicolas et Olive pour leur gentillesses. Ces 2h30 ont été intéressantes et cela a été une belle expérience. Le courage n’a rien à voir avec cela.

PS : Le débat n’aura pas lieu sur mon blog, pour moi l’affaire est close et la F1 avance et ne c’était pas arrêter avec Bourdais, le comprendre c’est aussi respecté, donc les commentaires sur le sujet de mon intervention sur le forum de Bourdais n’ont plus lieux d’être ici. Merci de votre compréhension.

F1 – Bourdais vers une action en justice contre Toro Rosso

16 juillet 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Sébastien Bourdais envisage d’entreprendre une action en justice contre la Scuderia Toro Rosso, après avoir été limogé ce matin.

Réagissant à l’annonce, le pilote français a exprimé son choc  et a révélé qu’il consulte ses avocats pour savoir si l’équipe italienne n’a pas fait une rupture abusive de contrat.

« Je suis déçu et choqué par la décision qu’a prise la Scuderia Toro Rosso de ne plus m’autoriser à piloter pour elle jusqu’à la fin de la saison.

J’estime qu’en opérant ce choix, l’équipe n’a pas respecté ses obligations contractuelles envers moi. Je pense également que rien dans mon attitude, sur la piste comme en dehors, n’a pu justifier cette décision. Celle-ci est une violation évidente des obligations de la Scuderia Toro Rosso selon le contrat en place. Par conséquent, j’ai demandé à mes avocats d’étudier la situation, y compris la possibilité d’engager une action en justice.

Il est très frustrant de devoir renoncer à disputer le Grand Prix de Hongrie car l’équipe est censée y disposer d’un grand nombre de nouveautés techniques destinées à résoudre une partie des difficultés qu’elle a rencontrées jusqu’à présent. Je suis convaincu que si j’avais eu la possibilité de piloter une voiture équipée de ces développements, j’aurais pu obtenir des résultats satisfaisants.

Je tiens enfin à remercier tous mes fans pour leur soutien et à les rassurer sur ma motivation, qui est intacte. Je reste très impliqué dans mon projet F1, celui pour lequel j’ai renoncé à ma carrière aux Etats-Unis. »

Etonnant de constater que cette dernière partie du message de Bourdais soit supprimé dans les comptes rendu de nombreux médias anglo-saxons.

F1 – Bourdais : le temps de la gueule de bois

16 juillet 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

index_sbourdais_1(Mise à jours le Vendredi 17 Juillet) : Le communiqué est court et douloureux. Sébastien Bourdais et la F1 est une histoire finie après 18 mois de présence. Au moment de l’annonce, le forum officiel de ses fans est « down », volontairement ou pas, l’image reste. Déception ? Pas vraiment car depuis longtemps l’effet Bourdais n’a pas eu lieu dans l’équipe italienne. Buemi lui aura été fatal. Une page se tourne et la France perd le dernier représentant d’une génération ultime d’enfant d’ELF. Un beau gâchis mais qui finalement soulève des questions. quelques questions à chaud :

Le parcours de Bourdais est atypique, tout le monde le raconte, mais il faut bien regarder le palmarès pour comprendre que finalement n’ il y a eu peut être tromperie sur la marchandise? (tout pilote débarqué n’est pas assez bon en régle général) En Formule Campus en 1995-96 Bourdais n’était pas le meilleur de sa promotion, Jonathan Cochet et Romain Dumas ont été meilleurs que lui à l’époque, mais qui s’en souvient ? ELF malgré tout l’a aidé pour passer en Formule Renault (un signe donc qu’il est bon), où il terminera 2ème derrière Cochet. Passage en F3 entre 1998 et 1999 et un titre cette année là sans vraiment avoir de rival (la F3 française à l’époque n’était pas d’un grand niveau) . Passage en F3000 chez Prost GP qui sera difficile, aucune belle performance à signaler, 2001 marquera sa première victoire le 14 Juillet à Silverstone avec DAMS mais plus rien. A la fin de la saison le pilote n’a déjà plus de volant, qui s’en souvient encore ? , le salut proviendra de Renault et de PlayStation pour lui obtenir un volant chez Super Nova. Le titre sera pour lui, mais il faudra toutefois que Tomas Enge soit disqualifié pour usage de substances illicites (je ne l’invente pas c’est dans tout les résumé de cette saison là). Un titre qui ne lui apporte rien, le 2ème en 8 saisons. Un test pour Arrows sans suite (tout le monde savait que l’équipe était en liquidation à l’époque), un test pour Renault en fin de saison pour 2003, qui aura été largement commenté, encore aujourd’hui et le voici une nouvelle fois sans volant (ça aussi je ne peux pas le cacher Bourdais lui même l’a avoué à l’époque). La période USA débute.

A ce moment précis il débarque dans le team Newman-Hass Racing, considéré comme l’équipe, avec Forsythe Racing, la mieux préparée du plateau (championne en titre avec Da Matta autre oublié du champcar). Une première saison irrégulière et 3 victoires vont convaincre Paul Newman de soutenir le jeune français. Les titres s’enchaineront mais sans saveur (car cela ne reste que du champcar et pas de la F1 je vous le rappel, Bourdais lui même a dit qu’il aurait bien voulu que ce soit un titre de F1 à l’époque) . Les accrochages verbaux et les plaintes entachent la relation du Français avec les autres pilotes (dxit Tracy). Finalement Bourdais n’est pas intégré en ChampCar, mais il gagne (le champcar n’était pas une carrière c’étiat un tremplin, bourdais s’en est servi comem d’un argumetn envers Williams qui l’a reconduit sur le niveau de ce championnat). 2005, Mario Theissen le contacte pour remplacer Jacques Villeneuve. Le transfert ne se fera pas, Robert Kubica prendra finalement la place du champion du monde 1997. En 2007, malgré 7 victoires, la saison a été difficile pour Bourdais. Beaucoup d’erreurs et de perte de sang froid pour un ultime titre qui n’a impressionné personne de l’autre coté de l’atlantique d’arprès les propos de plusieurs patrons d’équipes dont Bobby Rahal (les fameux vautours) . Doit-on dire que hormis Newman-Hass, Bourdais n’avait aucune autre approche pour 2008 en alternative à la F1 ? L’histoire l’oublie encore une fois.

L’épisode Toro Rosso restera une tragicomédie. Plusieurs essais d’évaluation et Gerhard Berger signe un contrat non pas de deux ans comme à l’accoutumer, mais une seule année (souvenir de Mika Hakkinen, de Ralf Schuamcher, de Juan Pablo Montoaya, il était clair que Bourdais n’étiat pas désiré plus spécialement qu’un autre dans cettte équipe, comme le rappel Pescarolo). Déjà à l’époque certains (dont moi) s »inquiétaient de ce contrat sans option pour 2009. On a vu le résultat, un hiver 2008-2009 catastrophique et une reconduction du français par défaut (vrai ou faux ? ). Takuma Sato n’était pas une alternative crédible (aveux de Tost lors du GP de Malaisie cette année). Finalement après 9 courses l’aventure F1 se termine pour Sébastien Bourdais.

Quel Avenir ?

Ces fans espèrent un rebond chez USF1 (Lire le forum de Bourdais), mais il ne faudra pas y compter (je l’invente pas c’est Ken Anderson qui l’a encore avoué le week end dernier d’une manière à peine voilé) . L’image de Bourdais n’est pas aussi bonne de l’autre coté de l’atlantique qu’on ne le pense (propos de l’éditeur de Grandprix.com dans son magazine payant grandprix+). Des voix estiment même que le pilote est surévalué et qu’il ne gagne que parce que sa voiture est bonne (divers blogs de journalistes anglo-saxon et italiens) L’épisode Toro Rosso rajoutera des arguments à l’avenir. USF1 n’a aucune vue sur Bourdais. La F1 lui tourne le dos, BMW Sauber qui avait songé à lui en 2005,  ne le contacte pas pour remplacer Heidfeld, c’est un signe ? Aucune alternative pour l’instant, Nicolas Todt n’a discuté avec personne dans le paddock du GP d’Allemagne (l’argument qu’il devait se concentrer sur l’image de Borudais n’est pas très convainquant car il ‘na pas fait grand chose finalement, une rumeur de transfert aurait été une bonne nouvelle ce qui n’a pas été le cas, voir la communicaiton de Raikkonen et Roberston, au lieu de cela nous avons entendu un dsicours du « je serais là en Hongrie j’ai un contrat, démontrant aussi que Bourdais n’est pas attractif pour les autres  équipes, la F1 a toujours été comme ça, Bourdais ne va rien changer) . Et finalement il semble bien qu’il y ait eu une clause de performance. Une clause qui fait mal pour l’image. (la consultation des avocats nous le dira, mais si il n’y a aucune action en justice c’est qu’il y avait une clause, même Raikkonen en a une)

L’alternative USA est entendue, mais où ? L’IRL ? NASCAR ? Pour la première comme pour la seconde il faudra convaincre un sponsor. A voir  les difficultés de Jacques Villeneuve, imaginons pour Bourdais. A moins que Red Bull décide de lui offrir une saison 2010. Espérons.

Les médias ?

La politique d’exclusivité de Bourdais envers le groupe Amaury (l’Equipe) restera couteuse en termes d’image. L’acharnement des médias sur ce GP d’Allemagne est révélateur d’un malaise (Bourdais a été victime de sa franchise justement avec son fameux « vous me faite chier », alors que c’était déjà fait et qu’il le savait vu qu’il l’a dit à Fernando Alonso, le vnedredi, qui l’a rapporté à la télé espgnole) . Peut être que le surdoué n’était pas si bon que cela ? (le droit de la réflexion) Déjà en Espagne, lors du carambolage du départ, Franz Tost avait déclaré « peut être aurait t’il mieux valu qu’il mette ses lunettes », propos que tout le monde a entendu mais que personne n’a reporté. Mais les rancœurs et les sentiments ressortent à pareil moment (ce billet a été écrit sur le coup de la colère). Un beau gâchis en effet, mais n’oublions pas que le pilote a déçu largement en 2009 et que les excuses ne masqueront pas tout le déficit de performance. Il a été dominé par Sébastien Buemi qui a la même voiture que lui ! . Mais est ce que le palmarès de Bourdais est aussi bon ? 1 titre en F3 et un titre de F3000 après 3 saisons. Cela fait finalement léger par rapport à d’autre (c’est un fait, surtout en 8 saisons pré F1). Le ChampCar comblera la lacune mais cela ne fait pas tout. Jean Alesi aussi avait été dans la même situation en 1989  mais a su démontrer de belle chose tout de suite en F1. Ce qui n’a pas été le cas de Bourdais. Soyons clair, 4 titres de ChampCar ou pas.

F1 – Officiel : Sébastien Bourdais quitte Toro Rosso

16 juillet 2009 | 18 commentaires
Catégorie : Actualités, Transferts

Sébastien BourdaisScuderia Toro Rosso a officiellement confirmé que Sébastien Bourdais partira de l’équipe avec effet immédiat et ne sera pas présent lors Grand Prix de Hongrie la semaine prochaine. Franz Tost avouant que le quadruple champion de ChampCar n’a pas produit les résultats attendus pour l’équipe, et donc sera remplacé.

« Pour la  deuxième année de Sébastien est avec nous, le partenariat n’a pas répondu à nos attentes et, par conséquent, nous avons décidé de le remplacer dès le prochain Grand Prix du Championnat du Monde, en Hongrie« , a déclaré Tost.

Bourdais, le seul pilote  français sur la grille, devient le premier pilote à être remplacé cette saison. L’équipe a déclaré qu’elle confirmera son deuxième pilote en temps voulu.

F1 – Bourdais évincé, Toro Rosso silencieuse

13 juillet 2009 | 9 commentaires
Catégorie : Actualités, Rumeurs, Transferts

Sébastien BourdaisEn voilà un qui va se faire des amis en France et qui débute bien sa carrière. Jaime Alguersuari, ce lundi a indiqué que Sébastien Bourdais a été évincé de son baquet chez Toro Rosso. Au micro de Radio Catalunya le jeune pilote donne son avis :

« Il a 30 ans, il a une fille, il a remporté 4 titres de champion en Champ Car, a remporté la F3000 et honnêtement c’est un pilote de haute qualité. Mais il semble que cette année, il n’a pas donné tout ce qu’il aurait dû. »

« Je crois vraiment que la décision de Red Bull est juste, mais il n’est jamais agréable de voir quelqu’un partir après une demi-saison » ajoute le jeune pilote espagnol.

Ce lundi, Toro Rosso reste silencieuse et ne fait toujours pas de commentaire. Pour l’instant seul les médias espagnoles ont indiqué que l’annonce sera faite Mardi ou Mercredi. Une annonce pour Bourdais et une annonce pour Jaime Alguersuari.

Edito F1 : STR, ou la charrue avant les boeufs

13 juillet 2009 | 2 commentaires
Catégorie : View

Faire ou ne rien faire, telle est la question. Confronté à ce problème récurent depuis des années maintenant l’équipe Red Bull  a choisi la première, après avoir laissé croire qu’il allait se pencher sur la seconde. On a vu le résultat. Rumeur envers Bourdais, une cacophonie médiatique, des règlements de compte et un Bourdais qui lance ce qui restera la phrase la plus célèbre de l’année au journaliste de TF1 insistant : « Arrêtez de me faire chier avec ça. » Que Jean Louis Moncet s’offusque sur LCI hier soir, ne suffit pas, la question était déplacée et l’acharnement de la première chaine de France sur cette affaire poussive. Mais que voulez vous, nous sommes en France, pays attaché à son folklore, avec des excès, des infos pas vraiment vérifier pour faire du buzz, bref un dialogue de sourd plutôt que l’analyse. Souvenir de F1 à la Une et du reportage « très sérieux » sur Sébastien Loeb…laisse songeur.

Le problème de Toro Rosso est quelle  a oubliée de préciser aux médias que l’année 2009 était une saison de transition. Confronter à l’investissement de sa prochaine STR5 qui sera 100% Faenza, l’équipe italienne, après sa victoire en 2008, a très mal communiquée et le résultat est catastrophique. La Scuderia Toro Rosso sur un budget d’environ 65-70 millions d’euros, n’en dépense que 20 à 25 pour la saison 2009 Finalement STR a mis la charrue avant les bœufs. La pénurie de résultats cette année est imputée sur les pilotes, même Buemi est touché. L’équipe devenue propriété de Red Bull se transforme en outil destiné à offrir aux nouvelles générations des armes pour s’insérer dans la Formule 1. Le désarroi de Bourdais sur ce dossier est empirique. Lui qui a été reconduit tardivement, lui qui avait de grands espoirs, le voici face à son destin.

Red Bull souhaite rentabilisé Toro Rosso très vite, le cas Jaime Alguesuari n’est qu’un cas parmi d’autre à venir. Pour le Taureau rouge, l’intérêt sportif de Toro Rosso ou son investissement de sa machine à promotion infernale,  quelle est la priorité ? Posez la question c’est déjà y répondre.

Le week end dernier, vendredi, Bourdais et Buemi ont chacun tourné avec leurs propres réglages, avant que STR décide de choisir les réglages du pilote suisse, qui était moins performants, mais usaient moins les pneus. Ce qui signifie que l’équipe ne peut pas exploiter deux monoplaces différentes. Même la télévisons suisse l’a avouée laconiquement.

Le cas Bourdais est autre, comme Webber, il reste un pilote indépendant, et son manager, Nicolas Todt, accuse un point faible dans sa carrière. Nous verrons l’avenir, mais tout les acteurs de cette tragi comédie ont été décevant, et la super production annoncée est devenue un vulgaire nanar du style : Par où tu es rentré ? On t’a pas vu sortir.

F1 – Affaire Bourdais : Jeu de médias

11 juillet 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Transferts

L’affaire Bourdais ressemble à un méli mélo incroyable. Un ratage complet de communication et une gestion de la rumeur indigne d’une équipe de Formule 1. Un jeu de déclarations et surtout les médias prennent le pouvoir dans cette affaire.

Passons l’épisode ridicule de Sébastien Loeb, qui a été démenti par la marque Citroën, qui me fait penser à Valentino Rossi et Ferrari en moins bien. Les deux réactions les plus intéressantes restent ceux de Sébastien Bourdais (que personne n’a reprise) et celle de Dietrich Matestchitz (avoué par Jean Louis Moncet dans son blog).

Le pilote Français ce matin a avoué à la presse anglaise : « Je n’ai pas besoin de me sentir en sécurité ou en insécurité. Il y a une rumeur qui a été répété par d’autres, sans vérifier les faits. Les faits sont, que, pour le moment il n’y a rien qui dit autre chose que je vais finir la saison avec Toro Rosso, j’ai un contrat pour cela. Je suis ici au Nurburgring, et je vais piloter la voiture ici et c’est la fin de l’histoire. »

De son coté, « Dieter Mateschitz, le copropriétaire de la marque  Red Bull, présent au Nürburgring est très mécontent, non pas du renvoi de Bourdais, mais de la manière dont l’opération a été menée sur le plan de la communication et des medias. Indigne d’une équipe de F1« , rapporte Renaud de Laborderie via Jean Louis Moncet.

Sur la télévision Suisse Romande, Maike Perez, le commentateur, indique que « rien n’a filtré dans l’équipe Toro Rosso dans cette affaire, mais que le climat est lourd ». Précisant que « Jaime Alguersuari est largement soutenu par le pétrolier Repsol qui serait prêt à signé un chèque de 8 à 10 millions d’euros pour 2010″.

De son coté Antonio Lobato, le commentateur espagnol, assure que le remplacement de Bourdais est fait et que Jaime Alguersuari sera pilote Toro Rosso lors du prochain GP en Hongrie avec le soutient de Repsol.

F1 – Bourdais : Un communiqué mal interprété

11 juillet 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

communication-toro-rosso1

Après analyse de la BD (Communiqué) de Toro Rosso, il apparait comme une confusion dans l’interprétation de ce message de communication. En effet, Red Bull, à l’humour décalé connu, n’attaque pas Sébastien Bourdais, description :

Lire la suite sur www.FanaticF1.com


Page 1 sur 41234


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu