Naviguer : Accueil >

F1[note] – Moteur universel, polémique Bourdais et l’aveu de Brawn sur Button

7 avril 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Non classé

J’avoue que l’actualité ne m’inspire guère de billet intéressant. Trois sujets m’intéressent mais je ne sais pas comment les abordés : Le moteur universel, la polémique sur Bourdais dans Auto Critique et la remarque de Brawn sur Button.

Pour le moteur universel, Max Mosley a annoncé hier qu’il étudie un projet, pour 2013, d’un moteur capable d’être à la fois utilisé en WRC, en WTCC, en F1, en F2 et même en F3. Donc la F1 sera propulsé par un moteur à 4cyl…ce qui ne m’encourage guère.

Pour la polémique autour de Bourdais sur Auto Critique hier soir, je regrette le ton employé par Eurosport et cette émission sur le cas Bourdais. Si Lionel Froissart a été corporate, les arguments de Franck Lagorce me choque et je ne comprends pas son insistance à dénoncer le double programme de Bourdais. Surtout avec la suppression des essais privés durant la saison F1 je ne vois pas où peut être le problème, ni l’intérêt de Largorce dans cette affaire…

Enfin la déclaration de Brawn sur Button : « J’ai fait une erreur de ne pas choisir Jenson pour Ferrari à l’époque, il a le même style que Michael (Schumacher) » C’était en 2004 lorsque des contacts entre le pilote anglais et la Scuderia ont été pris. Sauf que Ferrari a choisi Raikkonen pour remplacer Schumacher, estimant que Button était un pilote fainéant et irrégulier, tout cela sur la base d’une analyse d’un manager du paddock très connu.

Le salaire de Jenson Button en 2009-2011

28 février 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses

Jenson Button a déchiré son contrat de 27 millions d’euros et accepté une réduction importante de salaire pour pourvoir courir en 2009 dans la nouvelle équipe (Honda) Brackley F1.

Ayant signé un contrat sur une base de trois ans de 27 millions d’euros en fin d’année dernière, le pilote anglais s’assurait un salaire 7.5 millions d’euros en 2009, puis 9 millions d’euros en 2010 et enfin 10,5 millions en 2011, ce contrat disposant même d’une clause de rachat.

Ce contrat a donc été déchiré et un autre d’une valeur de 10 millions d’euros sur une durée de trois ans a été conclu (toujours avec une clause de rachat).Aucun bonus et primes n’a été accordés dans ce nouveau contrat. En 2009 le pilote anglas touchera 2 millions d’euros puis 4 millions en 2010 et 2011.

En échange, l’équipe accepte de payer pour 280.000 euros environs les frais de l’entourage du pilote, c’est-à-dire son Kinésithérapeute, son assistant personnel et les frais de billets d’avions et d’hôtel de son père John Button.

Une décision qui redore le blason de Jenson Button qui avait gagné 60 millions de dollars ses trois dernières années, ce qui était surévalué par beaucoup. Prouvant que pour lui, piloté est plus important que l’argent.

Le cas Jenson Button

2 février 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Le silence est trop lourd pour ne pas l’écrire. Je cas de Jenson Button inquiète outre mesure. L’homme ne parle pas, tout comme son équipe et tout indique qu’une année sabbatique se profile.

Il semble plus que vraisemblable que Jenson Button ne sera pas pilote Toro Rosso cette saison, Sébastien Bourdais disposant de son avenir en F1 depuis quelques jours entre ses mains, sous la forme d’un contrat avec l’équipe italienne. Reste donc l’avenir de l’ (ex) équipe Honda.

Un avenir inconnu, que Jenson Button découvre, prisonnier par son pré-contrat signé durant l’hiver. Honda ne souhaite pas le cassé, et visiblement aucune clause n’indique que Button peut reprendre sa liberté.

Si et seulement si Nick Fry ne trouve pas de solution d’ici le début Mars, la situation sera alarmante pour Brackley. La voiture est en cours de finition, mais sans moteur, l’effort aura été inutile et l’attente convertie en rancœur.

Le seul salut de Button reste le baquet de Giancarlo Fisichella chez Force India, qui est considéré comme le plus faible contrat de 2009 au volant de la Force India- McLaren Mercedes. Mais l’année sabbatique se profil donc bien pour le vainqueur du GP de Hongrie 2006. Déjà loin.

Force India remet en cause son line up 2009

11 décembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Finalement en Formule 1 rien n’est définitivement acquit, Force India, songe à son line up 2009 et pense déjà en changer.

 » En ce qui concerne les deux baquets, ils ne sont pas encore fixé «  a annoncé Vijay Mallya à la BBC, remettant en cause Giancarlo Fisichella et Adrian Sutil et surtout leur légitimité contractuelle pour l’année 2009. Une surprise, car l’équipe avant pourtant confirmé ses pilotes en fin de saison, mais c’était sans compté sur la collaboration avec McLaren-Mercedes.

Et, encore une fois, ce même Mallya jurait que l’équipe anglo-allemande n’allait avoir aucune influence sur son line-up. Pourtant…Des spéculations autour de Pedro de la Rosa et surtout autour de Paul Di Resta ont pourtant été bien démarchées. Le croyait-on. Mais l’idée du milliardaire indien est très différente. LA chute de Honda provoque une tentation Button qu’il ne peut ne pas estimer.

Force India se pose en prototype d’une nouvelle génération d’équipe de Formule 1. Le plan de Mallya est réparti sur 5 ans. Un programme débutant dès 2009, avec dans l’idée de faire courir un pilote indien dès 2011.

Les cas Sutil et Fisichella ? Adrian Sutil dispose, d’après son agent d’un contrat solide pour 2009 et il a déjà été approché par McLaren Mercedes l’année dernière. L’allemand pourrait bien rester, tandis que Giancarlo Fisichella ce verrai remettre le million d’euros de son salaire et provoqué une retraite anticipé.

Honda F1, 24h après

6 décembre 2008 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses

Vingt quatre heures après l’annonce du retrait avec « effet immédiat » de Honda. Le temps de faire le point sur le devenir de cette équipe et des hypothèses vérifiés dans le déroulé des événements.

Ross Brawn a présenté un plan pour 2009 aux dirigeants de Honda hier en fin d’après midi au Japon. Ce plan, à fort parfum d’indépendance, signifiant une forte réduction du budget, vraisemblablement des licenciements (-500 personnes ?). Mais aussi l’assurance que la machine 2009 sera bien développée, malgré le retrait.

Honda garantissant l’argent pour le développement de la machine jusqu’à Melbourne. « Nous avons l’argent pour continuer le développement et la préparation de la nouvelle voiture jusqu’à Melbourne » Précise Nick Fry, porte parole de la cause. L’idée de Honda est de séduire le nouvel acheteur potentiel. Une annonce sera déjà établit d’ici Noël, mais la finalité sera définitivement conclue durant le mois de Janvier/Février 2009.

La prochaine RA109 sera aussi propulsée par un moteur Honda. Ce qui rejete l’hypothèse d’un moteur Ferrari. Le constructeur confirme la présence de ses moteurs. « Il est évidement opportun de réfléchir à cette situation. Mais le moteur est conçu et aussi déjà construit, il propulsera donc la voiture mais pas sous le label Honda.  » Précise Nick Fry. Signifiant que Honda va fournir une voiture complète pour 2009. A la manière de Ford avec Red Bull en 2004/2005.

Enfin le point des pilotes. Le contrat entre Button et Honda pour l’année 2009 avait inquiété. Je l’avais même remis en cause hier soir. Toutefois il semble clair que le constructeur nippon ait libéré le pilote anglais. Information confirmée par autosport.com.  Button est donc libre de tout contrat et attache pour 2009. Déjà des contacts avec Toro Rosso ont été établit, mais de possible changement, auprès de pilotes fragiles, pourraient survenir suite à l’annonce.

Honda confirme, par la voix de Nick Fry, que Rubens Barrichello et Bruno Senna sont bien sur la liste finale pour le volant 2009 de la future ex Honda. Toutefois, avec le recul nécessaire, l’annonce et le test de Bruno Senna peut être assimilé par un vieux système d’attraction d’investisseur ou sponsors potentiel. Signifiant clairement que le cas de l’équipe datait bien de plusieurs semaines déjà.

Le contrat de Jenson Button avec Honda

5 décembre 2008 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

« Jenson a un contrat avec l’équipe “ indique Nick Fry. “Si nous trouvons un nouveau propriétaire, il continuera. Il fait partie intégrante de l’équipe maintenant. C’est un pilote fantastique et de grande valeur, qui rend l’équipe bien plus attirante pour l’avenir.”

L’avenir de Jenson Button inquiète outre mesure les médias anglais. Toutefois, loin de mettre en doute la parole de Nick Fry, le pilote anglais avait confirmé ne pas avoir signé de contrat avec l’équipe Honda pour 2009, il y a encore 15 jours. (Voir Que se passe-t-il chez Honda ). En faite, un flou artistique règne autour du contrat Button.

En effet, celui-ci, établit sur la base de l’accord de 2006 entre le pilote anglais et l’équipe nippone, sous la clause express de l’équipe Williams, indique clairement que Jenson Button doit avoir un contrat long terme (donc 5 ans dans le cas précis), mais surtout l’appui d’un constructeur pour valider tout accord. Hors si l’équipe est vendue à un tiers, et que Honda ne fournit plus de moteur, le contrat de Jenson Button n’est donc plus valable en temps que telle. A moins que…

A moins que lors du protocole d’accord, négocier tout le long de l’été et signé avant le GP du Japon, cette clause ait été relevée. Signifiant que le pilote et son entourage était informé que Honda songeait à un retrait progressif.

A partir de cette hypothèse, le retour sur l’épisode Honda-Alonso, qui n’a jamais été considéré de manière sérieuse par l’entourage du pilote espagnol remonte dans les esprits. La stratégie utilisée par l’équipe nippone envers le double champion du monde passait pour étonnante à l’époque. Le manque de communication réelle autour de l’axe Alonso-Honda trouve une finalité depuis ce matin avec le retrait de l’équipe de la Formule 1 en temps que constructeurs.

Jenson Button a toutefois réagit en affirmant qu’il a été choqué par la décision de Honda, pourtant il était au courant depuis Mercredi, selon des rapports.  » Les deux premières heures ont été les plus difficiles, mais dans un second temps j’ai pensé que c’était l’heure d’un nouveau départ. » L’anglais précise aussi que l’équipe doit trouver un nouveau propriétaire d’ici Janvier, sinon il n’aura plus de volant. Mais dans son intervention à la BBC, l’anglais ne précise aucunement ses rapports contractuels, s’estimant dans le même bateau que Ross Brawn, tout en restant positif.

Honda, un line up avant Noël

6 novembre 2008 | 11 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Transferts

Alonso chez Renault, l’équipe Honda tarde et tardera à confirmer ses pilotes pour 2009. Du fait de son hésitation, l’équipe ne se présente pas sous de meilleure disposition pour 2009.

 » Depuis le début de l’année je ne me suis jamais bien senti dans cette voiture. J’espère toujours que l’année suivante sera meilleure, mais Honda doit changer sa politique. “ A indiqué Jenson Button à la presse allemande, Rubens Barrrichello estimant que «  oui Honda a besoin de sang neuf. » Des déclarations remplies de stress et de doutes.

Ross Brawn, sûr de lui, annonce que Honda sera au niveau de BMW Sauber en 2009. Alors que cette dernière annonce qu’elle se bâtera pour le titre l’année prochaine. Mais, si BMW a déjà son line up pour sa prochaine campagne mondiale, Honda n’a rien.

 » Jenson est un pilote de grand talent. Je suis absolument convaincu, qu’avec une bonne voiture il peut être du niveau de Hamilton.  » Indique Nick Fry dans un bilan d’une année catastrophique à la BBC.

Même si tout indique que l’anglais a signé son contrat pour 2009, Honda tarde à l’annoncée car elle souhaite officialiser ses deux pilotes en même temps. Hors le cas Barrichello n’est pas réglé. Certes Burno Senna représente l’avenir, mais le podium de l’ex pilote Ferrari à Silverstone interroge sur ses capacités. Toutefois, il semble clair que l’équipe attend d’évaluer le neveu du triple champion brésilien en essais privées.

Une indication toutefois sur le prochain line up Honda :  » Nous n’avons aucune hâte d’annoncée nos pilotes pour l’année prochaine. Nous ne pouvons nous le permettre actuellement. Il faudra attendre l’annonce qui sera pour avant Noel.  » Conclu Nick Fry.

Nico Rosberg se compare à Jenson Button

18 octobre 2008 | 4 commentaires
Catégorie : Actualités

Bien que Nico Rosberg ne réalise pas une saison optimale en 2008, le pilote allemand n’a pas peur de sa valeur marchande. Comparant son cas à celui de…Jenson Button.

 » C’est un risque certain, car les performances, l’évolution de la carrière d’un pilote, déprend de l’étroite collaboration et de la qualité relative de sa voiture. Jenson Button est un bon exemple. C’est pour moi un très, très bon pilote. Mais quand il était 3ème au championnat derrière les pilotes Ferrari en 2004 c’était la folie pour lui. «  Indique Nico Rosberg au journal allemand Frankfurter Zeitung.

Le pilote Williams précise qu’il est encore en phase d’évolution. Toutefois la comparaison avec Button fait peur, car certes en 2004, des rumeurs d’un volant McLaren, Ferrari et Renault, et évidement Williams ont alimentées les colonnes de la presse. Mais aujourd’hui, aucune équipe ne souhaite s’assurée ses services. Hormis une rumeur l’année dernière d’un rapprochement avec Renault F1. Rien.

Le cas Rosberg est différent, mais similaire, car après le veto de Williams sur un transfert chez McLaren en 2006, 2007 et encore en 2008, et de faible rumeur autour de BMW Sauber, au début de l’été. L’avenir sportif du pilote ne doit pas être associé à Williams F1 au-delà de l’année 2009. Surtout si l’équipe souffre techniquement comme cette année et l’année dernière.

C’est d’ailleurs l’idée de Keke Rosberg, le père et l’agent de Nico, qui depuis quelques semaines tente une opération de séduction auprès de McLaren Mercedes et BMW Sauber en priorité, mais aussi Renault F1. Afin d’assurer un avenir plus radieux, sportivement et aussi financièrement.

Jenson Button prolonge au conditionnel avec Honda pour 2009

26 septembre 2008 | 1 commentaire
Catégorie : Transferts

Selon le site autosport.com, Jenson Button pourrait prolonger son contrat avec Honda F1 Racing pour 2009.

Le contrat initial du pilote expire fin 2008. Depuis le début de l’année, Honda, ne souhaitant pas que son pilote fétiche quitte le navire, avait proposé de renouveler de trois années l’accord. Avant l’été, une proposition de 10 millions d’euros pour 2009 a été déposée sur la table et n’attendait plus que la signature du pilote. Toutefois des garantis techniques manquaient et l’affaire c’est éternisée. Bien perturbée par l’intervention de Fernando Alonso dans le jeu de Honda ici et là.

Toutefois dès le mois d’aout il était acquit que le pilote prolongerait son contrat avec Honda. Mais selon une source proche de l’équipe, relayer par Autsport.com, l’accord a donc été conclu entre les deux parties, mais pour une seule année. Une annonce est estimée durant le week end du Grand Prix du Japon.

La prolongation du contrat de Button signifie qu’il ne restera plus qu’un volant pour 2009 à pourvoir, et que Rubens Barrichello dépend son avenir de Fernando Alonso. Même si, il est plus vraisemblable que l’équipe Honda utilise le double champion du monde pour se séparer définitivement du pilote brésilien en 2009. Comme Toyota l’avait fait l’année dernière avec Ralf Schumacher dans les mêmes circonstances.


Page 4 sur 41234


  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu