Naviguer : Accueil >

Jenson Button et l’histoire de ses agents

6 avril 2011 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses

Répondant à l’annonce de Lewis Hamilton qui a signé avec la société de Simon Fuller XXI, Jenson Button a indiqué dans The Guardian qu’il « avait le meilleur manager actuellement en F1 et probablement le meilleur de l’histoire de la F1. » parole ditirambique et ayant un sens caché pour un pilote qui a été malheureux en affaire par le passé.

Lors de son introduction en Formule 1, le jeune anglais était couvert par David Robertson, qui lui a financé sa carrière avec l’aide d’un fond d’investissement anglais. Une aubaine et un glorieux contrat pour Button avec Williams, puis avec Benetton – Renault. Mais, une somme de détails va séparer les deux hommes. Dans un premier temps, Button touchait 60% de ses salaires, le solde revenant à son manager et ses investisseurs. Cela a été ainsi jusqu’en 2003.

Deuxièmement le transfert record de 25 millions de dollars et un salaire évolutif sur une base de 8 millions de dollars pour Kimi Raikkonen, nouvelle recru du clan Robertson en 2002. Ce transfert va perturber Button qui n’aura de cesse de réclamer autan d’argent pour l’horizon 2003.

Durant cette période, Flavio Briatore avait proposé au pilote anglais une prolongation en 2003, à la condition qu’il quitte les Robertson et qu’il s’associe avec lui, en échange de 25% de son salaire futur. Finalement, Jenson Button va rompre avec David Robertson en Juillet 2002 et son père John, via une société pour gérer les intérêts du jeune pilote anglais. L’avocat John Byfield et sa société Essentially, agissant comme consultant de Button dans les questions de transfert et management. L’avocat anglait permettra le transfert de Renault à BAR en juillet 2002 pour la saison 2003.

Toutefois, Byfield sera aussi l’homme du faux transfert en 2005 chez Williams. Ce thriller que je vous conseil de redécouvrir les trois parties ci-dessous, va causer la perte de l’avenir de Jenson Button. Le pilote était devenu détestable et il dépensera même une fortune auprès de différent « consultant » pour cette affaire.

C’est sur les ruines d’une année 2005 difficile qu’émergera Richard Goddard, avocat de son état et plus modeste dans son approche. Le nouveau consultant réglera les problèmes avec HONDA et Williams (à l’avantage de Button) et sera l’homme des discussions avec Brawn et celui du transfert avec McLaren en décembre 2009. Aujourd’hui, l’avocat discute avec McLaren pour une prolongation à l’horizon 2012 (voir ici)

Jenson Button vise une prolongation pour 2012

5 avril 2011 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Transferts

Lorsque Jenson Button a signé son contrat avec McLaren en décembre 2009, l’accord comportait un contrat de deux années – 2010 et 2011 en option. Le champion du monde, dans sa volonté de stabilité souhaite rester à Woking pour encore deux années (sur le même principe) et sonde Martin Whitmarsh.

Fort de ses deux victoires et de son apport dans l’équipe l’an dernier, Button a obtenu un millions d’euros supplémentaire sur son salaire pour 2011. Mais, le pilote anglais s’interroge. Le départ de Pat Fry et de quelques cadres clés du team McLaren durant l’année 2010, ainsi que les difficultés du team dans son développement en deuxième partie de saison dernière,  semble l’avoir inquiété. Button demande donc des garanties et à être rassuré.

La faute aussi à une MP4-26 difficile en Février et redevenue performante à Melbourne. Une situation qui est encourageante et une base solide pour un renouvellement. Nous entendons qu’une victoire de Button,  cette année, sera le déclic d’un nouveau contrat 2012,  avec option pour 2013. Coté salaire, le champion du monde ne cherche pas à faire de la surenchère, la même base de salaire que 2011 est déjà dans l’air. Soit 10 millions d’euros.

F1 – Raikkonen – McLaren retour à l’histoire 2009

3 mars 2011 | 20 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

Le retour de Kimi Raikkonen en Formule 1 devient progressivement une perspective lointaine pour le pilote et pour le petit monde de la F1. Bernie Ecclestone,  dans une interview récente pour le site officielle de la F1,  a indiqué qu’il ne pensait pas que le champion du monde 2007 reviendra un jour dans la discipline. L’an dernier, plusieurs équipes ont tenté de lui faire faire un come-back en vain.

Martin Whitmarsh revient sur ses négociations pour 2010. En effet, durant l’hiver 2009 – 2010, Raikkonen était la priorité numéro 1 de l’équipe de Woking, avant que Jenson Button ne signe en décembre 2009 son contrat.  Sur le fond,  Whitmarsh estime que Raikkonen n’a pas utilisé son potentiel entièrement. « Il a gagné un championnat du monde, mais je pense qu’il aurait été plus loin. » Avant de préciser les négociations de 2009.

« L’an dernier, il y a eu des négociations sérieuses, j’ai toujours aimé Kimi et il était très intéressé, c’était ouvert, cela aurait été un défi intéressant pour le faire revenir. Nos négociations ont été donc très avancées. Finalement, il n’est pas venu parce que j’ai soudain réalisé que Jenson pourrait être disponible. Je lui ai fait une offre et Jenson a accepté de façon surprenante. Je suis très heureux. » explique le directeur de McLaren.

Dans le récent F1 Racing, le même Martin Whitmarsh estime encore que la signature de Jenson Button a été sa meilleure décision à ce jour. Un retournement de situation qui a aussi eu une conséquence pour Kimi Raikkonen. Entre deux champions du monde, McLaren a choisi un pilote que beaucoup jugent encore comme indigne de son titre de champion du monde en 2009. Au contraire de Kimi Raikkonen qui a potentiellement plus de talent.

L’histoire retiendra deux choses : McLaren a signé Jenson Button et Mercedes GP, autre équipe qui était en négociation avec Raikkonen,  a finalement fait le choix de faire revenir Michael Schumacher de sa retraite. La page F1 pouvait donc logiquement se tourner pour le champion finlandais,  qui reste un cas à part dans l’histoire de ses 10 dernières années.

Liste rapport salaire/point des pilotes en 2010

10 décembre 2010 | 10 commentaires
Catégorie : Business News F1, Listes

TomorrowNewsF1.com vous propose un rapport utilisé par le paddock pour évaluer un investissement sur un pilote. Ce calcul utilise le rapport entre le salaire et le nombre de point inscrit par un pilote durant l’année. Nous n’avons pas comptablisé les pilotes payants de type Senna, Chandhok, di Grassi ou Yamamoto.  Voici la liste :

  • 1. Adrian Sutil : 4.167€/point
  • 2. Sébastian Vettel : 7.812€/point
  • 3. Tonio Liuzzi : 9.523€/point
  • 4. Vitaly Petrov : 14.815€/point
  • 5. Kamui Kobayashi : 15.625€/point
  • 6. Mark Webber : 17.355€/point
  • 7. Nico Hulkenberg : 31.818€/point
  • 8. Nick Heidfeld : 33.333€/point
  • 9. Jenson Button : 42.056€/point
  • 10. Sébastien Buemi : 50.000€/point
  • 11. Robert Kubica : 55.147€/point
  • 12. Nico Rosberg : 56.338/point
  • 13. Lewis Hamilton : 66.667€/point
  • 14. Jaime Alguersuari : 80.000€/point
  • 15. Pedro de la Rosa : 83.333€/point
  • 16. Felipe Massa : 97.222€/point
  • 17. Michael Schumacher : 111.111€/point
  • 18. Rubens Barrichello : 117.021€/point
  • 19. Fernando Alonso : 119.047€/point
  • 20. Timo Glock : 1M€/point
  • 21. Heikki Kovalainen : 2M€/point
  • 22. Jarno Trulli : 3M€/point

F1 – L’insécurité au Brésil

7 novembre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses

Jenson Button - McLarenL’épisode médiatique de l’agression de Jenson Button (voir ici pour en savoir plus), n’a pas été la seule du week-end pour le petit monde de la Formule 1. En effet, un groupe d’ingénieurs Sauber ont été victime lors de leur retour, hier soir,  à leur hôtel d’un vol à main armée, peu après celui du champion du monde 2009.

Depuis le passage du GP du Brésil sur la piste d’Interlagos, à proximité des bidonvilles, des mesures de sécurités ont été instaurés, comme par exemple le fait que le personnel des équipes ne doivent pas sortir du circuit en tenue F1 qui puissent les distingués. En 2006, toutefois, des membres de l’équipe Toyota ont été victimes d’une attaque à main armée.

Reste que les deux incidents cette année, avec le passif connu auparavant, fait mauvais genre dans un pays qui lutte activement contre la délinquance. Depuis 2003, durant les mandats du président Lula, ses actes avaient pour justification la pauvreté. Mais, dans un pays qui a crée 10 millions d’emplois  en 7 années (taux de chômage de 12,3 à 7% sur la période) et la fierté d’organiser la prochaine Coupe du Monde 2014 et surtout les Jeux Olympiques en 2016, des efforts doivent être fait en ce sens pour éviter le scénario de frustration de l’Afrique du Sud (Coupe du Monde de Football 2010) cette été.

L’agression de Jenson Button tombe toutefois mal pour la nouvelle présidente du Brésil, Dilma Rousseff,  dont le programme était basé sur la santé et surtout la sécurité dans le pays (voir ici pour en savoir plus).

F1 – Williams et ses clauses pilotes

1 novembre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Hulkenberg - WilliamsSelon Sport Bild, Williams proposerait un contrat de 5 ans à Nico Hulkenberg, l’accord devrait inclure une clause de sortie de 15 millions d’euros en cas ou le pilote allemand, quitte l’équipe avant sa période de contrat pour Williams. Un principe courant du coté de Grove.

2000, lorsque Frank Williams signe avec Jenson Button son contrat de 5 ans (10 millions de dollars total), il était loin d’imaginer qu’il allait encore payer le pilote en 2001, 2002, 2003 et 2004. Alors que dans le même temps le futur champion du monde anglais cumulait des salaires importants chez Renault et BAR sur la période. Une leçon pour Sir Frank Williams, qui héritera d’un total de 50 millions de dollars du même Button, après sa rupture de contrat en 2005/2006.

Depuis, les pilotes Williams dispose d’une clause de sortie. Juan Pablo Montoya, fin 2003, ne devait t’il pas partir de Williams pour McLaren (donc dès 2004) pour 25 millions d’euros ? Idem pour Nick Heidfeld, vendu à BMW pour 6 millions d’euros fin 2005. Enfin, souvenir de 2006, où Ron Dennis a proposé à son rival, 30 millions de dollars pour racheter le contrat de Nico Rosberg. Notons que le pilote allemand disposait d’une clause de rachat de 15 millions d’euros, à l’époque selon les médias allemands.

Un jeune pilote Williams dispose donc d’une triple clause rachetant son contrat : par le pilote, l’équipe ou un tiers (autre équipe) qui est donc obligatoire, simplement parce qu’un pilote est un outil commerciale pour l’indépendante équipe de Grove.  Donc indiquer que la clause sera rajoutée doit être mis en doute aujourd’hui sur le principe.

Toutefois, un autre détail : si cette rumeur indique un autre volet des négociations ? Par exemple, est ce que Williams n’a pas demandé à son pilote d’honorer son contrat (valable jusqu’en 2014), alors qu’il dispose d’une clause de sortie pour 2012 ? En 2008, Rosberg n’a-t-il pas prolongé avec Williams en 2010 à la condition que l’équipe termine dans le top 4 en 2009 ?

F1 – Le point sur les moteurs

29 octobre 2010 | 8 commentaires
Catégorie : Technique F1

Après avoir cassé son moteur, Sébastian Vettel inquiète pour sa gestion moteur. Ferrari utilise ses blocs avec précaution. Toutefois, quelle sont les conditions des moteurs pour les cinq acteurs principaux du championnat du monde ? le site 422race.com a fait la liste des moteurs ayant terminés leur cycle de vie de trois GP, ceux qui ont cassés et ceux qui peuvent encore faire des Grand Prix.

Ce que nous pouvons observer, est que le 8ème moteur de Fernando Alonso a déjà terminé son cycle et que le moteur de Corée était celui de SPA. Trois autres moteurs n’ont pas fait trois GP.

Voici la liste :

Fernando Alonso (Ferrari)
1- Séances d’essais libres de Bahreïn, plus tard – Casse
2- Bahreïn (après les qualifications), la Chine
3- Australie,  Malaisie – Casse
4- Espagne, Monaco,  Turquie
5- Canada, Europe, Grande-Bretagne
6- Allemagne,  Hongrie
7- Belgique, la Corée
8- Italie, Singapour, Japon

Sebastian Vettel (Red Bull)
1- Bahrein
2- Australie,Malaisie
3- Chine (après les essais libres), Espagne, Monaco
4- Turquie, Canada
5- Europe, Grande-Bretagne
6- Allemagne, Hongrie, Belgique
7- Italie, Singapour
8- Japon, Corée – Casse

Mark Webber (Red Bull)
1- Bahreïn, Australie – Casse
2- Malaisie (après EL), Chine – cassé (lors des essais libres de Turquie)
3- Espagne, Monaco, Turquie
4- Canada, Europe
5- Grande-Bretagne, Allemagne, Hongrie
6- Belgique, Italie
7- Singapour, Japon
8- Corée

Jenson Button (McLaren)
1- Bahrein
2- Australie, Malaisie
3- Chine (après EL), Espagne, Monaco – Casse
4- Turquie, Canada, Europe
5- Grande-Bretagne, Allemagne, Hongrie
6- Belgique
7- Italie, Singapour
8- Japon, Corée

Lewis Hamilton (McLaren)
1- Bahrein
2- Australie, Malaisie
3- Chine (après EL), l’Espagne, Monaco
4- Turquie, Canada, Europe
5- Grande-Bretagne, Allemagne, Hongrie
6- Belgique
7- Italie, à Singapour
8- Japon, Corée

GP Corée – Qualification : McLaren espère une belle course

23 octobre 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Rapide en séance libre, les McLaren n’ont pas été dans le rythme durant la qualification. Lewis Hamilton 4ème a tiré le maximum de la voiture, tandis que Jenson Button a eu des problèmes avec la température de ses pneus. Mais tout les deux annoncent une belle course demain.

Lewis Hamilton : « L’équipe a fait un effort phénoménal pour valider toutes les nouvelles pièces pour cette course et tout le monde a fait un travail fantastique tous le week-end.

Nous avons été très rapide dans les séances libres, donc je ne sais pas où les Red Bulls ont trouvé une demi seconde supplémentaire en Q3.  Pourtant, il est important de se rappeler que nous sommes encore dans la lutte. Nous faisons de bons départs et il ya quelques longues lignes droites ici, ce qui devrait nous convenir.

Je pense que nous sommes compétitifs  la voiture est meilleure qu’elle n’a jamais été et nos longs runs sont forts Nous avons juste besoin de faire du mieux que nous pouvons avec ce que nous avons. Nous ne pouvons pas demander plus des gars à l’usine, ou des gars ici et je ne pense pas que j’aurais pu demander plus de moi. Alors, oui, nous pouvons encore avoir une très bonne course demain. »

Jenson Button : « Hier et ce matin j’ai été très content de la voiture, l’équilibre a été très bon et nous étions à la recherche d’une bonne performance.

Cet après-midi je ne pouvais pas faire fonctionner les pneus en température. Je n’ai pas eu assez de grip et ne pouvait pas trouver le rythme.

Cela va être un peu difficile demain, quelle que soit la météo. Mais les bonnes nouvelles sont que je serais du côté propre de la grille et il ya deux longues lignes droites après le premier virage, Ce sera un premier tour amusant donc ! « 

GP Corée – Vendredi : Hamilton et Button studieux et ravis

22 octobre 2010 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités

Plus rapide la matin et 3ème l’après midi, Lewis Hamilton a démontré un bon rythme durant la journée. Le champion du monde 2008 estime qu’il fera un bon résultat car sa voiture est compétitive. De son coté, son équipier Jenson Button a été régulier, mais à eu un problème en EL2 qui l’a retardé. Mais reste confiant pour la suite du week-end.

Lewis Hamilton : « Ce matin, la piste était très poussiéreuse, donc tous les pilotes sont sorties de la piste. Mais, même si elle c’est améliorée durant la journée, il y ‘a encore beaucoup de poussière. Nous nous attendions à être rapide en ligne droite et nous semblons être compétitifs dans le deuxième et troisième secteur aussi, ce qui est encourageant. La piste est très rapide et,  vous avez besoin d’une bonne voiture ici,  ce que  je pense que nous avons.

Aujourd’hui a été consacré à l’évaluation de nouveaux développements, que nous avons apportés à ce titre. Les temps proposent que nous examinions si nous sommes aussi compétitifs que les Red Bull, mais les Renault et Ferrari sont aussi rapide. »

Jenson Button : « Notre voiture fonctionne assez bien ici et j’apprécie le circuit, il est amusant et fluide. Alors que la piste était au début très difficile et glissant, nous sommes arrivés à comprendre ce qu’il en était rapidement. Il y a juste beaucoup de  poussière, c’est le seul problème.  J’ai perdu un peu de temps dans l’après-midi, ce qui était décevant parce que je n’ai pas pu courir avec du carburant dans la voiture à cause d’une surchauffe. Alors j’ai sauté dans la pitlane, car cela a commencé à fumer et nous avons perdu un peu de temps. A part ça, ça a été une très belle journée.

Nous sommes très forts dans le premier secteur, mais nous sommes également très forts dans les autres secteurs, ce qui est encourageant pour nous. Je suis vraiment impatient de réaliser le reste du week-end, en fait. »

F1 – Button vise un nouveau contrat avec McLaren

30 septembre 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Transferts

Jenson Button - McLarenSi la saison des transferts n’est pas très animée cette saison, beaucoup de pilote souhaitent consolider leurs avenirs. Felipe Massa a été le premier à le faire, tout comme Mark Webber. Mais un champion du monde utilise sa position pour prolonger son contrat avec McLaren : Jenson Button.

A Singapour, le champion du monde 2009 a indiqué qu’il aimerait rester et même terminer sa carrière chez McLaren. Actuellement le pilote anglais dispose d’un contrat pour 2010. Toutefois,  nous entendons que des discussions sur un nouveau contrat pour 2011 et 2012 avec une possible option pour 2013 est dans l’air. Martin Whitmarsh n’est, d’ailleurs, pas contre une telle prolongation de Button chez McLaren.

Disposant actuellement d’un salaire de 9 millions d’euros, le nouveau contrat pourrait porter sur 12 millions d’euros annuels environ.

Mais,  dans l’ombre, le nom de Jenson Button est inscrit dans la liste des pilotes de la Scuderia Ferrari pour remplacer Felipe Massa.

[Archive] – Les contrats Jenson Button 2004-2007

11 août 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Histoire F1

f1_button-02-malaysiagp-sat-04

Durant toute cette semaine, TomorrowNewsF1 vous fait redécouvrir ses archives depuis 2005 et le suivi de sujet.

Aujourd’hui, l’histoire du contrat complexe entre Jenson Button – Williams et Honda entre 2004 et 2007.

Dans un premier temps, l’affaire de l’intérêt de Williams, la riposte de BAR-Honda, et la provocation du pilote anglais pour quitter le navire nippon.  En cela je vous propose les liens de ce gros dossier économique pour les redécouvrir :

Transfert Button, Episode 1 : La menace Fantôme

Transfert Button, Episode 2 : L’attaque du clone

Transfert Button, Episode 3 : la revanche du Sith

Le rôle de développement de Schumacher…

29 juillet 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses, Technique F1

Schumacher« Il aura plus d’influence sur le développement de la prochaine voiture. Cette année, il est arrivé trop tard, les caractéristiques étaient déjà en place bien avant sa signature. Michael aime avoir une voiture très pointue. Mais la Mercedes souvire beaucoup, moi j’ai toujours été satisfait avec cela. » Indique Jenson Button dans Sport Bild à propos de la prestation de Michael Schumacher chez Mercedes GP.

A l’heure ou beaucoup d’observateurs laissent croire qu’un pilote n’a que peu d’influence dans le développement d’une monoplace, la phrase de Button est révélatrice d’un fait. Le tout rappelle un souvenir avec ce même Michael Schumacher : 1996.

Lorsque le pilote allemand quitta Benetton pour Ferrari, la B196 avait été développée selon ses demandes (boite longitudinale, empattement plus long etc…), mais dans l’ensemble la machine ne convenait absolument pas à Jean Alesi et Gerhard Berger.  L’année suivante la B197 était plus en rapport avec le pilotage des deux hommes, mais le retard était sensible.

L’an prochain la prochaine W02 sera plus en rapport avec la philosophie de Michael Schumacher et cela représente l’argument majeur de Ross Brawn envers la marque allemande,  pour continuer l’aventure. Reste une question, est ce que Schumacher va pouvoir profiter de son travail  dès 2011 ? Ou est ce la base de travaille que Brawn cherche,  pour établir son succès futur avec Mercedes, mais avec un autre pilote ?

F1 – D. Hill, respect sur Schumacher et prédiction sur McLaren

6 juillet 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Le champion du monde 1996, Damon Hill est actuellement le président du très respecté BRDC (British Racing Drivers Club), qui détient la piste de Silverstone. L’homme a un avis bien tranché sur le retour de son ancien rival Michael Schumacher et surtout sur le duo Hamilton-Button chez McLaren.

A propos de Schumacher, le respect est de mise :

Il aime piloter. C’est un perfectionniste qui se fixe des objectifs. Il va maintenant analyser ce qu’il a fait depuis le début de saison, mais à 41 ans il démontre que c’est encore possible. L’argent n’est certainement pas un facteur pour lui. Mais où d’autre qu’en F1 pouvez vous obtenir cette adrénaline ?

Mais le porte flingue Hill dégaine lorsqu’il s’agit du duo de chez McLaren-Mercedes et de leur entente, jusqu’ici cordiale :

« Etre deux britannique et dans la meilleure voiture, il y aura une lutte très serrée et passionnante. Ce pourrait être le début de la fin de saison. Silverstone est le premier bang de la saison, le point de bascule ou à partir de là, pour le reste de la saison, c’est chacun pour soi dans chaque équipe. Du point de vue tactique, il est plus logique d’avoir un gars dans l’équipe qui recueille plus de points. Mais il existe des règles concernant une certaine stabilité et nous voulons voir une compétition ouverte. Les équipes, pour lesquels j’ai roulé n’ont pas arrangé cette situation et je pense que McLaren ne fera pas mieux.

Damon Hill a t’ail raison pour Schumacher et pour le duo Hamilton-Button ?

[Video] Hamilton et Button découvre la MP4-4 de Senna

30 juin 2010 | 3 commentaires
Catégorie : Media

Pour détendre tout le monde, McLaren a publié une vidéo montrant Lewis Hamilton et Jenson Button dans « la cave » de l’équipe avec les vieilles monoplaces de l’histoire de Woking. Et là, la célébre MP4-4 d’Ayrton Senna.

F1 – Button vs Mercedes

21 juin 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Business News F1

brawngp_button_-jenson_-2009-_-malaisieJenson Button a poursuivit Mercedes pour non respect contractuelle ? C’était effectivement le cas avant qu’un accord, après une négociation frénétique, ne soit trouvé récemment, selon le Daily Mail. La marque allemande refusait de lui donner sa voiture qui lui a apporté le titre de champion du monde en 2009. Pourtant ce don, était une clause du contrat.

Le contrat de Button avec Brawn indiquait que « dans le cas où le pilote remporte le championnat pilote durant la durée du contrat du moment, la société Brawn GP procédera au transfert de propriété d’un châssis gagnant de type de celui qui a conduit le pilote au cours de sa campagne victorieuse. » Button attend donc sa BGP01 en cadeau, une sorte de prime comme Hamilton avait conclu une McLaren F1 d’une valeur de 5 millions d’euros comme prime de titre de champion du monde avec Ron Dennis.

Mais en Janvier, un e-mail de Mercedes signifie au pilote anglais que du fait de la quantité limité de châssis, il n’était pas possible de faire un transfert. Mais qu’une monoplace neuve devait être construite en juillet 2009 en ce sens, pendant que l’usine était fermée.  Mais l’usine est actuellement concentrée sur le travail de la voiture 2010. Statu-quo à l’époque.

Finalement, après avec rendu public l’affaire, la marque allemande a repris le dossier et a trouvée rapidement un accord avec Jenson Button. Le champion du monde recevra d’ici l’été sa BGP01 d’une valeur de plus d’un millions d’euros. Des sources proches du pilote, indiquent qu’il voulait cette voiture par souvenir et surtout affection. « Cette monoplace a été le point culminant, son œuvre d’art de sa vie » conclu un proche.

F1 – Imaginez un duo Vettel – Button en 2010 ?

14 mai 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Transferts

f1_button-02-malaysiagp-sat-04Imaginez un duo Sébastian Vettel – Jenson Button chez Red Bull ? C’est ce qui a faillit se faire l’été dernier, lorsque Red Bull sondait pour remplacer Mark Webber.

Le futur champion du monde 2009, alors chez Brawn GP, avait compris que son avenir ne passait probablement pas,  par une suite de carrière dans l’équipe qui va le faire roi, indique le Daily Telegraph Sport. Ross Brawn ne souhaite pas le prolonger dans l’instant et demande un délai (anticipant t que la vente de l’équipe à Mercedes allait convaincre le pilote). La gestion de Button contactera alors Red Bull Racing.

Toutefois, les liens n’ont pas été au-delà d’un sondage d’intention, comme le confirme Christian Horner, qui a admis qu’une conversation a eu lieu, mais souligne que l’option n’a jamais été vraiment réaliste. « Nous avons rencontré la gestion de Jenson l’été dernier, mais nous étions et sommes encore, très heureux de nos deux pilotes ».

L’affaire n’aurait probablement pas été plus loin et devait servir d’avertissement à Ross Brawn dans les négociations pour prolonger Button à ce moment là. Ce qui explique aussi les contradictions du champion du monde 2009 et de son ancien patron sur ce point.

F1 – Ross Brawn a appris une leçon de négociation avec Button

19 novembre 2009 | 4 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

brawngp_gpmalaisieRoss Brawn et Nick Fry ont insisté hier soir pour dire que le champion du monde 2009 a amputé de 3M€ son salaire pour rejoindre Lewis Hamilton chez McLaren.

Hier, Mercredi, l’équipe McLaren annonce que Jenson Button signe un contrat de plusieurs saisons (2+1), évalué à 9M€ par an. Toutefois, Button aurait pu gagner plus, si il n’avait pas visité l’usine de Woking la semaine dernière.

Selon le Daily Express, « Les relations entre Brawn et Button sont tombées au plus bas au moment o le champion du monde 2009 a visité l’usine McLaren de Woking. Brawn a dès lors retiré son offre de 12 millions d’euros pour 2010 » Une conversation téléphonique entre les deux champions du monde 2009 le dimanche soir a scellé le destin entre les deux hommes.

« La rupture de contrat est venu après que Button ait visité l’usine McLaren, un geste qui a choqué Brawn, qui pensaient qu’il était encore en pleine négociation avec Button » Lorsque Brawn a appelé Button,  le dimanche soir,  pour lui dire qu’une offre de 12 millions d’euros lui était faite, Button l’a refusé.

« J’ai été très déçu de la façon dont les choses se sont terminés avec Jenson » lance Ross Brawn dans le quotidien anglais.

Ensuite ? Les deux clans s’affrontent dans la presse et chacun sa version : The Times affirme (source Button) que ni Button, ni ses conseillers n’ont reçut des appels de Mercedes depuis plus d’une semaine. Alors que de l’autre (Brawn) on affirme le contraire.

« Nous pensons qu’il a été mal conseillé et avait la tête tournée vers McLaren et son prestige. Nous pensons que c’est une décision émotive plutôt que d’ordre financière. » Conclu Nick Fry, dans le Daily Mirror.

Finalement la véritable cause, restera que Ross Brawn a voulu jouer avec Jenson Button et a finalement perdu. Proposer un salaire de 6M€ durant deux mois, pour ensuite,  au dernier moment le doublé, reste une grosse erreur. Ross Brawn, s’il est un bon gestionnaire sur la piste, a appris une grande leçon de négociation : Comprendre ce que l’autre voulait. A savoir : la confiance.

F1 – Button – McLaren : annonce dans 48h ?

18 novembre 2009 | 16 commentaires
Catégorie : Rumeurs, Transferts

Alors que Ross Brawn indique ce matin (via une interview datant probablement de la veille) que Jenson Button était toujours dans la course pour rester pilote Mercedes GP (ex Brawn GP), (voir : Confusion médiatique autour de Button) il  semble que la presse anglaise s’agite sur le dossier Button – McLaren : ultime alternative crédible selon eux.

Le Daily Mail indique que McLaren confirmera Jenson Button dans les prochaines 48 heures ou peut être dans la journée de ce Mercredi.

Le journal affirme que Button a accepté et signé finalement le contrat avec McLaren, avec un salaire deux fois inférieurs à celui de Lewis Hamilton, mais avec les mêmes libertés que ce dernier concernant le droit à l’image et l’aspect technique et sportif : (voir : Button entre raison et passion).

F1 – Confusion médiatique autour de Button

18 novembre 2009 | 8 commentaires
Catégorie : Analyses, Transferts

brawngp_gpmalaisieHier le quotidien Gardian indiquait que Jenson Button s’était entendu avec McLaren pour les saisons 2010, 2011 et même 2012. De là ? L’effet domino des médias. Partout vous avez pu lire dans un premier temps : Button a signé avec McLaren. Avant que quelques heures plus tard, ces mêmes gros titres se transforment en : Button devrait signer chez McLaren. Ce matin, la confusion, que beaucoup de titres énoncent, est surtout médiatique.

Ce matin, dans le quotidien The Independent, Ross Brawn estime que l’avenir de Jenson Button en Formule 1 serait mieux servi en restant dans son équipe, plutôt que de partir chez McLaren, considéré comme un rival dorénavant :  « Les négociations avec Button se poursuivent et les rumeurs disant qu’il a accepté les termes de McLaren ne sont pas utile. Je serais étonné si cela est le cas. (…) Son meilleur avenir est avec notre équipe, où il a un bon groupe autour de lui, et il y a beaucoup à dire sur ça. La chose serait logique pour lui de rester avec nous, mais la logique ne l’emporte pas toujours. »

Dans les faits, Jenson Button dispose d’un contrat avec McLaren qu’il n’a pas signé. L’objectif du champion du monde est de faire accepter ses demandes auprès de Ross Brawn et de Mercedes GP. Un principe classique de négociation en F1.

La confusion dans les titres des grands médias provient de la malheureuse interprétation de l’information d’hier. La confusion est donc plus médiatique que sous les lumières des bureaux de Woking et Brackley…

F1 – Button et 2010 : entre raison et passion

17 novembre 2009 | 25 commentaires
Catégorie : Analyses, Rumeurs, Transferts

Jenson Button world champion 2009Parce que finalement McLaren offre deux fois plus d’argent que Mercedes/Brawn, Jenson Button deviendrait l’équipier de Lewis Hamilton en 2010…

Selon une source Allemande, « 99% de chance que Button soit pilote McLaren, hors offre surprise de Mercedes à la dernière minute » Tout est dit dans la phrase : McLaren est le choix de raison du pilote, tandis que Mercedes GP est le choix de cœur (titre de champion oblige). Car dans les faits, il y a toujours négociations.

Cette année, Jenson Button a gagné l’équivalent de 3,4 millions d’euros (primes comprises), ajoutant 1.5 millions d’euros environ de sponsoring personnel. Brawn lui offre 5 ou 6 millions d’euros pour 2010, après lui avoir promis au moins 10,  à la fin du printemps. Button demande aujourd’hui minium 8,5 millions d’euros sur deux saisons. Brawn reste ferme sur sa proposition de 6 millions d’euros environ et ouvre les droits à l’image en totalité. Ce droit à l’image est actuellement estimé à 3 ou 4 millions d’euros de potentialité,  pour le nouveau champion du monde.

Coté McLaren, la proposition porte sur deux saisons fermes et une troisième en option. Un contrat de 9 millions d’euros pour 2010 et 11 millions d’euros (estimer) en 2011. Plus les droits à l’image libre et l’assurance d’avoir l’équité sportive et technique auprès de Lewis Hamilton. Contrat accepté dans les termes par Button. Mais pas encore signé.

Ross Brawn reste provoquant, et d’aucun pensent qu’il a ce comportement pour exclure le nouveau champion du monde des plans de Mercedes GP, tandis que Nick Fry, à la BBC a confirmé l’état d’esprit du team : « L’acquisition de Mercedes ne change rien à la donne. Nous avons fait une offre de salaire à Jenson que nous jugeons raisonnable. J’espère que Jenson pilotera pour nous la saison prochaine, car nous avons travaillés ensemble pendant de nombreuses années et nous avons remportés un championnat du monde. »

« Nous voulons que Jenson reste avec nous, mais nous devons également reconnaître que la Formule 1 n’est pas isolée du reste du monde économique. » En faite, pour un champion du monde, Button demande trop. Un comble.

La piste McLaren est dès plus sérieuse depuis la visite du britannique, en personne,  à Woking vendredi dernier. Nick Heidfeld et Kimi Raikkonen sont donc devenus les deux pilotes favoris de la prochaine équipe Mercedes GP aux cotés de Nico Rosberg. Mais, pour le moment, Button attend un signe de Mercedes GP avant de prendre sa décision.


Page 2 sur 41234


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu