Naviguer : Accueil >

Avant Poste : Lutte d’influence entre la FIA et la FOTA

26 juillet 2011 | 4 commentaires
Catégorie : Politique

L’émission web de TomorrowNewsF1 « TomorrowLine » est revenu Dimanche soir sur le Grand Prix d’Allemagne  qui a vu la victoire de Lewis Hamilton  devant Fernando Alonso et Mark Webber.

Voir la vidéo ? cliquez ici

Lutte d’influence entre la FIA et la FOTA

Encore et toujours des tensions entre la FOTA et la FIA. Samedi soir les patrons de l’association des constructeurs se sont réunit, pour aborder deux points assez sensibles : le premier concerne les essais privées 2012 et le second le règlement 2014.

Concernant les essais, le problème est présent. Le constat est simple : il n’y a pas assez d’essais. Pirelli pousse pour avoir un peu plus de journées, ce que souhaite également la FOTA. Mais la question est la suivante : quand ? Ou mettre ses essais pour qu’ils rentrent dans le calendrier surchargé de l’an prochain ? Dans un premier temps, une idée,  indiquait qu’une session d’une heure le vendredi matin pouvait être prise en considération. Finalement trois journées ont été planifiées. Dont la première, juste avant le premier Grand Prix européen de la saison (GP Espagne). Toutefois, la FIA n’a pas donnée son avis sur cette question, qui reste une simple proposition de l’association des constructeurs.

Là est le problème dans les relations entre les deux institutions. La semaine dernière, la FIA a publiée le règlement 2014, sans que celui-ci ait été validé par la FOTA. Le point majeur qui interroge certaine équipe,  est le programme d’entrée aux stands en mode « électrique » grâce au KERS plus puissant. (160cv au lieu de 82cv).Comment faire si il y a un souci avec ce même KERS ? Est –ton autorisé à utiliser le moteur « thermique » en cas de problème ? Beaucoup de questions qui ont donc fait réagir le président et vice-président de la FOTA, dans la presse, durant le week-end. En effet, Martin Whitmarsh et Eric Boulier ont fustigés la FIA, pour avoir diffusé ouvertement un règlement, sans l’accord de l’association des constructeurs.

Le rapport de force est de plus en plus fort et de plus en plus souterrain entre les deux camps. L’influence est au centre du débat.

La menace sur l’avenir de la FIA

23 août 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses

FIAL’affaire du SingapourGate, au-delà de toutes attentes aura causé un problème majeur dans l’influence de la Fédération International de l’Automobile : celle-ci perd tout argument dans ses sanctions sportives.

Selon la Gazzetta dello Sport, si le conseil mondial de la FIA,  dans quelques jours,  annonce une sanction contre la Scuderia Ferrari, dans l’affaire des consignes d’équipes lors du GP d’Allemagne 2010, cette dernière est déjà prête à affronter la Fédération devant un tribunal civil. De la même manière que Flavio Briatore en début d’année avait retourné la décision de la FIA en sa faveur après l’affaire SingapourGate.

Un problème majeur pour la FIA

Cette menace et le précédent Briatore marque un tournant pour l’avenir de la FIA en Formule 1. Si celle-ci ne peut pas sanctionner les acteurs de son sport en fonction de leurs actes, c’est la fin de sa présence comme législateur du sport automobile actuellement.

Si la FIA ne peut pas (sous le prétexte du sport business et de son influence sur le monde en général) faire appliquer les lois de son règlement sportif que faire ? Simple : changer le principe.

Vers un changement de la FIA

De la même manière qu’un Etat démocratique a un pouvoir législatif, un pouvoir exécutif et judiciaire. L’ensemble étant obtenu par un curieux mélange d’indépendance de service et de collaboration. La même chose sera attendu de la FIA.

Actuellement, la Fédération et créateur de loi, les faits appliqués et les juges en cas de problème.  Le Conseil Mondial (la partie judiciaire de l’ensemble) étant fortement influencé d’une manière ou d’une autre. Un modèle indépendant va voir le jour avec le temps. Un changement souhaité par la….FOTA justement. Ce qui provoque un malaise certain.

La FOTA, depuis l’an dernier manœuvre pour réduire l’influence de la FIA à son unique rôle de pouvoir législatif. Tandis que cette même fédération souhaite réduite l’influence de l’association des constructeurs. Dans l’idée, la FIA fait les lois, la FOTA les applique et un Conseil Mondial mixte qui jugera. Un schéma plausible dans le temps car impliquant les acteurs du sport dans le pouvoir décisionnel. Mais difficile  à réaliser.

Todt vs FOTA sur les structures de la F1

2 juin 2010 | 2 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses

FIA Jean Todt a 4 chantiers pour l’avenir de la Formule (voir ici pour en savoir plus), mais un autre chantier pourrait toutefois prendre plus de temps que les autres : La modernisation de la Formule 1.

 » La Formule 1 est structurée de manière à ce que chaque décision doit être validée par des groupes, puis par les commissions de la F1 et enfin le Conseil Mondial de la FIA. Si aujourd’hui, seulement 70% des voix rendent les choses plus faciles pour faire avancer les dossiers, je dois dire, malheureusement, que la volonté de changement en F1 est absente.  » indique Jean Todt au magazine Auto Motor und Sport. Une attaque visée vers la FOTA ?

Une réflexion étonnante, alors que Martin Whitmarsh, président de l’association des constructeurs, s’interroge sur la place de la FOTA dans la F1. Codirigeante de la discipline avec la FIA ? « On peut toujours les critiquer (la FIA). Mais s’ils n’obtiennent pas des rapports  constants avec les équipes, ils ne pourront pas travailler. Néanmoins il fut un temps ou certaines personnes ont voulu détruire la FOTA. Mais elle a été réformée, et a survécu. » Le président de la FOTA indique même que si l’association des constructeurs n’avait pas existée, il y aurait encore moins d’équipe en 2010.

Le conflit silencieux

La réflexion de Jean Todt sur la structure de la Formule 1 semble floue. Les groupes techniques sont une demande de la FOTA, idem pour les commissions. Avant, seul le conseil mondial faisait la loi. Todt semble nostalgique d’une époque. Tandis que Whitmarsh estime que la FOTA fait bien son travail, et que la FIA doit comprendre qu’elle doit composer avec l’association des constructeurs,  pour aller de l’avant.

Visiblement il existe encore des problèmes de vision d’un coté, comme de l’autre.

F1 – Vers une liberté technique au delà de 2013 ?

27 avril 2010 | Commentaires fermés
Catégorie : Analyses

F1 2013 free ? L’innovation au pouvoir, mais une innovation libre. Le 4cyl bi turbo, la turbine à gaz. Ses informations ont d’autant plus intéressant qu’elle concerne un héritage. Une victoire même d’un homme, finalement sur la FOTA.

Souvenir d’une des sources du conflit FIA – FOTA du printemps 2009. L’idée d’avoir un budget plafond et une liberté technique en échange.

voir : Budget plafond, vers un compromis à la hausse et Un budget plafond à 0M€ et 4 roues motrices ?

L’annonce de la possibilité d’une turbine à gaz représente l’essence même de cette liberté d’expression technique que souhaitait Max Mosley il y a une année. Un principe qui pourrait bien être appliqué. En effet, le RRA (voir : RRA – Ressource- Restriction – Agreement) est un héritage du budget plafond détourné. Donc pourquoi ne pas pensé à cette liberté technique, via un accord ?

Rien n’est plus impossible désormais, 2013 pourrait être, si la FIA l’autorise, une année nouvelle pour la Formule 1. Un laboratoire technique, innovant, ou la technologie est libre. Fantasme d’ingénieur, mais qui se dessine progressivement.

F1 – Le RRA (Ressource-Restriction Agreement)

19 avril 2010 | 5 commentaires
Catégorie : Politique

fota_logoLe RRA (Ressource-Restriction Agreement) est un accord volontaire signé sous la pression politique du président Max Mosley entre la FIA et la FOTA. Il prévoit que le budget des équipes seront réduit d’ici 2011 au niveau du début des années 90.

RRA est donc le nom de l’accord sur le projet de la FOTA qui a été dévoilé par Tomorrownewsf1.com le 9 Janvier 2010. (voir : FOTA : un budget plafond de 50M€ en 2010 ? ) Dans l’accord il est écrit que,  à compter du 1 Janvier 2010, les équipes seront limités à 250 personnes avec un plafond de dépense marketing de 50 millions d’euros. Ainsi définit dans l’accord, les réductions des souffleries et l’utilisation du CFD.

Mais tandis que les petites équipes (Sauber par exemple), n’ont pas de problème avec l’accord, cela n’est pas le cas de McLaren, Mercedes et Ferrari par exemple. Car ses équipes devront réduire leurs effectifs d’ici fin Juillet, ce qui signifie que les développements techniques seront concentrés sur une période précise.

En 2011, le budget marketing sera de 35 millions d’euros et l’effectif autour de 150/180 personnes.

F1 – Guerre de moteur FIA – FOTA

9 octobre 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses

Mercedes-Benz équipera t’elle 4 équipes l’année prochaine ? Rien n’est moins sûr. Surtout à cause de la FOTA mais aussi de la FIA…

Quatre équipes sur treize en 2010, cela représente 30% du plateau. Une équation que la Fédération Internationale de l’Automobile a bien comprise, elle qui soutient  le projet Cosworth qui équipera aussi 4 équipes en 2010 (USF1, Manor, Campos et Lotus). Ce qui représente à deux motoristes, 60% de la grille. Mais surtout concernant Mercedes-Benz, en équipant McLaren – Brawn – Red Bull et Force India, un total de 14 victoires en 2009 !

C’est pour cela que la FIA, pour éviter l’hémorragie de l’étoile en 2010, prêtent qu’aucun autre fabricant de moteur ne sera autorisé (hormis bien sûr Cosworth) à fournir plus de trois équipes, afin de préserver l’offre entre Ferrari, Renault et Mercedes-Benz. Dans les faits, la FIA tente de convaincre que ses trois constructeurs de la FOTA ont une entente  anti-concurrentielle, interdite en droit européen.

Coté FOTA, Ferrari et Renault n’apprécient pas vraiment l’OPA moteur de la marque à l’étoile.

La guerre FIA – FOTA reste plus discrète mais toujours bien active en coulisse. La FIA ne souhaite pas une OPA des constructeurs sur les moteurs. USF1 a bien discuté avec Toyota en alternative au Cosworth par exemple.

F1 – Ferrari met-elle la pression sur la FIA ?

8 octobre 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Analyses

Luca di MontezemoloUn signe auprès de la FIA et de son prochain président ? Ferrari a indiqué qu’elle s’engageait à être présente en Formule 1 jusqu’en 2012, mais pas au-delà…

Finalement c’est une non information que l’annonce de Ferrari. En effet, alors que les constructeurs donnent comme argument, pour assurer leur présence, qu’ils ont signé les Accords Concordes, qui garantie d’être présent jusqu’en 2012. Ferrari annonce qu’elle sera en 2012 mais qu’elle attend de voir l’évolution de la Formule 1 pour décider au-delà.

« Nous avons un contrat qui expire en 2012, nous devons donc examiner ce qui faut faire ensuite afin de renouveler et relancer l’intérêt. » indique Luca du Montezemolo à TG24.

Notons que Ferrari et la FOTA soutiennent Ari Vatanen dans la course à la présidence de la FIA, et que si cela n’est pas le cas, la Scuderia pourrait revoir sa stratégie long terme. Une manière d’avertir les membres de la FIA sur une élection de plus en plus importante pour l’avenir du sport automobile…

F1 – le combat pour avoir 3 voitures par équipe en 2010

12 août 2009 | 5 commentaires
Catégorie : Actualités, Analyses, Technique F1

En dépit des difficultés, relatives,  à trouver un remplaçant de Michael Schumacher dans la précipitation, Luca Di Montezemolo semble désireux d’obtenir le choix d’engagé 3 voitures pour 2010 et au-delà.

Dans une interview à la Stampa, le président de Ferrari admet qu’il est favorable à l’idée et songe à offrir le baquet à Michael Schumacher. « Notre besoin d’avenir et d’offrir du spectacle. Nous continuons à lutter afin d’obtenir le droit d’engager jusqu’à trois voitures la saison prochaine. Je préfère voir 3 Ferrari, 3 McLaren et 3 Renault que trois équipes inconnues. »

La question a déjà été posée (voir ici et ici) et l’idée semble séduisante. Il faut rappeler que c’est la FIA, dans un désir d’uniformisation, a arbitrairement décidée dans les années 80 que les équipes de F1 devaient avoir 2 pilotes dans 2 monoplaces de la même couleur. Dans les années 70 la possibilité d’engager une voiture (Wolf par exemple) voir trois (McLaren) et de couleurs différentes (McLaren en 1974) était intéressante.

Imaginons ceci : Une Ferrari aux couleurs rouge (normal) avec des sponsors spécifiques et pilotée par Michael Schumacher ? Une Williams aux couleurs de Phillips et une autre avec une couleur d’un opérateur ou je ne sais quoi ? La possibilité d’engager une F1 quand le budget n’est pas à la hausse (voir Renault et Brawn par exemple ou même BMW qui n’aurait engagé qu’une monoplace pour Kubica par exemple en 2010, donc moins coûteux)…bref il existe des possibilités d’avoir à la fois plus de machines sur la piste et plus d’équipes aussi.

F1 – Accords Concordes pour la semaine prochaine ?

16 juillet 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Hier une réunion à Genève entre les 13 équipes a été un succès. Une réunion très productive qui va aboutir vers un accord sur les réductions des coûts et les prochains Accords Concordes.

Le président de la réunion était John Howett, en l’absence de Luca Di Montezemolo absent pour cause de rendez vous d’affaire.  Dans un esprit de dialogue ouvert, tout les points ont était abordé. Les mesures qui doivent encore être négociés, ne sembles pas vital pour le bon fonctionnement de l’ensemble. Il est aussi à signaler la qu’aucune autre réunion n’est prévue à l’avenir sur cet ordre du jour.

Les parties s’attendent à finaliser les prochains Accords Concordes. Cela devrait être signé la semaine prochaine ou après le Grand Prix de Hongrie. Le circuit hongrois sera l’ultime théâtre des négociations pour l’avenir de la Formule 1. Si rien n’abouti, une page se tournera de manière définitive.

Les trois nouvelles équipes, Manor GP, Campos Meta 1 et USF1 étaient présente à cette réunion et ont été satisfaites par les mesures proposés par la FOTA. Des débats et échanges d’idée très intéressants ont même eu lieux. Le ciel redevient bleu au dessus de la F1.

F1 – et voici le GP1 Series

12 juillet 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Business News F1

gp1Les rumeurs des transferts couvrent la guerre entre la FIA et la FOTA. Mais une information étonnante, relevée par l’éditeur Chris Sylt pour The Express, pourrait remettre en question bien des choses. En effet, Bernie Ecclestone et le fonds d’investissement CVC, propriétaire de la F1, ont déposé le logo GP1 et GP1 Séries récemment. Propriété d’Ecclestone depuis 2005, la marque GP1 n’avait pas de logo jusqu’à présent. Cette procédure est destinée à protéger complètement les labels GP1 et GP1 Séries de la même manière que pour les GP3 et GP2.

Toutefois, ce dépôt n’est pas le seul, « Formula Grand Prix » et « Formula GP » ont aussi été déposé. Une grande manœuvre qui n’a pas été crée pour rien. Ecclestone est très présent dans l’union de la FOTA et nous pouvons penser qu’une union entre la FOTA et l’argentier de la F1 est une hypothèse à défendre. En effet, ces dépôts ont été fait le 19 Juin, soit 5 jours avant le fameux 24 Juin, annonce du retrait de la FIA dans la lutte avec la FIA.

Ecclestone dispose sous contrat les circuits, les télévisions et une marque qui permettra au CVC et à lui-même de continuer de gagner de l’argent et d’avoir des monoplaces sur leurs grilles de départ. La FOTA gagnerait du temps dans la création de son championnat et la tutelle de la FIA serait annulée de manière définitive. Une idée qui fait son chemin, jusqu’à la présidence de la FIA au mois d’Octobre prochain qui pourrait tout remettre en cause et jusqu’au une entente entre les membres de la FOTA et Ecclestone sur les droits TV. Naturellement.

F1 – La saison des transferts 2010 repoussée de 1 à 2 mois

9 juillet 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités, Transferts

Les rumeurs des transferts ont beau faire les gros titres depuis quelques jours, nous pouvons dire que le vrai début de la saison « folle » débutera le 1 Août 2009. L’affaire FIA – FOTA reculant les discussions qui restent informelles (hormis peut être le cas Alonso antérieur au conflit entre les deux parties). La plupart des contrats des pilotes ont une date option pour le renouvellement de leur contrat, fixé au 31 Juillet 2009. Cette date a été repoussée, selon nos sources, de un à deux mois, jusqu’à la fin Septembre.

La FOTA ayant fixée au 31 Juillet 2009 l’ultimatum d’un accord avec la FIA, sous peine de scission et d’un championnat parallèle, l’avenir de la Formule 1 reste floue. La saison des transferts, qui débute couramment à Monaco, en Mai, n’a pas eu lieu. Tout reste informelle et au conditionnel pour l’instant.

Les cas USF1, Manor et Campos Meta 1 ne sont pas encore définit de manière officielle, et rien n’indique encore si ce seront bien ses trois équipes là qui seront sur la grille de départ en 2010.

Aucune rumeur de remplacement en cours de saison et de transfert pour la saison 2010 n’est actuellement à prendre au sérieux. Le seul fait concerne encore une fois le cas Fernando Alonso (nous y reviendrons plus tard) qui est antérieur à la crise politique que connait la Formule 1 actuellement et, ou, les pilotes sont les premiers spectateurs passifs.

F1 – FIA vs FOTA : pourquoi le désaccord ?

9 juillet 2009 | 2 commentaires
Catégorie : Analyses

fota_logoParce que la FIA n’a pas tenue ses engagements du 24 Juin (voir ici) la Formule 1 est toujours en danger et l’échéance fixée par l’association des constructeurs pour la scission définitive, fixé au 31 Juillet 2009. Le temps presse. La FIA a fait une réunion de travail hier sur le règlement du futur championnat du monde de Formule 1. 13 équipes ont été conviées et très rapidement, sur une divergence minime (voir ici pour en savoir plus), les 8 membres de la FOTA ont quitté la salle. Pourquoi ?

Pas de droit de vote pour les équipes FOTA

La FOTA voulait depuis le 24 Juin avoir un droit de vote pour s’opposer au règlement technique en cas échéant. Hors, au moment ou la FOTA a demandée un report de la réunion d’hier, le refus de la FIA a été prononcé sur le principe qu’aucun Accord Concorde n’a été encore conclu et qu’en restant sur la base des accord de 1998, il faut l’unanimité des membres pour valider un document. Les membres de la FOTA ont donc quitté la salle en guise de protestation. Le souci reste que 5 équipes sur 13 ont accepté le principe de Budget Plafond qui a été abandonné hier de manière définitive, mais que la FIA semble avoir encore modifié. Une poursuite en justice est déjà à l’étude contre la FIA.

Dans les faits, la FIA a demandé aux 13 équipes présentes en début de réunion, de réduire leurs coûts de manière significative, soit au niveau des années 90, c’est à dire entre 50 et 100 millions de dollars, ce qui revient au même d’un budget plafond. De son coté la FOTA avait annoncé il y a quelques semaine une baisse pour 2010 de 25% de ses coûts, c’est-à-dire en moyenne 40 millions d’euros de moins.

Enfin reste le problème du KERS. Le règlement 2009 reconduit pour 2010 indique, donc, que le KERS est autorisé mais non obligatoire. Toutefois l’augmentation de 15 kg demandé par la FIA, sous le prétexte de l’augmentation des réservoirs est mal accepté par la FOTA, qui estime qu’avec déjà 50 à 70 kg de ballasts sur les machines de 2009, l’augmentation reste inutile alors que la limitation du poids utiles des ballasts est plus facile. En effet, à vide actuellement la Brawn GP001 (par exemple) pèse 530 kg (+5kg pour les caméras de télévision), donc rien n’empêche d’augmenter le poids de la monoplace à vide de 15 kg à 545kg. Nous pouvons penser que la FIA souhaite toujours imposer son système KERS d’une manière ou d’une autre, sous une forme unique, comme l’électronique ECU l’année dernière. Ce à quoi la FOTA a souhaité anticiper.

Martin Whitmarsh, président de McLaren, avait indiqué il y a plusieurs semaine que la date échéance pour un accord définitif entre la FIA et la FOTA est fixé au 31 Juillet 2009. Au-delà de cette date la FOTA organisera son propre championnat. Ill reste donc 22 jours…

F1 – FIA vs FOTA : pour 15 kg de trop

9 juillet 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Nouvelles divergences entre la FIA et la FOTA hier soir sur le règlement 2010. Malgré une décision positive, il y a eu de nouveau des incohérences entre les deux parties.

Tout d’abord, il a été définitivement convenu de reconduire le règlement 2009 en 2010 avec quelques changements, comme le non ravitaillement en course ainsi que les budgets qui redeviennent illimités, donc nous pouvons déjà dire « au revoir » au budget plafond aujourd’hui.

Le désaccord semble désormais se déplacer du coté du poids des monoplaces. La FIA souhaite l’augmenter de 15 kg (605 à 620kg), surtout pour convenir à l’augmentation du réservoir. La FOTA à dit non.

« 8 équipes de la FOTA ont été invité à faire des propositions sur le règlement 2010. Malheureusement, la discussion n’a pas été possible parce qeu les représentants de la  FOTA ont quitté la réunion » indique le communiqué de presse de la FIA.

F1 – Comment la Commission Européene a changée la F1

7 juillet 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Actualités

Suite du billet explicatif de la stratégie de la FOTA pour lancer son propre championnat : FOTA de la F1 à Formula One

UE arbitre du duel FIA - FOTAEn 2001, la Commission Européenne (CE) met son nez dans la Formule 1. Dans le cadre d’un accord avec la CE, la FIA accepte, en principe, d’attaché son nom à toute série, si la promotion, la popularité et son développement est bien géré. En définitive, la FIA ne peut pas imposer le terme FIA World Championship F1, a des séries rivales. Mais cela va beaucoup plus loin que cela.

« Si le GPWC (à l’époque) appel ses voiture des Formule Un, il en a tout à faire le droit, car ses machines ont été construites à l’époque des règlements sF1 » dans les faits, une Formule 1 est un design et non quelque chose de déposé. C’est un concept. Si une voiture est construite suivant le règlement de la F1, c’est une F1 techniquement. La CE a assuré que ni la FIA, ni Bernie Ecclestone ne dispose du droit exclusif de la description d’une Formule 1. En faite al CE conclue que, la création d’une série à l’intérieur même de la Formule 1 sera possible.

La création d’un championnat parallèle n’est pas possible, matériellement. Ecclestone mènerait des poursuites judiciaires. Aussi si la série se nome Formula One World Series, Ecclestone peut attaquer, mais en peut rien faire si la série s’appel : World Series for Formula One Cars.

Le terme Formula One (Formule 1) définit une classe de course automobile jugé en fonction de la taille de ses moteurs, du poids des monoplaces, de son design général. Toutefois, les marques qui sont portées par le droit des marques ne sont pas censées être une description d’un produit ou d’un service.

F1 – FOTA de la F1 à Formula One

6 juillet 2009 | 1 commentaire
Catégorie : Actualités, Analyses

fota_logoLes tensions entre la FIA et al FOTA se font moins visible depuis plusieurs semaines. Le dernier fait marquant a été 24h après l’annonce de la FOTA de mettre un terme au duel, Max Mosley envoie une lettre au Conseil Mondial signifiant qu’ « ’il est possible que la FOTA mettra en place une autre série ».

La volte face de Mosley a déroutée plus d’un observateur. La F1 est encore une fois face à une menace, mais selon Chris Sylt, journaliste économique, la création de cette série est légal, mais d’une autre manière que simplement un championnat parallèle.

2001, le GPWC (Grand Prix World Championship), devenu depuis GPMA et maintenant FOTA avait animé des spéculations dans les médias sur la création en 2008 d’une série rivale à la Formule 1, une série qui devait se nommé GP1, mais en 2005, ce nom a été déposé par Bernie Ecclestone et la Formula One Promotion.

En Février 2005, le Daily Telegraph indiquait que le GPWC, n’excluait pas d’utiliser le nom Formula  One. Bien entendu, rien de telle n’a été fait et un accord a été conclu via un Mémorandum entre les équipes et Ecclestone. Toutefois, selon une source très bien placé, les constructeurs de la FOTA pourraient baptiser leur série : Formula One.

Car il semblerait que la marque F1 n’a pas de véritable valeur. Une coquille vide que la Commission Européenne a définie sous un nouveau jour et auquel la FOTA songe s’investir.

Demain : Comme la Commission Européenne a changée la Formule 1

Edito F1 – FOTA, les courants et l’ombre

29 juin 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : View

acdchighwaytohell_01Il y a quelques mois j’avais montré du doigt la FOTA en la comparant à un syndicat communiste disant NON à chaque nouvelle réforme. Avec le temps, l’association des constructeurs est simplement devenue un parti politique avec divers courants.

Souvent dans un groupe il y a deux courants, des ultras et les modérés. Les premiers souhaitent garder les acquits, vivent le plus souvent dans le passé et sont régulièrement des contestataires du régime. Les seconds pensent qu’il faut réformer le système par la négociation, ce que les politiques nomment : la diplomatie. En Formule 1 ce cas de figure est relatif à la FOTA.

Coté ultras : Ferrari, Renault et Toyota. Chacune ayant ses raisons. La Scuderia souhaite s’affranchir du régime après des décennies de tutelles et d’influences, le constructeur au losange, lassé par les adaptations des règlements (gel moteur, double diffuseur, mass dumper etc…) n’a plus confiance au régime et le constructeur nippon, joue de son rôle de premier constructeur mondial pour donner de l’appuis au mouvement, sans vraiment avoir de raison, hors du fait qu’elle soit présente depuis 2002 sans avoir gagné une course, ce qui révolterait tout un chacun.

Coté modéré : McLaren, BMW, Brawn, Red Bull. La première est un hybride, entre équipe indépendante (McLaren) et grand constructeur (Mercedes-Benz), mais ses récents déboires avec la FIA et la passation de pouvoir le 1 Juin dernier ont changé son pouvoir et c’est elle qui régule le clan des modérés. BMW n’a pas clairement affirmé son avis. Brawn s’affranchit aussi de la FIA tout comme Red Bull mais de manière plus calme que Ferrari.

Mais le lien entre ses deux courants s’appel Ron Dennis. Régulièrement, l’anglais et Luca di Montezemolo ont communiqué au téléphone selon les rumeurs. Un homme de l’ombre mais qui soutient à la fois son équipe et la Scuderia dans le combat contre la Fédération et Max Mosley.

F1 – Résumés en liens du duel FIA- FOTA

26 juin 2009 | Commentaires fermés
Catégorie : Media

Plusieurs mois d’analyses, notes, éditos et traitement de la crise entre la FOTA et la FIA. Pour résumé la situation voici 6 mois de liens de TomorrowNewsF1.com sur le sujet :

Analyses

la candidature contreversé de Jean Todt

Le système Ecclestone : l’autre bataille de la FOTA

2010 : le buzz médiatique de la FOTA

2,2 milliards de pertes pour la F1 en 2010 si…

1961-2010 le Low Cost pour une nouvelle ère

FIA : le principe de l’auto-déclaration

Les vieilles idées de la FIA et de la FOTA

Duel FIA – FOTA : le point sur les rumeurs

Conflit FIA-FOTA : Et si la Fédération manipulait ?

conflit FIA-FOA : la Bourse comme solution ?

Les 3 étapes de la FOTA

L’émotion créatrice de marque

la théorie du complot par la FIA

Les questions sur la FOTA

le chiffre 13 : le secret calcul de la FIA

De la dette pour combler la grille

Championnat 2010 et effet domino

ACEA l’ennemie de l’intérieur

Budget plafond de 100M€ en 2010

la FIA étend son influence et son maillage idéologique

Les raisons d’espérer

Pourquoi les constructeurs font de la F1 ?

Ferrari en délicatesse politique

Budget plafond : victoire de la FOTA ?

FOTA – un retrait, une menace et un coup de poker

Moteur standard Cosworth : l’accord entre Mosley et Ecclestone

La FIA vise les indépendants pour briser la FOTA

la méthode Mosley

budget bas de plafond pour 2010

Ces projets d’équipes (fragiles) pour créer le club des 12

FIA, FOTA et Bernie, le billard à trois bandes

la fin de la Mafia F1 ?…pas vraiment

l’an zéro pour la Formule 1

FIA, entre morale et intérêts cachées

Crise

Les détails de l’accord FIA – FOTA

Une motion de censure arrangée demain ?

New Formula : IMG et Ron Dennis entre dans la dance

FOTA : naissance et calendrier de la New Formula 2010

Max Mosley abandonne ses poursuites contre la FOTA

Bernie Ecclestone entre dans le conflit FIA-FOTA

Officiel : la FOTA lance sa série

Max Mosley pour 4 ans de plus ?

FIA vs FOTA : l’ultime décision

résultat de la réunion FIA- FOTA 15 Juin

Reponse de la FOTA : point de vue et menace

finalement tout le monde est inscrit

12 Juin – la nuit des longs couteaux

L’Union Européenne, arbitre du duel FIA-FOTA

un accord secret entre les constructeurs

Le GP de Turquie sans Ferrari, Renault, BMW et Toyota ?

FOTA vs FIA : 250M$ pour dire adieu

Vers un championnat parallèle ?

F1 2010 – Listes des nouvelles équipes

FOTA, les conditions et pressions d’une signature

Ferrari, McLaren et Wiliams priorités de la FIA pour 2010

Ferrari, FIA : une rupture à 50M€

FIA vs FOTA la tension monte

FOTA, les conditions et pressions d’une signature

La FOTA va s’inscire pour 2010 ?

FOTA : 100M€ de budget plafond et châssis client en 2010

FIA vs FOTA : statu quo à Monaco

Ferrari vs FIA à Paris : Ferrari débouté mais fera appel ?

Ferrari vs FIA à Paris : Inside

Ferrari vs FIA à Paris : Réponse mercredi 14h

Williams F1 annonce aussi son retrait pour 2010

Menace sérieuse et alternative pour Ferrari

Ferrari a un plan B pour 2010 ?

Ecclestone en arbitre du duel Ferrari vs FIA

Renault change de stratégie et annonce son retrait pour 2010

Contre proposition de la FOTA sur le budget plafond

Un plafond budgetaire à 68M€ en 2010 ?

L’avenir selon la FIA

Le plan de Bernie Ecclestone contre la FOTA

Budget plafond légérement augmenté et approuvé

un budget plafond de 60M€ et 4 roues motrices ?

FOTA : Les deux chantiers pour 2010

Budget plafond vers un compromis à la hausse

la FOTA sous tension

Boycott F1 – La réponse d’Ecclestone

FOTA – La menace de boycott

La vision de la FOTA

Accord Concorde – Pas avant 2012 ?

La F1 face à la radicalité en 2010

Un moteur standard politique

Initiatives

Le cercle vicieux du Team Lotus

Lotus toujours dans la course pour 2010 ?

USF1, Campos et Manor sur la liste pour 2010, Prodrive out

Lifespeed GP devient Team Lotus pour 2010

Candidature 2010 : Superfund out

Prodrive avec Lola pour 2010 ?

Prodrive avance dans son projet F1

Vers un retour de Simtek et Super Aguri ?

Aston Martin de retour en F1 dès 2010 ?

Lola de retour en F1 en 2010 ?

Un moteur standard pour USF1 ?

Vers une équipe de F1 Américaine en 2010 ?

Divers

La liste définitive du championnat 2010

Une idée de contrôle sur le salaire des pilotes

Vers d’autres budgets plafonds équitables ?

4 mariages et un enterrement ou plus…

La F1 qui s’enrichit et celle qui se protége

FOTA : les cigales au pouvoir

Les rhumatismes du modèle F1

Le « modèle F1  » un disque rayé

une grille 2010 pleine d’illusion ?

Moteur universel, polémique Bourdais et l’aveu de Brawn sur Button

Le reveil douloureux des théories

Storytelling sur la FOTA




  • Rejoindre la nouvelle version de Tomorrownewsf1.com En cliquant ici

    News FanaticF1.com



    Pour tout savoir des évolutions techniques de la saison 2012 découvrez ici

    > Envie de vous prendre pour le nouveau Christian Honer ou Eric Boullier ? F1TeamBoss France Ce nouveau nouveau jeu de management vous offre une autre sensation de la course.

    Businessbookgp2012


    News F1 Dernière Minute

  • RSS Flux inconnu